topblog Ivoire blogs

14 mai 2009

Une nouvelle date pour les élections

A lire ici

30 juillet 2008

Happy Birthday Bouaké !

Revivons ici la cérémonie de la flamme de la paix qui s'est déroulée à Bouaké le 30 juillet 2007.
"Flash back" également sur une personnalité qui a marqué cette cérémonie.
Des instants que beaucoup n'oublieront pas et surtout nous autres qui avons fait le voyage par car la veille.

8227c1a78fa36e889a6391c3dfab5a0a.jpg


4680430c4655cbd6bd39104275c95914.jpg


46a8e1ee2bcd7d52f5f500a61016b43e.jpg


e28ffc51b3dfcc36b1bbe711b72f653b.jpg


8da730dc540bdea0f3a6d3e3d1867b55.jpg

20 juillet 2008

Les nouvelles mesures et les réactions

"100 francs de moins sur le prix de l'essence à la pompe", c'est l'un des premiers pas des mesures d'accompagnement qu'a fait le gouvernement ivoirien.

podcast


Des premiers pas salués par certains Ivoiriens.

podcast


Je vous propose l'intégralité du "communiqué du Conseil des ministres extraordinaire de ce dimanche 20 juillet 2008".

Lire la suite

18 juillet 2008

Dialogue direct

Le premier ministre ivoirien qui s'y connait bien en "dialogue direct" a rencontré ce vendredi les associations de consommateurs, les transporteurs et les commerçants dans le cadre de la résolution de crise qui subsiste depuis une semaine entre ces différents acteurs. Crise survenue à la suite de l'augmentation du prix de l'essence à la pompe.

Les syndicats disent avoir compris les raisons pour laquelle le prix de l'essence a augmenté.

podcast


Le premier ministre pour sa part a garanti que des mesures d'accompagnement seront prises à l'issue du conseil de gouvernement du samedi et du conseil des ministres du dimanche.

podcast

06 juin 2008

On se rapproche !

1690fb306e4a5f875aa82d7fdffdf482.jpgLe premier ministre ivoirien, Guillaume Soro sera «en visite privée» à Paris pendant quelques jours avant de rejoindre Abidjan.
Cette visite, selon certaines langues de la présidence de Côte d’Ivoire, s’inscrit dans le cadre d’un "rapprochement entre le président Gbagbo et son homologue Français Nicolas Sarkozy".
Rien d’étonnant sauf que pendant cette visite France 24, la Chaîne internationale de télévision française, fera 6 diffusions de l’interview du président Gbagbo.
A Cela, j’ajoute la condamnation de IB, non sans compter la prochaine visite du patronat du Medef, mais également la visite du ministre français des affaires étrangères, Bernard Kouchner.
Ah oui ! J’ai failli oublier la liaison (grandeur nature) entre Paris et Abidjan par un Boeing 777. Wow ! Tout ça en même temps…
Nous ne serons pas étonnés de voir une visite officielle de Gbagbo à Sarkozy ou vice versa.

27 mai 2008

Comment Soro voit-il Gbagbo aujourd'hui ?

"Guillaume Soro a t-il réellement changé à l'égard de Laurent GBAGBO ? " s'interroge Brice NDONG - il est le seul journaliste à qui SORO Guillaume avait accordé une interview durant son séjour au Gabon - qui a diffusé cette vidéo. Il ajoute par ailleurs qu'"En politique les faits sont tétus".
En 2004 donc, Soro traitait Gbagbo de menteur et indigne (incapable) à diriger la Côte d'Ivoire.
C'est peut être pour cela qu'il (Soro) est venu lui donner un coup d'main en tant que Premier ministre.
Cependant, les points de vue de Guillaume Soro ont-il changé à l'égard du Président de la République depuis les accords (sacrés) de Ouaga ?



Précision: "Cette video a été enregistrée en 2004 à Libreville. Le chef des Forces Nouvelles s'adressait à la Communauté ivoirienne. Il s'agit d'une video de 3 heures exclusivement la propriété de Coopération Internationale".

19:30 Publié dans Duo ou duel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gbagbo, soro, vidéo

14 mai 2008

Ivoarab(l)es...

Trois infos piochées dans Jeune Afrique (n°2470) de cette semaine m'emmènent à croire que la Côte d'Ivoire entend de plus en plus s’engager dans des «mariages économiques» avec les «nouveaux conquérants» que sont - outre la Chine - les pays du Golfe .

Première information (capitale d'ailleurs) : «Offre américaine pour l'(hôtel) ivoire». Les travaux de réhabilitations du plus grand édifice hôtelier de la capitale économique ivoirienne, pourraient passer désormais des mains de la société «Pierre Fakhoury Operator (PFO)» à celles d'une industrie américaine. En effet «les autorités ivoiriennes ont décidé d'étudier l'offre très alléchante d'un consortium américain spécialisé dans l'industrie hôtelière». Et selon l'article, «la signature du contrat de concession est prévue dans les jours prochains», en précisant que la dite société «se serait engagée à investir au moins 200 millions de dollars» pour l'ensemble des travaux de réhabilitation de l'hôtel ivoire, mais surtout «la possibilité d'installer plusieurs restaurants flottants».

Autre info - à laquelle on a commencé à s'habituer depuis quelques années déjà - celle des «100 autobus (neufs) indiens» qui ont été livrés à la Société des Transports Abidjanais (SOTRA). «Ces autobus qui ont débarqué au port d'Abidjan, ont été modifiés selon le cahier des charges établi par le transporteur : portières, rétroviseurs, système de freinage», indique le billet de la rubrique "ecofinance". Non sans annoncer l'arrivée de «64 autres autobus fabriqués en Iran sous licence Mercedes (...)».

Enfin l'info qui est certainement la plus alléchante, est «l'arrivée en force des pays du Golfe», suite au récent voyage du premier ministre ivoirien, Guillaume Soro dans cette région du monde arabe. En effet, «(...) lors de sa tournée, du 28 avril au 7 mai, en Arabie Saoudite (...), il a signé le 3 mai à Djeddah, un protocole d'accord avec la banque islamique de développement (BID) de 40 milliards de F CFA (61 millions d'euros)». Une somme qui devrait servir à financer l'exécution des projets tels que «la construction d'infrastructures en apprivoisement en eau potable à Abidjan ainsi que le troisième tronçon de l'autoroute du Nord vers la capitale administrative du pays, Yamoussoukro». «Nous recherchons à renforcer nos relations avec la Côte d'Ivoire» avoue le président de la BID, Ahmad Mohamed Ali al-Madani, dans les colonnes de l'hebdomadaire.
Autre moment fort du voyage du premier ministre ivoirien : «l'entretien avec Mohamed Hasan Omran, le PDG du groupe de téléphonie Etisalat», mais aussi «la rencontre le 4 mai à Dubaï avec le Sultan Ahmed Ben Sulayem, le président de Dubaï Ports Word (DP World)» dont une délégation est attendue en Côte d'Ivoire dans les semaines à venir «pour une mission de prospection» qui pourrait aboutir «à la cession à DP World d'une partie de la gestion et de l'exploitation des ivoiriens».

Toutes ces informations ne sont pas faites pour rassurer «les partenaires traditionnels» tels que Bolloré et Bouygues - et autres - qui devront faire face des «concurrents (très) agressifs».