topblog Ivoire blogs

16 septembre 2008

Une affaire de terre

SDC11373.JPG

Des individus se réclamant «des villageois de Anono (village situé au sein de la commune présidentielle de Cocody)» ont manifesté ce mardi à la "Riviera Golf" non loin de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire.
C’est aux alentours de 10 heures 30 que les manifestants (ébriés, ethnie dudit village) ont occupé les artères principales du quartier revendiquant «une attribution sauvage de leurs terres à n'importe qui» par le ministère ivoirien de la construction et de l'urbanisme.
«Le ministère de la construction attribut de façon anarchique nos terres pour que des gens viennent construire dessus. Nous sommes déterminés aujourd’hui à reprendre par tous les moyens ce qui nous appartient», a expliqué puis menacé le chef de file des manifestants, vêtu d’un pagne traditionnel. «C’est un des collaborateurs du chef de village d’Anono», précise un manifestant.
Les éléments de police de la commune de Cocody arrivés une dizaine de minutes plus tard ont menacé de disperser à coup de grenades lacrymogènes les manifestants.
Mais devant la determination de ces jeunes, la voie du dialogue a été privilégiée.
En fin de compte, c’est par une longue négociation entre les forces de l’ordre et les jeunes ébriés que ces derniers ont quitté les rues. promettant toutefois, de réiterer cette manifestation…une autre fois...ailleurs.

SDC11374.JPG


SDC11372.JPG


SDC11375.JPG

14 juillet 2008

C'est ça la "ville morte" !

C'était ce matin à Cocody...

75220fd39f9f5a144531f1ef39810d31.jpg


(Photo, Cocody centre)

Petit constat à Abidjan

Bien que ouverts, les services publiques fonctionnent au ralenti. Parce qu’un grand nombre de salariés n'ont pu joindre leur lieu de travail dans la plus grande commune de Côte d'Ivoire.
C'est à pied, à vélo ou à bicyclette que les populations de Yopougon tentent de rallier les différents quartiers de la commune pour effectuer leurs courses.

10 juillet 2008

La ville va t-elle mourir ce jeudi ?

4650a80a732377f9af223c1a9321b56a.jpg

J’ai reçu de nombreux coups de fil me demandant si la journée de ce jeudi serait réellement «ville morte», ici à Abidjan.
J’ai cherché à vérifier l’info, mais en vain.
Il semblerait que ce soit à cause de la hausse des prix que les consommateurs et les transporteurs fatigués et en colères auraient décidés de rester chez eux demain…et vendredi.
Déjà au début du mois d’avril une première tentative avait été annoncée et n’avait pu se tenir parce qu’«un communiqué de la présidence de la République, lu sur les plateaux de la 1ère chaîne de la Radio télévision ivoirienne (RTI), a annoncé la baisse de certaines taxes à l'importation pour plusieurs produits de première nécessité».
Dans la presse ce matin un syndicat de transporteurs annonçait les couleurs et menaçait de tenir des manifestations «si d’ici à samedi, rien n’est fait pour revoir ces prix à la baisse». «Nous déclencherons dès lundi nos mouvements de protestation (…) Nous allons paralyser la capitale, les stations d’essence seront fermées, jusqu’à ce que les autorités reviennent sur leur décision», ont menacé plusieurs syndicats de transporteurs.
Rumeurs ou faits avérés, Bluff ou réactions certaines, il faudrait que cela arrive un des ces jours !

31 mars 2008

Manifestation à Abidjan : Un témoin raconte

Abidjan semble t-il, est en ébullition depuis ce matin. Yopougon et Cocody ont donné le ton pour des manifestations contre la cherté de la vie.
Je vous propose (tel que je l’ai reçu et en intégralité) le témoignage d’un manifestant.

"Tout comme Douala, Yaoundé et Ouagadougou (eux ont été vraiment fantastiques et impressionnants ...), Abidjan commence a prendre conscience que sa petite mort ne viendra plus des déchets toxiques , mais du coût des denrées alimentaires qui connaissent une augmentation des plus vertigineuses .
C'est ainsi que depuis ce matin Yopougon et Cocody ont donné le ton timidement par des manifestations se voulant pacifistes.
A Yopougon (ceux là, franchement c'est un autre monde), pour seulement tâter le terrain, ils ont bloqués pendant une demie heure le corridor de Gesco, pendant qu'une partie prenait l'autoroute du Nord pour faire mouvement vers le Plateau. Le peu de participants à cet mouvement Ô combien louable, a dû décourager les plus chauds qui ouvraient les différents fronts.
A Cocody depuis exactement 08h00, ce sont les bonnes dames qui sont sorties timidement en nombre pour crier à tue-tête "On a faim", en bloquant l'artère ou passe généralement le Président de la république et son cortège. ‘’Carrefour St Jean’’, ‘’Carrefour Allocodrome’’, ‘’Carrefour RTI’’, ‘’Carrefour la Vie’’, ‘’Boulevard des Martyrs »…
Les manif sont encore timide, mais les manifestantes sont rejoints petit a petit par d'autres groupuscules qui crient aussi avec des pancartes à la main "Marché est cher", "On a faim" . (…) Les cargos de CRS venus mettre de l'ordre ont été hué. Et les femmes se sont aussitôt assises à même le bitûme comme pour dire "Faites nous ce que vous voulez ...". Le très Nullissime Maire de Cocody Gomont Diagou , alias le Jardinier lui aussi s'est fait huer alors qu'il tentait de tenir un discours bizarre .
Affaire à Suivre ..."

Qui organise ? Pour l’instant il semblerait qu’aucune organisation ne se soit signalée. Alors comment les manifestants se sont-ils passé le mot ? Nous ne tarderons pas à le savoir d’ici tout à l’heure.