topblog Ivoire blogs

14 mai 2008

La garde républicaine se prononce sur le syndicat des FDS

aa96f1a188552b9fa6aae2b6c3fd8c92.jpgL'affaire "syndicat des Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire" continu de faire des vagues.
Anicet Gnali Dogba, "président des hommes de troupes de la garde républicaine", dans une interview diffusée dans le quotidien "Le nouveau Réveil", s'insurge contre un tel mouvement qu'il qualifie de "dangereux". Estimant que le secrétaire général provisoire dudit syndicat (ONFDSCI, qui n'a pas encore vu le jour), le MDL Akaï, est également un élément "dangereux" et certainement étranger au corps des FDS.

"(...) je dis que cet homme n'a jamais fait le front. Ce n'est donc pas sa faute. Est-ce qu'il fait partie de l'Elite de la gendarmerie qu'on connaît ? C'est cela d'abord le problème. Et est-ce qu'il respecte ses chefs hiérarchiques ? Le Général Kassaraté c'est un homme que je sais trop courtois, il aime bien s'amuser avec les gens. Et un homme se lève gaillardement disant qu'il veut créer un syndicat. Mais, est-ce qu'il crée un syndicat avec sa famille ou avec nous les vrais militaires ? C'est cela la question qui est posée. C'est un syndicat qui est créé pour les FDS ?
Non, je suis vraiment désolé. Moi, je suis des FDS, mais je suis de la garde républicaine. Certes, les patrons ont donné leur point de vue. Mais en tant que militaire et responsable d'une petite troupe, je vais vous dire ce que j'en pense. Nous, on n'est pas concerné. La Garde républicaine n'a rien à voir avec le problème de ce monsieur. On ne l'a jamais rencontré, on ne le connaît même pas. Et on prie Dieu pour ne jamais le rencontrer. Parce que je ne peux pas comprendre qu'un homme puisse tenir de tels propos avec tous les problèmes que nous avons eus. Et il dit qu'il a perdu des amis. Mais c'est faux. Quelqu'un qui a perdu des amis ne peut pas avoir un tel langage.
(...)
Lui, qui est-il ? Il est de quel service ? Personne ne sait d'où il vient. Et je crois que les autorités doivent mener une enquête pour savoir de quel service il est. Moi je ne peux pas comprendre qu'un homme ne respecte pas ses supérieurs hiérarchiques et parte créer un syndicat. (...) Cet élément est très dangereux".


Lire l'intégralité de l'interview ici.