topblog Ivoire blogs

28 juillet 2008

A l'assaut du "Garbadrôme"

Une maison de fortune, de l’huile (de couleur sombre) sur le feu, des serviettes élimées et surtout noircies (ou jaunies) par la crasse et les mains, des assiettes en plastiques mal lavées, des poissons trop salés, des feuilles naturelles qui servent d’emballages et surtout un homme (un Haoussa) … pour servir.
Voilà, le décor est planté pour un vrai «garbadrôme». Et c’est comme ça qu’on l’aime, notre Garba.

59123fcccda488a53e1769fe8761cd9c.jpg


(photo prise dans un quartier huppé d'Abidjan où les riverains se bousculent de plus en plus pour se faire servir notre garba. Les choses changent.
Fini donc les "p'tit déj" avec pain, beurre, confiture, omelette, jambon, café, lait (ou chocolat) chaud, croissant, fromage etc.

Un humoriste ivoirien disait qu'avant la crise on pouvait lire sur les duplex et autres châteaux les inscriptions suivantes: "Attention chien(s) (très) méchant(s)". Aujourd'hui on lit "Ici vente de jus, Glaçon, l'eau...)

Le Garbadrôme est le lieu de vente d’un mets typiquement ivoirien appelé Garba)

18:10 Publié dans Paparazz'voire | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : garba, crise, photo, yoro