topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15 septembre 2012

Un reportage au coeur des Eléphants de Côte d'Ivoire

C'est signé BeInSport. Les journalistes de cette chaîne ont suivi l'équipe ivoirienne de football de sa phase préparatoire jusqu'au jour-j du match contre le Sénégal. Il y a de l'émotion dans l'air. Cliquez sur la photo pour voir la vidéo

ddrogbaBein1.JPG

06 juillet 2012

Éliminatoires Can2013: gros stress pour Lamouchi

lamouchi.JPGAh, comme je n’aimerais pas être à la place de Sabri Lamouchi au lendemain du tirage au sort du dernier tour des éliminatoires comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2013. Le Sénégal se met sur le chemin de la Côte d’Ivoire. « Le Choc » !  comme l’a titré la plupart des journaux ce matin. Un choc aussi pour le nouvel entraîneur Malouchi Lamouchi qui devra "marcher" sur les Lions de la Terenga pour nous emmener à la prochaine Can. Où la Côte d’Ivoire, meilleure équipe africaine au classement FIFA, ne peut se permettre d’être absente.

Et connaissant les Ivoiriens, ils ne feront pas cadeau au remplaçant de François Zahoui qui dès sa nomination à été fortement controversé. ‘’Malouchi’’ est donc averti. S’il ne veut pas rentrer dans la liste des « entraineurs détestés », il devra se surpasser. Car en face, le Sénégal dernier de la dérnière CAN entend prendre sa revanche.  Nous attendons donc tous Sabri sur ce challenge. Et il a intérêt à faire mouche !

13 février 2012

Re-Yaaako !

Rebelote ! L'équipe ivoirienne de football nous a fait revivre un certain février 2008. Pourtant, durant cette CAN2012, elle a montré un bien meilleur visage. 6 matchs, 5 victoires, 1 nul et 0 but encaissé. Quelle performance ! Oui. Mais cette performance n'a pas suffit face à une équipe zambienne plus que jamais déterminée...

Grosse déception donc pour la "Génération Didier Drogba" qui manque là, l'occasion de déccrocher le titre continental. Hélas !

Je vous propose de relire, l'ambiance qui régnait dans les rues d'Abidjan en février 2008, au soir de la finale contre l'Egypte. On était pas loin de ce dimanche 12 février 2012.

12 mars 2010

Didier Drogba élu joueur africain de l`année

drogba.jpgLe capitaine de l'équipe de la Côte d'Ivoire Didier Drogba a été jeudi élu meilleur footballeur africain 2009, battant le Camerounais Samuel Eto'o pourtant donné favori et le Ghanéen Michael Essien.
L'attaquant de Chelsea qui fêtait ses 32 ans jeudi, avait déjà été couronné en 2006. Auteur de neuf buts, il a permis à son pays de se qualifier pour la Coupe du monde de football 2010 sans perdre une seule rencontre.
Drogba est également l'auteur d'un des deux buts qui avaient offert au club londonien la Cup 2009 lors de la finale face à Everton en mai dernier.
Aucun des trois nominés pour le titre de joueur africain n'avait fait le déplacement à Accra, la capitale du Ghana, où était réunie la Confédération africaine de football qui a également élu l'Algérie meilleure équipe de football 2009.

Source Reuters - Photo AFP

17 juillet 2009

Football: Les tranferts des Pros ivoiriens

Zokora, Kader, Cissé, c’est fait
Ils sont situés sur leur sort et débarrassés du stress. Pendant que le marché bouillonne, ils sont installés avec leurs nouveaux clubs et se préparent à affronter les nouveaux défis qui les attendent.

Didier_Zokora_CIV150.jpgZokora à Séville
Didier Zokora alias «Maestro» s’est engagé pour quatre ans avec le FC Séville. Le milieu de terrain des Eléphants, après trois saisons à Tottenham, se lance un nouveau défi avec le club andalou. Recruté à 9 millions d’euros (plus de 5,9 milliards F CFA), il retrouve dans l’effectif du FC Séville deux de ses compères en équipe nationale, l’attaquant Koné Arouna et le milieu récupérateur N’Dri Koffi Romaric.

Kader Keita.jpgKader pour la rédemption en Turquie
Arrivé au club en juillet 2007, Kader Keïta aura disputé 72 matchs sous le maillot lyonnais. Considéré en son temps comme le transfert le plus élevé du club (le transfert de Sonny Anderson demeure aujourd’hui le plus élevé jamais réalisé par le club, 17,7 M€, devant celui de Kader Keita établi à 16 M€ et non 18 M€, selon le site du club), l’attaquant ivoirien n’a jamais pu justifier la mise des dirigeants lyonnais. Manquant de temps de jeu, Kader n’a pas hésité à s’expatrier en Turquie où il s’est engagé avec Galatasaray pour un montant net minimum de 8,5 millions d’euros. Un nouveau challenge pour le fantasque attaquant des Eléphants.

cisse sekou.jpgCissé veut franchir un palier
Cissé Sékou fait partie des joueurs débarrassés du stress des transferts. Le jeune attaquant international ivoirien a vite faite de se trouver un point de chute. Pressenti au départ avec le PSV Eindhoven, Cissé a finalement signé au Feyenoord de Rotterdam. Evoluant la saison dernière au Roda JC, l’ivoirien franchit un palier important dans sa carrière avec l’un des meilleurs clubs hollandais. Agé de 24 ans, il a le temps de fourbir ses armes à travers les compétitions européennes. Mais encore faut-il qu’il aille jusqu’au bout de son contrat de quatre ans.

D'autres ont envie de partir, mais…

Doumbia Seydou.jpgDoumbia, le fusil cherche preneur
C’est le cas du jeune Seydou Doumbia. Meilleur buteur du dernier championnat suisse, l’ivoirien est pisté par des clubs de Ligue 1 en France. Après Monaco, c’est au tour de Saint-Etienne de s’intéresser au joueur de 21 ans.

gervinho.jpgGervinho très courtisé
Le plus sollicité est indécis reste Yao Kouassi Gervais «Gervinho». Elément essentiel de l’effectif du Mans depuis deux saisons, Gervinho intéresse plusieurs clubs européens. De la France (Lille, OM), de l’Espagne (Atletico Madrid) et de l’Angleterre (Arsenal), les sollicitations fusent. Mais le joueur ne veut pas se lancer dans le vide. Le capitaine des espoirs ivoiriens entend privilégier sa carrière. Ce qui lui impose un choix sportif bien réfléchi.

yaya toure.jpgYaya pourchassé par Arsenal et Manchester United
Il dit se sentir très bien à Barcelone. Mais cela n’empêche pas d’autres clubs de lui faire les yeux doux. Le milieu défensif des champions d’Europe est dans le viseur du club anglais, Arsenal. Arsène Wenger, le manager des Gunners veut réunir Touré Kolo et son cadet dans son effectif. Pour y parvenir, il va falloir délier le cordon de la bourse et surtout proposer un challenge important à Yaya. Mais également, il doit composer avec la concurrence de Manchester United. Sir Alex Ferguson aime beaucoup Yaya Touré et verrait d`un bon œil un milieu mancunien dont ferait parti Yaya Touré, la saison à venir.

City fait le forcing pour Touré
Face à sa volonté de réunir les frères Touré à Fly Emirates, Arsène Wenger doit également faire face à la concurrence de Manchester City. Les Citizens, depuis la saison dernière, n’ont pas encore abandonné leur ambition de recruter le défenseur central d’Arsenal, Touré Kolo Abib. Pour séduire les dirigeants londoniens et tirer le vice-capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, City aurait adressé une offre de 14 millions d’euros. Dans la même visée, les Citizens qui veulent se séparer de Micah Richards ne s’opposeraient pas à un échange Kolo-Richards, surtout que les Gunners songent au joueur de City.

tioté.jpgTioté Cheick dans l’expectative
Annoncé en France au début du mois de juin, les pistes menant au milieu de terrain de Twente semblent se refroidir. Le Stade rennais et l’Olympique de Marseille se sont renseignés sur l’Ivoirien. Mais au moment de faire les achats, ils se sont rebiffés. Laissant le jeune milieu récupérateur sur le carreau.

aruna dindane.jpgAruna dans l’embarras
Il ne se passe de jour sans qu’on ne parle de Dindane Aruna. L’attaquant ivoirien est très demandé. Plus que l’indemnité de transfert, c’est le choix qui embarrasse «Danger man». Il est annoncé tantôt en Allemagne où le Herta Berlin serait intéressé par son profil. En Angleterre, on évoque Hull City et Blackburn. La France n’est pas en reste. Rennes, Monaco, Nice et Marseille ont manifesté leur envie d’avoir avec eux l’attaquant ivoirien. Mais rien n’est encore décidé. De toute évidence, Aruna est prié de se trouver un club. Plus gros salaire du club lensois, le départ de l’Ivoirien allégerait la masse salariale.

eboue emma.jpgEboué des envies de départ
Au club depuis 2004 et relégué sur le banc, Eboué Emmanuel ne se sent plus à Arsenal. De quoi à faire les affaires du Paris Saint-Germain (PSG), du Milan AC et d’autres clubs, soucieux d’avoir le joueur ivoirien. Polyvalent (il peut jouer latéral droit ou milieu droit), Eboué n’est pas contre un changement d’air.

Boubacar-Sanogo_.jpgSanogo Boubacar
Après une pige de six mois à Hoffenheim, Sanogo Boubacar a rejoint son club, le Werder de Brême. Mais l’avenir de l’attaquant ivoirien ne semble plus s’inscrire dans ce club. Eternel abonné au banc de touche, l’international ivoirien veut un temps conséquent de jeu en vue de la prochaine CAN et du Mondial 2010. Des ambitions qu’il pourra réaliser en signant ailleurs. Dans cette optique, Toulouse (L1-France) s’est renseigné sur l’Ivoirien. Cette piste s’est refroidie et laisse l’attaquant ivoirien sans espoir.

Meite, Abdoulaye.jpgMéité, retour en France ?
Le défenseur international ivoirien est annoncé de manière imminente en France, trois ans après l’avoir quitté. Le sociétaire de West Bromwich Albion, relégué en 2e division, veut changer d’air et ne serait pas contre un retour dans l’Hexagone. Mais l’intérêt de Blackburn pourrait lui faire changer d’avis.

Source Le Patriote

04 avril 2009

Le nouveau coach des Eléphants

L'équipe nationale de basketball de Côte d'Ivoire à un nouvel entraineur. Randoald Dessarzin.
Ancien entraîneur emblématique de Boncourt, Randoald Dessarzin va diriger l'équipe nationale de Côte d'Ivoire à partir de cet été.
Le Jurassien demeure cependant en charge de Dijon, en première division française, apprend-on sur Radio Fréquence Jura. Il va oeuvrer chez les Eléphants, engagés dans la Coupe d'Afrique des Nations durant la première quinzaine d'août en Libye, avec pour objectif une qualification pour les championnats du monde.

Il doit savoir qu'ici tant que l'équipe gagne l'entraineur est roi. Mais quand il y a des défaites "il vaut même pas un cafard". Welcome !

19 février 2009

CHAN 2009 : tous les tarifs d’entrée au stade

PICT2108-L.jpgSi vous souhaitez prendre part aux matchs qui vont se dérouler dans les stades ivoiriens retenus pour le prochain Championnat d’Afrique des nations 2009, je vous propose les tarifs diffusés par le Comité d'organisation de ladite compétition (COCHAN).

Ainsi à Abidjan au stade Félix Houphouët Boigny, les tickets pour les virages coûteront 300 Fcfa, la tribune lagunaire 500 Fcfa, la tribune latérale 1000 Fcfa. Quant au ticket de la tribune officielle, il coûtera 1000 Fcfa. N’auront accès à la loge présidentielle, VIP et BVIP, que les détenteurs d’une carte d’invitation. Les 120 places disponibles dans ces loges ne seront pas vendues. De même que les 160 places réservées sous la loge présidentielle. 250 places ont été aménagées pour la presse. A Bouaké, les tarifs ont été également revus à la baisse. « Toutes les places disponibles dans la partie non couverte du stade coûteront 300 Fcfa.

«Les places dans la tribune latérale et la tribune officielle coûteront respectivement 500 et 1000 Fcfa », précise Diabaté Sory. Et d’ajouter que les tickets des tribunes officielles et latérales seront vendus au siège du COCHAN à Bietry et les tickets des tribunes lagunaires et des virages dans les guichets au stade le jour des matches. Le président de la Commission d’organisation locale a rassuré que tout est pratiquement prêt aussi bien sur les sites d’entraînement, au stade Félix Houphouët Boigny, qu’au stade de la paix de Bouaké. Aussi, a-t-il lancé un appel aux populations, pour qu’elles se rendent massivement aux rencontres durant toute la compétition.

24 janvier 2009

Les éléphanteaux espèrent gagner par ...calcul

ELEPHANT%20221%20(Large).jpg

Les équipes nationales de football qui réprésentent la Côte d'Ivoire aux compétitions internationales, nous ont désormais habitué à la loi du "gagner par calcul". "Si une autre équipe gagne avec un tel score et qu'une autre perd avec tels nombres de buts, alors on sera qualifié".
Bien souvent, cette logique a fonctionné. Dieu merci. Au point où c'est devenu sotre stratégie de jeu.
J'en tiens pour exemple récent les éléphanteaux qui participent à la Coupe d'Afrique Junior qui se déroule actuellement au Rwanda.
En deux sorties, l'équipe de Côte d'Ivoire a encaissé deux défaites (Contre les Sud-africains 0-1 et face aux Egyptiens 1-2). Pourtant, il leur reste un dernier match à jouer ce dimanche face au Nigéria à partir de 13h30 Gmt (15h30 locales) au stade Amahoro ou stade national de Kigali. Et comme on sait bien le faire, l'heure est au calcul. Voici le scénario sur lequel les jeunes éléphants ont les yeux rivés.

Pour espérer obtenir une place pour les demi-finales, la bande à Gouaméné devra absolument surprendre les Nigérians par deux buts d`écart sans en encaisser. Dans ce cas, les Eléphanteaux devront compter sur une probable chute des Egyptiens qui affronteront les intenables Sud-Africains. Dans ce scénario, ce serait l`Afrique du Sud et la Côte-d`Ivoire qui joueraient les demi-finales.
Si ce n'est pas le cas, les Ivoiriens devront rentrer à Abidjan avec la garantie qu'ils figureront au bas du classement.

13 novembre 2008

Suivre les Eléphants à la trace

949035.jpg

Selon un classement de la Fédération internationale de football (FIFA) les Eléphants de la Côte d'Ivoire occupent la 28e place sur le dernier classement mondial publié ce mercredi. Ils gagnent ainsi une place.

Il est bon de savoir que la FIFA renouvelle son classement des équipes nationales chaque mois sur la base de l'analyse des derniers résultats de chaque équipe. Le prochain classement mensuel sera publié le 17 décembre prochain.
Sur ce site, vous pourrez suivre semaines après semaines, l'évolution de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire à l'échelle mondiale.

18 octobre 2008

Pas bon le don

fmf-fmn.jpgLe ministre malgache de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs Jean Louis Robinson a exprimé sa colère vendredi à Antananarivo vis-à-àvis du président ivoirien Laurent Gbagbo qui a donné de l'argent aux footballeurs malgaches quand ils sont allés en Côte d'Ivoire la semaine dernière.

"Laurent Gbagbo a fourni 500 dollars américains à chaque footballeur malgache au cours de leur séjour dans le pays pour le match éliminatoire de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) et la Coupe du monde 2010, qui a fini par 3 à 0 en faveur de l'équipe hôte, samedi dernier", selon L'Express, un journal en langue française, publié samedi.
Le ministre malgache a décrit mal faite cette initiative du président Gbagbo si "les joueurs malgaches ont joué pour l'argent", "Je ne sais pas s'ils ont dû accepter ce don".
"Ce geste compromet non seulement notre sport, mais aussi notre pays. J'espère que ce don n'a aucun rapport avec le résultat du match", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse organisée par son ministère dans la capitale de Madagascar vendredi.

Le ministre a informé la presse qu'un bureau serait bientôt mis en place par l'Union Africaine pour étudier les relations entre les pays africains et les confédérations sportives internationales.

Avec Xinhua.net

07 septembre 2008

Le nouveau site web des "éléphants"

Alors que l'équipe nationale ivoirienne tente difficilement de se qualifier pour la coupe du monde et la coupe d'Afrique des nations (Can) 2010, un nouveau site web qui leur est dédié vient de voir le jour.
Il n'est pas mal, mais il aurait pu être mieux. A voir ici

podcast

08 février 2008

Yaaako !!!

4f95356dfbe2dbc263d8a50cf81d689c.jpgDésillusion, désolation, déception, amertume, affliction, consternation, mais surtout regret, sont autant de sentiments que partageaient les ivoiriens à la fin du match Côte d'Ivoire-Egypte.
Alors qu'elle avait amorcé une ascension vertigineuse vers le sacre, elle a lamentablement chuté face à une équipe de pharaon déterminée à conserver son (précieux) titre.
Dans les rues d'Abidjan, la capitale économique, c'est un calme plat qui règne.
23 heures 30. Les maquis et Bar ouvrent à peine. Les rares véhicules circulent sans bruit. L'heure est à la méditation.
Quelques groupes de personnes se forment çà et là. Les drapeaux et autres gadgets aux couleurs nationales jonchent parfois les trottoirs. Dans le ciel, quelques éclaircies illuminent sur leurs visages, les larmes des supporters «trop déçus» par leurs représentants. Il n'y aura pas de marches, pas de chants de victoire, ni de champagnes à savourer. Peut être un peu d'eau pour désaltérer les voix qui se sont perdues dans les cris et les pleurs.

Minuit, un vent léger souffle sur Abidjan. Peu sont ceux qui trouvent le sommeil. Alors, dans ce silence de mort, quelques personnes discutent avec chagrin. Certains commentent le résultat du match (avec des «Si») quand d'autres essaient de comprendre ce qui s'est passé. «Nous n'avons pas reconnu l'équipe ivoirienne.
En défense, au milieu comme en attaque. C'est comme si c'étaient des amateurs», critique Marc Akoto, cadre de banque. Les Ivoiriens dans leurs majorités n'arrivent pas à comprendre qu'après trois victoires explosives, leur équipe soit tombée si bas : «4 à 1 !». «C'est une honte pour nous», lance Philomène N'Guessan, vendeuse. «Se faire éliminer sur un score aussi grand en demi-finale...», se lamente t-elle le coeur meurtri.
Sur les visages l'expression est à la détresse. «Les éléphants nous ont tué», lance en pleurs Jacqueline Guéi, assise à même le sol et parée d'Orange-blanc-vert.
Ce soir là, l'éléphant est tombé avec fracas et il s'est noyé dans les eaux du Nil. Le mythe n'aura pas été vaincu et le déplacement de milliers de supporters au Ghana aura été vain.
Ce soir-là, les Ivoiriens ont compris que le football est une science inexacte. Eux qui étaient si près du but !

07 février 2008

Henri Michel, "Monsieur limogé"

941e7f6431c4fa67c5e31bd38cb2b85c.gifAprès la Côte d’Ivoire qu’il a abandonné de façon lâche en coupe du monde, le Qatar d’où il a été ‘‘éjecté’’ en moins d’un trimestre (pour insuffisance de résultats), l’ancien entraîneur de l’équipe de France Henri Michel, vient d’être «mis à la porte» par la Fédération royale marocaine de football (FRMF).
Notre cher Henri continu son petit bonhomme de chemin allant de limogeage en limogeages. Prochaine destination ?

06 février 2008

Briser le Mythe egyptien!

fc29d8c139819ab31eca6e8664452574.jpgLa Côte d'Ivoire donné favorite de la demi-finale qu'elle livre jeudi à Kumasi contre l'Egypte, ne sera pas en terrain conquis face aux Pharaons qui ont l'avantage de l'histoire à l'image de la dernière confrontation entre les deux équipes qui lui a permis d'acquérir son cinquième sacre continental.
Depuis 1970 date du premier des huit face à face en phase finale de Coupe d'Afrique entre les Eléphants et les Pharaons, la Côte d'Ivoire a perdu sept fois pour une seule victoire face à l'Egypte en Algérie en 1990.

La première rencontre Egypte-Côte d'Ivoire eut lieu en 1970 lors de l'édition soudanaise. En match de classement, l'Egypte étrille la Côte d'Ivoire par 3 buts à 1, grâce à un triplet de Hassan El Shazly.
Quatre ans plus tard, en Egypte même, les Pharaons prennent de nouveau le dessus sur une formation des Eléphants battue deux buts à zéro en match de poule. El Shazly et Ali Khalil furent les buteurs égyptiens.
En 1980 au Nigeria, le destin des deux équipes se croise de nouveau et la Côte d'Ivoire tombe sous les coups de boutoir de Mokhtar Mokhtar, auteur des deux buts victorieux de l'Egypte qui gagne 2 à 1.
La poisse poursuivra en 1982 les Ivoiriens jusque sur leurs terres à Abidjan où l'Egypte, logée dans la même poule qu'eux, les bat grâce à un boublé de Taher Abu Zaid (2-1).
Au Caire en 1986, alors qu'elle vient de subir une défaite d'entrée face au Sénégal, l'Egypte se rachète en match de poule aux dépens de la Côte d'Ivoire --futur vainqueur devant les Lions du Sénégal-- par 2 buts à 0.
Cette série de cinq défaites en phase finale de Coupe d'Afrique, sera brisée une fois par la Côte d'Ivoire qui lors de l'édition de 1990 bat pour la première fois son adversaire par 3 buts à 1.

376adc0a889443944395fc9536623f54.jpgIl faudra attendre huit ans plus tard pour voir l'Egypte futur vainqueur de la compétition revenir à ses vielles habitudes et battre de nouveau la Côte d'Ivoire en match comptant pour les quarts de finale. Cette fois pourtant la suprématie des Pharaons ne s'est manifestée que durant la séance des tirs aux buts (5-4).
Huit ans après, la Côte d'Ivoire croise l'Egypte en match de poule en 2006, se fait battre (3 à 1) avant de se faire surprendre de nouveau en finale lors de la séance des tirs au buts (4-2) qui fera de l'Egypte championne d'Afrique pour la 5-ème fois.

Au total, en huit rencontres la Côte d'Ivoire n'a gagné qu'une seule fois devant une formation égyptienne alors composée de joueurs olympiques. Les Eléphants ont encaissé 15 buts des attaquants Egyptiens --compte non tenu des tirs au but-- et n'en ont rendu mis 7. Qu'en sera-t-il jeudi prochain ?

Le détail des matchs Egypte-Côte d'Ivoire en Coupe d'Afrique :
- 1970 : Match de troisième place Egypte bat Côte d'Ivoire : 3-1
- 1974 : Match de poule Egypte bat Côte d'Ivoire 2-0
- 1980 : Match de poule Egypte bat Côte d'Ivoire 2-1
- 1984 : Match de poule Egypte bat Côte d'Ivoire 2-1
- 1986 : Match de poule Egypte bat Côte d'Ivoire 2- 0
- 1990 : Match de poule Côte d'Ivoire bat Egypte 3-1
- 1998 : ¼ de finale Egypte bat Côte d'Ivoire (5 tab à 4)
- 2006 : Match de poule, Egypte bat Côte d'Ivoire 3-1
- 2006 : Finale Egypte bat Côte d'Ivoire aux tirs au but (4 tab à 2)
- 2008 : ?

28 janvier 2008

Drogba perdra t-il pour sa «belle famille» ?

737119f6688acf2ca27f07b59d23b5cb.jpgAu Mali, le pays de l’épouse de l’international ivoirien, le débat est très enlevé sur «l’attitude» que leur gendre aura vis-à-vis de l’équipe de la belle famille, demain au cours du dernier match du premier tour de la 26ème Can. D'autant plus que la Côte d'Ivoire est qualifiée. Et elle peut "favoriser" une qualification des "aigles du Mali".
Il y a aussi débat sur «est ce que , Lalla Diakité, leur fille va supporter les éléphants», l’équipe de son cher et tendre époux.
Dilemme ? Non ! répond Didier Drogba.

podcast


Le capitaine Mahamadou Diarra a estimé samedi que le Mali «est qualifié à 75%» pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique, au lendemain de son nul contre le Nigeria (0-0), même s'il lui faut encore prendre un point mardi contre la Côte d'Ivoire.

Alors que les dirigeants nigérians craignent un arrangement entre les deux entraîneurs français Gérard Gili (Côte d'Ivoire) et Jean-François Jodar (Mali), il n'y aura «pas d'arrangement» contre les Eléphants, a ajouté le milieu récupérateur du Real Madrid et des Aigles du Mali, mais le match ne sera pas «aussi ouvert et spectaculaire que si les deux équipes avaient vraiment envie de remporter les 3 points».

Le défenseur malien, Cédric Kanté se veut lui aussi réaliste ‘’Je ne pense pas que le match contre la Côte d'Ivoire sera plus facile parce qu'ils sont déjà qualifiés (un nul suffit au Mali pour passer aussi). Ils veulent aller au bout et les joueurs (les remplaçants) qui vont jouer vont vouloir gagner leur place, donc je ne pense pas qu'il faille compter sur leur démobilisation.

25 janvier 2008

La légende de l’écureuil qui n’avait pas peur de l’éléphant

3a1b38a682f3c7e168757753d7cc8ca1.jpgIl était une fois l’éléphant.
Il avait pour habitude de s’entraîner au combat avec les tigres, les lions et les diables.

Mais un après midi, alors qu’il se reposait à l’ombre de son arbre près de sa case, vint un écureuil qui lui lança.

-Eh toi, je veux me battre avec toi.

L’éléphant ouvrit les yeux, vit le petit animal, soupira et referma ses paupières.
Mais l’écureuil insista.
-C’est à toi que je parle, viens te battre avec moi !

L’éléphant un peu ennuyé prit sa trompe et projeta l’écureuil à une bonne distance. Sûr qu’il ne reviendrait plus.

Mais le petit animal très audacieux revint lui crier à l’oreille.
-Je t’attends, viens te battre, gros poltron!

L’éléphant visiblement dérangé dans sa sieste se leva, pris du bois et alluma du feu. Puis, il pris une casserole dans laquelle il versa de l’eau, la déposa au feu, et vint se recoucher.

L’écureuil était toujours là, plus agaçant que jamais.
-T’as peur, hein, criait-il. T’as peur de moi, t’as peur d’être humilié. Tu sais, je n’ai pas peur de tes ivoires, ni de ta forme… moi, je vais te mettre en bouillie… et tu vas regretter d’être né...blablabla

cd1276408fc63c8094e9d2cb4213220b.jpg

Alors l’éléphant se leva, prit du sel, des lègumes et des épices et mit le tout dans la casserole où l’eau bouillonnait déjà. Et d’un coup d’ivoire, il souleva le petit mammifère et le déposa dans la casserole qu’il referma aussitôt.
L’endroit devint plus silencieux. L’éléphant put se reposer.

Il fut réveillé quelques minutes plus tard par une odeur agréable de sauce.
889a1fd708e9b9b69200e4f7f38f0d53.jpgIl se leva, s’étira et ouvrit la casserole. L’écureuil bavard était devenu un kédjénou muet… mais combien succulent.
Depuis ce jour, l’éléphant recherche toujours de l’écureuil pour en faire son goûter.

22 janvier 2008

Eléphants à la ‘‘Une’’

e74741562bb8441ef652cabeb5f9440d.jpgOn ne cessera jamais de le chanter : «le sport unit»… même si ce n’est que pour un instant ou pour quelques titres.
En effet, en marge de tous les tintamarres politiques qui font les grandes Une des journaux ivoiriens, la victoire de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire sur le Nigeria aura été l’événement qui a mis d’accord tout le monde.
C’est ‘‘Fraternité matin’’, le quotidien gouvernemental qui annonce «…les Eléphants sans complexe».

d42945a5db96f56d389a590606c9b52d.jpg

«Superbes Eléphants !» s’écrie ‘‘Le Jour plus’’, «les Eléphants barrissent», constate ‘‘Soir Info’’, «les Eléphants rassurent», se rassure ‘‘L’inter’’, «les Eléphants très, très fort !», jubile ‘‘Notre Voie’’, «Les Eléphants se signalent», prévient ‘‘Le Temps’’, ‘‘Bon point pour les Eléphants», constate ‘’Le Nouveau réveil", «Le Spectacle continue», renchérit ‘’L’intelligent d’Abidjan’’. Et ‘‘Le Patriote’’ de conclure en rigolant «les Eléphants ont plumé les Super-Eagles».

205f4480870e009c26c888662dfa490c.jpgLe Héro du match Nigeria-Côte d’Ivoire aura lui aussi fait l’unanimité de toute la presse.
«Kalunho libère la Côte d’Ivoire», affirme ‘‘Fraternité Matin’’, «Le ‘‘Roi’’ Salomon crucifie le Nigeria», se réjouit ‘’24 heures’’, «Kalunho, quel but !», s’émerveille ‘‘Le Sport’’, «Kalunho, le Héro d’un soir», affirme ‘‘Nord sud’’.
De même, la grande famille d’Ivoire-Blog – déjà unit à l’origine – n’en réchappe pas comme le nous le démontre Y-voir-plus.

21 janvier 2008

L’Administration ivoirienne au rythme de la Can

20114742038179c402ad798753ef5b5d.jpgLundi 21 janvier. Une date à laquelle s’ouvrent (pour nous) les ‘’hostilités’’ footballistiques à Sekondi, au Ghana. Et ce dans le cadre de la 26ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).
C’est une date où l’Administration ivoirienne va aussi «jouer» au ralenti.
Au lieu de 17 ou 18 heures, les bureaux fermeront à 13 heures. Non parce que l'Etat en a décidé ainsi, mais «parce qu’il ne faut rater aucuns des matchs», diront certains paresseux.
Le jour où l’équipe ivoirienne jouera, certainement ce sera (implicitement) un jour férié.

1babb984f0a4dd9b305b5ad2a228a0a3.jpg

La CAN semble être le prétexte tout trouvé pour ne plus faire tourner l’Administration.
Pendant 22 jours, les services publics vont s'assoupir au rythme de la CAN, l’Administration va s’endormir aux clameurs des supporters. Les médecins abandonneront leurs malades, les militaires seront plus vigilants à commenter et à analyser les matchs, les professeurs déserteront les classes – et si ce n’est pas eux, les élèves le feront. Cependant, les maquis, les bars et autres salons ne désempliront point.
En Côte d’Ivoire, toutes les situations sont bonnes pour ‘‘fuir’’ les bureaux et faire la fête. Enfin…
Vivement, que je me trompe sur toute la ligne !

11 janvier 2008

2008, l'année des éléphants ?

Pour la Can 2008, tous les observateurs sont d’un même avis pour attester que «les éléphants de Côte d’Ivoire partent FA-VO-RIS» Les joueurs de Gérard Gili visent donc le sommet.
Pour la Côte d'Ivoire entière en général, et pour la génération ‘‘Drogba’’, c’est l’occasion ou jamais de remporter 16 ans après, un deuxième sacre continental
2008:Côte d’Ivoire is back…

03 janvier 2008

Didier Drogba toujours très très fort!

94f3006891c88029d6aaf798a02390f2.jpgL’attaquant international du club anglais de Chelsea, Didier Drogba, a été sacré jeudi pour la deuxième année consécutive meilleur footballeur ivoirien de la saison 2007 par le quotidien Supersport.

Didier Drogba, qui a recueilli 187 points sur 200 possibles, a été choisi au terme d’un référendum organisé par Supersport auprès de 20 organes de presse ivoiriens.