topblog Ivoire blogs

15 octobre 2009

La Coupe du monde à Abidjan

tro.jpgDans le cadre de la tournée du trophée de la coupe du monde de la FIFA avec Coca Cola, le trophée sera exposé au palais de la culture le 17 octobre 2009. Outre quelques partenaires, 3000 billets gratuits seront mis à la disposition du public (à travers des événements promotionnels) pour avoir l`occasion de faire une photo avec l`icone la plus convoitée du monde footballistique.

 

03 septembre 2008

Miss Noël : Attention à nos enfants !

missnoel.gifJe mettrai le pied dans le plat sans aucun état d'âme parce que ce phénomène prend de l'ampleur et la société ivoirienne dans sa quasi totalité semble lui donner sa caution et l'encourager.

Il se fait en Côte d'Ivoire depuis quelques années un certain concours de beauté dénommé «Miss Noël», qui vise à mettre en valeur la beauté des fillettes de 7 à 10 ans.
«A travers Miss Noël, nous voulons célébrer la beauté et l'excellence chez les fillettes qui ne peuvent pas se présenter au concours Miss Côte d'Ivoire à cause de leur âge, mais qui ont des atouts non négligeables. En plus, nous prenons en compte la compétence intellectuelle des candidates. Mais nous travaillons surtout avec le soutien des parents qui accompagnent leurs enfants», se justifie Patricia Kalou, initiatrice du concours.
Pourquoi à 10 ans (ou moins) une petite fille devrait se soucier de sa beauté ? Pourquoi les organisateurs d'un tel concours ne se limitent pas uniquement à l'aspect «compétence intellectuelle» comme critère de ce concours ?

Cette compétition peut être la porte ouverte à des recrutements pour des pédophiles dont le nombre devient de plus en plus grandissant à Abidjan. Faisons attention !
D'autant plus que des rumeurs circulent dans la capitale disant que certaines organisateurs des concours de beauté en général seraient des proxénètes. Et que derrière le rideau de leurs activités officielles se cache une prostitution de luxe. N'exposons pas nos enfants à ces pratiques.
Nos filles n'ont pas besoin de tels concours.

Pourtant, il existe des compétitions plus saines - et plus intellectuelles - qui devraient susciter l'engouement des parents et des Ivoiriens en général. Les concours «Miss mathématique» - qui souffre d'ailleurs de promotion et de sponsors - (et bientôt Miss Littérature), "Miss dictée"... sont à mon sens, autant exemples d'épreuves auxquelles les fillettes devraient participer.
Parce qu'après le concours «Miss Noël», on ne leur offre pas comme récompenses des ouvrages scolaires, ou une prise en charge dans une école d'excellence, mais plutôt une «vie meilleure» dans le showbiz, ce monde impitoyable.

Pour exemple prenons le cas de Miss Noël 2007.

«En ce moment c'est elle qui fait toutes les publicités d'enfants qui passent à la télé sur ''La Première''. C'est une petite qui est devenue très épanouie, en tout cas, elle a signé beaucoup de contrats avec des agences de communication...», nous apprend Patricia Kalou (ex-épouse Sangaré) dans une interview qu'elle a accordée à un site web. No comment !

Je me garderai (pour l'instant) de parler des nombreux concours de beauté qui pour la plupart font la promotion de la beauté, de la séduction et du sexe. (Miss Côte d'Ivoire, Miss Awoulaba, Miss District, Miss Ivoire campus, etc...)

Pour l'instant, qu'on épargne aux petites filles de prendre l'habitude d'exposer leurs corps au prétexte d'une quelconque beauté - qu'elles auraient - mais, qu'on leurs inculquent la soif d'être excellente dans les études plutôt que le désir de devenir plus belle (à cet âge).

Le Matin d’Abidjan de ce mercredi 3 septembre parle largement des concours de beauté.
A lire ici


Lire aussi cette analyse de la situation des concours "Miss" en Côte d'Ivoire.