topblog Ivoire blogs

11 juillet 2012

Difficile d'être blogueur à Gao

OAB2012FOMMOPTI2.jpg

Le Mali n’a pas fini de faire la Une des journaux radio, télévisé et d’alimenter les grandes discussions dans les forums sur internet ou même dans les salons. Au milieu d’une situation jugée chaotique, il y a ceux qui continuent de rester sur place afin d’informer l’opinion internationale. Oumarou fait partie de ceux-là. Oumarou Mohamed Lamine est animateur, producteur et journaliste en langue songhoï à la Radio AADAR-FM KOÏMA de GaoIl est depuis un an blogueur sur la plateforme Ouest Afrika Blog. Il raconte sa vie, son quotidien et ce qu’il voit à Gao. Et la crise ne l’a pas fait changé. Toujours en poste, s’intéressant au sort des populations. Oumarou continue de bloguer avec frénésie. « Je veux que le monde entier sache ce qui se passe ici à Gao ». Au milieu d’une chariat de plus en plus dure, d’une ville de plus en plus vide, Oumarou court le risque de rester. Muni de son dictaphone et de son appareil photo. La situation n’est pas du tout rose.


podcast

Le jeune blogueur, ne veux pas rater une seule seconde de qui se fait dans sa région. Il ose même faire les voyages entre Gao et Bamako.


podcast

Si Oumarou parvient à rédiger des articles, il ne peut cependant plus les illustrer par de la photo. C’est interdit ! D’ailleurs sont appareil photo à subi les affres des islamistes. Dans ces conditions, difficiles d’écrire sur tous les sujets.


podcast

Mais alors comment, ce jeune blogueur arrive à alimenter le blog ? Où trouve t-il la connexion Internet ?


podcast

La situation est difficile. Et pour le jeune blogueur, au-delà des conditions de travaille pénible, sa vie est constamment en danger.  


podcast

Témoignage émouvant qui en même temps montre que les blogueurs ont toute leur place en tant de paix comme en période de guerre. Là où les médias classiques fuient, ce sont les citoyens via leurs blogs et les réseaux sociaux qui restent en place pour informer le monde. Même quand la connexion est défaillante. Même quand l’électricité se fait rare.

Tous les articles de Oumarou. 

23 décembre 2011

Site Web à 0 francs, faites gaffe !

site web 0 fr.JPG

Je suis tombé (et certainement vous aussi) sur cette affiche qui m'a intrigué. « 0 francs CFA» pour avoir un site web. Ça m’a paru bien curieux que des gens soient si généreux quand on sait le prix minimum pour acquérir un site web (confection et développement, hébergement, entretien etc…).

Je décide donc d’appeler le numéro sur l'affiche. Au bout du fil, un homme à la voix posée et grave me répond. Il confirme bien que « la création du site et l’hébergement sont TOTALEMENT gratuits ». Cependant «le client doit payer l’entretien et le suivi du site tous les mois ». « Mon plus petit prix est de 25 000 francs par mois », indique le promoteur du « site à 0 francs ».

Si je fais un petit calcul 25000 X 12 mois = 300 000 Francs CFA. Pour un site web, ce n’est pas cher payé je l’avoue. Mais en fait, le promoteur propose des « sites plats » - ce sont ses mots - à ses clients, sans développement derrière.

Faisons plus simple (et grâce ses explications) pour expliquer comment il procède. Vous allez sur une plateforme de blog comme wordpress (par exemple) comme si vous construisiez votre blog. Vous choisissez un thème (un design). Vous « accouplez » votre blog à un nom de domaine que vous achetez. Et de vous à moi, vous ne paierez pas plus de 30 000 francs par an – y compris le suivi et l’entretien que vous pouvez faire vous-même. Puisque, wordpress (comme joomla, blogspot) c’est gratuit et c'est VRAIMENT facile à prendre en main.

[Donc (si vous n'avez pas beaucoup de sous) plutôt que de donner vos 300 000 à quelqu'un qui va exécuter un travail que vous pouvez amplement faire, investissez un peu de temps et d'argent (max 30 000 francs CFA) pour avoir un espace à vous et que vous contrôlez. Et si vous avez besoin d'aide pour le suivi et l'entretien, contactez la communauté web ivoirienne (par exemple l'ONG Akendewa). Des personnes disponibles viendront gracieusement à votre secours d'une façon ou d'une autre. Investissez le reste de vos sous dans un projets qui va vous rapporter vraiment de l'argent. (300 000 c'est déjà un bon fond de commerce).

Et pour ceux qui en ont les moyens, allez voir des entreprises professionnelles (clin d'oeil à l'Agence E-Voir) qui vous feront un travail sérieux qui prend en compte toutes vos attentes].

Pour finir ma conversation téléphonique, je demande au promoteur du « Site à 0 francs » où je peux le rencontrer. «Je suis indépendant », me répond t-il, en indiquant qu’il fixe généralement  ses rendez-vous à « Petro Ivoire Angré » (quartier de la commune de COcody). « Sinon, si je dois me déplacer vers vous, c’est 5000 francs pour le transport », conclu t-il.

18 juillet 2011

Abidjan accueille le Summer E-School 2011

seschool.jpgLa Côte d’Ivoire se prépare à vivre un évènement unique pour ceux qui pratiquent le web comme pour ceux qui regardent cet outil de loin (soit par crainte ou même par désintéressement). Du 7 au 10 septembre prochain à l’Université de l’Atlantique d’Abidjan (Cocody 2-plateaux) va se tenir la première édition du Summer E-School, l’université d’été aux pratiques du web.

Et pour cette première édition, les organisateurs ont choisi de rassembler les participants autour du thème : « Dans le monde de l’Open Source ». Objectif : « faire découvrir des instruments en ligne gratuits et faciles à prendre en main et qui pourraient répondre aux besoins des participants ». Ce sont donc environ un peu plus de 200 personnes (il semble que les places soient limitées) qui sont attendues à ces journées. Journalistes, associations, entreprises, particuliers, artistes. « Pour chaque environnement internet réserve une panoplie d’instruments, simples, légers et utiles pour une efficacité dans leurs actions habituelles ». Il est bon que ceux qui ne les connaissent pas les découvrent, et que ceux qui sont au fait des applications et autres « gadgets en ligne » gratuits, soient informés des (r)évolutions qui se font en la matière.

Au programme de ces 4 jours du Summer E-School. Des conférences et des ateliers pratiques sur des thématiques bien précises. Par exemple, comment créer sa web radio ou sa webtélé avec des outils simples et gratuits« connaître et maîtriser les applications offertes par google » etc…

Des orateurs bien connus du web ivoirien les entretiendront sur des thèmes d’actualité. Par exemple « la liberté d’expression en ligne », « le web 2.0 et la solidarité », « comprendre l’open source » etc.

banner.jpgPetit plus, des ateliers assez originaux. Un atelier pour apprendre à faire des dessins (de presse) et un autre atelier pour apprendre à faire de la photo.

Autre élément tout aussi intéressant, c’est la gratuité en ce qui concerne la participation. Il faut juste s’inscrire en ligne sur le site de l’évènement. Un numéro par la suite est attribué par mail et par sms. Cela servira à récupérer un badge d'accès le jour du Summer E-School.

Si vous êtes à Abidjan dans la période n'hésitez pas à y faire un tour. Et n'hésitez surtout pas à faire le buzz autour de vous.

NB: le hashtag (de l'évènement) surt twitter est #seschool

28 décembre 2010

Fin de Mission pour les premiers Avenants

Depuis le 24 décembre dernier la "mission" de la première promotion des Avenants (rédacteurs d’Avenue225) est "officiellement" arrivée à son terme. Je voudrais saisir l'occasion pour les féliciter et les remercier pour toute l'abnégation et toute la détermination mises dans le travail tout au long de ces 12 mois. Ça n'a pas été facile. C'est vrai ! Mais j'ai apprécié leur sens de l'assiduité et du travail.

Merci également à tout ceux qui de près ou de loin nous ont soutenu et nous soutiennent aujourd’hui. La liste est longue. (Mais je vais essayer).

En Côte d’Ivoire, le président de l’UPF, Alfred Dan Moussa,  l’association Akendewa (Merci à Jean Patrick Ehouman pour ses conseils), Ghislaine Atta, Edith Brou , Wilfried Akapko, nos amis du Nouveau Courrier (qui nous ouvrent leurs colonnes de temps en temps pour faire passer nos articles).

A l’étranger. Avenue Afrique (avec l’infatigable et amie personnelle Aude Guyot), l’association Vanille, Caramel & Chocolat (dirigé par notre « Val à nous » et son projet Samatiguila ), l’Atelier des médias, mes amis de la photo (Afrique in Visu, Jeanne et Baptiste)

Dans l’ombre : Il y a ces personnes que je ne citerai pas mais qui sont très actives et très efficaces pour que le projet se poursuive.

packarbell.jpgComme initialement prévu, trois d'entre eux seront récompensés par un ordinateur portable chacun. Ce sont donc :
- Suy Kahofi
- Donatien Kangah
- Judik Dahé.


De façon exceptionnelle
Roland N'Dekploman (polman notre dessinateur maison) recevra une imprimante multifonction
Huguette Akpoué un appareil photo numérique.

Dans quelques jours nous lancerons un nouvel appel à candidature pour recruter la 3e promotion des Avenants pour Abidjan. L’aventure continue sur www.avenue225.com avec bientôt d’autres projets plus grands en perspective.

30 décembre 2009

On forme au journalisme (par le) citoyen

Les deux dernières semaines j'étais entre Bamako et Abidjan.
Dans la capitale malienne où j’étais invité pour le Forum Innov@africa, j’ai participé avec Cédric Kalonji à la formation et à la mise sur pied de la première blogosphère malienne. Dans cette capitale où il y a tellement de choses à dire, nous avons été étonnés que le nombre de blogueurs soit si négligeable. Il était indispensable de sensibiliser et de former les populations aux blogs. Pari (presque) réussi. De cette expérience Bamakoise est sortie Avenue223.

Voici un extrait du compte rendu de Dakar Bondy Blog qui était présent à cette formation.

«Une vingtaine de participants au forum de Bamako sur les TIC ont reçu une petite formation sur les techniques de création et de gestion d’un blog. Yoro et Cédric Kalonji, deux des plus célèbres blogueurs du continent ont assuré le cours.
La salle multimédia du centre de perfectionnement de l’agence nationale pour l’emploi de Bamako a reçu du beau monde jeudi après-midi pour une séance de formation sur le blogging
». Lire l'article intégral.

Cette plateforme permettra aux Maliens, de raconter leurs quotidiens et de faire découvrir les vraies réalités de leur pays sur la toile.


A Abidjan, où les choses bougent un peu plus depuis deux ans (écoutez l’émission radio sur les deux ans de la blogosphère ivoirienne), j’ai eu l’occasion de former huit jeunes à l’écriture web et au multimédia.  Voici le compte rendu de Suy Kahofi, un des correspondants. Il vient de Dimbokro, dans l’est.

webemission.jpg

« du lundi 21 au jeudi 24 Décembre 2009 s’est tenue la formation des Correspondants du site de journalisme citoyen avenue225.com. Huit (8) jeunes âgés de 18 à 30 ont pris part à cette formation dont les principaux axes étaient l’écriture journalistique web, l’utilisation d’un appareil photo numérique et la prise et le traitement d’image, la familiarisation avec la plate forme wordpress et les podcasts. Cette formation s’est déroulée dans une très bonne ambiance et a tenu toutes ses promesses. Les correspondants ont eu l’opportunité de mettre en pratique les cours qu’ils ont reçus. Ainsi une série d’exercices pratiques sanctionnait chaque étape de la formation. Les sujets abordés dans les articles tests ont donné la preuve de l’engagement des correspondants pour la réussite de l’aventure avenue225. Des problèmes de circulation liés aux nids de poules à la vie quotidienne des commerçants en passant par le processus d’enrôlement rien n’a été laissé. Mr YOROBA Israël promoteur du site à donné le meilleur de lui-même pour que ce séminaire de formation soit une réussite. Comme promis chaque correspondant a reçu un appareil photo numérique et une prise en charge total de sa formation. (…) Après quatre jours de formation, les correspondants se sont quittés sur les recommandations de la Rédaction et l’enregistrement d’une Webémission Radio que les Internautes pourront retrouver sur avenue225 ».

 

IMG_2293 (14).jpg

Pour ma part, j’ai été enchanté de rencontrer ces jeunes très engagés pour ce projet. Les appareils photos numériques ont été financés par la FING avec le soutien de l’Association VANILLE, CARAMEL & CHOCOLAT de Lille. C’est aussi avec l’appui de Tissaj Côte d’Ivoire et de notre Designer maison, Aude Guyot pour la conception, la confection et mise en ligne de la plateforme. Qu’ils en soient remerciés.

Le projet est lancé, vous pourrez voir les articles postés par les nouveaux rédacteurs web. Il est bon  toutefois de rappeller que cette plateforme n’est pas l’affaire de ces correspondants uniquement. Tout citoyen peut publier sur Avenue225.com en nous envoyant l’article à avenue225@ymail.com

 

01 décembre 2009

Le Web 2.0 à l’assaut du journalisme professionnel

 

lesprofessionnels.jpg

Un article intéressant du Mamadou Ndiaye, enseignant au CESTI de Dakar.

Extrait -
Le blog est un outil du Web 2.0 qui donne à la personne qui le tient, la possibilité de s’exprimer librement et d’échanger des idées ou des documents avec tous les internautes. En cela, il est un excellent outil d’expression. Il a permis à des citoyens ordinaires de donner leurs avis ou d’informer sur des questions qui les préoccupent.

Selon Reporters sans frontières, chaque jour, 120 000 blogs sont créés sur la Toile. Les blogueurs qu’on appelle également cyber journalistes, e-journalistes ou journalistes citoyens, équipés d’un téléphone portable ou d’un appareil photo numérique, arrivent à donner des informations très intéressantes. L’instantanéité qu’offre le Net aidant, les blogueurs commencent à devenir des acteurs incontournables dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information.

Dans les pays où la liberté d’expression n’est pas garantie, « les blogueurs inquiètent. Les gouvernements se méfient de ces hommes et des ces femmes qui, sans être journalistes de métier, publient des informations. Pire, les blogueurs abordent parfois des sujets sensibles que les médias désormais qualifiés de "traditionnels" n`osent pas traiter. Les blogs sont devenus, dans certains pays, une source d`informations à part entière ».

Au stade embryonnaire surtout en Afrique francophone, la pratique du blogging commence à séduire toutes les couches sociales. Au Sénégal, des hommes politiques, des intellectuels, des journalistes, des opérateurs économiques, des élèves ou étudiants tiennent des blogs.

Lire tout l'article

Crédit photo: Presse-Citron

26 octobre 2009

Blogophobie ?

Au sortir des discussions qui se sont déroulées à Stockholm dans le cadre des Journées Européennes de développement, j’ai eu le sentiment qu’une grosse crainte subsiste encore dans certains cœurs au sujet de « l’invasion » des médias en ligne et du web 2.0 en général.

Doit-on avoir peur des blogs (plus spécifiquement) ? Au moment où j’écris ces lignes, je lis sur le blog de Kouamouo cet article qui peut confirmer cette crainte. « Ah ! le journalisme à l'ère d'Internet, des clics et de la gratuité ! », s’écrit-il.

« Ah les blogs !», pourrait-on renchérir.

Du fait de la facilité avec laquelle on peut créer et gérer son propre média, on a une pléthore d’informations qui circulent minute après minute. Du fait de la (TOTALE) liberté d’expression qui s’offre aux internautes, on a des contenus variés qui sont mises en lignes avec une rapidité que « d’autres n’ont pas ».

Pourtant, il faut l’avouer, c’est la porte ouverte à toutes les dérives. Comment distinguer le bon grain de l’ivraie dans ce  vaste champ d’informations ? Quelle crédibilité accorder donc à ces nouveaux types de média ? La question mérite qu’on y réfléchisse sérieusement.

Cela dit, je m’insurge contre ces esprits qui tentent de (de)montrer que la manipulation de l’information et de l’irresponsabilité éditoriale est née avec les médias en ligne et surtout avec la promotion des blogs.

Le paysage est le même dans la sphère des médias traditionnels. Parfois même pire. On ment, on manipule, on intoxique et on désinforme à souhait par jounaux, radios ou télévision interposé.

Il pourrait exister une solution pour les deux types de médias. La formation et la sensibilisation. Comme les journalistes, les blogueurs doivent être formés à l’écriture journalistique. Les journalistes (dits traditionnels) doivent l’être encore plus sur des sujets spécifiques tels que l’éthique et la déontologie journalistique, le droit de la presse, le droit à l’image et aussi et surtout… les médias en ligne.

Journalistes traditionnels et journalistes « citoyens » doivent de toute façon être sensibilisés et incités à la responsabilité quand aux contenus diffusés.

Les journalistes doivent percevoir les blogs comme un complément (d’information) plus que comme des concurrents. Il faut qu’on arrive à aboutir à une cohabitation entre  « l’ainé » et le nouveau-né.

Doit-on avoir peur des blog(eur)s ? Non. Nous sommes bien obligés de vivre avec et d’arriver à intégrer ce nouveau type de média dans nos habitudes et dans notre environnement médiatique.

23 octobre 2009

Au sujet des nouveaux médias...

Un "Atalaku" de la Deutsche Welle AKADEMIE à lire ici.

Débat sur les (nouveaux) médias et le développement

"Nouveaux médias pour un monde nouveau: Démocratie et développement". Voici le thème autour duquel s'est déroulé le panel de ce vendredi matin. Toujours dans l'ambiance des Journées Européennes de développement. Il s'est agit de déterminer "le rôle des nouveaux médias pour le développement et la démocratie et leur impact sur le paysage médiatique".

A la table de discussion:

la Présidente liberienne Ellen Johnson Sirleaf, Raila Odinga, le Premier ministre kenyan , Les Sud Africains Pansy Tlakula, Rapporteur spécial sur la liberté d'expression de la CADHP et Fackson Banda, TI et des nouveaux médias expert de l'Université de Rhodes, ainsi que le Burkinabè Camille Sawadogo, directeur de CEMECA et directeur des médias communautaires Radio Salaki et l'Ivoirien Israël Yoroba.

Le compte rendu (en anglais) de cette rencontre à lire ici.

09 juin 2009

... au Lift France 2009

Logo_horizontal_LiftwithFing.jpg

"Toute crise est une mutation. On peut la subir et remiser ses projets d’avenir. Ou en sortir par le haut, durablement, en devenant l’un des artisans de la mutation.
Dans le monde entier, des entrepreneurs, chercheurs, artistes, designers, activistes, inventent des moyens radicalement nouveaux d’innover, designer, produire, commercer, échanger, manager. Ils veulent changer le monde, mais surtout, ils s’emploient déjà à le faire.
La technologie est soit leur outil, soit le levier dont ils se servent pour aborder autrement les situations et les problèmes"
. Voici les grandes lignes autour desquelles vont tourner les 3 journées du LIFT France 2009. Une rencontre à laquelle nous sommes invités

Le Lift est une série de conférences qui "explore les implications économiques et sociales des nouvelles technologies en Europe et dans le monde. Chaque conférence offre la possibilité de comprendre les effets de l’innovation sur la société, et de transformer le changement en opportunité."

Le thème de l'édition 2009 qui va se tenir les 18, 19 juin et 20 juin à Marseille en France, est "Futur : faites-le vous-même !". Plusieurs techniciens et amoureux des Tic effectueront le déplacement pour " proposer les moyens de "faire votre futur vous-même".

logo_InnovAfricaVJROOK.gif

Au milieu du programme, un espace d'échange sera réservé pour l'innovation en Afrique. InnovAfrica. Une session à laquelle prendont part des blogueurs, des journalistes, des coordinateurs de projets etc.

C'Blog à Abidjan

 

c'7 blog3.png

Les 12, 13 et 14 juin 2009

au Campus Universitaire de Cocody

1er séminaire de formation de blogueurs à Abidjan

 

C’BLOG 2009 aura pour but d’informer et de former la communauté ivoirienne à la nécessité du blog. Bien plus, il s’agira de susciter une communauté grandissante de blogueurs et de les sensibiliser à créer des blogs spécialisés en Côte d’Ivoire surtout en matière d’information citoyenne.

Les places sont limitées.

NB: il y aura un Cocktail de clôture à la fin de la formation.

Frais de participation: 5000 francs CFA

Inscrivant-vous déjà en ligne en envoyant vos noms et prénoms à abidjanblog@yahoo.fr en précisant les horaires qui vous conviendraient.

Veullez également préciser en une ou deux phrases ce à quoi vous servira votre blog.

Date limite des inscriptions le jeudi 11 juin à 18 heures.

28 mai 2009

Des liens plus courts !

Fatigués des longues adresses web ? Ceci peut vous intéresser.

26 mai 2009

Petite vidéo après formation

Nous venons d'achever ce mardi 26 juin la formation des quatres (nouveaux) blogueurs. Formations qui a duré quatre jours et qui s'est déroulée dans une bonne ambiance. Bientôt nous lancerons une à plus grande échelle.

21 mai 2009

On se forme au blogging sur le Campus

IMG_0916.JPG

Une petite équipe d’amis sur le campus universitaire de Cocody m’a demandé de leur faire une formation qui va durer quelques jours. C’est une initiative intéressante et je trouve que cela doit se perpétuer.
Aujourd’hui, nous avons vu ce que c’est qu’un blog et chacun d’eux en a créé un qui sera supprimé à la fin de la formation s’ils le souhaitent. Ces blogs vont servir de page d’exercices et par la suite ils trouveront de nouvelles idées pour bloguer.
La petite phrase de ce jour donnée par un étudiant est qu’«il ne faut pas bloguer pour blaguer» !
L’exercice d’Aloes sur ses cultures du monde, celui de Matthieu et ses coups d'oeil universitaires, celui de Jean Marie qui veut parler d'informatique en Côte d'Ivoire et l’exercice d’Hermann pour qui le sujet de cybercriminalité.

23 avril 2009

Ecrire et parler sur le net

adverbe.gif

J'ai beaucoup d'amis que ce site va intéresser. Je l'ai trouvé au Citronier dans une liste de "15 sites incontournables sur l’écriture pour le web et les blogs".
Adverbe a retenu mon attention.
"Edité par la société Adverbe et animé par Xavier de Mazenod, le blog Adverbe compte parmi les blogs francophones ayant le plus d’ancienneté puisqu’il a été fondé en mai 2003. On y traite avec justesse de tout ce qui concerne l’expression sur le web, et donc l’expression écrite".

Il y a même un volet "Formation" (relativement cher) pour écrire sur le web, créer un blog professionnel, rendre un site web interactif ou gerer la veille sur le web.

Faites-y un tour !

01 avril 2009

Alloco Blogueurs Party... (Enfin) la vidéo!

Elle était tant attendue par ceux qui étaient présents à ce rendez-vous de blogueurs mais également par ceux qui auraient voulu l'être sans en avoir la possibilité.
Voici donc la petite vidéo de l'Alloco Blogueurs Party.



Il y avait de la belle ambiance à l’Espace Nandjelet qui a accueilli cette soirée. Le groupe qui jouait en live à gratifier les blogueurs de belles mélodies voyageant à travers les rythmes, les époques et les pays.
Le menu quand à lui était particulièrement riche et succulent (miam miam).
Beaucoup de surprises… par exemple la danse des blogueurs…
Il n’y avait pas seulement que des blogueurs. Des amoureux du Web et autres lecteurs n’ont pas manqué cette occasion de se joindre à nous pour communier.
Il y avait du rire, de la musique, de la danse. Le tout bercé par l’air frais qui provenait de la lagune juste à côté.
Pour la prochaine on annonce un «garba blogueurs party» et (pourquoi pas) un «placali blogueurs party».


26 mars 2009

Alloco Blogueurs Party... C'est prêt !

abp.JPG

C'est ce vendredi. A Abidjan en Côte d'Ivoire. Sous le coup de 19 heures se tiendra le premier rendez-vous des blogueurs et des amoureux du bloggin.
Tout est fin prêt. Les participants qui ont confirmé leurs participations ont reçu des indications par rapport à ce rendez-vous qui sera également suivi par de nombreux internautes dans le monde.
C'est le splendide cadre "Espace Nandjelet" situé à Blockhauss un quartier de la commune de Cocody, qui va abriter cette cérémonie. Ce sera l'occasion pour les blogueurs de se rencontrer entre eux, mais également de faire la connaissance de leurs lecteurs.

Cette cérémonie sera simple mais riche en menu.
Plusieurs blogueurs de renoms prendront part à ce rendez-vous.
Je cite le promoteur de la première plate forme de blog en Côte d'Ivoire (Ivoire-blog), Théophile Kouamouo, Djé le génie des blogs et promoteur de Afrobazz. Edgar Yapo, Cartunelo, Babiwatch, Goué, Koffi, Doc Ntic, Atome, Steph et votre serviteur seront également de la partie.
Il y aura également plusieurs amoureux des blogs et du web en général qui ont confirmé leurs participations.

Animation musicale live, décor de rêve, menu gastronomique riche et varié, l'Alloco Blogueurs Party tiendra certainement toutes ses promesses.
Pour ceux qui ne seront pas là, vous pourrez suivre le déroulement en direct sur mon Twitter.

04 mars 2009

Encore là

1603858734_small.jpg

J’ai profité de l’interview donnée à Okibat pour confirmer que mon blog ne disparaitra pas.
En effet, j’ai reçu de nombreux mails depuis la «naissance» de «Avenue225», me demandant si «c’était la fin» pour cette page.
Rassurez-vous, "Le Blog de Yoro" ne fermera pas. J’essaie même de voir comment lui donner un nom de domaine plus facile à retenir et à écrire.
Mais en fait, c’est la ligne éditoriale qui change. Pendant plus d’un an j’ai rapporté le quotidien de la Côte d’Ivoire. Et c’est ce qui est désormais transposé sur avenue225.com

Mais quel avenir pour ce blog que vous avez sous les yeux en ce moment ?
Des informations plus personnelles sur mon quotidien. Comment vit un journaliste indépendant dans un environnement de presse écrite en perte de vitesse ( ?). Comment vit un jeune journaliste qui a été formé à une école assez atypique mais combien efficace (du moins c’est ce que je crois) ; un jeune marié futur père qui a fait du blog sa passion, amoureux de musique etc…
Bref nous partagerons cette fois-ci, mon quotidien et celui de ceux qui m’entourent (je souhaite que vous soyez de ceux-là). Avec des histoires d'amour, de joies et parfois de peines (espérons qu'il y aura pas).
C’est ma vie de chaque jour qui sera étalée. Ma petite famille, mes activités, mes projets, mes rencontres… Bref ma vie.
Mais on gardera les mêmes outils de diffusion. Textes, photos, vidéos, audios.

Alors en attendant le prochain article de cette nouvelle version de «Le blog de Yoro», j’espère que vous vous laisserez séduire par ce que je raconterai.
A tantôt alors !



27 février 2009

Un (nouveau) Blog Communautaire

Nous y voilà,
J’ai l’honneur et le plaisir de vous révéler le «Blog communautaire» que j’ai décidé de créer. Après mes distinctions comme Meilleur Blogueur Francophone et Prix spécial du Meilleur blog de journaliste de l’Afrique de l’Ouest, je pense qu’il était important de passer à une autre étape supérieure et moins personnelle. Pendant un an et demi, Le blog de Yoro a diffusé l’actualité du quotidien. Et ça plut. J’ai souhaité faire découvrir et partager la passion du blog à d’autres jeunes.
Désormais vous pourrez retrouver toute l’actualité des communes et des quartiers sur ce nouvel espace.
Calqué sur l’idée de Congoblog.net, et tendant vers un Rue89 à l’ivoirienne, ce nouveau blog communautaire, j’en suis certains va nous permettre de mieux cerner le quotidien des Ivoiriens et des autres peuples qui y vivent.

Annoncé pour être dévoilé le 28 février prochain, je lève le rideau aujourd’hui sur le nouveau blog pour permettre à ceux qui se connectent à internet uniquement depuis leurs bureaux, de profiter aussi de l’arrivée du bébé.

Lire la suite

25 février 2009

Résultats du concours Waxal

waxal.JPG

Initié par l'Institut Panos Afrique de l'Ouest (IPAO, www.panos-ao.org) en partenariat avec Highway Africa (www.highwayafrica.com) et Global Voices Online (www.globalvoices.org), le concours WAXAL Blogging Africa Awards (Prix WAXAL des Meilleurs Blogs Africains) vient de communiquer ces résultats.
Trois prix au départ devait être décernés. Mais un quatrième a été ajouté.
Ainsi:
1/ Catégorie : Meilleur blog de journaliste francophone
Gagnant : Cédric Kalonji, de la RDC, avec son blog
(ancien blog congoblog.net)
Prix : 1 million de francs CFA

2/ Catégorie : Meilleur blog de journaliste anglophone
Gagnante : Rosebell Kagumire, du journal « The Independent », de l’Ouganda, avec
son blog
Prix : 1 million de francs CFA

Catégorie : Meilleur blog d’organisation de la société civile africaine
Gagnant : www.lusakatimes.com, de la Zambie -
Prix : 2 millions de francs CFA

Prix Spécial IPAO pour l’Afrique de l’Ouest
Israel Yoroba Guebo de la Côte d’Ivoire avec son blog

"Ce prix spécial d’encouragement a été offert par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, pour récompenser le meilleur blog de journaliste ouest-africain sélectionné par le jury et ne figurant pas dans les trois catégories principales", précise le communiqué...

Parmis les blogs qui ont retenu l’attention des membres du jury pris individuellement on note notre "villageoise" Babiwatch

Toutes mes félicitations à Cédric et pour ma part même si j'ignore la teneur du prix, je suis très heureux de le recevoir au moment où je m'apprête à faire un autre pas vendredi prochain. Téléchargez la note des relutats en cliquant sur annonce résultats waxal.pdf

teasi2.jpg

24 février 2009

Les choses avancent...BIEN

teasi2.jpg

Je vous parlais ici d'un projet qui va voir le jour bientôt. Les choses se mettent petit à petit en place. Dieu voulant je vous donnerai une date d"ici deux jours... D'ici là, souffrez que le silence soit (un peu) gardé.

Bref, rendez-vous pour le 28 février prochain.

10 février 2009

Une autre aventure…

teassing.JPG

Bonne nouvelle. Environ trois mois après avoir été sacré meilleur blogueur francophone, j’ai le plaisir de vous annoncer que désormais vous retrouverez mes articles sur l’actualité ivoirienne sur un autre espace. Je vous en dis un peu sans en révéler plus. (Souffrez !)
Mais je puis vous affirmer que ce sera quelque chose de moins personnel et de plus professionnel. Avec une équipe de jeune blogueurs volontaires, nous allons relayer l’information des communes d’Abidjan et même celles de l’intérieur du pays. Les notes de voyages, les interviews (en texte, en photo, en audio et en vidéo), les enquêtes et bien d’autres informations intéressantes.
Vous pourrez suivre la mise en place (progressive) de cet espace à partir de mon blog. Je vous tiendrai au courant.
Pour le lancement de cette plate forme il y aura beaucoup de surprise pour récompenser les internautes.
Je vous mets l’eau à la bouche et vous donne rendez-vous dans quelques jours pour une nouvelle aventure.
Rassurez-vous, «Le Blog de Yoro» ne disparaitra pas.

16 janvier 2009

Pourquoi une PME doit avoir un blog ?

Depuis la création de "Ivoire-blog", on parle de plus en plus de blogs en Côte d'Ivoire. Pourtant ceux qui pourraient profiter des blogs sont les PME. Avoir un blog professionnel peut être des avantages importants qui peuvent avoir des répercussions (positives) sur les revenus de ces Petites et Moyennes Entreprises. (C'est aussi valable pour les grosses boîtes).

Je vous propose de découvrir "10 raisons concrètes pour lesquelles une PME doit avoir un blog" proposées par Eric Dupin.
Des conseils qui peuvent servir à la "communauté" des PME de Côte d'Ivoire.

28 décembre 2008

Questions pour un Blogueur

J'ai été soumis à un petit interrogatoire chez Etum. Cinq thèmes:
-Abidjan
-Bouaké
-Bob's
-Liberté de la presse
-Les éléphants.

Voici ce que je dis ici.

17:37 Publié dans Collaboration | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : etum, blog, yoro

26 novembre 2008

Pourquoi je blogue sur l'Afrique ?

Pourquoi bloguer sur l’Afrique ? Cette question qui fait l’objet d’une chaîne de tagues initiée par le Chef du village. Pöur ma part j’ai été tagué par un ami proche et par le "propriétaire" de l’Atelier des Médias.

riz01.1207490043.jpg
Alors à la pertinente question je réponds.
Deux raisons essentielles m’emmène à bloguer sur (la Côte d’Ivoire et plus globalement sur) l’Afrique.
Premièrement, je trouve que le web est un espace plus large pour déroulé le chapelet des richesses de l’Afrique. L’Afrique, ce n’est plus seulement les guerres et autres calamités. L’Afrique c’est de plus en plus un continent qui s’affirme et qui veut tenir une place stratégique sur la table du monde. Le blog donc me permet de mettre en valeur ce que l’Afrique a comme atout.
Bloguer sur l’Afrique c’est aussi montrer les souffrances de l’Afrique, mais aussi les espoirs des Africains. Mais surtout de montrer aux yeux du monde, ce que les médias traditionnels refusent de montrer.

Deuxièmement, il est bon de savoir ce que les autres pensent (de nos jours) de notre continent. Je peux vérifier si les points de vue ont changé par rapport à hier. Le monde est-il plus optimiste ou plus pessimiste ? La fonction d’inter(é)activité du blog m’offre cette possibilité.
Bloguer sur l’Afrique, c’est faire entendre la voix de l’Afrique et percevoir le regard des autres sur le continent noir. Bloguer sur l’Afrique c’est révéler les peines d'hier, les progrès d'aujourd'hui et les gloires de demain.

A mon tour je tague
Edgar Yapo,
Fernand Dindé,
Marie,
Cartunelo
et Luisiano

27 octobre 2008

Votez pour moi !

Ceci a bien l'air d'une campagne électorale.
C'est avec joie que j'ai apris que j'ai été présélectionné par le jury des BOBs, le concours international de blogs de la Deutsche Welle, pour faire partir des 11 finalistes dans la catégorie "Meilleur Blog en français".

Pourtant, il me faut des voix pour acceder sur le podium. C'est pourquoi, à partir de ce lundi 27 octobre (et ce jusqu'au 26 novembre), les internautes pourront donc voter pour moi sur thebobs.com.

Parallèlement, le jury se réunira le 26 novembre à Berlin pour désigner ses lauréats.

Alors, puis-je compter sur vos voix et votre mobilisation pour que le vote en ligne soit un succès ?

Voici la liste des préselectionnés par catégories à télécharger en cliquant sur BOBs_finalistes_2008.doc et le communiqué de presse de la Deutsche Welle que vous pouvez également télécharger en cliquant sur CP_The BOBs_Online-Voting.doc

Merci d'avance et faites-moi des propositions sur quelles "stratégies politiques" je peux mettre en place.

GALERIE_voten_fr.JPG
Les votes sont ouverts.

07:52 Publié dans Coup d'main | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : vote, bobs, blog

13 octobre 2008

Yoro sur Presse-citron

La blogosphère africaine et surtout ivoirienne intéresse de plus en plus.
Dans le cadre d'une série de post sur les blogs et le web en Afrique, Eric Dupin de Presse-Citron (N°1 au classement des blogs sur wikio et parmis les Top dans le monde) m'a fait l'honneur de parler de ma vie de blogueur mais aussi et surout de la vie des blogs en Côte d'Ivoire.

Extrait:

(...)
Ton blog existe depuis combien de temps ?
J’ai créé ce blog il y a deux ans, à l’époque où on a commencé à parler de blogs en Afrique “Les blogs, ce fut une vraie révélation : liberté de ton, pas de contrainte éditoriale, pas de rédac’chef sur le dos, je pouvais m’exprimer librement et surtout facilement sur le sujets que je choisissais et avec l’angle que je voulais.”francophone, et de “blogosphère africaine”. J’ai découvert les blogs alors que j’exerçais mon métier de journaliste au quotidien Le Courrier d'Abidjan. Ce fut une vraie révélation : liberté de ton, pas de contrainte éditoriale, pas de rédac’chef sur le dos, je pouvais m’exprimer librment et surtout facilement sur le sujets que je choisissais et avec l’angle que je voulais.

Les blogs sont connus en Côte d’Ivoire ?
Non pas vraiment, mais on sent un vrai démarrage depuis une année environ. Il doit y avoir une centaine de blogs ici, bien sûr ce n’est pas énorme mais ça progresse, et on parle d’une blogosphère ivoirienne.

Quand je parcours quelques blogs africains francophones, outre la qualité rédactionnelle et la richesse du contenu qui montrent un vrai soucis d’information, je constate que les thématiques sont majoritairement politiques ou sociétales. En fait les blogs africains sont vachement sérieux non ?
C’est vrai. Moi-même sur mon blog je ne parle pas tellement de high tech. Je préfère me concentrer sur des sujets qui ciblent prioritairement les ivoiriens de Côte d’Ivoire, ceux de l’étranger, ainsi que les personnes comme toi qui ne connaissent pas le pays mais qui s’y intéressent, voire ceux qui préparent un voyage et qui souhaitent en savoir davantage sur la société ivoirienne.
(...)

Lire toute l'interview sur Presse-citron ici

21 septembre 2008

Encore un agrégateur africain de Blogs

afrora_logo_text.png

Découvrez aussi Afrora, un autre agrégateur africains de blogs et d'actualités...

10 septembre 2008

Blog et Voix (Saison 1 épisode 1)

Lire la suite

16 décembre 2007

Noël, un blog nous est né

93293835785791cbcb2abf0a4dc28ad5.gifBlogger est devenu aujourd'hui le mode opératoire du journalisme de qualité et de responsabilité. Pas de contraintes de red'chef, pas d'oeil de correcteurs, pas de police d'un Dp pour suivre "une ligne éditoriale". Le journaliste-blogueur est livré à lui-même. Il se retrouve seul face à sa conscience et face à ses responsabilités d'informer l'opinion. Nous nous sommes inscrits dans cette dynamique depuis presqu'une année et c'est une expérience merveilleuse. Nos "maîtres" ont tracé le chemin des blogs, et nous nous sommes évertués à les suivre "à la lettre".
Voici, alors que s'ouvre pour nous, comme un cadeau de noël, une (nouvelle) plate-forme: Ivoire Blog. Enfin un espace blog à l'Ivoirienne, à l'Africaine. Ne nous en privons pas. Longtemps nous avons flirté avec des espaces européens et américains - peut être même japonnais et chinois. C'est l'occasion rêver de blogger "façon Côte d'Ivoire", "façon Afrique". C'est donc une invitation à nous rejoindre. Ivoiriens et africains que nous sommes, nous avons le devoir de faire la promotion de Ivoire blog.
Quand à nous autres jeunes plumes, nous nous forgerons avec le temps - et nous l'espérons - sur cet espace que nous offre ivoire blog.
Alors chers amis permettez moi de vous dire simplement AKWABA! (Bienvenue)

11:10 Publié dans On dit quoi ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ivoire blog, blog