topblog Ivoire blogs

28 novembre 2009

Les correspondants d'Avenue225

Un peu plus d’une cinquantaine de dossiers de candidature, des articles et des photos de qualité et de fond sur des faits se déroulant à différents coins d’Abidjan et de la Côte d’Ivoire.

Lire tous ces articles et voir ces photos est à la fois intéressant et édifiant. On se rend bien compte que malgré « la crise » la vie continue en Côte d’Ivoire.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont bien voulu soumettre leurs candidatures. Les candidats ont été informés.

Ils ne seront plus 10 au lieu d’une vingtaine comme espéré.

Les critères de sélection ont été les suivants :
•    Bonne qualité rédactionnelle
•    Pertinence des thèmes abordés
•    Originalité des histoires racontées
•    Qualité des photos soumises

Répartition des correspondants par région :

•    6 d’Abidjan la capitale

•    1 de Yaoussoukro
•    1 de Dimbokro dans l’Est
•    1 de Grand Bassam
•    1 d’Anyama
Tous ces dix jeunes (dont l’âge varie entre 20 et 30 ans) bénéficieront en fin d’année 2010 d’un stage dans une rédaction (télé, radio, presse écrite/agence ou web) à Abidjan et dans la mesure du possible dans des pays de la sous région.

Prochaines étapes :
•    Formation à Abidjan des correspondants retenus. Du 21 au 24 décembre, ces correspondants seront formés à l'écriture web, à la connaissance de certains outils multimédia et à la publication de leurs articles.

Il importe de préciser qu’au-delà de ces correspondants-bénévoles chaque citoyen à la possibilité de publier des articles, des photos et des vidéos sur Avenue225.com

 

29 septembre 2009

Appel à candidature pour le site Avenue225

6 mois (février-août). C’est la période qu’a durée la première phase de notre jeune projet «Avenue225». Il a été tellement bien accueilli et si bien suivi que nous avons été stimulés pour l’améliorer dans le fond et dans son fonctionnement.
Aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle dynamique que vous pourrez lire ici.

Nous avons opté pour wordpress au détriment de joomla, pour des questions de facilité de gestion du site.
La nouvelle formule d’Avenue225 est plus simple dans le design mais sera plus riche dans le contenu.
Désormais en Côte d’Ivoire écrire ne sera plus réservé qu’aux journalistes et aux écrivains. Chaque citoyen pourra prétendre à l’écriture et à la diffusion de ce qu’il a à raconter. Dans sa nouvelle vision, Avenue225 veut contribuer (à sa façon) à la promotion du journalisme citoyen et à la démocratisation de l’information.

En première ligne, il y aura des correspondants qui publieront régulièrement des articles sur des faits, des situations et/ou des personnages de leurs quartiers, leurs communes ou leurs régions.

Sur la base du bénévolat des jeunes de 18 à 30 seront sélectionnés à l’issue d’un concours. Les retenus recevront chacun un appareil photo numérique, un dictaphone numérique et une prime d’encouragement au départ du projet. Ils bénéficieront également d’une formation en écriture web et multimédia au mois de décembre à Abidjan. A la fin de leur mission (de 12 mois), ils effectueront un stage dans des rédactions (Télé, radio, presse écrite et web) à Abidjan et (selon les possibilités) dans un pays étranger.

(Tout savoir sur le concours)

C’est l’occasion pour moi de remercier tous ceux qui ont accompagné ce projet depuis le début. Nous compterons encore sur vous pour faire sa promotion et contribuer d’une façon ou d’une autre à son essor.

A une heure où la Côte d’Ivoire entend sortir définitivement de la crise par les élections, l’occasion est bonne pour donner la parole à tous. Plus que jamais, nous poursuivons cette lancé sur notre « Avenue ». Merci de nous accompagner.

Un grand merci à tous ces jeunes gens qui ont débuté (difficilement) Avenue225 et qui lui ont permis d’embrasser aujourd’hui un nouveau challenge. Donatien, Elie, Roland, Katie, Lionel, Josias, Evrard.

29 mai 2009

La vie comme elle va à Abidjan

 

vp 2.jpg

 

 

Avec la jeune équipe de l'Avenue, regardons un peu du côté de la capitale pour parler de la Sorbonne (celle du Plateau) qui se livre au sexe, aussi de comment les ordures refont surface à Abidjan quelques jours seulement après l'"Opération ville propre". L'auteur de l'article se demande bien si Abidjan pourra rester un jour (une ville) propre.

Il y a aussi, cet exemple de bravoure de Antoinette V, cette coiffeuse qui tente de se reconvertir dans un commerce d'un tout nouveau genre à proximité des garbadromes. Enfin, que pensent-ils du nouveau visage de Koz ?