topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10 mai 2012

Hollande et la fin de la Françafrique, mes propositions

franacfrique.JPG

"Que doit faire François Hollande pour mettre fin à la Françafrique ?", C'est la question qui m'a été posée par la rédaction des Observateurs de France 24. Personnellement la volonté (?) de Hollande est un remake des propos de Sarkozy lorsqu'il annonçait "LA RUPTURE" en 2007.  Rupture qui finalement n'a jamais eu lieu en ce qui concerne la Françafrique en tout cas. 

"La France répudiera sans regrets les miasmes de la Françafrique", a promis le candidat François Hollande le 22 octobre dernier. On attend de voir ce que ça donnera. Pour l'heure voici ce que j'en pense".

27 septembre 2011

Un concours pour les amateurs de photo

femme-marie.jpg

Voici un concours auquel j’invite les amateurs de photos à participer. Il s’agit d’un concours de photographie dont l’objectif est de voir dans le regard du photographe « la Maternité en Afrique ».

Un concours initié par l’association seclinoise (France) Vanille, Caramel & Chocolat (via le projet Samatiguila), et organisé par l’Agence E-Voir.

Gratuite et ouverte à tout Ivoirien (ou toute personne qui vit en Côte d’Ivoire) et qui souhaite « partager sa passion et faire découvrir son talent à travers la photo», cette compétition est laissée à l’inspiration des photographes.

Les participants ont jusqu’au 28 octobre prochain pour soumettre (à l’adresse contact@e-voir.net) 10 photos de leurs collections qui gravitent autour du thème du concours. Les délibérations du Jury s’effectueront entre le 29 octobre et le 7 novembre 2011. Les résultats eux, seront rendus publics le 12 novembre. Le récipiendaire sera informé par mail de la décision du jury.

Que gagne le Lauréat ?

Une coquette somme de 300 euros (environ 200 000 francs CFA) des mains de l’association à l’initiative du concours. Mais encore plus : La collection retenue fera l’objet d’une exposition à Lille en France.

Pas besoin de formulaire d’inscription, Téléchargez le règlement du concours et suivez les instructions.

Bonne chance à tous !

__________________________________

Informations

+225 02 50 39 32 / contact@e-voir.net

[crédit photo http://www.theatrecroquemitaine.com]

 

09 février 2010

Avenue Afrique, Avenue grandeur nature

avenueafriue.JPG

Après Avenue225 (Abidjan), Avenue223 (Bamako) et Avenue221 (Dakar), Avenue226 (Ouagadougou en préparation) [d’autres sont en cours], voici la mère de toutes : Avenue Afrique.

Aude Guyot, notre Designer maison, est à pied d’œuvre pour parachever les derniers réglages. La machine est lancée. Le concept des Avenues est en train de prendre telle une marque déposée. A l’horizon des sponsors et des partenaires se signalent. Tant mieux ! Nous vous tiendrons informés.

D’ailleurs cet espace vous permettra au fil des « post » de mieux appréhender le concept des Avenues et pourquoi pas d’en devenir des promoteurs ou «Avenants»*.

A quoi va servir cet espace ?

Avenueafrique.com, va relayer toutes les informations relatives à la création, la promotion et au fonctionnement des avenues nationales. Avant de devenir dans quelques mois seulement un véritable portail, vous retrouverez les profils des «Avenants» qui font les plateformes des pays. Vous connaitrez également ceux qui sponsorisent et les partenaires qui nous accompagnent.

Le bruit court "non loin de chez vous" dans les Avenues africaines.

POur comprendre le concept des Avenues africaines

 

26 novembre 2008

Pourquoi je blogue sur l'Afrique ?

Pourquoi bloguer sur l’Afrique ? Cette question qui fait l’objet d’une chaîne de tagues initiée par le Chef du village. Pöur ma part j’ai été tagué par un ami proche et par le "propriétaire" de l’Atelier des Médias.

riz01.1207490043.jpg
Alors à la pertinente question je réponds.
Deux raisons essentielles m’emmène à bloguer sur (la Côte d’Ivoire et plus globalement sur) l’Afrique.
Premièrement, je trouve que le web est un espace plus large pour déroulé le chapelet des richesses de l’Afrique. L’Afrique, ce n’est plus seulement les guerres et autres calamités. L’Afrique c’est de plus en plus un continent qui s’affirme et qui veut tenir une place stratégique sur la table du monde. Le blog donc me permet de mettre en valeur ce que l’Afrique a comme atout.
Bloguer sur l’Afrique c’est aussi montrer les souffrances de l’Afrique, mais aussi les espoirs des Africains. Mais surtout de montrer aux yeux du monde, ce que les médias traditionnels refusent de montrer.

Deuxièmement, il est bon de savoir ce que les autres pensent (de nos jours) de notre continent. Je peux vérifier si les points de vue ont changé par rapport à hier. Le monde est-il plus optimiste ou plus pessimiste ? La fonction d’inter(é)activité du blog m’offre cette possibilité.
Bloguer sur l’Afrique, c’est faire entendre la voix de l’Afrique et percevoir le regard des autres sur le continent noir. Bloguer sur l’Afrique c’est révéler les peines d'hier, les progrès d'aujourd'hui et les gloires de demain.

A mon tour je tague
Edgar Yapo,
Fernand Dindé,
Marie,
Cartunelo
et Luisiano

15 octobre 2008

Ce que je crois pour l'Afrique



pauvreté.jpg

Je crois fondamentalement que la lutte contre la pauvreté doit être l’affaire des Africains eux-mêmes.

Je crois aussi que nous avons des ressources riches et un potentiel humain et intellectuel immense et diversifié. Il nous faut donc l’exploiter avec sagesse.

Pourtant, je crois que nous vivons dans un monde où désormais «les cases» du village planétaire se rapprochent définitivement. Dans ce contexte donc, où les termes «Globalisation» et «mondialisation» résonnent partout, les Africains doivent utiliser la coopération.

Je ne crois pas en cette coopération aveugle où on échange miroir contre femmes et filles, où on livre fils et terres pour quelques gouttes de rhum. Mais je crois en une coopération qui permettrait de mieux appréhender les dimensions multiformes de la pauvreté, afin d’élaborer des stratégies (pour en sortir) qui tiennent compte du cadre environnant et international.

C’est pour cela, je crois qu’il faut que les coopérations sud-sud soient plus développées et les rapports nord-sud plus sincères et équitables.

Je crois que les guerres (et les coups d’Etat) nous ont toujours retardé.

Je crois que nous devons arrêter d’accuser «les blancs» d’être la cause de nos malheurs. Si nous étions plus soudés que pouvaient-ils faire ?

Mais… Je crois en la nouvelle génération que nous sommes (en train de construire). Je crois en une jeunesse panafricaine dynamique responsable et résolu à bouter hors du continent les maux qui nous minent et qui favorisent l’émergence d’une pauvreté accrue.
J’ai foi aux valeurs que nous devons embrasser : Travail, solidarité, responsabilité, intégrité.

Je crois en une jeunesse africaine digne, débout et capable de changer le visage sombre de l’Afrique.

L’Afrique d’aujourd’hui est l’œuvre des «gens d’hier».

Mais (je crois que) l’Afrique de demain nous appartient... nous les "gens d'aujourd'hui".
Commençons dès à présent, à en bâtir les socles afin de montrer à nos descendants le chemin du succès... l’image d’une autre Afrique.

Celle d’une Afrique qui tourne le dos aux guerres et aux conflits, mais qui marche dans les voies de la démocratie et des solutions pacifiques. Celle d’un continent sans sida, sans famine, ni génocide. Celle d’une terre politiquement, intellectuellement et économiquement indépendante. Celle d’une famille unie autour d’idéaux de développement.
L’image d’une Afrique riche.

Voir le bilan partielle de cette journée.

Lire la suite