topblog Ivoire blogs

02 avril 2009

Quelques infos sur l'Avenue

Quelques articles intéressants sur l'Avenue:

" La guerre (souvent gratuite) entre les opérateurs de téléphonie mobile, le Week-end presque parfait de la semaine dernière et aussi un gros plan sur l'écrivain Camara Nangala, qui a décidé de prendre une retraite anticipée du métier d'enseignant afin de poursuivre ses études... à 50 ans".


Pour davnantage d'informations sur Abidjan cliquez ici.

28 mars 2009

Air Afrique ou le difficile destin de l’Union Africaine

0053628rk4.jpg

Le Saviez-vous ? C’est un 28 mars 1961 à Yaoundé qu’est née la Société multinationale des Transports aériens «Air Afrique».
Au lendemain des indépendances, les Etats Africains francophones, dans le souci de coordonner leurs efforts de développement, mais aussi dans la volonté de tisser de solides relations entre eux, créent ce que l’on appelle à l’époque «Groupe de Brazzaville».
Toujours pour les mêmes raisons, il est urgent de combler un certain nombre de lacunes, notamment dans le domaine des transports aériens. Il est couteux à chaque Etat de créer sa propre compagnie, l’infrastructure routière ou ferroviaire étant quasi inexistant – tout au moins au plan du réseau continental, voire régional.

Onze Etats : Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Dahomey, Gabon, Haute Volta, Mauritanie, Niger, RCA, Sénégal et Tchad décident de créer une compagnie à l’échelle du continent pour favoriser ainsi les relations à l’intérieur de l’Afrique : la compagnie Air Afrique est née. Son siège est à Abidjan.
Malgré d’important difficultés financières, Air Afrique représentait jusqu’à lors, la plus grande compagnie la plus grande entreprise commerciale que l’Afrique indépendante ait mise sur pied. Dans ses centres de Dakar et d’Abidjan, Air Afrique poursuivait intensément son effort de formation. Partant de l’idée que le transport aérien et le développement du tourisme vont de pair, la compagnie Air Afrique a étendu ses activités en créant, le 12 mars 1970, la Société de développement touristique de l’Afrique (Hotafric). Celle-ci avait pour objectif de mettre le «tourisme africain sur une orbite industrielle». Son rôle est aussi de trouver des capitaux pour financer les infrastructures nécessaires à l’exploitation du tourisme sur une grande échelle.
Ce tableau idylle ne peut, ni de droit masquer les problèmes. Les Etats-membres d’Air Afrique n’en sont pas tous au même stade de développement. Les inégalités dues à la richesse des uns, à la relative pauvreté des autres et à la position géographique de certains, ont entrainé un malaise.

En janvier 1971, le Cameroun dénonce le «mauvais fonctionnement» d’Air Afrique et peu après s’en retire créant sa propre compagnie nationale.
Mécontent du transfert de la direction régionale pour l’Afrique centrale de Yaoundé à Libreville, le Tchad menace de partir mais fini par rester.
Malgré ces remous et de nombreux obstacles financières et de gestions, Air Afrique demeure aux yeux de l’opinion publique africaine et internationale le gage d’un idéal difficile (et peut être impossible jusque là) à atteindre : l’unité africaine.
Air Afrique va commencer une chute libre des décennies après et va finir par succomber à ses problèmes. Air Afrique est durement touchée par les chocs pétroliers et ses derniers directeurs généraux (Yves Roland-Billecart, Harry Tirvengadum - ancien PDG d'Air Mauritius, Pape Thiam) ne parvinrent pas à rétablir l'équilibre financier et dut suspendre ses opérations en novembre 2001. Déclarée en faillite le 7 février 2002 après une lente agonie, elle est mise en liquidation le 26 avril 2002.
Simple métaphore ou prophétie ? L’unité ou (L’Union) Africaine ne serait-elle pas une utopie.

24 mars 2009

Deux grèves une faim

Greviste_faim%20(1)%20(Large).jpg

Ces jeunes assis à même le sol devant le siège de la Comission Electorale Indépendante (sis aux 2 plateaux, un quartier de Cocody la commune présidentielle) font parti du Mouvement de la Jeunesse citoyenne (MJCCI). Débutée hier matin, leur propestation s'articulent est axée sur "la reclamation de la date des élections en Côte d'Ivoire".

Une autre grève qui a eu lieu le même jour dans le même quartier et devant un autre siège est rapportée par le quotidien Le Nouveau Réveil.
Selon le journal, "des entrepreneurs (...) observent, depuis hier, une grève de la faim devant les locaux du comité national de pilotage du redéploiement de l'administration (Cnpra). Ceux-ci réclament plus de 10 mois voire deux(2) ans pour certains sans paie après avoir effectué des travaux de réhabilitation d'édifices de l'Etat dans les zones centre, nord et ouest (Cno). Réunis au sein de l'union nationale des entrepreneurs libres de Côte d'Ivoire (Unelci) ces entrepreneurs sont " décidés à aller jusqu'au bout de cette grève de la faim".


19 mars 2009

"ABP", quelques précisions

Je vous donne quelques indications avec quelques jours de retard. Je m'en excuse.
Les choses se précisent. La date n’a pas changé. C'est toujours le vendredi 27 mars prochain à partir de 19 heures. Le contexte non plus n'a pas changé.
Cette soirée de l'"Alloco Blogueurs Party" va se tenir dans un espace au bord de l’eau dans la commune de Cocody. Un cadre féérique et séduisant avec un menu riche et varié (je vais dévoiler l'endroit dans quelques jours).
Comme je vous l’annonçais, il vous faudra prévoir la somme de 5000 francs pour déguster les bons mets qui vous serons proposer. La boisson est offerte.
Pour l'heure j'ai le plaisir de vous dire qu'ils sont presqu’une vingtaine à avoir confirmé leurs participations.
Nous attendons plus que les dernières personnes car la liste va se fermer le mardi prochain pour une meilleure organisation.


08 mars 2009

A Dakar !

dakar-quartier-du-virage-visoterra-16264.jpg

Une invitation m’a été faite à Dakar pour deux évènements.
Le premier est la remise de prix du concours Waxal. Je serai récompensé pour le Prix Spécial du Meilleur Blog de Journaliste d’Afrique de l’Ouest. La cérémonie semble t-il se tiendra ce lundi. Une cérémonie au cours de laquelle il y aura des échanges avec la presse et d’autres partenaires aux blogs et aux Tic en général. (Un genre de conférence de presse après match).
Une table ronde autour du sujet du développement des Ntic en Afrique de l’ouest va également marquer cette cérémonie de remise de prix.

Le deuxième évènement tout aussi important va lui se tenir sur trois jours. Il s’agit d’un «Atelier de sensibilisation et de dialogue» dont le thème est «Cadres juridiques et politiques de la société de l’information en Afrique de l’ouest ; enjeux et rôles des acteurs». Ce dit atelier se le programme à nous communiqué se tiendra du 11 au 14 à Saly, un contrée balnéaire à environ 80 kilomètres au sud de Dakar, la capitale sénégalaise.
Cet atelier est initié par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) et la Fondation OSIWA (Open Society Institue of West Africa) – et ce «dans le cadre de leurs différentes actions et réflexion autour du renforcement de capacités et du dialogue sur les politiques et usages des TIC pour l’avènement de sociétés ouvertes et démocratique. Ces trois jours de rencontres ont essentiellement pour but de «Promouvoir un dialogue multi-acteurs et sensibiliser sur quelques enjeux-clés du cadre juridique de la société de l’information en Afrique de l’Ouest, afin de contribuer au renforcement des processus nationaux dans ce domaine», précisent les «Termes de référence».
Nous aurons donc l’occasion de participer à ces rendez-vous et pourquoi pas (espérons-le) de découvrir (un peu) Dakar.
Alors on se dit certainement à bientôt pour des nouvelles en provenance du pays des Lions de la Téranga.

04 mars 2009

Alloco Blogueurs Party

470827545.JPG

J’organise une rencontre* entre blogueurs autour d’un verre (et d'assiettes). Histoire de se rencontrer et de bavarder et d’échanger sur tout sauf les blogs. Pour une fois, loin du monde virtuel nous nous retrouverons dans une amitié réelle.
Je lance l’invitation pour ceux que ça intéresseraient.

Date : Vendredi 27 mars 2009 à partir de 19 heures dans un restau (pas cher mais chic avec tous les menus).
Donc si vous êtes intéressés, confirmez et je dresserai au fur et à mesure la liste des invités. Chaque semaine je ferai le point jusqu'au jour-j.
Vous pouvez d’ailleurs invités des amis blogueurs (ou non) . Pour ceux qui sont à l’extérieur et qui veulent se joindre à la fête vous serez les bienvenus.

Ps : Menu
- Alloco
- Frite de Pomme de terre
- Attiéké
- Riz
- Poulet (braisé, grillé, Kédjénou, piqué au feu de bois)
- Poisson (braisé, grillé)
- Escargot (fumée, piqué)
- Pizza …

Pour celui qui veut un menu spécial du genre Placali, Garba, foutou (la nuit), il faudra le préciser une semaine avant la rencontre.

* Chaque blogueur devra "gérer" sa consommation en nourriture. La boisson est offerte.

Encore là

1603858734_small.jpg

J’ai profité de l’interview donnée à Okibat pour confirmer que mon blog ne disparaitra pas.
En effet, j’ai reçu de nombreux mails depuis la «naissance» de «Avenue225», me demandant si «c’était la fin» pour cette page.
Rassurez-vous, "Le Blog de Yoro" ne fermera pas. J’essaie même de voir comment lui donner un nom de domaine plus facile à retenir et à écrire.
Mais en fait, c’est la ligne éditoriale qui change. Pendant plus d’un an j’ai rapporté le quotidien de la Côte d’Ivoire. Et c’est ce qui est désormais transposé sur avenue225.com

Mais quel avenir pour ce blog que vous avez sous les yeux en ce moment ?
Des informations plus personnelles sur mon quotidien. Comment vit un journaliste indépendant dans un environnement de presse écrite en perte de vitesse ( ?). Comment vit un jeune journaliste qui a été formé à une école assez atypique mais combien efficace (du moins c’est ce que je crois) ; un jeune marié futur père qui a fait du blog sa passion, amoureux de musique etc…
Bref nous partagerons cette fois-ci, mon quotidien et celui de ceux qui m’entourent (je souhaite que vous soyez de ceux-là). Avec des histoires d'amour, de joies et parfois de peines (espérons qu'il y aura pas).
C’est ma vie de chaque jour qui sera étalée. Ma petite famille, mes activités, mes projets, mes rencontres… Bref ma vie.
Mais on gardera les mêmes outils de diffusion. Textes, photos, vidéos, audios.

Alors en attendant le prochain article de cette nouvelle version de «Le blog de Yoro», j’espère que vous vous laisserez séduire par ce que je raconterai.
A tantôt alors !



27 février 2009

Un (nouveau) Blog Communautaire

Nous y voilà,
J’ai l’honneur et le plaisir de vous révéler le «Blog communautaire» que j’ai décidé de créer. Après mes distinctions comme Meilleur Blogueur Francophone et Prix spécial du Meilleur blog de journaliste de l’Afrique de l’Ouest, je pense qu’il était important de passer à une autre étape supérieure et moins personnelle. Pendant un an et demi, Le blog de Yoro a diffusé l’actualité du quotidien. Et ça plut. J’ai souhaité faire découvrir et partager la passion du blog à d’autres jeunes.
Désormais vous pourrez retrouver toute l’actualité des communes et des quartiers sur ce nouvel espace.
Calqué sur l’idée de Congoblog.net, et tendant vers un Rue89 à l’ivoirienne, ce nouveau blog communautaire, j’en suis certains va nous permettre de mieux cerner le quotidien des Ivoiriens et des autres peuples qui y vivent.

Annoncé pour être dévoilé le 28 février prochain, je lève le rideau aujourd’hui sur le nouveau blog pour permettre à ceux qui se connectent à internet uniquement depuis leurs bureaux, de profiter aussi de l’arrivée du bébé.

Lire la suite

25 février 2009

Résultats du concours Waxal

waxal.JPG

Initié par l'Institut Panos Afrique de l'Ouest (IPAO, www.panos-ao.org) en partenariat avec Highway Africa (www.highwayafrica.com) et Global Voices Online (www.globalvoices.org), le concours WAXAL Blogging Africa Awards (Prix WAXAL des Meilleurs Blogs Africains) vient de communiquer ces résultats.
Trois prix au départ devait être décernés. Mais un quatrième a été ajouté.
Ainsi:
1/ Catégorie : Meilleur blog de journaliste francophone
Gagnant : Cédric Kalonji, de la RDC, avec son blog
(ancien blog congoblog.net)
Prix : 1 million de francs CFA

2/ Catégorie : Meilleur blog de journaliste anglophone
Gagnante : Rosebell Kagumire, du journal « The Independent », de l’Ouganda, avec
son blog
Prix : 1 million de francs CFA

Catégorie : Meilleur blog d’organisation de la société civile africaine
Gagnant : www.lusakatimes.com, de la Zambie -
Prix : 2 millions de francs CFA

Prix Spécial IPAO pour l’Afrique de l’Ouest
Israel Yoroba Guebo de la Côte d’Ivoire avec son blog

"Ce prix spécial d’encouragement a été offert par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, pour récompenser le meilleur blog de journaliste ouest-africain sélectionné par le jury et ne figurant pas dans les trois catégories principales", précise le communiqué...

Parmis les blogs qui ont retenu l’attention des membres du jury pris individuellement on note notre "villageoise" Babiwatch

Toutes mes félicitations à Cédric et pour ma part même si j'ignore la teneur du prix, je suis très heureux de le recevoir au moment où je m'apprête à faire un autre pas vendredi prochain. Téléchargez la note des relutats en cliquant sur annonce résultats waxal.pdf

teasi2.jpg

Les vérités dans les caricatures

Occupant une petite place dans les quotidiens de la place, les caricatures sont pourtant un très bon moyen pour présenter avec humour des situations sociale, politique ou même sportive.
Je vous présente quelques unes, tirées respectivement des quotidiens Le Jour, Le Patriote et Le Temps. J'en ris encore.

krik_20090225_ljr_1630.jpg


krik_20090225_lpat_2813.jpg


krik_20090225_ltps_1750.jpg


teasi2.jpg

24 février 2009

Les choses avancent...BIEN

teasi2.jpg

Je vous parlais ici d'un projet qui va voir le jour bientôt. Les choses se mettent petit à petit en place. Dieu voulant je vous donnerai une date d"ici deux jours... D'ici là, souffrez que le silence soit (un peu) gardé.

Bref, rendez-vous pour le 28 février prochain.

20 février 2009

L'escroc qui opère au nom de TF1 depuis Abidjan

Voici une info que j'ai dénichée sur un site et que je partage avec vous.

1704985929499d76b1edfb3.jpg

"Vous venez de gagner 59.000 euros via le grand jeu mis en place par l´émission Koh Lanta de Tf1".
Voici venue l'usurpation de la marque et des couleurs de l'émission de Tf1, Koh Lanta. L'escroc qui se cache derrière cette fausse loterie vient d'écrire à plusieurs milliers de francophone en leur indiquant être les heureux gagnants de 59.000 euros. Voici le message de "Maître DUPLEX Richardi", un faux huissier de justice :
"J'ai le plaisir de vous informer que votre adresse électronique a été tirée par la machine TNTC parmi plus de 800.000.000 adresses électroniques lors du super tirage effectué sous la supervision de 5 Huissiers de Justice mandatés afin de veiller à la régularité des gains des différents gagnants de la Koh Lanta Prince. Ce faisant, je puis vous donner la confirmation que vous êtes bien l'heureux gagnant de la somme de 59 .000 Euros, Code Identification: 40015098-1715H. Vous avez été désigné grand gagnant de la Koh Lanta Prince. Le règlement de la loterie exige votre présence physique en Côte d'ivoire, son siège en Afrique pour vous remettre en mains propres votre gain et cela en présence de la presse pour assurer une couverture médiatique de la cérémonie. Nous vous invitons donc à prendre toutes dispositions utiles pour venir à cette manifestation pour la remise de votre gain. Nous vous préciserons le jour dès que vous aurez pris la décision de venir. Cependant si vous êtes dans l'impossibilité d'effectuer le déplacement alors la remise de votre gain se fera tout simplement par chèque ou virement bancaire à votre convenance."
Bien évidement, l'escroc joue sur le fait que personne ne fera la démarche d'un déplacement en Côte d'ivoire. Qu'il n'y a que 24 heures pour réclamer l'argent. L'idée, pour l'escroc, est de ponctionner de l'argent au "faux" gagnant en raison de quelconques frais de dossier.
Notre escroc exploite, en ce moment, l'adresse international.kohlanta@gmail.com. Du côté de son IP (41.207.23.177), un petit passage à 11:40 du côté d'African Network Information Center devrait permettre aux autorités de stopper ce margoulin. A noter qu'il est basé à Abidjan, pas trop loin de la prison.
Son numéro de téléphone 00225 08 408 225. Notre "bonobo" de l'escroquerie se cachait, il y a encore quelques temps, sous l'adresse électronique de cabinetdubois072006@yahoo.fr.


Après avoir lu l'article je me suis empressé d'appeler le numéro (08 40 82 25). Quelqu'un décroche au bout du fil. C'est un homme. Je lui dit: "Bonjour monsieur, j'appelle pour le jeu Koh Lanta...". Sans me laisser poursuivre le quidam raccroche. J'essaie une seconde fois puis une troisième de rappeler le numéro. Impossible.
10 minutes après l'individu me rappelle. Je lui dit que je voudrais savoir ce que je devrais faire par rapport à son mail que j'ai reçu. Il me demande un certain nombre d'informations notamment ma profession, mon lieu d'habitation etc. Je lui donne de fausses informations.
Et il me demande lui renvoyer le formulaire que j'ai reçu accompagné des "éléments nécessaires" pour dossier. je lui dit Ok et je raccroche. A coup sûr c'est une anarque. Ne vous faites pas avoir.


19 février 2009

CHAN 2009 : tous les tarifs d’entrée au stade

PICT2108-L.jpgSi vous souhaitez prendre part aux matchs qui vont se dérouler dans les stades ivoiriens retenus pour le prochain Championnat d’Afrique des nations 2009, je vous propose les tarifs diffusés par le Comité d'organisation de ladite compétition (COCHAN).

Ainsi à Abidjan au stade Félix Houphouët Boigny, les tickets pour les virages coûteront 300 Fcfa, la tribune lagunaire 500 Fcfa, la tribune latérale 1000 Fcfa. Quant au ticket de la tribune officielle, il coûtera 1000 Fcfa. N’auront accès à la loge présidentielle, VIP et BVIP, que les détenteurs d’une carte d’invitation. Les 120 places disponibles dans ces loges ne seront pas vendues. De même que les 160 places réservées sous la loge présidentielle. 250 places ont été aménagées pour la presse. A Bouaké, les tarifs ont été également revus à la baisse. « Toutes les places disponibles dans la partie non couverte du stade coûteront 300 Fcfa.

«Les places dans la tribune latérale et la tribune officielle coûteront respectivement 500 et 1000 Fcfa », précise Diabaté Sory. Et d’ajouter que les tickets des tribunes officielles et latérales seront vendus au siège du COCHAN à Bietry et les tickets des tribunes lagunaires et des virages dans les guichets au stade le jour des matches. Le président de la Commission d’organisation locale a rassuré que tout est pratiquement prêt aussi bien sur les sites d’entraînement, au stade Félix Houphouët Boigny, qu’au stade de la paix de Bouaké. Aussi, a-t-il lancé un appel aux populations, pour qu’elles se rendent massivement aux rencontres durant toute la compétition.

16 février 2009

La Côte d'Ivoire deuxième producteur mondial de noix de cajou

cajou.jpg

La production de noix de cajou ou anacarde de la Côte d'Ivoire, déjà premier exportateur mondial, a atteint 330.000 tonnes en 2008, faisant du pays le deuxième producteur mondial derrière l'Inde, a-t-on appris auprès de la structure gestion de la filière (Areca).

Lire la suite

Ces Samedis qui brûlent

Asnationale (3) (Large).JPG

Le Nouveau Réveil, quotidien proche du PDCI (parti démocratique de Côte d'Ivoire, ancien parti au pouvoir) est revenu ce lundi, comme toute la presse sur l'incendie qui a ravagé les bureaux du président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire. C'était le samedi dernier en début d'après midi.
Ledit journal constate que ce sont les samedis que les marchés et autres bureaux partent en fumée.
Asnationale (18) (Large).JPG

(...) Après l'incendie criminel qui a ravagé les 9ème et 10ème étages de la cité financière un samedi de l'année dernière, les bureaux de Mamadou Koulibaly, président de l'Assemblée Nationale et sa secrétaire sont partis en fumée tôt samedi dernier. Selon nos reporters sur les lieux ce samedi. Encore un samedi comme la plupart des marchés qui brûlent depuis peu sous la refondation dans le district d'Abidjan. Les enquêtes en cours qui permettront de déterminer l'origine de l'incendie devraient aussi permettre de comprendre pourquoi, seuls les bureaux de Koulibaly Mamadou ont brûlé ? Que contenaient ses bureaux qui ont vu défiler les présidents Philippe Grégoire Yacé, Henri Konan Bédié, Charles Bauza Donwahi et Emile Brou ? Pourquoi c'est sous Koulibaly que ce bureau part en fumée un autre samedi ? Etait-ce le seul bureau vétuste de l'Assemblée nationale ce samedi-la ? Que veut-on véritablement cacher ? L'enquête peut-elle vraiment éclairer les Ivoiriens sur les causes de l'incendie de ce samedi ?


Attention donc à ce que vous allumerez les samedis !

Petit affairage à l'ivoirienne: Il se dit depuis ce samedi que Mamadou Koulibaly s'est débarassé de ses fonctionnaires fictifs avec l'incendie de son bureau. Qu'en pensez-vous ? On me souffle qu'il n'y a pas de fumée sans feu.

Lire l'intégralité de l'article.
(Photos prises ici)

Congés de (quel) printemps ?

Sans titre.JPG

En côte d’ivoire les congés et les vacances sont légions. Les derniers en date ce sont les congés de printemps qui ont débuté depuis le vendredi dernier. Et ils vont durer une dizaine de jours.
Le nom et l’opportunité de ces congés me choquent toujours.
Printemps ? Une saison qui n’existe guère dans la climat ivoirien, mais qui sert d’excuses pour prendre des vacances. Je suis encore plus choqué du fait que nous évoluons dans un système éducatif où les grèves des enseignants et des élèves ou des étudiants (de la Fesci) se font presque chaque semaine. Dans de telles conditions comment admettre encore des jours de fermetures des classes sans raisons valables ?
A côté des arrêts de cours dus aux grèves, il y a ceux qui sont institutionnalisés : St sylvestre, printemps, pâques, ramadan, mahouloud, fête d’indépendance, fête de la paix, pentecôte, ascension, assomption, tabaski, noël, vacance d’été… j’en ai certainement oublié. Lorsqu’on totalise le nombre de jours de cours on se retrouve à deux mois de cours dans l’année. Et là encore, je suis sûr que mes calculs ne sont pas forcément justes.
Ne nous attendons pas à obtenir de bons résultats aux différents examens quand le programme n’est pas épuisé par les enseignants. Ne nous attendons pas à avoir des élèves qui aiment l’école quand ils sont cinq jours sur sept à la maison.
Trop de vacances tuent le système scolaire. C’est ce que je crois. Pas vous ?

10 février 2009

Une autre aventure…

teassing.JPG

Bonne nouvelle. Environ trois mois après avoir été sacré meilleur blogueur francophone, j’ai le plaisir de vous annoncer que désormais vous retrouverez mes articles sur l’actualité ivoirienne sur un autre espace. Je vous en dis un peu sans en révéler plus. (Souffrez !)
Mais je puis vous affirmer que ce sera quelque chose de moins personnel et de plus professionnel. Avec une équipe de jeune blogueurs volontaires, nous allons relayer l’information des communes d’Abidjan et même celles de l’intérieur du pays. Les notes de voyages, les interviews (en texte, en photo, en audio et en vidéo), les enquêtes et bien d’autres informations intéressantes.
Vous pourrez suivre la mise en place (progressive) de cet espace à partir de mon blog. Je vous tiendrai au courant.
Pour le lancement de cette plate forme il y aura beaucoup de surprise pour récompenser les internautes.
Je vous mets l’eau à la bouche et vous donne rendez-vous dans quelques jours pour une nouvelle aventure.
Rassurez-vous, «Le Blog de Yoro» ne disparaitra pas.

08 février 2009

Bouygues se désengage du secteur électricité en Côte d’Ivoire

L'information tenue secrète depuis plusieurs mois est désormais sortie. Pas de la meilleure des manières, parce que lancée par un syndicaliste dans un contexte larvé de conflit au sein de l'entreprise.

Lire la suite

05 février 2009

Cocody dans l'obscurité

Photo 001.jpg

Les habitants de la commune de Cocody ont passé des instants de peur en début de soirée. Une coupure (générale) d'électricité a plongé la commune présidentielle dans le noir. Provoquant sur les voies principales des embouteillages immenses. Les feux tricolores eux-mêmes ne fonctionnaient plus. cocody-centre, 2-plateaux, angré, riviera... Aucun secteur n'a échappé a cette coupure dont ont ignore les causes.

Cette coupure qui a duré un peu plus d'une heure, a crée un vent de panique dans les différentes gares de taxis de la commune. Chacun voulait rejoindre son domicile le plus vite et ne pas être dehors dans l'obscurité.

04 février 2009

Opération "présidence propre" ?

Indep_7aout08 (85) (Large).JPG

Une secrétaire exerçant au sein des services du président Laurent Gbagbo a été arrêtée et radiée pour avoir volé plus de 65 millions FCFA (100.000 euros) à une compagnie de téléphonie mobile "en usant de sa qualité", a-t-on appris mercredi de source officielle.

"Mme Bléhon Emilienne, épouse Gomé Gnohité, en service au secrétariat du président de la République, est poursuivie par la section de la gendarmerie nationale, pour escroquerie sur la somme de 65,5 millions FCFA au préjudice de la société de téléphonie mobile MTN-CI", indique dans un communiqué le porte-parole de la présidence, Gervais Coulibaly.

Radiée des services de la présidence, la personne mise en cause a réalisé ce forfait "en usant de sa qualité de secrétaire à la présidence et du nom du président de la République", ajoute M. Coulibaly, précisant qu'elle "a été déférée ce jour devant le parquet du tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau".

Le chef de l'Etat "n'a mandaté personne à l'effet de solliciter en son nom et pour son nom des sommes d'argent auprès des opérateurs économiques", souligne le porte-parole.

"Le président de la République rappelle à ses collaborateurs, parents et amis, que ceux d'entre eux qui se rendraient coupables de faits de cette nature subiront la rigueur de la loi", poursuit-il, affirmant que le "financement des activités de la présidence de la République relève uniquement des comptes de l'Etat".

Au pouvoir depuis 2000, M. Gbagbo a lancé en 2008 une "opération mains propres" dans la filière café-cacao, cruciale pour l'économie ivoirienne, qui a abouti à l'incarcération de la plupart de ses dirigeants, parmi lesquels se trouvent plusieurs de ses proches ou de ses collaborateurs.

Source AFP

Une autre exéprience (photo) à Abidjan

Après mon expérience avec Camille Millerand dans "Chronique Ivoirienne", un autre photographe s'installe dans la capitale pour découvrir la classe moyenne. Voici son premier acte.

La Licorne s'en va... avec des souvenirs

Caricature tirée de Le Temps, un quotidien ivoirien.

krik_20090202_ltps_1730.jpg

02 février 2009

Affo Love décède, les polémiques ressuscitent

affolove.jpgAffo Love est décédée. La nouvelle est tombée hier. Alors que l’on pleure Yvette Affodohouto (de son vrai nom), la ville d’Abidjan propage les premières causes la mort de la créatrice du «Yêyê Dingbo» ou la danse de l’araignée.

Première cause. Affo serait morte du sida. "Tous les artistes meurent du Sida en Côte d'Ivoire", ne manque pas d'ironiser un membre de la direction de l'UNARTCI. Yvette à 30 ans aurait donc été atteinte de la maladie du siècle et se serait réfugiée au Bénin pour tenter de chasser le mal. Mais en vain.

Deuxième cause. Le Bénin justement. Pays d'origine de Yvette. C'est sur cette terre que la jeune artiste aurait fait un pacte avec des «esprits vaudous». Et avec elle, Ruth Tondey, Joelle C toutes deux décédées - et Betika qui devrait être la prochaine victime.
Les "esprits vaudous" auraient été frustrées par l'attitude de toutes ces artistes qui auraient décidé de dévenir chrétiennes. Ils se seraient donc vengés en les tuant l'une après l'autre.



Autre cause de sa mort soulevée par les bruits des couloirs abidjanais. Celle de l’envoutement.
En effet, selon certaines langues, Tina Glamour, une autre artiste lui aurait jeté un sort. Pour argumenter cette thèse, les «affairés» ressortent du placard une vielle querelle qui subsistaient entre ces deux chanteuses. Une affaire de "concept sexy". Alors que Tina avait inventé la «sexyboulance» Affo Love créait le «Chokanawa» où le ‘‘choquer pour plaire’’. Concept basé sur des tenues sexy et des danses provocatrices. Tina Glamour sentant sa côte baissée aurait eu recours aux oeuvres mystiques pour mettre "hors-jeu" Affo Love. Et patati et patata…
«En Côte d’Ivoire, on ne peut plus mourir de mort naturelle», se plaignait un artiste.
Pour l'heure, les bruits vont bon train, en attendant une version officielle que donnera la famille. Chacun y mettant des effets spéciaux selon la fertilité de son imagination. De quoi troubler le sommeil de ces disparues.

29 janvier 2009

Etat civil retrouvé !

état civil.JPG

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’Homme, a procédé le mardi dernier au lancement officiel de la phase administrative et judiciaire de l’opération de reconstitution des registres de l’état civil disparus ou détruits, partiellement ou entièrement.

Sur l’ensemble des 700.000 registres de l’état civil, les équipes du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme ont réalisé, à ce jour, l’inventaire de 659.465 registres dans les 34 juridictions de la Côte d’Ivoire.

Bonne nouvelle pour nous autres qui sommes nés en zones Cno (Centre Nord Ouest, ex-assiégées). J'ai d'ailleurs beaucoup de mal à me faire des papiers à Abidjan parce que des fois l'on me reclame "un original" de mon extrait d'actes de naissance " datant de moins de 6 mois". Or depuis 2000, je n'en ai plus fait.

Selon les chiffres officiels, "environ 20.000 registres qui ont disparu ou qui ont été détruits, c’est-à-dire que près d’un million d’actes de naissance, de mariage, de décès et autres, ont été détruits ou ont disparus du fait de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire ou des mauvaises conditions de conservation". Selon le ministre de la Justice, l’opération de reconstitution de ces registres doit prendre fin le 28 février prochain, afin de «donner une seconde chance» à tous ceux dont les registres ont été détruits, d’avoir un acte de naissance pour se faire enrôler.

Pour ceux qui pratiquent le web je vous propose ce site où vous retrouvez le formulaire de recherche et vous pourrez le remplir.

Préparez votre numéro d'extrait d'acte de naissance.
A côté de cela, téléchargez la Fiche de renseignement pour la reconstitution.pdf et le Mode operatoire de la reconstitution.pdf

24 janvier 2009

Les éléphanteaux espèrent gagner par ...calcul

ELEPHANT%20221%20(Large).jpg

Les équipes nationales de football qui réprésentent la Côte d'Ivoire aux compétitions internationales, nous ont désormais habitué à la loi du "gagner par calcul". "Si une autre équipe gagne avec un tel score et qu'une autre perd avec tels nombres de buts, alors on sera qualifié".
Bien souvent, cette logique a fonctionné. Dieu merci. Au point où c'est devenu sotre stratégie de jeu.
J'en tiens pour exemple récent les éléphanteaux qui participent à la Coupe d'Afrique Junior qui se déroule actuellement au Rwanda.
En deux sorties, l'équipe de Côte d'Ivoire a encaissé deux défaites (Contre les Sud-africains 0-1 et face aux Egyptiens 1-2). Pourtant, il leur reste un dernier match à jouer ce dimanche face au Nigéria à partir de 13h30 Gmt (15h30 locales) au stade Amahoro ou stade national de Kigali. Et comme on sait bien le faire, l'heure est au calcul. Voici le scénario sur lequel les jeunes éléphants ont les yeux rivés.

Pour espérer obtenir une place pour les demi-finales, la bande à Gouaméné devra absolument surprendre les Nigérians par deux buts d`écart sans en encaisser. Dans ce cas, les Eléphanteaux devront compter sur une probable chute des Egyptiens qui affronteront les intenables Sud-Africains. Dans ce scénario, ce serait l`Afrique du Sud et la Côte-d`Ivoire qui joueraient les demi-finales.
Si ce n'est pas le cas, les Ivoiriens devront rentrer à Abidjan avec la garantie qu'ils figureront au bas du classement.

21 janvier 2009

L'investiture d'Obama vue par la Blogosphère Ivoirienne

mon blog.JPG

Ils ont suivi avec attention l’investiture du nouveau président américain. Chacun y allant de son commentaire. Chacun y mettant son émotion.
C’est Fernand Dindé qui parle de «Moments historiques et chargés en émotion». Pour lui cette cérémonie a été «marquée par un discours (qu’il a trouvé), personnellement, extrêmement pragmatique».
«Barack OBAMA commence par reconnaître son humilité face à l’immensité des défis à relever. Il nous fait, une fois de plus comprendre qu’il est le Président des américains, de tous les américains, et pas celui du monde entier (ce que nous devons tous saisir), même s’il indique clairement à tous les fauteurs de trouble de la terre qu’il «prendra la main à tous ceux qui ouvriront leur poing pour la lui serrer», souligne ce blogueur. «Nous trouvons en lui, en tant qu’africains, un puissant exemple de persévérance, de travail, de réussite et de réalisation», ajoute t-il.
Une autre blogueur Willi , partage avec les internautes un extrait de la vesrion française du discours de Barak Obama. Soulignant par la suite dans un autre post qu’à peine investi, «le président des Etats-Unis Barack Obama a demandé la suspension des procédures judiciaires devant les tribunaux d'exception de Guantanamo pendant 120 jours».
Pour sa part, le blogueur Richman Mvouama ne manque de faire remarquer que «pendant 5 minutes l'Amérique n'a pas eu de Président». «Obama a prêté serment à 12h 05 heure locale, au lieu de 11h 57 comme cela était prévu au programme», écrit-il avant de souhaiter un «plein succès au nouveau président sans être débordant de fanatisme comme certains».
Hilaire Kouakou, le médécin-blogueur se demande de son côté «si la grande classe politique Africaine pense, un seul instant, qu'elle peut en faire autant». Accepter une alternance.
«Un candidat de l'opposition peut remporter les élections et se voir installer au pouvoir pour servir la nation, ça c'est au Ghana.
Un candidat issu de la minorité raciale, peut remporter une élection et se voir installer à la maison blanche par tous (comme aux Etats unis).
Je les entends tous, faisant des éloges et puis je me dis, peut être que du fond de leurs coeurs , ils maudissent cette alternance...C'est bien dommage»
, écrit-il.

20 janvier 2009

Le prix du ciment baisse

ciment.jpg
Le ministre ivoirien de la Construction, de l'Urbanisme et de l'Habitat, Marcel Amon-Tanoh, a annoncé lundi à Abidjan une baisse de 3.000 FCFA (4,6 euros) sur le prix de la tonne de ciment dès mardi, sur l'ensemble du territoire national.

La tonne du ciment grande consommation (CPJ) passe de 76.900 FCFA (117 euros) à 73.900 FCFA (112,6 euros) hors taxe (HT) tandis que le ciment (CPA) passe de 89.500 FCFA (136,4 euros) à 86.500 FCFA (132 euros) HT ex-usine, soit une baisse de 3000 FCFA, selon le ministre.

"Le gouvernement invite les revendeurs à répercuter ces nouveaux prix dans les stricts limites et efforts consentis par les cimentiers", a M. Amon-Tanoh, précisant que cette baisse est intervenue à la suite d'accord-partie entre le gouvernement et les cimentiers.

Suite à l'augmentation du coût du fret maritime, le prix du ciment a connu une hausse de 20% en juillet 2008, passant de 64. 000 FCFA à 76.000 FCFA.

Source

16 janvier 2009

Quand le Djembé* conquiert les States

percu.JPG

Dr Djobi. A l'état civil il s'appelle DJO BI Irie Simon. Il est Gouro (une ethnie du centre-ouest de la Côte d'Ivoire). Aujourd'hui, il vit aux Etats Unis d'Amérique où il exerce comme professeur de percussion dans plusieurs écoles.
Ce musicologue et enseignant de rythme est le fondateur de l'ensemble Bongofla Music.
Vous pouvez voir (au son d'une "percu") son parcours en vous rendant sur son site.

*Autre nom du "tam tam africain".

Pourquoi une PME doit avoir un blog ?

Depuis la création de "Ivoire-blog", on parle de plus en plus de blogs en Côte d'Ivoire. Pourtant ceux qui pourraient profiter des blogs sont les PME. Avoir un blog professionnel peut être des avantages importants qui peuvent avoir des répercussions (positives) sur les revenus de ces Petites et Moyennes Entreprises. (C'est aussi valable pour les grosses boîtes).

Je vous propose de découvrir "10 raisons concrètes pour lesquelles une PME doit avoir un blog" proposées par Eric Dupin.
Des conseils qui peuvent servir à la "communauté" des PME de Côte d'Ivoire.

15 janvier 2009

Le corps judiciare de retour au nord

PRIMATU3%20(Large).jpg

Le ministre de la Justice Mamadou Koné a participé jeudi à une cérémonie à Bouaké (centre)pour marquer le redéploiement du corps judiciaire dans le nord, contrôlé depuis six ans par l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN).
"Nous sommes venus vous dire que l'administration judiciaire est en route. Ce redéploiement est une réalité", a déclaré le ministre en installant officiellement une quinzaine de magistrats et auxiliaires de justice au palais de justice de Bouaké, fief des FN.
Une soixantaine de magistrats et 140 auxiliaires de justice, sur un total d'environ 380 personnes à redéployer, "prendront fonction dès la semaine prochaine" dans le nord, a-t-il ajouté.

Six des 10 tribunaux et les 11 prisons que comptent les zones FN ont été "réhabilités", a souligné M. Koné. Une autre cérémonie était prévue jeudi après-midi à Bouaké, pour marquer le retour de l'administration financière dans le nord.

Le jeudi 15 janvier est la date-butoir fixée par le dernier accord de paix, conclu en décembre 2008, pour le retour à l'unicité des caisses de l'Etat et le redéploiement des agents de la fonction publique civile.

(Source AFP)