topblog Ivoire blogs

18 février 2010

48 heures Chrono pour Soro Guillaume

soro.jpg
Le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a déclaré jeudi avoir obtenu du président Laurent Gbagbo "48 heures supplémentaires" pour former le nouveau gouvernement, attendu depuis la dissolution vendredi du précédent cabinet par M. Gbagbo.
"Le chef de l'Etat a montré sa bonne volonté et a bien voulu accorder les
48 heures supplémentaires (demandées) pour que le Premier ministre puisse finaliser le gouvernement", a affirmé M. Soro à la presse, après une séance de travail avec M. Gbagbo dans la capitale politique Yamoussoukro.
"Nous ferons tout ce qu'il faut pour que personne ne soit laissé de côté, pour que la Côte d'Ivoire renoue avec la tranquillité", a-t-il lancé, insistant sur son objectif d'"un compromis, un consensus dans la mise en place du gouvernement".
"Nous allons continuer les discussions et je demande aux Ivoiriens de garder non seulement la sérénité mais l'espoir", a ajouté M. Soro.
La formation du cabinet achoppe sur la question de la participation de l'opposition, qui a conditionné son retour à un "rétablissement" de la Commission électorale indépendante (CEI) également dissoute.
Des manifestations d'opposants, parfois émaillées de violences, se sont poursuivies jeudi dans plusieurs villes du pays.

Source AFP

17 février 2010

Treichville ou treich'Farwest

Les habitants de la commune de Treichville ont vécu une journée de mercredi assez mouvementée. Une marche du RHDP qui s'est transformée en casse et en bus incendiés. Puis en chasse à l'homme entre les Forces de défense et de sécurité et les manifestants...

L'envoyé spécial d'Avenue225 était sur les lieux il rend compte avec des photos qui témoignent bien de la violence de cette manifestation.

Lire l'article

13 février 2010

Dissolution du gouvernement en vidéo

Lire le script chez Théo

01 février 2010

La CIE annonce qu'elle ne peut plus...

La Compagnie Ivoirienne d'électricité (CIE) avoue enfin que les jours prochains, nous allons vivre au rythme des coupures de courant... peut être doit-on se tourner vers l'energie solaire, non ?

« Nous enregistrons un déficit de 150 Mégawatts qui pourra nous conduire à un délestage de l`électricité », a déclaré Flore Konan, directrice de la CIE lors d`une rencontre avec des industriels, évoquant notamment une baisse de la pluviométrie affectant le fonctionnement des barrages hydro-électriques.

Lire la suite

BarCampBabi 2010 fait son buzz

 

18366_279310714085_127529804085_3526820_6960211_n.jpg

La Webosphère ivoirienne est depuis quelques temps en ébullition. La raison: un grand évènement se prépare. Le prochain BarCamp qui aura lieu du 5-7 Mars prochain. C'est dire qu'après la première édition, le dynamique Réseau Akendewa est en train conquérir le coeur des internautes et de tous ceux qui sont concernés par le développement et l'usage des TIC en Côte d'Ivoire.

Pour ma part j'applaudis avec force cette nouvelle édition du BarCamp, que je suivrai avec attention. Nous y reviendrons et nous en reparlerons sur ce blog.

Pour l'heure, faites le buzz...

31 janvier 2010

Le "Black Market" en cendre [photos]

30-01-2010-09-22degatmat.jpg
Samedi matin. Un magasin du célèbre « marché noir » d’Adjamé prend feu. Bientôt les flammes se propagent et gagnent plusieurs autres magasins. Les propriétaires n’ont pas le temps de sauver leurs affaires. Vêtements, livres et cahier, téléphones portables et autres appareils électro ménagers. Tout part en fumée en quelques heures.

Lire la suite et voir quelques photos sur Avenue225.com

11 janvier 2010

La Sir ferme ses portes

C'est une nouvelle qui ne réjouira personne et qui commence à semer la panique chez les Ivoiriens.

"Essoufflée et à bout, la Société ivoirienne de raffinage (SIR) a décidé de fermer ses portes le 26 janvier prochain dans l’espoir pour la raffinerie de re-oxygéner. Devant le déficit budgétaire de 50 milliards pour 2009, dû au contexte économique particulièrement rude du raffinage,  qui affecte bien des raffineries dans le monde depuis l’année dernière".

Lire l'article sur cette question

30 décembre 2009

On forme au journalisme (par le) citoyen

Les deux dernières semaines j'étais entre Bamako et Abidjan.
Dans la capitale malienne où j’étais invité pour le Forum Innov@africa, j’ai participé avec Cédric Kalonji à la formation et à la mise sur pied de la première blogosphère malienne. Dans cette capitale où il y a tellement de choses à dire, nous avons été étonnés que le nombre de blogueurs soit si négligeable. Il était indispensable de sensibiliser et de former les populations aux blogs. Pari (presque) réussi. De cette expérience Bamakoise est sortie Avenue223.

Voici un extrait du compte rendu de Dakar Bondy Blog qui était présent à cette formation.

«Une vingtaine de participants au forum de Bamako sur les TIC ont reçu une petite formation sur les techniques de création et de gestion d’un blog. Yoro et Cédric Kalonji, deux des plus célèbres blogueurs du continent ont assuré le cours.
La salle multimédia du centre de perfectionnement de l’agence nationale pour l’emploi de Bamako a reçu du beau monde jeudi après-midi pour une séance de formation sur le blogging
». Lire l'article intégral.

Cette plateforme permettra aux Maliens, de raconter leurs quotidiens et de faire découvrir les vraies réalités de leur pays sur la toile.


A Abidjan, où les choses bougent un peu plus depuis deux ans (écoutez l’émission radio sur les deux ans de la blogosphère ivoirienne), j’ai eu l’occasion de former huit jeunes à l’écriture web et au multimédia.  Voici le compte rendu de Suy Kahofi, un des correspondants. Il vient de Dimbokro, dans l’est.

webemission.jpg

« du lundi 21 au jeudi 24 Décembre 2009 s’est tenue la formation des Correspondants du site de journalisme citoyen avenue225.com. Huit (8) jeunes âgés de 18 à 30 ont pris part à cette formation dont les principaux axes étaient l’écriture journalistique web, l’utilisation d’un appareil photo numérique et la prise et le traitement d’image, la familiarisation avec la plate forme wordpress et les podcasts. Cette formation s’est déroulée dans une très bonne ambiance et a tenu toutes ses promesses. Les correspondants ont eu l’opportunité de mettre en pratique les cours qu’ils ont reçus. Ainsi une série d’exercices pratiques sanctionnait chaque étape de la formation. Les sujets abordés dans les articles tests ont donné la preuve de l’engagement des correspondants pour la réussite de l’aventure avenue225. Des problèmes de circulation liés aux nids de poules à la vie quotidienne des commerçants en passant par le processus d’enrôlement rien n’a été laissé. Mr YOROBA Israël promoteur du site à donné le meilleur de lui-même pour que ce séminaire de formation soit une réussite. Comme promis chaque correspondant a reçu un appareil photo numérique et une prise en charge total de sa formation. (…) Après quatre jours de formation, les correspondants se sont quittés sur les recommandations de la Rédaction et l’enregistrement d’une Webémission Radio que les Internautes pourront retrouver sur avenue225 ».

 

IMG_2293 (14).jpg

Pour ma part, j’ai été enchanté de rencontrer ces jeunes très engagés pour ce projet. Les appareils photos numériques ont été financés par la FING avec le soutien de l’Association VANILLE, CARAMEL & CHOCOLAT de Lille. C’est aussi avec l’appui de Tissaj Côte d’Ivoire et de notre Designer maison, Aude Guyot pour la conception, la confection et mise en ligne de la plateforme. Qu’ils en soient remerciés.

Le projet est lancé, vous pourrez voir les articles postés par les nouveaux rédacteurs web. Il est bon  toutefois de rappeller que cette plateforme n’est pas l’affaire de ces correspondants uniquement. Tout citoyen peut publier sur Avenue225.com en nous envoyant l’article à avenue225@ymail.com

 

28 novembre 2009

Les correspondants d'Avenue225

Un peu plus d’une cinquantaine de dossiers de candidature, des articles et des photos de qualité et de fond sur des faits se déroulant à différents coins d’Abidjan et de la Côte d’Ivoire.

Lire tous ces articles et voir ces photos est à la fois intéressant et édifiant. On se rend bien compte que malgré « la crise » la vie continue en Côte d’Ivoire.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont bien voulu soumettre leurs candidatures. Les candidats ont été informés.

Ils ne seront plus 10 au lieu d’une vingtaine comme espéré.

Les critères de sélection ont été les suivants :
•    Bonne qualité rédactionnelle
•    Pertinence des thèmes abordés
•    Originalité des histoires racontées
•    Qualité des photos soumises

Répartition des correspondants par région :

•    6 d’Abidjan la capitale

•    1 de Yaoussoukro
•    1 de Dimbokro dans l’Est
•    1 de Grand Bassam
•    1 d’Anyama
Tous ces dix jeunes (dont l’âge varie entre 20 et 30 ans) bénéficieront en fin d’année 2010 d’un stage dans une rédaction (télé, radio, presse écrite/agence ou web) à Abidjan et dans la mesure du possible dans des pays de la sous région.

Prochaines étapes :
•    Formation à Abidjan des correspondants retenus. Du 21 au 24 décembre, ces correspondants seront formés à l'écriture web, à la connaissance de certains outils multimédia et à la publication de leurs articles.

Il importe de préciser qu’au-delà de ces correspondants-bénévoles chaque citoyen à la possibilité de publier des articles, des photos et des vidéos sur Avenue225.com

 

26 novembre 2009

"Chronique Ivoirienne" sur le campus de Cocody

-®Millerand-02.jpg

Immersion dans le Campus universitaire de Cocody. L'épisode 2 de Chronique Ivoirienne, nous y emmène de fort belle manière (Voir l'épisode 1). Pour ce premier volet de cette deuxième saison, pénétrons dans des amphis quasiment vides du fait des grèves, traversons des ponts de fortunes pour découvrir une autre facette de cette cité universitaire. Sur la Cité "U", le sport occupe une place de choix. Les accocs à la "Play" ne nous dirons pas le contraire, ni "Super Alidou", dont le portrait marque la volonté d'un homme qui ne se laisse pas abattre par son handicap. Il raffle des médailles dans sa discipline sportive.

Cette chronique est réalisée par Camille Millerand et Donatien Kangah (pour le compte de Avenue225). Toujours avec le soutien de Afrique in visu.

Crédit photo (-®Millerand)

16 novembre 2009

Une Web émission pour la Côte d'Ivoire

Le web est à vous... La radio aussi ! Avenue225 vient de lancer la toute première web émission centrée sur la Côte d'Ivoire. Une émission diffusée sur internet. Une radio en miniature qui fait ses premiers pas et qui espère prendre des proportions plus importantes d'ici quelques temps.

Rendez-vous donc tous les lundis. Faites courir le bruit.

Vous avez des sujets, vous voulez réagir ou vous mettre en lumière ou votre activité, n'hésitez pas à envoyer un mail à avenue225@ymail.com

Ecouter l'émission ici

09 novembre 2009

Blogcamp à Abidjan, on y sera !

481544312.pngEt voilà ! Les blogueurs d’Abidjan sont conviés à ce grand rendez-vous qu’est le Blogcamp 2009. A l’origine de cette initiative, Théophile Kouamouo.

C’est donc ce samedi 14 novembre à Abidjan. Le siège de la Fondation des amis de l’excellence va abriter cette rencontre.  La cible ? « Des gens qui bloguent déjà, et qui veulent partager avec plus expérimentés leurs "bons plans" », précise Kouamouo.
J’aurai l’honneur d’intervenir à ce blogcamp sur le « référencement et de l'entretien d'un blog sur la durée ».

Où que vous soyez dans le monde, vous pourrez également suivre cet évènement en version livebloging.

Avis donc à tous les blogueurs ! Venez partager votre expérience mais aussi et surtout c’est l’occasion d’améliorer « son bloging ».
Tout savoir sur le programme.

02 novembre 2009

Elections: Gbagbo annonce "officiellement" le report

L'élection présidentielle a été à nouveau reportée en Côte d'Ivoire. Le président sortant Laurent Gbagbo a annoncé lundi que le scrutin prévu le 29 novembre prochain a été retardé car de nouveaux ajustements des listes électorales étaient nécessaires.

La Cour constitutionnelle du pays précise dans un communiqué qu'une date officielle sera fixée dans huit jours.
Ce scrutin très attendu et déjà reporté doit mettre un terme aux violences qui déchirent le premier pays producteur de cacao du monde.
Ce pays, l'un des plus riches d'Afrique de l'Ouest, est coupée entre le nord aux mains des rebelles et le sud contrôlé par le gouvernement depuis le coup d'Etat (...) en 2002. Un accord de paix avait été signée en mars 2007.

Source THE ASSOCIATED PRESS

28 octobre 2009

Incendie à la maison du PDCI (en photo)

 

feu3.JPG

Tout un bâtiment annexe comprenant trois bureaux, deux salles de réunion du siège du Pdci-Rda à Cocody est parti en fumée hier soir. Ce bâtiment construit en bois n`a pu résister aux flammes dont l`origine reste à déterminer. C`est aux environs de 17H10mn, selon des témoignages recueillis sur place, que les premières flammes ont été aperçues. Informés, les jeunes du Pdci qui étaient en réunion ont suspendu leur rencontre pour tenter de maîtriser l`incendie.

feu5.JPGfeu11.JPG

Munis de seaux d`eau et tout matériel utile ils tenteront en vain de circonscrire le feu. Les sapeurs pompiers militaires les rejoindront à 17h30mn. La première fourgonnette des pompiers a tout de suite été confrontée à une difficulté majeure: l`absence de bouche d`incendie dans la cour du siège du Pdci-Rda. Toute chose qui ne facilitera pas leur intervention. Et ce, malgré l'appui du second véhicule. Mais l'autre bâtiment jouxtant le bâtiment sinistré de 600m2 de superficie, a heureusement été sauvegardé.

feu7.JPGLe Capitaine Oulaï Serge Vital de la compagnie d'incendie de l'Indenié, répondant aux questions des journalistes, a indiqué : "Quand nous arrivions sur les lieux, toute la baraque était déjà consumée. Donc nous ne pouvons pas savoir l`origine de l`incendie. Seule une enquête de la police nous situera." Aucune perte en vie humaine n`a été déplorée.

Source Nouveau Réveil

Crédit photos: Abidjan.net

19 octobre 2009

Le séjour ivoirien de la coupe du monde

 

coupe_tournant5.jpg

A l’occasion du passage du Trophée de la Coupe du Monde dénommé " Trophy Tour" organisé par la firme internationale COCA COLA, un des sponsors de la FIFA, la Côte d’Ivoire a eu l’honneur de recevoir le prestigieux objet d’art le 16 octobre 2009.

Lire la suite

15 octobre 2009

La Coupe du monde à Abidjan

tro.jpgDans le cadre de la tournée du trophée de la coupe du monde de la FIFA avec Coca Cola, le trophée sera exposé au palais de la culture le 17 octobre 2009. Outre quelques partenaires, 3000 billets gratuits seront mis à la disposition du public (à travers des événements promotionnels) pour avoir l`occasion de faire une photo avec l`icone la plus convoitée du monde footballistique.

 

13 octobre 2009

Echos de la Conférence de Presse de Avenue225

 

DSCF1563.JPG

La presse ivoirienne n’a pas boudé le plaisir de découvrir la nouvelle dynamique de Avenue225. La Télé, la radio, la presse écrite et la presse en ligne. Ils étaient une vingtaine de journalistes de ces médias à être présent à ce rendez-vous qui s’est tenu dans la matinée samedi 10 octobre. L’Espace (gastronomique) 331 a abrité cette rencontre.

C’était l’occasion pour ces médias (dit) traditionnels d’en savoir un peu plus sur le projet et sur le contenu de la sélection des correspondants-bénévoles.

Deux questions essentielles (et pertinentes) sont revenues sur toutes les lèvres des hommes de média. D’abord, la question de la vérification (ou de la véracité) des informations qui seront diffusées sur le site.

A ce niveau, nous avons précisé qu’avec les correspondants nous allons établir un contrat de confiance. Au cours de la formation, c’est un aspect sur lequel nous insisterons. Mais à côté de cela, nous disposons d’un bon réseau à Abidjan et dans les villes de l’intérieur du pays qui nous permettront de confirmer ou d'infirmer les informations données.

La deuxième question tendait à savoir si Avenue225 serait exclusivement et uniquement animé et alimenté par les jeunes correpondants-bénévoles.

« NON », avons-vous répondu. En insistant sur le fait que « la porte était ouverte à tous les citoyens » qui vivent en Côte d’Ivoire (ou non) et/ou qui s’intéressent à ce pays.

De ce fait, toute proposition d’article sera reçue, examinée à lumière de la ligne éditoriale et publiée si nécessaire.

C’était l’occasion de préciser qu’à côté de ces informations de proximité, d’autres rubriques attrayantes et instructives verront le jour très bientôt.

Avenue225 va mêler plusieurs plumes averties à des novices. Déjà de nombreux chroniqueurs se signalent pour apporter leurs pierres à l’érection de cet édifice. Chronique sportive, culturelle, culinaire, mode, etc...

Vous aussi, vous pouvez faire de même en envoyant vos contributions (si possible illustrées par des photos) à avenue225@ymail.com.

 

10 octobre 2009

La Société civile demande le report de la présidentielle

 

arton1498.jpgOrganisations non gouvernementales et autres structures de la société civile ont plaidé hier au Palais pour un décalage de la date du scrutin présidentiel. Et ce, pour se donner le temps de traiter tous les cas d'inscriptions litigieuses.

«C'est dès maintenant qu'il faut commencer à sensibiliser les populations en leur fournissant les informations relatives aux difficultés qui rendent le 29 novembre impossible». Hier, devant le Premier ministre (PM) et l'ensemble des structures impliquées dans le processus électoral, Salimata Porquet a souhaité que le gouvernement ait le «courage» de parler dès maintenant. «Nous reconnaissons qu'il y a la pression de la communauté internationale, des acteurs politiques et de la population. C'est pourquoi il faut vous appuyer sur la société civile. Nous irons vers tout le monde pour donner l'information sur la nature des difficultés», a suggéré la présidente du Réseau paix et sécurité des femmes de l'espace Cedeao.

 

Lire la suite

29 septembre 2009

Appel à candidature pour le site Avenue225

6 mois (février-août). C’est la période qu’a durée la première phase de notre jeune projet «Avenue225». Il a été tellement bien accueilli et si bien suivi que nous avons été stimulés pour l’améliorer dans le fond et dans son fonctionnement.
Aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle dynamique que vous pourrez lire ici.

Nous avons opté pour wordpress au détriment de joomla, pour des questions de facilité de gestion du site.
La nouvelle formule d’Avenue225 est plus simple dans le design mais sera plus riche dans le contenu.
Désormais en Côte d’Ivoire écrire ne sera plus réservé qu’aux journalistes et aux écrivains. Chaque citoyen pourra prétendre à l’écriture et à la diffusion de ce qu’il a à raconter. Dans sa nouvelle vision, Avenue225 veut contribuer (à sa façon) à la promotion du journalisme citoyen et à la démocratisation de l’information.

En première ligne, il y aura des correspondants qui publieront régulièrement des articles sur des faits, des situations et/ou des personnages de leurs quartiers, leurs communes ou leurs régions.

Sur la base du bénévolat des jeunes de 18 à 30 seront sélectionnés à l’issue d’un concours. Les retenus recevront chacun un appareil photo numérique, un dictaphone numérique et une prime d’encouragement au départ du projet. Ils bénéficieront également d’une formation en écriture web et multimédia au mois de décembre à Abidjan. A la fin de leur mission (de 12 mois), ils effectueront un stage dans des rédactions (Télé, radio, presse écrite et web) à Abidjan et (selon les possibilités) dans un pays étranger.

(Tout savoir sur le concours)

C’est l’occasion pour moi de remercier tous ceux qui ont accompagné ce projet depuis le début. Nous compterons encore sur vous pour faire sa promotion et contribuer d’une façon ou d’une autre à son essor.

A une heure où la Côte d’Ivoire entend sortir définitivement de la crise par les élections, l’occasion est bonne pour donner la parole à tous. Plus que jamais, nous poursuivons cette lancé sur notre « Avenue ». Merci de nous accompagner.

Un grand merci à tous ces jeunes gens qui ont débuté (difficilement) Avenue225 et qui lui ont permis d’embrasser aujourd’hui un nouveau challenge. Donatien, Elie, Roland, Katie, Lionel, Josias, Evrard.

19 septembre 2009

On s'enjaille en Nouchi !

nouchi.jpgIls ne s'amusent pas, ils "s'enjaillent". Cette personne à la mode, ils la trouvent "choco". Eux, ce sont les adeptes du nouchi, un langage né dans les "glôglô" (quartiers précaires) d'Abidjan et qui a conquis jusqu'aux responsables politiques.

Prenant le français comme base, le nouchi y ajoute mots et expressions tirés des nombreuses langues parlées à travers la Côte d'Ivoire.
"Faut blè-blè", qui signifie "calme-toi", associe français et baoulé, langue d'une des principales ethnies du pays (centre). "Ya fohi" (pas de problème) puise dans le malinké (nord). Quant au néologisme "s'enjailler", il trouve son origine au-delà même des frontières, dans l'anglais "enjoy".

"C'est un langage qui s'autogénère, chaque jour il y a de nouveaux mots qui naissent", explique à l'AFP Jérémie Kouadio, professeur de linguistique à l'université de Cocody-Abidjan. "Il évolue d'une commune à une autre et d'une région à une autre"."Quand un mot d'une langue sonne bien, la rue se l'accapare", résume le percussionniste Julien Goualo.

Né au début des années 80 dans les "ghettos" de la capitale économique ivoirienne, le nouchi était alors "un langage codé" utilisé par les voyous, raconte-t-il. Dans ce monde de gangs, "on reconnaissait les nouchis à leur manière de marcher la poitrine bombée, comme si le monde leur appartenait".

Aujourd'hui encore, "le nouchi, c'est aussi et surtout les gestes qui accompagnent chaque mot", souligne la rappeuse Nash.
Visage juvénile et résolu, cette étudiante en anglais met à l'honneur à travers sa musique cette façon de parler, également illustrée par des artistes comme Magic System et des humoristes comme Adama Dahico. Loin de l'image du "gros bras" des débuts, Guillaume Bossé, employé bon chic bon genre, évoque un moyen de "s'identifier en tant qu'Ivoirien".

Source Angola Press

Lire aussi "Le Nouchi et nous"

16 septembre 2009

Report des élections : ce que gagnent les partis

big_gbagbosoro.jpgChez les citoyens ivoiriens, le doute s’installe de plus en plus sur la tenue effective des élections présidentielles à la date du 29 novembre.
Une chose est sûre. S’il y a des personnes qu’un report ne déplaira pas, ce sont les acteurs comédiens politiques de quelques bords qu’ils soient.

Pour le Président Gbagbo, un report (à 2010 ?) serait le couronnement de 10 années de pouvoir auquel il s’est fortement attaché agrippé. «Je reste à la barre», disait-il quelques années en arrière. La constitution lui sert d’appui et la guerre d’excuse. Plus elle dure, la loi fondamentale lui donne le droit de rester (aussi longtemps) au pouvoir.

A ses côtés, le premier ministre (ex-chef rebelle), Guillaume Soro. Ennemie de Gbagbo qu’il était, on assimile désormais l’ancien SG de la Fesci à son «bon petit !» (expression ivoirienne signifiant "son bedieado.jpgprotégé"). En plus, l’une des missions que s’est assignée le Chef du Gouvernement ivoirien, est d’aider à sortir de la crise par les élections. Lui aussi est accroché. Il ne veut rien lâcher.

Il sera encore premier ministre (avec tous les honneurs et les avantages) jusqu’à ce qu’on «sorte par les élections». Pas question pour lui, on imagine, de passer la main si sa mission n’est pas achevée.

Du côté de l’opposition, on fait fi de ne pas apprécier la posture de ce tamdem mariage Gbagbo-Soro. Pourtant, tous les partis politiques sont heureux d’avoir (au moins) un poste dans ce «gouvernement de consensus réconciliation». Et cette "salade" ministérielle va continuer à fonctionner avec ses tares et ses scandales. En attendant, les élections effectives et la formation d’un nouveau gouvernement par celui qui aura remporté.

Gbagbo bedie ado table.jpg

2010 semble être pour tous ceux-là, une bonne année. Gbagbo fera "ses" 10 ans de pouvoir (avec à son actif, la victoire des éléphants à la Can et au Mondial). Et le pouvoir aura lui-même été partagé avec tous les partis (qui en auront tiré de très grands profits)… ceux qui le haissent, ceux qui l’aiment, ceux qui rasent les murs de la présidence.
En plus, 2010 sonnera (mieux dans les oreilles) «50 ans de la Côte d’Ivoire». Ça pourrait être un beau créneau et une belle période pour célébrer (en grande pompe, avec plus de jours fériés à l’appui) la sortie définitive de la crise. On pourra faire des «Giga fêtes» jumelées…trimelées, quadrimelées etc.

Mais au fond, qu’en est-il de ces populations qui sont fatiguées des conséquences de cet état de stagnation qui ne sert qu’à engraisser les politiques…

On organise des pseudos campagnes électorales, des semblants de cérémonies d’investitures, on se précipite pour déposer les candidatures, on reste aussi chez soi dans les salons présidentiels à raffiner peaufiner des blocages… et au finish, on va nous annoncer dans quelques jours le report des élections avec comme excuse «des élections propres». Et toutes les parties vont se rendre à l’évidence (en chœur) qu’«effectivement, c’est la meilleure chose à faire». De qui se moque-t-on ?

Nouveau report des l'élections ?

urne-1.jpgLa rumeur selon laquelle l’élection présidentielle, prévue le 29 novembre, "risque d'être encore une fois d'être ajournée", court à Abidjan, rapporte Le Potentiel de Kinshasa. Le 14 septembre, on a appris que la publication des listes électorales, qui était attendue pour le mois d'août, ne serait pas effective avant la mi-octobre, à cause de problèmes logistiques et financiers qui traînent en longueur.

"Si les conditionsne sont pas réunies pour une liste consensuelle et un scrutin transparent, le chef du gouvernement prendra ses responsabilités", a fait savoir le bureau du président Laurent Gbagbo. Pour beaucoup, il s’agit d’un nouveau prétexte pour reporter une élection que les Ivoiriens attendent depuis 2005.

La France pour sa part a demandé mercredi que les retards dans la confection de la liste électorale pour la présidentielle en Côte d`Ivoire soient résorbés afin de permettre une bonne tenue du scrutin le 29 novembre. (Lire le point sur les déclaration de Bernard Valéro, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères).

Lire l'article intégral de Le Potentiel ici

Source

05 septembre 2009

Ah ces "Fanico" !

Un article intéressant de Roger Kassé sur les célèbres "lanvendiers" d'Abidjan qui refont surface. A lire ici.

14 août 2009

Incident au meeting de yopougon (vidéos)

Quelques vidéos diffusées par la "Première" et relatives à l'incident survenu lors du meeting du Cojep. Un incident qui est intervenu quelques temps après l'intervention du Réverend Jesse Jackson.

Lire le compte rendu de Soir Info

20 juillet 2009

Café Baoulé, la recette low cost à l'ivoirienne

cafébaoule.jpg

Le café, on connaît. Le mot ‘‘Baoulé’’, pas forcément. Il s’agit d’une ethnie du centre de la Côte d’Ivoire. Le café baoulé n’est pourtant pas une recette propre à ce peuple. les Baoulé sont certes de gros planteurs de caféiers mais leur enthousiasme pour le breuvage tonifiant n'est pas des plus évidents.
Il y a plus bizarre. La recette en elle-même est atypique pour certains et originale pour d’autres.
Pas besoin de faire de grandes courses pour se procurer les ingrédients. Du sucre et de l’eau suffisent à préparer cette fameuse recette. Dans toutes les maisons de la Côte d’Ivoire, on trouvera au moins une personne qui cuisine et déguste ce plat.
À l’origine, il était fait pour les personnes qui ont peu de ressources. Celles qu’on retrouvait dans les villages et qu’on retrouve de plus en plus dans les bidonvilles situés aux pieds des immeubles et autres villas de luxe.
Pour deux personnes, achetez dix carrés de sucre et prévoyez un litre d’eau. Mais attention. Si les ingrédients sont aussi faciles à trouver et si ‘‘ma’’ recette semble banale, la préparation demande une dose de chimie ajoutée à un sens aigu de la mesure. Si vous mettez trop d’eau, vous la ratez. Et si vous ajoutez un peu trop de sucre (ou même moins) vous passez à côté.
Pas besoin d’un récipient gradué pour réussir le bon mélange (au passage, vous pouvez utiliser un canari en terre cuite de Korhogo dans le nord, ou un tablier en bois de Gagnoa dans l’ouest ou encore une calebasse. Vous pouvez également utiliser les verres en plastique appelés communément «gobelets» ou «Côpe»). Peu importe ! Il faut donc juger au regard.
Surtout pas d’eau chaude, ni d’eau trop froide. Elle ne doit pas être tiède non plus. «Elle doit être naturelle», vous dira t-on. Je sais que cela semble très aléatoire. Parce qu’une eau naturelle au village est celle qui sort de la rivière ou du puits. Mais en ville, c’est une eau qui coule du robinet. Dans un cas ou dans l’autre, la température peut varier. Soit. Il faut qu’elle soit naturelle.
Autre chose. Ne mettez pas le sucre avant l’eau. Il faut dans un premier temps verser votre eau naturelle dans un récipient. Ajoutez ensuite les 10 carrés de sucre. De préférence, utilisez le sucre qui provient des cannes à sucre et non celui qui est industriellement fabriqué. Une fois dans l’eau, laissez dissoudre. Deux minutes. Là encore, vous n’avez pas forcément besoin de regarder votre montre ou votre minuteur. Autrefois, les villageois n’avaient pas de montre. Il fallait faire appel au chrono du cerveau pour savoir que le moment est venu de faire le mélange. Il faut remuer, remuer, remuer jusqu’à ne plus apercevoir un quelconque grain de sucre.
À ce niveau, la recette est quasiment finie. Il faut alors choisir l’accompagnement. Mais pas n’importe lequel ! Du pain, vous me direz. Eh oui, du pain. Mais pas n’importe lequel. Il faut choisir celui qui a été fabriqué depuis au moins trois jours et qui croupit aux «invendus» des boulangeries. En Côte d’Ivoire, ça s’appelle du «Pain Godio».
Le pain Godio coûte six fois moins cher que le ‘‘vrai’’ pain vendu en boulangerie à 150 francs (environ 22 centimes d’euro). À 25 francs CFA ( 0,33 centimes) vous pourrez vous en procurer.
Avant de l’utiliser, vérifiez que les fourmis, les cafards et autres insectes friands de cette nourriture n’y ont pas installé leur demeure.
Dès à présent, votre recette est prête. Mais pour bien faire, il faut savoir la déguster.
Là aussi, il s'agit d'un autre style. D'une habitude à prendre.
Ne prenez pas la peine de découper le pain Godio en deux ou en plusieurs autres morceaux. Ne servez pas le café baoulé dans des verres individuels. Si vous êtes deux à manger, trempez (chacun à son tour) le pain dans l’eau sucrée jusqu’à ce que vous sentiez le bout immergé suffisamment mouillé. Puis, portez-le à votre bouche. Au départ, c’est sûr, c’est un exercice délicat pour votre mâchoire. Mais au fil de trois petit-déjeuners, vous vous rendrez compte de l’aisance avec laquelle vous arrivez à mettre le pain mouillé dans votre bouche et à le mâcher.
Et si vous n’arrivez pas à finir votre pain, vous pouvez le conserver pour le petit-déjeuner du lendemain matin. Il sera encore plus « Godio » et certainement plus appétissant pour un autre café baoulé.

Les partis, les blogs et les réseaux sociaux

 

les 3.jpg

Les blogs. Nous n’avons plus que ce mot à la bouche. Au départ, certains trouvaient que c’était une banalité, un épiphénomène. Mais bien vite ils se sont rendus compte de l’importance de ce puissant moyen de communication et d’expression…libre.
Les partis politiques sont désormais dans la danse. Toutes les tendances ont désormais leurs blogs et figurent de plus en plus sur les réseaux sociaux notamment les plus influents tels que facebook, Skyrock, Hi5...

Trois groupes de partis sont mis au scanner. Les «grands partis» que sont (par ordre d’arrivée au pouvoir) le Pdci, le Fpi et le Rdr(?). Ensuite ceux qui sont appelés les «petits partis» ou partis «périphériques» tels que le Pit (Parti ivoirien des travailleurs), le MFA (Mouvement des Forces d‘avenir), l’Udpci (Union pour la démocratie et la paix en Côte d‘Ivoire). Enfin les partis émergeants (ou dissidents appelez-les comme vous le sentez) comme le Rpp et bien d‘autres.

 

Ado web.jpg


Commençons avec le parti le plus communicateur en Côte d’Ivoire. Le Rassemblement des républicains (RDR). A côté du site web du parti dirigé par l’ancien premier ministre Alassane Ouattara (voir sa page facebook), un nombre important de blogs est néspour diffuser largement les idées du parti et bien entendu les activités.
L’un des plus grand activiste en matière de cet outil est certainement le ministre des Tic Hamed Bakayoko avec son blog.  Un espace mit assez régulièrement à jour avec des textes et des photos, mais aussi des vidéos. «Am’Bak » comme il aime se faire appeler diffuse toutes ses activités en tant que ministre, mais aussi entant que homme fort du RDR (Il est le Directeur central de campagne chargé de la jeunesse). Il est également présent sur Facebook, et sur HI5.

ddc rdr.jpgA côté de lui, il y a les sections régionales, départementales ou celles des quartiers qui ont jugé utile d’avoir des blogs. J’en veux pour preuve le blog initié par la direction de campagne de Yopougon Songon (voir ici). Elle a dû ouvrir un autre blog et ce, se défend t-elle  «dans le soucis de mieux rendre compte des activités au niveau de la zone Yopougon-Songon (quartier de la plus grande commune d‘Abidjan)». Il y a également le désormais célèbre blog de la section des jeunes du RDR de Yopougon crée en décembre 2008. Ce blog est actualisé presque tous les jours. Au-delà des informations sur la section, toutes les activités du président du parti sont reprises. Les auteurs de ce blog se prononcent également sur l’actualité nationale et internationale. Tous les sujets y passent. Politique, société, religion, sport, économie: c’est un vrai journal.
Au niveau national, il y a ce blog. L’auteur serait Karamoko Yayoro, l’actuel président des jeunes du parti. Les activités des jeunes et du parti en général figurent.
Les partisans du Rdr en France ont leur espace interactif. Un blog qui déroule les activités du Rdr qui se font à l’étranger.
Le moins que l’on puisse dire, même si l’on sait qu’il existe d’autres blogs que nous n’avons pas pu trouver, c’est que le Rassemblement des républicains utilise à fond cet outil.

 

hkb web.jpg


Qu’en est-il du plus vieux parti de Côte d’Ivoire? Ce parti que l’on indexe comme «dépassé» en matière d’utilisation des Tic. Eh bien, ce qui le pensent, risquent de se tromper. À côté du site officiel du parti d’Houphouët Boigny qui a une certaine interactivité (l‘une des spécificités d’un blog), l’actuel président du parti Henri Konan Bédié, marque sa présence sur Facebook et surtout sur Skyrock.  Des espaces où les idées du Pdci sont diffusées.

Dans les directions de campagnes on s’organise également pour être présent sur le web via les blogs. La direction de campagne de Didiévi (ville dans le centre de la Côte d’Ivoire) à son blog. On y trouve des informations générales sur des faits dans la région mais surtout des activités du Pdci dans la zone. Le Pdci de la diaspora fait aussi parler de lui. En Suisse comme en France on retrouve des blogs dédiés à l’ancien parti au pouvoir. Justement dans un classement du Weborama le blog du Pdci de France est dans le peloton de tête.
Ajoutons aux blogs du Pdci du Danemark et des Usa, un forum de discussion autour des thèmes qui touchent le parti.

bombetblog.jpgPourtant, dans cette famille politique, le torchon brûle. Il y a de la dissidence. Et cela se voit aussi dans des blogs créés par d’anciens membres du parti ou dédiés à ceux-ci. En tête, l’ancien ministre de l’intérieur Emile Constant Bombet avec un blog qui lui est consacré. L’auteur de ce blog tient à montrer que «Henri Konan Bédié est devenu et continu d’être celui qui a le plus bénéficié et qui continue de tirer profit du système que Houphouet-Boigny a mis en place pour son pays, la Côte d’Ivoire». Il demande à Bombet de «prendre ses responsabilités». «Nous demandons donc á Emile Constant Bombet de reprendre le relais là où il a été déposé pour rallumer la flamme militante du PDCI-RDA et redonner espoir aux millions d’Ivoiriens qui désirent encore retrouver leur belle Côte d’Ivoire», écrit le blogueur. (Lire entièrement la requête ici)
Autre dissident et certainement le premier depuis le début de la crise ivoirienne. Laurent Dona Fologo, actuel président du Conseil économique et social. Sorti du Pdci rda, il a créé le Rassemblement pour la Paix, le Progrès et le Partage (RPP-P?-). Son parti à un site web qui  diffuse la (nouvelle) vision du «père du sursaut national». D’ailleurs son blog personnel le suit dans toutes ses activités. Pas souvent mis à jour, il reprend de façon générale des articles de journaux qui sont consacrés à Fologo.
En somme, même s'il est qualifié de "conservateur" dans ses idées et ses méthodes, il faut reconnaître que le Pdci n’entend pas être en marge de l’utilisation des outils du Web 2.0. Et il le fait mieux que plusieurs d'ailleurs. Au vu de ce qu'on pourrait appeler une "marée verte" sur le net.

gbagboweb.jpg


Quittons le vieux parti pour atterrir dans celui des refondateurs. C’est-à-dire le Front populaire ivoirien (FPI) créé et dirigé par Laurent Gbagbo. On lui reprochait ici de ne pas avoir de site web fonctionnel. Maintenant c’est chose faite. Mais jetons un regard sur les blogs et la présence dans les réseaux sociaux.
Quasiment absent de cet univers. Mais on peut retrouver une page du Président de la république sur Facebook et un profil du FPI. Sur Hi5, une page de campagne est drôlement vide. Certainement, le parti du Chef de l’Etat ne trouve pas l’utilité de mener le combat sur le web.

Quid des «petits» partis tels que le Pit, le MFA et l’Udpci.
Pas grand-chose.

DMblog.jpgA part leurs sites web, le Pit et l’Udpci sont quasiment absents de la blogosphère et des réseaux sociaux. Le MFA malgré son site web, a un blog qui lui est dédié. Rien de plus. L’auteur de cette plateforme écrit pourtant que «les propos tenus n'engagent que leur auteur et ne peuvent être considérés comme l'expression de la pensée du MFA».
A leurs côtés, l’un des derniers arrivés sur la «scène grand public» de la politique ivoirienne. Gnamien Konan, ancien directeur national de la Douane. En plus de son blog et de son site régulièrement mis à jour, il jouit d'une forte présence sur sa page facebook. Aussi, parmi les isolés ou les exilés l’on peut découvrir  le «blog politique de Doumbia Major», (ex ?) membre de l’ex-rebellion, et son profil sur Facebook.

C'est certain. Les hommes politiques (à l’exception de certains) en Côte d'Ivoire, ont compris qu’il existe une vrai démocratie sur le web. Et ils ne s’en privent pas. Désormais, petits comme grands, tous les partis ont la chance d’être logés au même rang sur la toile. Tant pis pour ceux qui ne veulent pas en profiter.

14 juillet 2009

Treichville sous tension ce 14 juillet

treich.jpg

Un quartier d'Abidjan était mardi sous tension après que, selon des sources policières, un jeune Ivoirien y a été tué par un ressortissant libanais.
Dans le quartier de Treichville (sud d'Abidjan), où de nombreux commerces appartiennent à des familles libanaises, plus d'une centaine de membres des forces de l'ordre étaient déployés dans l'après-midi tandis que plus de 200 jeunes étaient dans les rues, selon la même source.
Des jeunes armés de gourdins ou de cailloux s'en sont pris à des magasins, qui avaient tous baissé leur rideau, et d'autres manifestants ont élevé des barricades faites de pneux de voitures.
Des hommes des Compagnies républicaines de sécurité (CRS) ont lancé des gaz lacrymogènes pour disperser ces jeunes, ramenant un calme précaire dans le quartier, a-t-on constaté.
Selon des policiers interrogés sur place, cet accès de tension a été provoqué par la mort mardi matin à Treichville d'un jeune Ivoirien, "tué par balle par un Libanais".
La communauté libanaise de Côte d'Ivoire, très implantée dans le commerce et forte de plusieurs dizaines de milliers de personnes, est la plus importante d'Afrique.

Source AFP

02 juillet 2009

Classement Fifa : La Côte d`Ivoire, meilleure équipe africaine

 

Elephants-Applaudissent.jpg

Les Eléphants de Côte d'Ivoire viennent de faire un bond qualitatif au niveau du classement Fifa du mois de Juin rendu public depuis hier. Didier Drogba et ses coéquipiers occupent désormais la première place africaine et sont classés dix-huitième mondial. La Côte d'Ivoire est d'ailleurs le seul pays africain figurant dans le top 20 mondial. Le Cameroun, le deuxième africain, se positionne à la vingt-neuvième place mondiale quand le Gabon crée également la surprise en se classant 3è africain et 30è mondial devant le Nigeria (4è) et le Ghana (5è).Les Pharaons égyptiens, champions d'Afrique en titre, sont relégués à la 6è place africaine et occupent la 38è place mondiale. Cette place de meilleure équipe africaine du moment est sans nul doute le fait des excellents résultats enregistrés par les pachydermes ivoiriens ces derniers moments, particulièrement lors des éliminatoires combinées de la Can et du Mondial 2010 où les Eléphants ont aligné trois victoires en autant de rencontres. Et aussi grâce à la performance individuelle des joueurs professionnels ivoiriens de plus en plus nombreux dans le gotha du football mondial. Dans ce nouveau statut de leader africain, les Eléphants de Côte d'Ivoire se doivent désormais de s'adjuger le trophée continental qui manque cruellement à cette belle génération de joueurs que sont les Drogba, Kolo, Baky, Yaya et autres. Au plan général, le Brésil réalise une excellente opération en ravissant la première place au classement mondial à l'Espagne. La Seleçao qui avait laissé échapper la tête du classement en Août 2007se retrouve première pour la sixième fois. Loin derrière le duo de tête (Brésil- Espagnol) se trouvent les Pays Bas (3è), l'Italie (4è) et l'Allemagne (5è) suivis par la Russie (6è) ; l'Angleterre (7è) et l'Argentine (8è).

Pour voir le classement cliquez ici

Source FIFA

27 juin 2009

Des cas de virus A(H1N1) en Côte d'Ivoire

 

090429virus-a-h1n1_p.jpgLe ministère ivoirien de la santé a annoncé vendredi deux cas confirmés de virus A/H1N1 de la grippe porcine, la première manifestation de la maladie en Côte d'Ivoire.

Le virus a été diagnostiqué chez deux femmes passagères du "vol SN 245 de la compagnie SN Brussel en provenance de Bruxelles (Belgique)", qui avait fait escale à Abidjan, le vendredi 19 juin.

Lire la suite

15 juin 2009

Serons-nous envahis par les "Chin-toc" ?

Une petite enquête intéressante sur les produits chinois qui nous environnent au risque de nous envahir. Abidjan est-il en train de devenir un "Chin-toc" Land ? A lire ici