topblog Ivoire blogs

07 mars 2011

Déplacés d'Abobo, la chaîne solidaire à leur secours

charite 002.JPG

Quand sonne l’heure de la guerre, sonne aussi l’heure de la solidarité. Avec les affrontements et le climat de terreur qui ont lieu à Abobo, de nombreuses familles ont quitté cette commune surnommée par certains « Bagdad » à cause de la violence des combats. Pour les plus chanceuses elles ont pu trouver des familles d’accueil dans d’autres quartiers de la capitale. D’autres par contre ne savent pas où aller. Elles ont élu domicile dans des édifices publics ou religieux. Mais voilà. Une initiative vient de naître et déjà, elle fait le buzz pour le plus grand bien de ces déplacés d’un nouveau genre. Ce week end dernier, ils ont reçu la visite d’hommes et de femmes aux cœurs grands et aux mains chargés de nourritures et de vêtements et tout autre nécessaire.

solida.JPGTout est parti d’une idée. Abdel Kader Dia, jeune entrepreneur ivoirien, devant l'ampleur de la catastrophe humaine qui se déroule à Abobo décide de créer un groupe sur Facebook afin d'associer ses amis et de toucher le plus de personnes possibles. Avec lui, d'autres jeunes.

Des messages d’appel à l’aide sont diffusés sur facebook. L’écho se répand de profils en profils, de pages en pages sur le réseau social. A cela, les initiateurs ajoutent le bouche à oreille pour ceux qui sont un peu loin du web. Le virtuel et le réel sont donc mixés pour une large diffusion. Et ça marche ! Les dons arrivent de partout. «Il y a même des gens qui en passant, voyant ce qu'on a déjà collecté, reviennent déposer quelque chose. C'est merveilleux », lance ému un des bénévoles.

Sur un site aux 2-plateaux (quartier de la commune de Cocody) les dons sont recueillis par des bénévoles. Nourritures, vêtements, savons et autres produits hygiéniques, boissons, médicaments. «Nous faisons un dispatching en classant les contributions par nature et ensuite par site d'accueil, en fonction des besoins exprimés ou prévisibles». Les dons sont par la suite acheminés vers des centres d’accueils recensés.

C’est le cas de ce "camp de réfugiés" qui a recueilli les enfants orphelins du "centre Canaan" qui était jusqu’à une date récente à Abobo. «Profitant d'une accalmie, la responsable a quitté Abobo à pieds avec une vingtaine d'enfants. Imaginez ces enfants dans le flot des adultes quittant la commune. Elle était constamment obligée de les appeler par leurs prénoms pour s'assurer qu'aucun ne s'était perdu. Par miracle, ils sont tous sains et saufs», selon les témoignages recueillis.

 

centrecanaan.JPG

Ce samedi 5 mars donc, les donateurs sont venus les bras et les voitures chargés. Les initiateurs cachent difficilement leur joie et leur étonnement : «Les contributions du samedi (5 février, ndlr) ont dépassé celles de la semaine précédente et le nombre de bénévoles a été multiplié par trois voire quatre. C'était fabuleux ! », s’exclament-ils avant d’ajouter « ils ont mis leurs voitures à notre disposition sans même demander qu'on y mette du carburant. La générosité des Ivoiriens et des habitants de Côte d’Ivoire ne cessera jamais de nous combler de joie ». Si dans leurs propos ces braves gens parlent « d’habitants de Côte d’Ivoire », c’est bien parce qu’il n’y a pas que les Ivoiriens qui ont contribué. «Nous avons reçu spontanément des paquets d'eau en sachet d'une boutique de quartier tenu par des mauritaniens. Ils se sont sentis concernés quand ils ont su de quoi il s'agissait ».

Et pour la suite ?

enfantdecanaan.JPGLes bénévoles disent ne pas avoir d’agenda prédéterminé. «C’est une réaction à un besoin urgent et nous nous sommes sentis concernés. L'idéal serait que chaque habitant de la Côte d'Ivoire se dise qu'il peut se soucier de son prochain, même en temps de paix. Pour faire le bien, nul besoin de cadre formel. Ce sont des rapports d'humain à humain », indiquent t-ils.

Néanmoins pour eux, l’objectif restent les victimes et les déplacés de toute la Côte d’Ivoire. «Vu l'urgence de la situation et la proximité des déplacés d'Abobo », ils ont été les premiers vers qui l’opération a été menée. «Nous travaillons à aller de l'avant et à porter notre action bénévole à tous ceux qui en ont besoin. Nous en profitons pour dire que nous recensons les sites qui accueillent les déplacés alors n'hésitez pas à vous rendre sur la page (facebook) et à nous informer » annonce William Ahoma l’un des organisateurs.

Désormais leur vœu est que cet élan de solidarité soit encore plus fort au cours de cette semaine car «le week-end prochain (12 mars ndlr), nous entamerons la seconde phase de distribution avec un accent particulier sur les consultations médicales et la distribution de médicaments ». L’appel est donc lancé.

_________________________________________________________________________________ 
Les contacter :

Abdel Kader Dia au (00225) 07 09 60 36 / William Ahouma au 01 00 55 22

Le lien du groupe:

http://lnp.sn/ZJR

Infos utiles

http://lnp.sn/ZJz

 

11 février 2011

Mesdames devenez Ayana !

ayana.JPG

Couleurs chaudes, design classe et dans l’air du temps, actu intéressante, informations utiles et fouillées. Voici Ayana… le nouveau Webzine féminin. Je crois d’ailleurs que c’est le tout premier en Côte d’Ivoire non ? bon personnellement j’en connais pas d’autres.  En tout ce webzine est en ligne. Et je tiens ici à féliciter toute l’équipe qui a mis tout en œuvre pour que cette idée devienne vivante.

Pour sa sortie ce vendredi 11 février, je me permets donc d’en faire la pub tambour battant. Oui. Quand c’est bon et quand c’est beau et pro, pourquoi s’en priver.

Ayana, se veut « un webzine féminin, tendance et lifestyle, qui met un accès prépondérant sur la proximité avec ses lectrices. Car en général, les magazines africains féminins et/ou dédiés à la mode, négligent bien trop souvent cet aspect » (ça c’est vrai, ndlr).

Ayana s’adresse donc en priorité aux jeunes femmes africaines branchées, dynamique, qui s’activent et s’affirment, qu’elles soient des jeunes cadres dynamiques, des entrepreneurs ou des mères de famille ‘’new génération’’. Ayana est le webzine des jeunes africaines actives et branchées.

Mesdames soyez In. Soyez Ayana car cette fois vous êtes servies… accourez donc alors !

ayana1.JPG

 

18 janvier 2011

Epitre à un Grand Inconnu

Lumumba14.jpg

Je ne t’ai pas connu

Mais ce soir je verse une larme pour toi,

Cher inconnu

D’une forêt assiégée de putois.

 

Je ne t’ai jamais connu

Car je n’étais pas encore né.

Et pourtant,

Je ressens ton combat de l’indépendance AB-SO-LUE

Qu’à l’Afrique tu as voulu donner.

 

Et Pourtant…

L’histoire a chaussé ses mêmes ablacons.

Ce qui te tiraillais hier,

Me chiffonne aujourd’hui.

 

Le Temps

Est redevenu sombre du haut de mon balcon.

Ceux qui te mitraillaient hier

Ont gardé l’habitude du Chien-maudit.

 

Et je dis,

L’histoire a gardé ses mêmes ablacons sales.

Les Assassins de la forêt

Sont devenus maîtres dans les crimes de nos villes.

 

L’histoire a conservé ses « Sauvages » dans les malles

Les Vautours de ton corps fusillé, brulé puis transformé en engrais

Sont restés des manipulateurs habiles.

 

Et pourtant,

Je ne t’ai jamais connu

Ô toi « GRAND INCONNU ».

Mais je ressens sur mon cœur

Les goûts acides du sourire de tes « torpilleurs »

 

Et pourtant,

Je les reconnais :

Communauté Internationale

Casques

Bleus et Blancs

Sang rouge vif

Forêt noire…

Pluie meurtrière

 

Je les revois.

Encore

Aujourd’hui

Entassés

Relookés

Entrelacés

Autour de nos vies…

De nos survies.

 

L’histoire n’a pas changé d’ablacon.

Poils pourris

Sexe meurtri

Cacao, Café, Coco, Beauté

Hévéa, Or, Dictat, morts.

Diamant, Cuivre et Fer

Savamment arrachés à nos pères.

 

Nos mémoires ont de la mémoire

Vives ou mortes

Elles retiennent.

Pour nous et pour nos enfants,

Patrice tu auras existé.

 

Lille le 17 janvier 2011, pour celui que je n’ai jamais connu

(Israël Yoroba GUEBO)

11 janvier 2011

"Le blog de Yoro" dans les manuels scolaires de 3e

 

Francais3e.jpgLes élèves (francophones) du monde entier vont apprendre et découvrir toute l’importance et l’utilité de cet outil de libre expression, qu’est le blog. Les Editions Nathan International vont éditer un livre de français pour la classe de 3e à destination de tous les pays francophones. Dès ce mois de janvier, les premiers exemplaires seront sur le marché.

Aux pages « 140-141 /séquence 6 : le monde du travail/ étape 2 : entreprendre », on apprend à mieux connaitre et à mieux comprendre les blogs. Et pour la pédagogie rien de tel qu’un blog qui leur parle. En l’espèce « Le blog de Yoro ».

Pourquoi avoir choisi mon blog ? Les Editions Nathan International expliquent :

«dans le cadre de l’étude des medias, primordiale pour les jeunes aujourd’hui, c’est un bel espace de communication, pour les Ivoiriens comme pour les autres, d’Afrique ou d’ailleurs ! A l’heure où les jeunes élèves africains ont besoin de connaître les nouvelles technologies, il invite avec force et conviction à la formation et à l’échange, sur des thèmes nationaux et internationaux mais aussi de proximité – ce qui ne manquera pas d’intéresser nos élèves ! ».

Je vous propose, chers lecteurs de découvrir en exclusivité les pages qui sont consacrées à l’étude du blog de Yoro. (Vous pouvez vous amuser à répondre aux questions). Pour télécharger et lire le pdf cliquez sur l'image ci-dessous.

pagepdfnathan.JPG

 

 

 

28 décembre 2010

Fin de Mission pour les premiers Avenants

Depuis le 24 décembre dernier la "mission" de la première promotion des Avenants (rédacteurs d’Avenue225) est "officiellement" arrivée à son terme. Je voudrais saisir l'occasion pour les féliciter et les remercier pour toute l'abnégation et toute la détermination mises dans le travail tout au long de ces 12 mois. Ça n'a pas été facile. C'est vrai ! Mais j'ai apprécié leur sens de l'assiduité et du travail.

Merci également à tout ceux qui de près ou de loin nous ont soutenu et nous soutiennent aujourd’hui. La liste est longue. (Mais je vais essayer).

En Côte d’Ivoire, le président de l’UPF, Alfred Dan Moussa,  l’association Akendewa (Merci à Jean Patrick Ehouman pour ses conseils), Ghislaine Atta, Edith Brou , Wilfried Akapko, nos amis du Nouveau Courrier (qui nous ouvrent leurs colonnes de temps en temps pour faire passer nos articles).

A l’étranger. Avenue Afrique (avec l’infatigable et amie personnelle Aude Guyot), l’association Vanille, Caramel & Chocolat (dirigé par notre « Val à nous » et son projet Samatiguila ), l’Atelier des médias, mes amis de la photo (Afrique in Visu, Jeanne et Baptiste)

Dans l’ombre : Il y a ces personnes que je ne citerai pas mais qui sont très actives et très efficaces pour que le projet se poursuive.

packarbell.jpgComme initialement prévu, trois d'entre eux seront récompensés par un ordinateur portable chacun. Ce sont donc :
- Suy Kahofi
- Donatien Kangah
- Judik Dahé.


De façon exceptionnelle
Roland N'Dekploman (polman notre dessinateur maison) recevra une imprimante multifonction
Huguette Akpoué un appareil photo numérique.

Dans quelques jours nous lancerons un nouvel appel à candidature pour recruter la 3e promotion des Avenants pour Abidjan. L’aventure continue sur www.avenue225.com avec bientôt d’autres projets plus grands en perspective.

01 décembre 2010

Concours du Meilleur blogueur de Côte d'Ivoire

 

ibacapture.JPG

Afin de soutenir la production d’informations alternatives et l’expression des citoyens, l’Association Avenue Afrique organise Ivoire Blogs Awards. Le premier concours de blog à l’intention des blogueurs ivoiriens, ou des blogs sur la Côte d’Ivoire.

L’Association Avenue Afrique vise à offrir un espace d’expression et de débat alternatif et participatif, ouvert à tous les citoyens africains à travers le monde. Elle propose également de se saisir des nouvelles technologies, et particulièrement de plates-formes collaboratives d’édition et de publication web de contenus tel que les blogs, pour montrer le quotidien de ces pays le plus souvent défavorisés du point de vue des médias et en déficit d’informations critiques.

La compétition est donc ouverte ! Pour connaitre les critères, le calendrier, les prix, les membres du Jury ... rendez-vous sur le site du concours.

21 août 2010

Bien fini le temps où le temps ne compte pas

P1030770.JPG

L'hôtel du Golf d'Abidjan a accueilli le vendredi 20 août dernier, la cérémonie de remise de diplômes aux Avenants régionaux (rédacteur d'Avenue225). Une cérémonie placée sous la présidence de l'Ivoirien Alfred Dan Moussa, président en exercice de l'Union Internationale de la Presse Francophone et par ailleurs Directeur du développement des rédactions du groupe Fraternité Matin, le quotidien gouvernemental.

Au delà, de toutes les articulations sympathiques, rythmées et ponctuelles de cette rencontre, les invités ont été frappés et épris d'admiration par la qualité et l'orientation du discours d'Alfred Dan Moussa. Je vous en donne ici un extrait d'un texte remarquablement bien écrit et bien apprécié par l'assistance.

"Commencer une expérience n'est pas toujours choses aisée. Et voilà que, de surcroît, vous commencez cette aventure dans un contexte surchauffé: contentieux électoral, dénonciations calomnieuses, radiations de la liste électorale, réhabilitations, campagne électorale, promesses électorales à l'infini, petites phrases assassines.

Vous voici, en mission dans une atmosphère de passion, de tension et de grands enjeux que ceux liés à la conservation et à la prise de pouvoir. Vous allez en mission dans un environnement de cases voisines où tout le monde se connaît et où tout le monde vous connaît et vous connaîtra encore davantage. Vous ne passerez plus inaperçus. Vous n'avez donc plus droit à l'erreur. Seule, la qualité de vos productions va assurer avec efficacité votre sécurité. Seuls le fond et la forme de vos écrits seront le policier, le gendarme et le gardien de jour ou de nuit, appelés à garantir votre sécurité. Soyez prudents. Soyez honnêtes.

(...) Fini vraiment, le temps où le correspondant local doit recourir au transport en commun, pour faire parvenir son article au siège du journal. Pourvu que le car ne tombe pas en panne, avant d’avoir atteint Abidjan. Pourvu qu’à l’arrivée du car, le chauffeur n’oublie pas de déposer le hors sac au siège du journal. Pourvu que la rédaction, non plus, n’oublie d’envoyer un coursier, pour récupérer, à la gare routière, l’article tant attendu".

Fini vraiment, le temps où le correspond, en France, du seul quotidien ivoirien de l’époque, Fraternité Matin, doit se rendre à l’aéroport Charles De Gaulle de Paris, pour remettre son article à un passager de bonne volonté, pour le remettre à son tour au siège du journal, à son arrivée à Abidjan. Pourvu que le vol soit à l’heure. Pourvu que le passager, porteur de la nouvelle exclusive, transmette le message, malgré la joie des retrouvailles avec ses amis et sa famille, à l’aéroport Houphouët-Boigny, une joie susceptible de le conduire dans une direction opposée à celle qui mène au siège du journal.

Fini vraiment, le temps où un article pouvait être acheminé par voie postale. Pourvu que les agents des postes et télécommunications, au départ ou à l’arrivée, ne soient pas en grève.

Fini, bien fini, le temps où le pellicule, support des différentes prises de vue d’une cérémonie, doit passer en laboratoire, et où les photos ne peuvent être livrées qu’au bout de 24 à 48 heures, dans le meilleur des cas. Fini, bien fini, le temps où le temps ne compte pas. Voici, arrivé, le temps où le temps est de l’or. Celui des technologies de l’information et de la communication".

Lire l'intégralité du discours.

 

17 août 2010

L'aventure continue pour Notre Avenue

logo_avenue225.pngAprès un long mois de "vacances" je reviens pour vous donner quelques news. Après avoir relancé la machine "Avenue223" à Bamako en juin dernier, le cap a été mis sur Abidjan où nous avons lancé un concours. Il visait à choisir 20 correspondants dans toutes les 19 régions de la Côte d'Ivoire.

Nous avions beaucoup d'inquiétudes parce que la fracture numérique est grande et profonde en Côte d'Ivoire. Il y a encore des villes où l'accès à internet relève du luxe. Il y a encore des contrées où on ignore qu'il existe à côté de notre monde réel un autre monde...virtuel. Il existe des citoyens qui n'ont pas d'adresse mail. Ne leur parlez même pas de réseaux sociaux du style Facebook, twitter et j'en passe.

Dans ce décor un peu "analphabète" nous avions pour challenge de trouver dans chaque région des Avenants qui auraient pour mission de rapporter et de raconter le quotidien de leur population. Des Avenants dont le rôle premier serait d'être des médiateurs entre les populations et le monde extérieur via le web. Avenue225 servirait donc de plateforme pour véhiculer leurs petites histoires à travers des textes, des photos, des vidéos etc...

Au total, nous avons reçu une centaine de candidatures. Parmi eux, 22 correspondants (dont une fille) ont été sélectionnés. Sur 19 régions 15 ont répondu à l'appel. C’est encourageant ! Voir la liste des séléctionnés.

Pour nous c'est un grand pas dans la démocratisation et la décentralisation de l'information en Côte d'Ivoire. Avenue225, veut enraciner et confirmer son statut de premier site ivoirien d'informations de proximité. Mais nous entendons le faire avec les citoyens, premiers témoins de tous les évènements. Ces Avenants régionaux recevront une formation et du matériel de base qui leur permettra de mener à bien leur mission.

Et pour la suite...

Ceci fait, ce n'est qu'une première étape. Bientôt nous irons dans les régions pour former d'autres citoyens à la pratique du web et à la découverte de nouveaux outils (utiles) sur la toile. Une caravane sera organisée dans les mois à venir pour renforcer les "troupes" des Avenants régionaux, mais aussi pour en susciter dans les zones non couvertes.

C'est l'occasion pour nous de remercier le Président de l'Union internationale de la presse Francophone, l'Ivoirien Alfred Dan Moussa, qui n'a pas hésité à présider cette formation et la cérémonie de remise de diplôme. Mais aussi, l'Instittut Universitaire d'Abidjan (IUA) qui a mis à notre disposition ses locaux pour la formation.

15 mai 2010

Ave "Le Nouveau Courrier" !

nouveauCourrier.jpg

Vous avez entendu dire que "Le Courrier d'Abidjan" est mort. Mais moi je vous dis, "Le Nouveau Courrier" est né. Théophile Kouamouo fait l'annonce sur son blog et a accordé une interview à Avenue225.

 

14 mai 2010

Zangalewa Vs Shakira...ça swing !

Je m'autorise aujourd'hui sur ce blog à sortir de mes post habituels et m'arrêter sur ce qui fait le buzz en moment sur la toile. Vous le savez certainement la chanteuse colombienne Shakira a composé l'hymne de la Coupe du monde. "Waka waka", c'est le titre de cette chanson qui va nous bercer pendant toute la coupe du monde. D'ailleurs le mot "composé" sonne mal à l'oreille de plusieurs personnes. Certains parlent de plagiat. D'autres d'inspirations. Quoiqu'il en soit la chanson originale Zangalewa (tube sorti dans les années 80 par des gendarmes camerounais) se reconnait fort bien dans cet hymne officiel.

"Les Camerounais se sont rendus compte que le refrain "Zamina mina éé waka waka éh éh zamina mina zangualewa a nawa ah ah!" leur disait quelque chose. Et pour les musiciens auteur du tube "Zangalewa", il n'y a aucun doute, la chanteuse a adapté leur succès sans leur en demander la permission", revèle France24.

Mohamadou Houmfa, un journaliste free-lance au Cameroun affirme que les Camerounais "sont au final extrêmement fiers de cette adaptation. Dans les cybercafés, les internautes regardent les deux versions en boucle".

"Le groupe a fait une conférence de presse pour calmer les esprits. D'après leurs dernières déclarations, ils ont trouvé un accord avec la chanteuse et seront probablement dédommagés".

Voici ce qu'en pense un juriste ivoirien.

"Super, si elle a l'honneté de reconnaitre et de proposer une transaction, afin que ce ne soit pas un procès qui tranche.... Car sur qu'elle allait perdre... En tant que spécialiste de la PI (propriété intellectuelle), je pus ainsi l'affirmer. Car les preuves requises un peu partout dans les legislations nationales et dans les conventions internationales sur le droit d'auteur et les droits connexes seront facilement reunies dans ce cas. L'exemple des USA est l'un des meilleurs... et elle en sait quelques choses...

 

Je serais le Groupe ZANGALEWA, que J'exigerai dans la transaction d,etre desormais cité dans le générique (C,est d'ailleurs la règle et la pratique générale )... Mais également demander à etre cité à la cérémonie d'ouverture en Afrique du Sud...

 

Leur manager , mais aussi le gouvernement camerounais, auront intéret a les faire partir en Afrique du Sud, profiter pour faire quelques concert qui seront très primés par le public..."

Pour ma part c'est une chanson que je connaissais mais ici en Côte d'Ivoire avec "Les oiseaux du monde". Un groupe d'enfants qui l'avait aussi repris. ça d'ailleurs été un franc succès. (à écouter à partir de 05mn)

 

Il y a eu aussi cette reprise brésilienne.

 

Et sur le web on fait ce Medley assez intéressant.

11 mai 2010

Les acteurs ivoiriens du web créent un syndicat

sipcol.jpg

Le secteur du web en Côte d’Ivoire s’organise de plus en plus. Au point d’en arriver aujourd’hui à la création, le 8 mai dernier, d’un « Syndicat Ivoirien des Producteurs de Contenus en Ligne » (SIPCOL).

Selon la blogueuse ivoirienne Edith Brou, présidente de ce syndicat, il y a tant de revendications légitimes à faire dans le domaine du web en Côte d’Ivoire. Au-delà, c’est aussi donner une couleur plus« glamour et saine » à l’activité du « Syndicalisme ».

Pour Edith Brou, le SIPCOL va permettre à la Côte d'ivoire de connaître « un accroissement des vocations dans les métiers du web et en conséquence, une éclosion de son économie numérique»Interview -

 

12 mars 2010

Didier Drogba élu joueur africain de l`année

drogba.jpgLe capitaine de l'équipe de la Côte d'Ivoire Didier Drogba a été jeudi élu meilleur footballeur africain 2009, battant le Camerounais Samuel Eto'o pourtant donné favori et le Ghanéen Michael Essien.
L'attaquant de Chelsea qui fêtait ses 32 ans jeudi, avait déjà été couronné en 2006. Auteur de neuf buts, il a permis à son pays de se qualifier pour la Coupe du monde de football 2010 sans perdre une seule rencontre.
Drogba est également l'auteur d'un des deux buts qui avaient offert au club londonien la Cup 2009 lors de la finale face à Everton en mai dernier.
Aucun des trois nominés pour le titre de joueur africain n'avait fait le déplacement à Accra, la capitale du Ghana, où était réunie la Confédération africaine de football qui a également élu l'Algérie meilleure équipe de football 2009.

Source Reuters - Photo AFP

01 mars 2010

"Notre" cinquantenaire (fait) par des REINES

reines.JPGAu moment où toute la sphère africaine est en émoi, préparant activement la célébration du cinquanténaire des Etats africains, Reines de Femmes fait parler d'elle.

C'est une association basée à Lille qui à l'origine a pour objet d’accompagner les femmes et les jeunes en situation de précarité à s’insérer économiquement. Elle travaille pour cela dans les pays du Nord et ceux du Sud, autour de projets d’intégration et de développement par l’économique.

Mais voilà. Elle est plus que jamais déterminée à faire du cinquanténaire un réél succès. Des choses intéressantes se trament en Off, et vous en entendrez parler très vite. Nous y reviendrons.

Suivre déjà le buzz sur Facebook et sur twitter ou leur écrire à reinesdefemmes@yahoo.fr

09 février 2010

Le Blog de Yoro à Oxford University Press

capture blog.jpgÇa fait toujours plaisir de voir comment son espace peut servir d'une façon ou d'une autre.

La maison d'édition, Oxford University Press d’Espagne va inclure, dans un manuel scolaire de langue française pour les étudiants espagnols de l'enseignement secondaire, quelques captures d'écran de mon blog.

Cela pour illsutrer "Mon Blog pour la Classe " un chapitre réservé à « qu’est ce qu’un blog et comment en créé un ».

L'annonce a été faite la semaine dernière par Somolinos Angel Estevez, documentaliste au département éditorial.
Le manuel devrait être disponible pour la rentrée prochaine au plus tard.

Avenue Afrique, Avenue grandeur nature

avenueafriue.JPG

Après Avenue225 (Abidjan), Avenue223 (Bamako) et Avenue221 (Dakar), Avenue226 (Ouagadougou en préparation) [d’autres sont en cours], voici la mère de toutes : Avenue Afrique.

Aude Guyot, notre Designer maison, est à pied d’œuvre pour parachever les derniers réglages. La machine est lancée. Le concept des Avenues est en train de prendre telle une marque déposée. A l’horizon des sponsors et des partenaires se signalent. Tant mieux ! Nous vous tiendrons informés.

D’ailleurs cet espace vous permettra au fil des « post » de mieux appréhender le concept des Avenues et pourquoi pas d’en devenir des promoteurs ou «Avenants»*.

A quoi va servir cet espace ?

Avenueafrique.com, va relayer toutes les informations relatives à la création, la promotion et au fonctionnement des avenues nationales. Avant de devenir dans quelques mois seulement un véritable portail, vous retrouverez les profils des «Avenants» qui font les plateformes des pays. Vous connaitrez également ceux qui sponsorisent et les partenaires qui nous accompagnent.

Le bruit court "non loin de chez vous" dans les Avenues africaines.

POur comprendre le concept des Avenues africaines

 

01 février 2010

BarCampBabi 2010 fait son buzz

 

18366_279310714085_127529804085_3526820_6960211_n.jpg

La Webosphère ivoirienne est depuis quelques temps en ébullition. La raison: un grand évènement se prépare. Le prochain BarCamp qui aura lieu du 5-7 Mars prochain. C'est dire qu'après la première édition, le dynamique Réseau Akendewa est en train conquérir le coeur des internautes et de tous ceux qui sont concernés par le développement et l'usage des TIC en Côte d'Ivoire.

Pour ma part j'applaudis avec force cette nouvelle édition du BarCamp, que je suivrai avec attention. Nous y reviendrons et nous en reparlerons sur ce blog.

Pour l'heure, faites le buzz...

30 décembre 2009

On forme au journalisme (par le) citoyen

Les deux dernières semaines j'étais entre Bamako et Abidjan.
Dans la capitale malienne où j’étais invité pour le Forum Innov@africa, j’ai participé avec Cédric Kalonji à la formation et à la mise sur pied de la première blogosphère malienne. Dans cette capitale où il y a tellement de choses à dire, nous avons été étonnés que le nombre de blogueurs soit si négligeable. Il était indispensable de sensibiliser et de former les populations aux blogs. Pari (presque) réussi. De cette expérience Bamakoise est sortie Avenue223.

Voici un extrait du compte rendu de Dakar Bondy Blog qui était présent à cette formation.

«Une vingtaine de participants au forum de Bamako sur les TIC ont reçu une petite formation sur les techniques de création et de gestion d’un blog. Yoro et Cédric Kalonji, deux des plus célèbres blogueurs du continent ont assuré le cours.
La salle multimédia du centre de perfectionnement de l’agence nationale pour l’emploi de Bamako a reçu du beau monde jeudi après-midi pour une séance de formation sur le blogging
». Lire l'article intégral.

Cette plateforme permettra aux Maliens, de raconter leurs quotidiens et de faire découvrir les vraies réalités de leur pays sur la toile.


A Abidjan, où les choses bougent un peu plus depuis deux ans (écoutez l’émission radio sur les deux ans de la blogosphère ivoirienne), j’ai eu l’occasion de former huit jeunes à l’écriture web et au multimédia.  Voici le compte rendu de Suy Kahofi, un des correspondants. Il vient de Dimbokro, dans l’est.

webemission.jpg

« du lundi 21 au jeudi 24 Décembre 2009 s’est tenue la formation des Correspondants du site de journalisme citoyen avenue225.com. Huit (8) jeunes âgés de 18 à 30 ont pris part à cette formation dont les principaux axes étaient l’écriture journalistique web, l’utilisation d’un appareil photo numérique et la prise et le traitement d’image, la familiarisation avec la plate forme wordpress et les podcasts. Cette formation s’est déroulée dans une très bonne ambiance et a tenu toutes ses promesses. Les correspondants ont eu l’opportunité de mettre en pratique les cours qu’ils ont reçus. Ainsi une série d’exercices pratiques sanctionnait chaque étape de la formation. Les sujets abordés dans les articles tests ont donné la preuve de l’engagement des correspondants pour la réussite de l’aventure avenue225. Des problèmes de circulation liés aux nids de poules à la vie quotidienne des commerçants en passant par le processus d’enrôlement rien n’a été laissé. Mr YOROBA Israël promoteur du site à donné le meilleur de lui-même pour que ce séminaire de formation soit une réussite. Comme promis chaque correspondant a reçu un appareil photo numérique et une prise en charge total de sa formation. (…) Après quatre jours de formation, les correspondants se sont quittés sur les recommandations de la Rédaction et l’enregistrement d’une Webémission Radio que les Internautes pourront retrouver sur avenue225 ».

 

IMG_2293 (14).jpg

Pour ma part, j’ai été enchanté de rencontrer ces jeunes très engagés pour ce projet. Les appareils photos numériques ont été financés par la FING avec le soutien de l’Association VANILLE, CARAMEL & CHOCOLAT de Lille. C’est aussi avec l’appui de Tissaj Côte d’Ivoire et de notre Designer maison, Aude Guyot pour la conception, la confection et mise en ligne de la plateforme. Qu’ils en soient remerciés.

Le projet est lancé, vous pourrez voir les articles postés par les nouveaux rédacteurs web. Il est bon  toutefois de rappeller que cette plateforme n’est pas l’affaire de ces correspondants uniquement. Tout citoyen peut publier sur Avenue225.com en nous envoyant l’article à avenue225@ymail.com

 

01 décembre 2009

Le p'tit clin d'oeil d'Abidjanshow.com

Un portrait rediffusé par Abidjanshow.com à lire ici.

28 novembre 2009

Les correspondants d'Avenue225

Un peu plus d’une cinquantaine de dossiers de candidature, des articles et des photos de qualité et de fond sur des faits se déroulant à différents coins d’Abidjan et de la Côte d’Ivoire.

Lire tous ces articles et voir ces photos est à la fois intéressant et édifiant. On se rend bien compte que malgré « la crise » la vie continue en Côte d’Ivoire.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont bien voulu soumettre leurs candidatures. Les candidats ont été informés.

Ils ne seront plus 10 au lieu d’une vingtaine comme espéré.

Les critères de sélection ont été les suivants :
•    Bonne qualité rédactionnelle
•    Pertinence des thèmes abordés
•    Originalité des histoires racontées
•    Qualité des photos soumises

Répartition des correspondants par région :

•    6 d’Abidjan la capitale

•    1 de Yaoussoukro
•    1 de Dimbokro dans l’Est
•    1 de Grand Bassam
•    1 d’Anyama
Tous ces dix jeunes (dont l’âge varie entre 20 et 30 ans) bénéficieront en fin d’année 2010 d’un stage dans une rédaction (télé, radio, presse écrite/agence ou web) à Abidjan et dans la mesure du possible dans des pays de la sous région.

Prochaines étapes :
•    Formation à Abidjan des correspondants retenus. Du 21 au 24 décembre, ces correspondants seront formés à l'écriture web, à la connaissance de certains outils multimédia et à la publication de leurs articles.

Il importe de préciser qu’au-delà de ces correspondants-bénévoles chaque citoyen à la possibilité de publier des articles, des photos et des vidéos sur Avenue225.com

 

23 octobre 2009

Au sujet des nouveaux médias...

Un "Atalaku" de la Deutsche Welle AKADEMIE à lire ici.

Débat sur les (nouveaux) médias et le développement

"Nouveaux médias pour un monde nouveau: Démocratie et développement". Voici le thème autour duquel s'est déroulé le panel de ce vendredi matin. Toujours dans l'ambiance des Journées Européennes de développement. Il s'est agit de déterminer "le rôle des nouveaux médias pour le développement et la démocratie et leur impact sur le paysage médiatique".

A la table de discussion:

la Présidente liberienne Ellen Johnson Sirleaf, Raila Odinga, le Premier ministre kenyan , Les Sud Africains Pansy Tlakula, Rapporteur spécial sur la liberté d'expression de la CADHP et Fackson Banda, TI et des nouveaux médias expert de l'Université de Rhodes, ainsi que le Burkinabè Camille Sawadogo, directeur de CEMECA et directeur des médias communautaires Radio Salaki et l'Ivoirien Israël Yoroba.

Le compte rendu (en anglais) de cette rencontre à lire ici.

22 octobre 2009

Invité à Stockholm !

 

 

eudauys.gif.jpg
A l'invitation de la Deutsche Welle AKADEMIE, je suis à Stockholm afin de participer à la 4e édition des Journées Européennes de Développement. Un rendez-vous à caractère mondial qui se tient dans la capitale suédoise.

edd-logo-section panel.pngAu milieu de cette ambiance qui rassemble près de 4000 personnes qui viennent des quatre coins du monde, un panel de discussion aura lieu ce vendredi 23.

« Média et développement ». C’est à ce panel que je suis invité à intervenir aux côtés de personnalités telles que la Présidente liberienne Ellen Johnson Sirleaf, Raila Odinga, le Premier ministre kenyan , Les Sud Africains Pansy Tlakula, Rapporteur spécial sur la liberté d'expression de la CADHP et Fackson Banda, TI et des nouveaux médias expert de l'Université de Rhodes, ainsi que le Burkinabè Camille Sawadogo, directeur de CEMECA et directeur des médias communautaires Radio Salaki .

Le public de ce panel est composé de membres de gouvernements, d’organismes institutionnels, des sciences et des praticiens des médias de médias classiques et des nouveaux médias.

Vous pourrez suivre en live (vidéo) ce panel.

 

Le live dans la salle des plénières

 

19 octobre 2009

Le séjour ivoirien de la coupe du monde

 

coupe_tournant5.jpg

A l’occasion du passage du Trophée de la Coupe du Monde dénommé " Trophy Tour" organisé par la firme internationale COCA COLA, un des sponsors de la FIFA, la Côte d’Ivoire a eu l’honneur de recevoir le prestigieux objet d’art le 16 octobre 2009.

Lire la suite

12 octobre 2009

Des partenaires !

Voilà, quelques semaines que nous avons lancé le nouveau «Avenue225». Nous avions l’intention de faire connaître ce projet à tous, mais également de solliciter l’aide et l'appui de partenaires et d’institutions locales ou internationales (ou de personnes physiques).

 

logofing_htedef.jpg Logo_correspondants.gif
Ils commencent à arriver à notre grande joie. Au plan international, c’est la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) qui nous fait l’honneur de nous accompagner dans le recrutement, la formation et l’équipement des correspondants-bénévoles. Cet organisme financera l’acquisition d’une partie du matériel (appareil photo, enregistreur MP3…).

 

logo_afriqueinvisu_fd noir.jpgEgalement Afrique in Visu, (initié et géré par Jeanne et Baptiste, deux sympathiques personnes) qui n’a pas hésité à être partenaire de ce jeune projet.

akendewa logo.jpgAu plan interne, c’est le réseau Akendewa qui se joint à nous pour cette aventure.

C’est l’occasion de leur dire merci et de solliciter davantage de soutien de la part de ceux qui croient en cette expérience, à la démocratisation de l’information et à la promotion du journalisme citoyen en Côte d’Ivoire.

Nous attendons les prochains partenaires et sponsors.

Le concours se poursuit. Pour tout savoir sur cette sélection cliquez ici

 

29 septembre 2009

Appel à candidature pour le site Avenue225

6 mois (février-août). C’est la période qu’a durée la première phase de notre jeune projet «Avenue225». Il a été tellement bien accueilli et si bien suivi que nous avons été stimulés pour l’améliorer dans le fond et dans son fonctionnement.
Aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle dynamique que vous pourrez lire ici.

Nous avons opté pour wordpress au détriment de joomla, pour des questions de facilité de gestion du site.
La nouvelle formule d’Avenue225 est plus simple dans le design mais sera plus riche dans le contenu.
Désormais en Côte d’Ivoire écrire ne sera plus réservé qu’aux journalistes et aux écrivains. Chaque citoyen pourra prétendre à l’écriture et à la diffusion de ce qu’il a à raconter. Dans sa nouvelle vision, Avenue225 veut contribuer (à sa façon) à la promotion du journalisme citoyen et à la démocratisation de l’information.

En première ligne, il y aura des correspondants qui publieront régulièrement des articles sur des faits, des situations et/ou des personnages de leurs quartiers, leurs communes ou leurs régions.

Sur la base du bénévolat des jeunes de 18 à 30 seront sélectionnés à l’issue d’un concours. Les retenus recevront chacun un appareil photo numérique, un dictaphone numérique et une prime d’encouragement au départ du projet. Ils bénéficieront également d’une formation en écriture web et multimédia au mois de décembre à Abidjan. A la fin de leur mission (de 12 mois), ils effectueront un stage dans des rédactions (Télé, radio, presse écrite et web) à Abidjan et (selon les possibilités) dans un pays étranger.

(Tout savoir sur le concours)

C’est l’occasion pour moi de remercier tous ceux qui ont accompagné ce projet depuis le début. Nous compterons encore sur vous pour faire sa promotion et contribuer d’une façon ou d’une autre à son essor.

A une heure où la Côte d’Ivoire entend sortir définitivement de la crise par les élections, l’occasion est bonne pour donner la parole à tous. Plus que jamais, nous poursuivons cette lancé sur notre « Avenue ». Merci de nous accompagner.

Un grand merci à tous ces jeunes gens qui ont débuté (difficilement) Avenue225 et qui lui ont permis d’embrasser aujourd’hui un nouveau challenge. Donatien, Elie, Roland, Katie, Lionel, Josias, Evrard.

22 septembre 2009

Encore un trophée pour Magic Systèm

ms.jpg

Organisée lundi 21 septembre à Paris, la cérémonie des quatrièmes Trophées des arts afro-caribéens a respecté un certain équilibre en distinguant des artistes des Antilles, de l’océan Indien et de la Côte d’Ivoire.

Qu’est-ce qui réunit le maloya poétique du Réunionnais Ziskakan, la musique mandingue du Burkinabé Victor Démé, le zouk efficace du Guadeloupéen  Medhy Custos et le répertoire atypique de l’Ethiopien Mulatu Astatke ? Les Trophées des arts afro-caribéens.
Que ces quatre artistes se retrouvent dans une même catégorie, celle de Meilleur album de l’année remportée d’ailleurs par le père de l’éthio-jazz, donne une idée de l’éclectisme de cette manifestation. Moins que la musique, c’est finalement l’histoire qui rassemble tous les artistes nommés, car tous partagent un lien particulier avec l’Afrique qu’ils exploitent différemment selon qu’ils viennent des Antilles, de l’océan Indien, du continent africain ou qu’ils appartiennent à la communauté africaine en France.

Sans doute est-ce finalement une bonne chose que ce soit le vote du public qui les départage et non un jury. Devançant notamment le Réunionnais Meddy Gerville au nombre de SMS engrangés, le Guadeloupéen Erik s’est imposé dans la catégorie Révélation. Le chanteur de vingt-trois ans à la voix soul en a profité pour interpréter aussitôt un titre de son premier album intitulé Chayé Cow, et dévoiler son univers acoustique teinté de gwo ka et de jazz.

Meilleur groupe de l’année, Magic System figurait déjà à la même place au palmarès de la première édition des Trophées, alors appelés Césaire de la musique. Face à Rokia Traore, Tanya Saint-Val et Patrick Saint-Eloi, c’est Davy Sicard qui l’a emporté dans la catégorie Meilleur artiste. D’un pas lent, il va chercher sa statuette remise par une ancienne Miss France, Sonia Rolland. Au micro, il livre son sentiment : "Ce que je comprends, c’est que beaucoup de choses se sont passées depuis que je me suis tourné vers mes racines, mes traditions, ce que je suis."

Un peu plus tard, dans une brasserie voisine, tous les artistes de La Réunion nommés se retrouvent autour d’un verre. Debout, Davy Sicard, l’heureux gagnant de la soirée, tient à prendre la parole. Sans se défaire de sa retenue, plein d’humilité, il dit son bonheur et son envie de partager cette victoire avec les trois autres. Et de poursuivre en s’adressant plus particulièrement à Gilbert Pounia de Ziskakan et Thierry Gauliris de Baster, les aînés : "C’est vous qui m’avez montré la voie." Un hommage sincère et spontané.

Source RFI

08 septembre 2009

L'écurie d'Ivoire-blog brille (encore)

C'est avec joie que nous apprenons que la blogueuse Nadine Kouamouo vient d'être désignée ""Best woman ITC reporter".

Vous pouvez constater sa joie ici. Toute la blogosphère ivoirienne est fière. L'année 2009 les blogueurs de cette plateforme se sont agréablement distingués. Et c'est tant mieux pour la suite.

Félicitation encore.

02 juillet 2009

Classement Fifa : La Côte d`Ivoire, meilleure équipe africaine

 

Elephants-Applaudissent.jpg

Les Eléphants de Côte d'Ivoire viennent de faire un bond qualitatif au niveau du classement Fifa du mois de Juin rendu public depuis hier. Didier Drogba et ses coéquipiers occupent désormais la première place africaine et sont classés dix-huitième mondial. La Côte d'Ivoire est d'ailleurs le seul pays africain figurant dans le top 20 mondial. Le Cameroun, le deuxième africain, se positionne à la vingt-neuvième place mondiale quand le Gabon crée également la surprise en se classant 3è africain et 30è mondial devant le Nigeria (4è) et le Ghana (5è).Les Pharaons égyptiens, champions d'Afrique en titre, sont relégués à la 6è place africaine et occupent la 38è place mondiale. Cette place de meilleure équipe africaine du moment est sans nul doute le fait des excellents résultats enregistrés par les pachydermes ivoiriens ces derniers moments, particulièrement lors des éliminatoires combinées de la Can et du Mondial 2010 où les Eléphants ont aligné trois victoires en autant de rencontres. Et aussi grâce à la performance individuelle des joueurs professionnels ivoiriens de plus en plus nombreux dans le gotha du football mondial. Dans ce nouveau statut de leader africain, les Eléphants de Côte d'Ivoire se doivent désormais de s'adjuger le trophée continental qui manque cruellement à cette belle génération de joueurs que sont les Drogba, Kolo, Baky, Yaya et autres. Au plan général, le Brésil réalise une excellente opération en ravissant la première place au classement mondial à l'Espagne. La Seleçao qui avait laissé échapper la tête du classement en Août 2007se retrouve première pour la sixième fois. Loin derrière le duo de tête (Brésil- Espagnol) se trouvent les Pays Bas (3è), l'Italie (4è) et l'Allemagne (5è) suivis par la Russie (6è) ; l'Angleterre (7è) et l'Argentine (8è).

Pour voir le classement cliquez ici

Source FIFA

20 juin 2009

Petite interview au Lift France

L'exercice consiste à se prononcer sur le sujet en moisn d'une minute. ai-je réussi ?

10 juin 2009

Une petite vidéo du GMF

Merci à Noël Tadegnon qui a bien voulu m'envoyer cette vidéo.

08 juin 2009

Paru dans "LAVIGIE" de Rue89

yoro.jpg

 

 

 

 

 

... à lire ici