topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

12 juillet 2012

De passage à Guessabo

Guessabo. Carrefour bruyant. Contrée ou se croisent et se recroisent routes et détours. Véhicules personnels ou de transport en commun. C’est le passage obligé pour les ceux qui vont dans le Far-West. Ville où se rencontrent les peuples Wôbê, Bété et parfois même Gnanboa.

A 440 kilomètres environ d’Abidjan, la « cité du poisson » se dresse. Toujours avec ses étables de vendeuses. Des vendeuses, jeunes ou vielles qui courent après les véhicules à peine stationnés. Les passagers sont tout de suite envahis par une quantité diverses de fruits d’eau douce. Des poissons de tout genre, de toutes formes… fumés, séchés, frais, avariés. « Ça marche plus oooh !  » n’hésite pas à répondre une vendeuse quand le client négocie le prix du poisson. Pourtant, les prix proposés dans cette localité défient toute concurrence. Même si, fait remarquer un voyageur habitué de ce carrefour, il y a une forte hausse. Les raisons : Baisse du niveau des cours d’eau, augmentation du prix du carburant (et donc du transport). Et puis, depuis que l’Ouest est devenu « une zone dangereuse », les voyageurs sont une denrée rare. Certaines vendeuses ont donc rendu le tablier. Celles qui restent essaient de sauver la réputation légendaire de Guessabo. Carrefour-Marché !

De jour comme de nuit, vous rencontrerez toujours cette ambiance de marché qui n’a pas varié malgré les fortes crises qui ont aussi touché la localité. 

IMG_0842.JPG

IMG_0844.JPG

IMG_0841.JPG

IMG_0840.JPG

IMG_0839.JPG

IMG_0838.JPG

IMG_0849.JPG

IMG_0850.JPG

IMG_0847.JPG

IMG_0848.JPG

Crédit Photo Jacques Kouao & Israël Yoroba

Commentaires

excellent boulot le boss. Toujours cette touche spéciale qui fait de toi notre modèle malgré tes nombreux planages. Congratulations!!! pour cet excellent reportage

Écrit par : Charles Didi | 12 juillet 2012

reportage plaisant qui me donne un peu de nostalgie... la dame qui tient le poisson est mon fournisseur attitré du coin. je la revois avec joie! MERCI

Écrit par : Litin | 12 juillet 2012

Oui,j'aime aussi beaucoup cette manière de travailler en allant directement sur les lieux à la rencontre de ces vendeuses du marché qui méritent d'etre mise en lumière dans leur vie quotidienne.De belles photos qui parlent d'elles-memes.Pourquoi une telle flambée des prix des produits de consommation,pour une population qui a déjà du mal à joindre les deux bouts.

Écrit par : RitaFlower | 12 juillet 2012

nostalgique, nostalgique ça fait 10 ans que j'y suis plus allé...merci Yoro ne nous donner les news de Guessabo entré de "chez nous village" le far west.Un grand merci à ses dames qui essaient de sauver la réputation légendaire de Guessabo,Carrefour-Marché.

Écrit par : Diblety | 12 juillet 2012

très beau reportage qui me rend nostalgique...

Écrit par : Marie | 29 juillet 2012

Vraiment la ville de guessabo a besoin d'un lycee svp aidez nous les elèves!

Écrit par : Bamba | 24 août 2014

Les commentaires sont fermés.