topblog Ivoire blogs

12 juin 2012

Yakro E-School 2012 : que retenir ?

IMG_2497.JPG

Et nous revoilà de retour à Abidjan après 3 ou 4 jours passés à Yamoussoukro, dans la capitale politique de Côte d’Ivoire. Fatigués, exténués, courbaturés, mais heureux d’avoir tenu le pari et d’avoir rencontré des personnes engagées et passionnées. Après deux (courtes nuits de sommeil) je ressasse encore les jours et les nuits passés dans les chambres, les salles, les couloirs de l’Institut National Polytechnique (INP) de la ville. C’est là que se tenait le YES 2012.

Le choix du thème « Le Web sur l’air du temps » était fait à dessein. L’idée derrière, était de montrer comment internet et les TIC en général pouvait soutenir et aider les étudiants, les futurs entrepreneurs ou les futurs étudiants. C’est pourquoi le choix d’une ville autres qu’Abidjan nous paraissait nécessaire. Les élèves et étudiants, ainsi les populations des autres villes de la Côte d’Ivoire ont besoin d’être informés et formés sur ce  qui se fait sur la toile. Sur les nouveaux outils des TIC, utiles pour eux. Nous avons voulu les sensibiliser. Et Yakro n’est que le départ de ce qui se prépare pour 2013. J’y reviendrai vers la fin de ce post.


Conférences et ateliers

IMG_2101.JPGLa cérémonie d’ouverture a été riche en personnalités et en enseignements. La direction de l’établissement était bien représentée de même que les étudiants de la Promotion Gestion Commerce, co-organisateur. Discours après discours, le ministre Alain Lobognon - qui représentait Guillaume Soro, président de l’Assemblée Nationale et parrain de l’évènement – a entretenu l’assistance sur l’importance de ne pas attendre le « Sms » du président pour leur donner du travail. « Il faut entreprendre de vrai projet viable et bancable. L’argent est là », a-t-il juré incitant les jeunes à ne pas se laisser emporter par le projet éphémère. Avec humour, mais sans langue de bois, il a tapé parfois fort sur les étudiants de l’INP de Yamoussoukro qu’il a regretté ne pas voir en grand nombre dans la salle. Le député de Fresco  s’est néanmoins engagé à financer 2 « projets sérieux et bancables » venant des étudiants du CGC.

Antoine Mian, enseignant-chercheur à l’ENS, a prononcé la conférence d’ouverture sur le thème « Tic et éducation ». Enrichissant, l’exposé à démontré que plus que jamais l’enseignement de façon général doit se mettre à la page et qu’au-delà des professeurs et des élèves, les administrations devraient rejoindre le bateau « TIC ».

IMG_2346.JPGL’Open Speech du 9 juin, deuxième jour  du YES 2012, a donné l’occasion à des jeunes de présenter leurs idées, leurs visions et leurs projets. C’est avec joie que j’ai découvert les AmazoON. Ces filles qui veulent sensibiliser les femmes à l’utilisation des TIC. Jean Regnard a aussi présenté son cabinet. Si jeune et déjà entrepreneur. C’est encourageant. Il y avait également Info presse, la première Agence de revue de presse qui propose des solutions pour les entreprises et les populations.

Et ce fut l’heure des Ateliers sur les métiers du Web. Le Community Manager, le Web Designer et le Blogueur. On peut les considérer comme des métiers avec leurs aptitudes, leurs contraintes et les résultats attendus.

La conférence de Mohamed Diaby était certainement la plus attendue. Vue l’affluence dans la salle. Lors de son intervention sur le thème de l’Entreprenariat Diaby Mohamed a donné des clés et des astuces  pour montrer son business et le rendre rentable.

Et de l’organisation ?

IMG_2211.JPGDe l’hébergement à la restauration et même au transport, le choix a été porté sur un tarif qui permettrait à tous d’être logés sur un même lieu et de pouvoir avoir de quoi à manger. Dans l’ensemble ça été bien accueilli même si il faut le reconnaitre nous avons surestimé l’INP en terme d’infrastructure d’accueil. Les années ont passé, le nom est resté, mais les choses se sont bien dégradées depuis lors. Finalement, l’esprit de compréhension et de fair-play a primé sur les quelques failles décelées ça et là. Restauration pas bonne au goût de certains, lit trop petit, chaleur dans les chambres, moustiques au rendez vous pour certains, retard dans le transport. C’est le lieu de féliciter le comité d’organisation qui a su réagir promptement pour trouver des solutions à chaque question posée. Merci aussi à toutes ces personnalités qui ont fait preuve d’humilité et qui ont accepté de partager ces quelques jours dans les mêmes conditions d’hébergement que leurs jeunes frères.

Au-delà de ça, les programmes In et Off ont été tenus. Dans la bonne humeur et dans la joie de rencontrer d’autres acteurs du Web. C’est sûr que pour les prochaines fois, beaucoup de choses seront améliorées.

Quel bilan ?

Pour ma part, je trouve que le #YES 2012 a été une sacrée réussite. L’objectif a été atteint au regard de la diversité (géographique, du genre, de profil) des personnes présentes. Il est certains que nous aurions aimé que l’INP soit plus impliqué mais ce n’est que partie remise. Et personnellement, je trouve que l’organisation des étudiants au sein de l’école a joué en défaveur de leur participation au YES 2012. [Il semble que les filières ne collaborent pas entre-elles].

Et pour l’avenir…

J’ai émis le vœu que des E-School soient tenus dans toutes les grandes villes de Côte d’Ivoire (pour commencer) et dans toute la Côte d’Ivoire. Le projet est déjà bouclé et les démarches auprès des villes sélectionnées vont bientôt démarrer.

Et pour finir ?

Juste dire merci au président de l’Assemblée Nationale, qui a accepté de parrainer l’évènement. Je me réjouis de ce parrainage car au-delà de l’individu, c’est tout l’instruction qui démontre qu’elle est de plus en sensible aux questions des TIC. Je n’oublierai pas le ministre Alain Lobognon, qui n’a pas hésité à faire le déplacement. Il y a aussi des « grand quelqu’un » : Diaby Mohamed, Cyriac Gbogou, Antoine Mian… Enfin, un grand merci à tous les participants. Tous des fous… de travail et de défoulement. 

Commentaires

bravo à tous pour la réussite de cet évènement! j'espère avoir la chance de participer pleinement les années à venir! bravo encore....

Écrit par : yasmi_yasmine | 12 juin 2012

On a été heureux de t'avoir avec nous....

Écrit par : Yoro | 12 juin 2012

Yes,we can!Oui,nous le pouvons!yakro E-SCOOL 2012 est un SUCCES grace à une bonne gestion de l'organisation,à la réactivité des participants,aux dévouements des personnalités politiques et une passion demesurée des blogueurs:Yoro,Cyriac Gbogou etc...qui ont cette capacité à nous insufler cette énergie positive par la transmission de toutes ces informations.

Écrit par : RitaFlower | 13 juin 2012

Les commentaires sont fermés.