topblog Ivoire blogs

27 avril 2012

Taylor reconnu coupable, à qui le tour ?

charletaylor.jpg

 « Coupable de crime contre l’humanité et de crimes de guerre en Sierra Leone entre 1996 et 2002». C’est le verdict rendu hier jeudi 26 avril par le Tribunal Spécial pour la Sierra Leone à l’endroit de l’ancien président du Liberia Charles Taylor. Il devient ainsi le premier ex-chef d’Etat condamné par une justice internationale.

La condamnation de Charles Taylor, qui sera fixé sur sa peine le 30 mai, a été saluée par la communauté internationale et de nombreuses ONG qui y voient une «décision historique» dans la lutte contre l’impunité. C’est sûr, Taylor a du sang sur les mains et il doit payer pour les crimes qu’il a commis.

Cette « acclamation » internationale du verdict est le symbole d’une unanimité de la lutte contre les atteintes aux droits de l’homme. Pourtant, je reste convaincu que nous sommes ici dans le cas d’une justice à deux vitesses.

De quoi accuse-t-on Charles Taylor ?  Jai relu avec attention les « faits retenus » contre lui.

184451_vignette_charles-taylor1990bis.jpgIl « a exercé par le passé une énorme influence dans un pays voisin où des dizaines de milliers de personnes ont été tuées, mutilées, violées, volées et déplacées à plusieurs reprises pendant des années ». Il a été aussi reconnu coupable d’avoir «aidé et encouragé» une campagne de terreur visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, dans le but d’exploiter ses diamants, lors d’une guerre civile ayant fait 120 000 morts entre 1991  et 2001. Enfin, « M. Taylor n'était pas poursuivi pour avoir commis lui-même ces crimes mais il était accusé d'avoir soutenu deux groupes rebelles, l'Armée du Conseil des forces révolutionnaires et le Front uni révolutionnaire, en leur fournissant des armes et des munitions, du personnel militaire et un soutien opérationnel et moral lors de la longue guerre civile en Sierra Leone ».

C’est drôle, mais le cas Taylor ressemble étrangement aux agissements d’autres Chefs d’Etat ici en Afrique ou ailleurs dans le monde. Que faisons-nous de ces Chefs d’Etat des pays occidentaux, qui arment les rebellions, apportent appui financiers, logistiques et matériels aux groupes armés qui sèment terreurs et confusions dans les pays africains ? Je vois. Ce sont des chefs de « grandes puissances ». Donc intouchables.

Que faisons-nous donc de ces Chefs d’Etats africains, qui s’impliquent corps et âmes armes dans la déstabilisation de leurs voisins ?

J’ai encore en mémoire, la crise ivoirienne de 2002. Je revois encore d’ici des pays voisins aidant la rébellion (en hommes, en armes et en terrain d’entraînement etc…) pour jouir des trésors enfouis dans certaines régions du nord de la Côte d’Ivoire.

Je revois encore ces rebelles soutenus par ces Chefs d’Etat voisins, violer, tuer, piller les innocentes populations. Pourtant, rien n’a été fait. Aucune action n’a été entreprise par ces ONG internationales. Ces Chefs d’Etat sont intouchables. Ce sont les amis des grandes puissances.

Le cas de Charles Taylor va servir, je l’espère de jurisprudence pour épingler tous ceux qui ont commis des crimes de sang et des crimes contre l’humanité de façon directe, en agissant eux-mêmes, ou de façon indirecte en apportant un soutien. Pour ne pas donner l’impression que finalement, les grandes puissances en veulent systématiquement à l’ex-Président liberien.

NB: Deux faits à conserver dans notre mémoire: 

1- Taylor n'est pas jugé pour les crimes commis lors de la rébellion qu'il a créée au Liberia et qui a causé les mêmes (peut-être pires) crimes qu'en Sierra Leone.  

2- Taylor (du moins le criminel qu'il est) est le produit des USA. N'oublions pas que c'est la CIA qu'il l'a aidé à s'évader sous le Président Doe, à immigrer aux States, à revenir le combattre et à s'installer au pouvoir...

Pour en savoir davantage (avec l'aide TV5.org)

 Les tribunaux internationaux. Que font-ils ? Quelle est leur histoire ?

Qu'est-ce que le TSSL ?

Le 16 janvier 2002, l’ONU et l’Etat de la Sierra Leone signent un accord pour mettre en place leTribunal Spécial pour la Sierra Leone (TSSL). Il est chargé de juger tous ceux responsables de violations graves du droit international humanitaire et du droit national sierra-léonais depuis le 30 novembre 1996. Son statut est donc celui d’un tribunal hybride relevant du droit international et national sierra-léonais. Ainsi, parmi les onze juges de cette cour spéciale, sept dépendent du Secrétariat général des Nations Unies et quatre du gouvernement sierra-léonais. 
Le 30 juin 2006, Charles Taylor est transféré à La Haye au Pays-Bas sur décision du président du tribunal de délocaliser le TSSL loin de l'Afrique par mesure de sécurité. 

Charges retenues contre Charles Taylor

Crimes de guerre : 
- Actes de terrorisme 
- Violence en particulier meurtre 
- Violence en particulier traitement cruel 
- Outrage à la dignité humaine 
- Pillage 

Crimes contre l’humanité : 
- Meurtre 
- Esclavage sexuel et violence 
- Viol 
- Autres actes inhumains 
- Esclavage 

Violation du droit humanitaire international : 
- Utilisation et enrôlement d’enfants soldats 

26 avril 2012

Moov replonge ses abonnés dans la Flotte

Moov, abonné flotte, Flotte Moov, côte d'ivoire, Abidjan, téléphonie mobileBonne nouvelle ! Moov a décidé de se racheter. Vous vous souvenez certainement je me plaignais ici lorsque La compagnie de téléphonie mobile avait décidé de changer les règles de jeu sans avertir ses clients.

Une attitude qui a suscité de nombreux mécontentements et de désabonnements de clients (à commencer par moi). Moov a dû commencer à ressentir cela. Surtout que ses conccurents directes « Orange » et « Mtn » ont passé le temps à gâter leur abonnés en cadeau et à attirer de nouveaux membres (dont moi). Mais encore, une sixième maison de téléphonie mobile a pris ses quartiers dans la capitale ivoirienneCafé Mobile

Moov l'a bien compris. Le risque de perdre davantage de clients est grand si la politique de "censure" persite à l'endroit des abonnés « Flotte ».

Retour à la raison; bonjour la flotte

Depuis le 17 avril dernier, les clients Moov ont dû recevoir ce message.

« CHER ABONNE, DESORMAIS APPELEZ GRATUITEMENT TOUS LES MEMBRES DE VOTRE FLOTTE ET PROFITEZ DES APPELS VERS LES No MOOV A 70F/MIN DE 20H A 06H. INFO 1011”

Si vous êtes dans une flotte, vous n’aurez simplement qu’à payer vos “5000” ou “10 000” francs par mois et parler en toute liberté avec vos proches. Cette fois, voici une action qui devrait reconquérir le cœur des clients Moov. Pas moi... pour l’instant. Il est trop tôt pour revenir à eux. Je vais observer encore pendant un mois ou deux. Je ne sais pas si vous avez constaté le retour dans la flotte. Tenez-moi informé. 

24 avril 2012

Casting payant, la grosse arnaque

casting payant, casting, mannequin, cinéma, côte d'ivoire, abidjan

Hier encore, j’ai reçu un autre message d’un ami. Je vous en donne le contenu :

« ivoircasting, le numero 1 des casting de Côte d’Ivoire est désormais représenté au studio Dana aux 2 plateaux... Tu Rêves de faire de la publicité, le cinéma, le mannequinat, nous sommes là. Contacte-nous au 01 XX XX XX. Passe le sms à tes amis ».

Voici le genre de message qui fait courir les jeunes sous nos tropiques. Quand leur passion rencontre le chômage, les opportunités de faire carrière dans le cinema, la publicité ou le mannequinat restent leurs principaux rêves. Les promoteurs de ce genre d’appels le savent. Et ils n’hésitent pas à y mettre un prix. Pour cette annonce ci-dessus présentée, il faut payer 10 000 F CFA pour l’inscription. Ensuite 10 000 francs supplémentaires. « Cela va servir à la formation des jeunes talents », indiquent les responsables de cette structure joints au téléphone. Bien entendu, pour ceux qui seront sélectionnés. Pour le reste, les frais ne sont pas remboursés. (Avec des risques que personnes ne soient retenus).

Il y a un mois, une amie avait répondu à une annonce d’une « Agence de mannequinat ». La structure en question recrutait des jeunes filles (uniquement) qui participeraient (une fois retenue) à des films, des clips et des publicités. 20 000 F CFA ! C’était le tarif demandé par personne. Cette somme devait servir à :

-          - Payer la location du studio photo

-          - Acheter des clés USB

J’ai eu l’occasion de travailler il y a quelques semaines avec le célèbre réalisateur Belge, Benoit Mariage qui était à Abidjan pour du repérage. Nous avions alors lancé un grand casting sur plusieurs jours. « Combien faut-il payer pour participer », n’ont pas arrêté de nous demander de nombreuses filles qui souhaitaient participer à cette aventure. Au moins 500 personnes ont pris part à ce casting. Plusieurs d’entre-elles, n’étaient pas à leurs premières fois. « Ça fait la quatrième fois que je participe à un casting. Et j’ai toujours payé », se lamentait une demoiselle, à peine la vingtaine.

L’équipe belge était chaque fois choquée d’entendre des gens leur demander à combien s’élevait la participation au casting. « Chez nous, c’est gratuit », lançaient-ils encore étonnés. Pendant nos semaines de travail, j’ai vu que non seulement aucun sou n’était pris, mais en plus pour les profils intéressants, un chauffeur était chargé de les prendre de chez eux au lieu du casting et les redéposer par la suite, lorsque les moyens de déplacements faisaient défaut. « Ils ont beaucoup plus de moyens » (me) diront certains. Eh bien oui, quand on n’a pas d’argent on ne se lance pas dans ce genre de business.

On paie en cash sexe aussi

Tous les moyens de paiement sont acceptés. En liquide ou en ébats. Certains « Agents » eux préfèrent « offrir plus de chances d’être retenues ». Celles qui n’ont pas peur de poser nue… devant le « sélectionneur ». Celles qui veulent bien passer quelques minutes de plaisir avec le directeur du casting, savent qu’elles augmentent leurs chances de succès( ?).

Le pire, c’est que sous nos cieux, les filles ne sont (bien souvent) jamais rappelées. Elles auront offerts gracieusement leurs corps et leurs argents.

Les « Casteurs » eux, continuent de se remplir ainsi les poches (et leurs lits) toutes les semaines, convaincus qu’il y aura toujours des jeunes filles prêtes à tout pour réaliser leurs rêves : Vendre leurs images.

 

 

La fermeture éclaire de Google

 

homepagegoogle1.jpg

Si vous l'avez raté aujourd'hui, je vous conseille de courir le voir. Le Doodle sympa sur la Home Page de Google qui fête Gideon Sundbäck (132e anniversaire), ingénieur américain d’origine suédoise connu pour les améliorations qu’il a apportées à la fermeture Éclair ou fermeture à glissière. Allez-y ! vous avez encore du temps pour le voir. 

23 avril 2012

Yamoussoukro aux couleurs de la Rentrée parlementaire

mise en place a linterieure de la fondation.JPG

La capitale politique se prépare à vivre la rentrée parlementaire prévue pour ce mercredi 25 avril. Depuis le dimanche 14 avril, des banderoles annonçant l’évènement sont visibles. « Tous les transporteurs, voyageurs, commerçants, bref toutes les personnes qui emprunteront l’axe Abidjan-Yamoussoukro sont informées largement sur cet événement à travers l’affichage des grandes banderoles », prévient Moussa Touré, président de la cellule de communication du président de l’Assemblée Nationale.

hotel presidence.JPGDu Pont avant Atingué, en passant par les ponts d’Elibou et Kilomètre 40  jusqu’à la rentrée de Yamoussoukro, la présence de ces affiches de grandes dimensions attirent l’attention.

Les grands édifices de la capitale politique sont également parés aux couleurs de cette première rentrée post-crise des députés. L’aéroport international, la Fondation Félix Houphouët Boigny pour la Recherche de la Paix, l’Hôtel Président, l’Hôtel des députés, les grandes artères de la ville. Tous un pris un coup de neuf.

A coup sûr, cette session des "honorables" ne passera pas inaperçue au regard de toute l’énergie déployée pour réussir cet événement. « Nous voulons restituer son caractère officiel » souhaite les membres de la cellule de communication.

Route de Bouaké

 

route de bouaké.JPG

Fondation FHB

 

fondation.JPG

Sur la route d'Abidjan, carrefour Hotel Président

 

carrefour hotel president.JPG


17 avril 2012

Galaxy Note : Voici le SmarTab !*

galaxy note,smartab,tabphone,samsung,pdastore

J’avais toujours rêvé d’une tablette qui n’est pas énorme (et parfois grossière) comme certaines mais en qui en même temps pouvait me servir de Smartphone. Cette fois je l’ai ! Le Galaxy Note. Petite Tablette mais grand Smartphone. Grand pour ce qu’elle est tant dans ce qu’elle renferme comme caractéristique et fonctionnalité, que dans sa forme. Et pour reprendre la formule du célèbre blogueur Eric Dupin, « Samsung a inventé la Tablette…mobile ».

On est tout de suite séduit devant la finesse et le style du fabricant. C’est une tablette ? Oui. Mais c’est en même temps un Smartphone ? Ab-So-Lu-Ment ! 

galaxy note,smartab,tabphone,samsung,pdastore

Fonctionnalité 

Si  vous arrivez d’un Galaxy SII ou d’un Galaxy Tab, vous ne serez pas du tout dépaysé (ne vous inquiétez pas si vous arrivez pour la première fois dans la gamme des Galaxy, la prise en main est facile). Ce Smartab ou Tabphone vous (de)montrera qu’il a plus d’un tour dans son ventre. Il tourne sous Android 2.3.5 avec une mémoire interne de 32 Go mais aussi une mémoire ram de 1Go. Sans compter son processeur Dual-Core de 1.4. Là, il fait mieux que certains ordinateurs sur la place (non ?). 

Rien à dire de la surface de ce téléphone intelligent. Un écran de plus de 5 pouces (tout de même !). Et c’est l’une des grandes forces de ce Note. Tout est agréable à lire, à regarder. La navigation se fait de façon fluide et en douceur. On ne peut pas s’empêcher de passer et repasser sur l’écran juste pour le plaisir de voir défiler les images, les vidéos, les documents qu’on y a stockés. Ah les vidéos. Un vrai régal. Elles sont « projetées » en HD et d’une qualité extraordinaire (l’on a droit à du 1080p Full HD jusqu’à 30 images par seconde). Pour vos séances films en avion ou en amoureux il n’y a pas mieux. Les couleurs sont rendus avec une netteté sans pareille. 

Quand à la navigation sur internet, elle se fait à l’aide de Google Chrome installé par défaut. Un vrai bonheur que de naviguer entre les pages de ce Smartab. Vous pourrez facilement passer d’une page à une autre sans vous soucier. Flânez dans le social Hub et accédez à tous vos réseaux sociaux. Twitter, Facebook, Google+, mais également Reader et Music, SMS et MMS. Lisez enfin des livres  et magasines achetés, écoutez et achetez de la musique.

Mes coups d’cœur !

Je commencerai par l’excellent Press Reader qui vous permet de lire les « vrais » journaux. « Vous avez en main un vrai compagnon qui rend votre vie numérique mobile à chaque instant un peu plus facile, un peu plus agréable, un peu plus belle » préviennent certains spécialistes.

Ensuite deux applications d’éditions de contenus : un éditeur de photos et un éditeur de vidéos. Ces deux éditeurs vous permettront de modifier et/ou retravailler vos prises de vues. Sans être aussi complet qu’un Photoshop ou After Effects, ils pourront vous dépanner sans peine. 

J’ai gardé le meilleur pour la fin : l’application S-Memo

Je ne m’en lasserai jamais. Cette appli vous permet de créer des mémos sous la forme “manuscrite”, ou de dessiner aussi… Le Galaxy Note est équipé de son S-Pen d’un bouton (sur la tranche). Un style qui permet d’effectuer certaines actions. [Par exemple, si vous maintenez le bouton enfoncé et que vous laissez le S-Pen au contact de l’écran pendant une ou deux secondes, vous pourrez effectuer une capture d’écran et l’éditer à la volée. De la même façon, tapez deux fois l’écran avec le S-Pen et vous pourrez écrire un mémo (comme sur un post-it).

galaxy note,smartab,tabphone,samsung,pdastore

Ne manquez pas la « Discussion ». Il s’agit d’une application de reconnaissance vocale intégrée au Note. Dicter du texte, dicter un sms, faîtes une recherche, demander à appeler tel ou tel contact, ouvrir une application, etc…

J’aime moins

Sa finesse handicape un peu cet appareil. Il à tendance à glisser parfois entre les doigts. Attention à ne pas le laisser tomber. Le stylet est difficile à maîtriser au départ, c’est vrai qu’au bout d’une journée d’intense manipulation, on arrive à s’adapter, à l’adopter.

Note 18/20

CARACTERISTIQUE

Galaxy Note

Marque: Samsung

Dimension : 146.8 x 83.0 x 9.6 mm

Poids : 178g

OS : Android 2.3.5 (surcouche TouchWiz de Samsung)

Batterie : 2500 mAh

Mémoire interne : 32 Go

Lecteur de carte : Micro SD, MicroSDHC

CPU: 1.4GHz Dual-Core

RAM: 1Go

 

AFFICHAGE

Résolution : 1280 x 800

Taille : 5,3 pouces

 

 MULTIMEDIA

APN (à l'arrière) 

8 MP HD (1080p)

FlashLED

Webcam (frontale): 2 megapixels

Vidéo (résolution, formats) 

Lecture Full HD (1080p) 

Enregistrement HD (10800p)

 

CONNECTIQUES

Réseau3G (850/900/1800/1900)

Bluetooth 3.0

Wi-Fi 802.11 b/g/n

USB Micro USB

HDMI


AUTRES

Accessoires FournisStylet, câble USB -> micro USB, écouteurs, chargeur

Applications Android Market

Samsung Hub

Boussole

Capteur de proximité

____________________________________________

 *BILLET SPONSORISE PAR 

galaxy note,smartab,tabphone,samsung,pdastore

04 avril 2012

DJ Arafat, 8500 volts de lâcheté et de stupidité

Il se nomme Dj Arafat. Surnommé aussi commandant Zabra. Lui, l'icône de certains jeunes ici comme ailleurs. (Je me demande bien pourquoi). Ils lui copient sa coiffure, son accoutrement, ses pas de danses. Il est adulé.

C'est cet homme qui s'est illustré (une fois de trop) de la manière la plus lâche dans une vidéo diffusée sur internet. Le "Commandant" a décidé de mettre au pas une demoiselle (qu'il dit être sa copine) de façon sauvage et inhumaine. On le voit sur cette vidéo, briser des assiettes en porcelaine sur le crâne de sa "dulcinée"(?). La raison de cette torture : Elle l'aurait trompé. (Ah bon ?)

Preuve que le courage est une qualité qui manque à l'individu, Arafat est obligé de boire quelques gorgées de liqueurs avant de la battre à nouveau. Quel lâche !

Et c'est cet individu-là, qui est écouté, célébré, applaudi et copié à longueur de journée ! Ne soyons pas étonnés que ce (mauvais) modèle déteigne sur ses suiveurs. Bientôt le taux de femmes et filles battues va augmenter. "On va faire comme Arafat"... Peut être aura-t-on droit à un nouveau concept né de cette frasque : "Le Cassé cassé" ou encore "le Kpatra Kpatra*"

Je n'ai pas encore entendu les nooombreuses associations de défenses des droits de l'Homme (et des Femmes) lever la petite voix pour dénoncer de tels agissements. Pourquoi le ferait-elle ? Après tout, c'est le Commandant Zebra. Celui qui nous fait bouger. Celui qui nous donne des volts d'ambiances dans des chansons des cris et des singeries vides de sens. Que voulez-vous ? On l'aime comme ça. Même s'il doit battre nos filles et nos soeurs. Shame on You !