topblog Ivoire blogs

02 janvier 2012

Nady Rayess (Groupe Olympe) meurt dans un crash d'un avion

nady-rayess-mort-2-janvier-2012.jpg

Le président directeur général du Groupe Olympe, société éditrice des quotidiens ivoiriens L’inter, Soir Info et Star Magazine, Nady Rayess, a été tué lundi dans un crash d’avion à Vitré 1, une localité située à 80 km au sud d’Abidjan, alors qu’il revenait dans la capitale économique après un week-end à d’Assini (sud).

M. Rayess était tout seul à bord de son avion, un aéronef de quatre places, qui selon des témoins du village de Vitré 1, avait survolé de très près des habitations avant de s’enliser dans des palétuviers.

 

 


L’avion "a failli tomber sur mon toit", raconte une dame de la trentaine non loin de la berge lagunaire, ajoutant que l’appareil a fini sa chute sur l’île de Vitré 1. L’épave "n’a pas pris feu" cependant, a dit un agent des sapeurs pompiers militaires, précisant qu’il a été tué par "le choc".

Séwé, un jeune homme du village, chef du groupe de la génération Atchan, ayant participé à la rechercher du corps, a fait savoir que l’intervention était survenue après des "rumeurs" d’un crash d’avion. Une dizaine de jeunes ont ensuite embarqué dans quelques pirogues pour retrouver l’épave à la demande du chef suprême.

Munis de machettes, les sauveteurs ont frayé des chemins dans des bas-fonds avant d’avoir accès au lieu du crash grâce à un hélico de reconnaissance, qui a repéré le corps, a poursuivi Séwé, torse nu et visiblement trempé d’eau.

L’appareil "s’est enfoncé dans un bas-fonds" et le corps de l’occupant était sans vie, a-t-il affirmé. "Le visage (de Nady Rayess) a reçu un choc" et tous ses dents ont été "arrachés", a renchéri un autre villageois.

Sous le choc, plusieurs employés du Groupe Olympe, présents, étaient en larmes, a constaté un journaliste de ALERTE INFO. Un collaborateur du défunt a remis la somme de 50.000 Fcfa pour des rituels selon la coutume de ce peuple après la découverte d’un corps dans la lagune.

En début d’après-midi, le cadavre a été mis dans une ambulance puis conduit à Abidjan à bord d’un hélicoptère, avait indiqué un agent de la gendarmerie.

M. Rayess a été distingué "meilleur fondateur de groupe de presse en Côte d’Ivoire" en novembre dernier par l’Observatoire de la relance économique et de la bonne gouvernance (OREB).

Source Alerte-Info

Commentaires

Tout simplement triste.Que DIEU accepte son ame

Écrit par : jerome mesmin | 02 janvier 2012

Tout simplement triste.Que DIEU accepte son ame

Écrit par : jerome mesmin | 02 janvier 2012

Tout simplement triste.Que DIEU accepte son ame

Écrit par : jerome mesmin | 02 janvier 2012

c'est vraiment triste qu'un si grand homme ait une fin si tragique. condoléance a sa famille et que son ame repose en paix

Écrit par : TIEHI GHISLAIN COLOMB | 03 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.