topblog Ivoire blogs

19 mars 2010

Des militaires ivoiriens sur les champs Elysées ?

Independanceday (53)(3).JPG

Je vous livre ici cette information révélée sur Avenue225 et qui demande à être confirmée.

« Le gouvernement ivoirien viens de confirmer à la France son acceptation de l’invitation reçue à participer avec une délégation représentative des trois armes (terre , air , mer ) et gendarmerie au défile de la Fête Nationale Française . Il précise en outre que la présence de représentants des Forces Nouvelles est prévue et que sa délégation sera d’environ une centaine d’hommes , conduite par un officier général .
La France a adressé en début d’année aux gouvernements de toutes ses anciennes colonies une invitation a participer au défilé du 14 Juillet dans le cadre des festivités du cinquantenaire des indépendances" .

Lire la suite de l'article

Commentaires

Ce serait là une façon bien habile d'officialiser la perennité des deux armées et par conséquent des deux Côte d'Ivoire. Si Laurent Gbagbo accepte la partion définitive du pays et ose présenter le fait sous les projecteurs de la presse internationale, il aura bien tort après de lutter contre ce qu'il aura officialisé. Pour ma part, je serai très déçu !

Écrit par : St-Ralph | 21 mars 2010

J'espère que là ils ne vont pas nous offrir un spectacle de "gomboïste" ou de bagarreurs inter-arme.
Prions que pour une fois le CEMA se fasse respecter dans ses consignes car loin d'être le cas.

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 26 mars 2010

C'est une très bonne initiative de la part de la France je trouve !!!!

Écrit par : Digg-like CoupdeBuz | 01 avril 2010

L'Etat de Côte d'Ivoire a dit non. Et voici ce qu'en dit Jacques TOUBON, le Secrétaire général français du cinquantenaire des indépendances africaines: "La Côte d’Ivoire entend célébrer seule ce cinquantenaire dans le cadre de sa politique nationale de refondation. C’est son choix souverain" (In Jeune Afrique N°2568). Comme on le dit chez nous, "il n'y a pas d'eau plus fraîche que celle qui sort de la bouche de la grenouille".
Et je pense que c'est une très mauvaise idée. Le cinquantenaire doit se célébrer dans chaque pays et non sur les champs-elysées. C'est une ruse de sioux qu'utilise la France pour infantiliser ses anciennes colonies.

Écrit par : Sehanne | 07 avril 2010

Les commentaires sont fermés.