topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

02 novembre 2009

Elections: Gbagbo annonce "officiellement" le report

L'élection présidentielle a été à nouveau reportée en Côte d'Ivoire. Le président sortant Laurent Gbagbo a annoncé lundi que le scrutin prévu le 29 novembre prochain a été retardé car de nouveaux ajustements des listes électorales étaient nécessaires.

La Cour constitutionnelle du pays précise dans un communiqué qu'une date officielle sera fixée dans huit jours.
Ce scrutin très attendu et déjà reporté doit mettre un terme aux violences qui déchirent le premier pays producteur de cacao du monde.
Ce pays, l'un des plus riches d'Afrique de l'Ouest, est coupée entre le nord aux mains des rebelles et le sud contrôlé par le gouvernement depuis le coup d'Etat (...) en 2002. Un accord de paix avait été signée en mars 2007.

Source THE ASSOCIATED PRESS

Commentaires

Je suis le déroulement de la sortie de crise avec les prédictions de M. ZAHIRI comme boussole.
Pour mémoire, il a prédit que les élections auront lieu le 31 Octobre 2010.
Claude N'TAH

Écrit par : claude | 02 novembre 2009

Est-ce pour information que tu nous soumets ce billet ou pour débat?
Sinon, pour ma part, notre crédibilité est au plus bas niveau, car incapable de nous mettre d'accord sur l'essentiel, c'est à dire la paix.Trop de calculs pour rien au bout.J'avais entendu des voix s'écrier quant des personnalité nous accusaient de n'avoir aucune ténue de parole.Que pourrions-nous y repondre?

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 02 novembre 2009

@ Hilaire,
c'est juste pour l'info (une info que tous savions déjà)... le débat, je pense n'a plus lieu d'être. Nous avons longtemps (trop longtemps même!) débattu sur les questions relatives à ces élections. Je pense que les Ivoiriens attendent plus que tout, ce sont des actes concrets qui vont nous mener enfin à la paix.
Normalement dans 8 jours, ils doivent donner une nouvelle date. Et (pour te rejoindre) je pense que si on n'est pas sûr, qu'on se garde d'avancer des calendriers qu'on ne pourra pas tenir...

Écrit par : Yoro | 02 novembre 2009

Si nous avons accuser un retard de deux semaines ou de un moins (admettons tout au plus), alors ma foi, je pense que le report de ce scrutin ne doit pas excéder ce même nombre de jour. Et maintenant que vient s'ajouter la problématique des 1.9 millions de recensés présent nulle part dans aucun fichier national, je me demande combien de temps il va nous falloir pour s'accorder sur le sort de ces cas aussi déterminants pour la suite du scénario des préparatifs électoral."Personne ne doit accepter d'être exclu" disent certains, "prenons les tous et allons voter une bonne fois pour toute disent d'autres".Pour le candidat-gbagbo c'est NIET. Que faire?

Écrit par : Mohamed Billy | 02 novembre 2009

Voyez-vous, le peu de confiance que l'on pourrait nous accorder , quand nous sommes des incapables tout simplement.A quoi a servi et sert l'argent du contribuable et que dire des nombreux accords de Ouagadougou.C'est cette incapacité notoire à respecter nos écrits et paroles qui me fait si mal et honte.

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 03 novembre 2009

A tous, je souhaite rappeler que l'organisation de l'élection, surtout dans ces situation où le pays demeure coupé en deux (n'en déplaise aux euphoriques de la paix retrouvée), n'est pas le gage d'une sortie définitive de crise. Alors arrêtons un peu de nous laisser dicter ce qui est bon pour nous de l'extérieur et nous-mêmes, décidons ce que nous voulons faire pour notre pays. En fait de date, la plus urgente ne serait pas celle de l'affichage de la liste électorale provisoire ? Bonne journée à tous !

Écrit par : Charlie | 03 novembre 2009

@ Charlie,

Plutôt celle de la liste électorale définitive qui déterminera le nombre exact de votant.
le naturel identitaire resurgit encore.

Écrit par : Mohamed Billy | 03 novembre 2009

salut

Je suis l'actualité en Côte d'Ivoire dépuis un certain moment et je suis dépassé par ce morcellement de la société ivoirienne par certains individus (hommes politiques). Je suis encore plus étonné par l'acceptation passive de la grande majorité des ivoiriens qui souhaitent voir et entendre d'autres choses plus constructives . Pourquoi diantre cette passivitée coupable? On est comme esclave d'une minorité.
J'appelle les ivoiriens à une "révolution" constructive. C'est à dire se réunir autour de l'essentiel: UNION DISCIPLINE TRAVAIL pour être plus forts. La question que je me pose c'est pourquoi ces hommes qui prétendent tant aimer le pays (si leur amour est si fort) ne peuvent pas, ne serait-ce que pour un temps unir leurs efforts pour le bâtir pour le bien de tous et pour la gloire de tous? Pourquoi ne pouvons-nous pas bénéficier au même moment de la fougue et du courage de monsieur Gbagbo, de sa perséverance, de la qualité de bon gestionnaire et d'homme rigoureux et compétent de monsieur alhassane Ouattara, de la respectabilité et des autres qualités de monsieur Bédié? et que dire des autres cadres compétents dans tous les domaines que nous avons ( thiam abdelaziz, Billon, gnamien k.,le doyen Wodié...) pourquoi pour rien nous souffrons? Je n'aime pas accuser les autres mais sachons simplement que certains n'ont pas intérêt à ce que nous soyions unis car nous pourrions faire des choses extraordinaires et ils le savent. Qu'es-ce qu'ils ont ? lorsque je les voient courir ça et là, parler d'eux et de ce qu'ils peuvent faire si seulement si ils ont le pouvoir je me pose assez de questions.
Les autres ont atteints un niveau de developpement très avancé parce qu'ils ont travaillé ensemble mais nous, qu'attendons-nous? on cherche leur parrainage au lieu de construire ce qui nous rendra libre et fort. Je vous demande pardon je vous en conjure messieurs , mettez vos égos de côté et rassemblez les ivoiriens autour de vous tous pour qu'ensemble nous construisions ce pays qui n'attend que vous. Pour moi le seul programme de gouvernement qui vaille est : UNION DISCIPLINE ET TRAVAIL. Merci à bientôt

Écrit par : sossa kouakou toussaint | 04 novembre 2009

Merci , sossa kouakou toussaint, ta démarche est constructive et donc souhaitable. Le truc ,
c'est qu'il nous faut un président qui sera élu dans des conditions que fixent les règles démocratiques et acceptés de tous. Ensuite, un état d'esprit général à ces politiques pour que ton "programme" UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL puisse voir le jour avec le concours de tous.
Reste que tout le monde veut être président parce que chacun sait que son "prochain" ( adversaire) ne voudra pas de ses services dans l'appareil d'état en cas de défaite.
@ plus

Écrit par : Mohamed Billy | 11 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.