topblog Ivoire blogs

29 juin 2017

L'épouse de Dindané craint une guerre civile en Côte d'Ivoire

Hawa aruna.jpgLa femme de l'International ivoirien Aruna Dindané, a affirmé dans une interview accordée à la Voix du Nord, que l'ombre d'une guerre civile plane encore sur la Côte d'Ivoire. "Dans mon pays d'origine (...), la situation est instable. Le risque de guerre civile est important et notre sécurité est menacée", a-t-elle affirmé lors d'une cérémonie organisée à la préfecture. Hawa Haidara était venue chercher les documents attestant de la nouvelle nationalité française de ses enfants et de son mari. Pour elle, la France représente la paix. "Mes enfants pourront bénéficier d'une éducation et d'une bonne qualité de vie à Arras", a dit Hawa Haidara.

Soit. Cependant, il n'est pas utile d'indexer la Côte d'Ivoire comme une zone à grand risque de guerre civile. Nous savons tous que ce risque n'existe même pas. Dans un pays où les multiples ethnies (60) sont unies les unes aux autres par des alliances historiques ou par des mariages contemporains.

Les commentaires sont fermés.