topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

02 mai 2009

Jour férié raté !

jour-ferie.jpg

Dans son édito du numéro 4 de Objectifs Hebdo, Théophile Kouamouo s’interrogeait : «Et s’il y avait trop de jours fériés ? Affirmant plus loin que «l’inflation des jours fériés que nous connaissons est aggravée par la culture bien particulière que l’administration publique semble avoir transmise aux grandes entreprises du secteur privé (…)». En Côte d’Ivoire, l’on cherche le bon prétexte pour rester à la maison. Décès d’une personnalité, victoire d’une équipe nationale, anniversaire de décès, anniversaire de naissance et… journée internationale.
C’est la dernière trouvaille qu’avait souhaité faire passer au plus haut sommet, un groupe de femmes lors de la cérémonie qui s’est tenue le 1er Mai dernier au palais présidentiel à l’occasion de la fête de travail (jour férié également). Ces femmes ont sans honte ni gène, demandé au Président de la République de faire de la « Journée internationale » de la femme, un jour férié en Côte d’Ivoire. Le Chef de l’Etat a été (heureusement) catégorique sur la question. «On peut mieux célébrer cette journée, mais ne comptez jamais sur moi pour trouver un autre jour férié… nous en avons déjà trop», a-t-il affirmé en réponse à cette doléance.
ab5d6503.jpgLà où certains demandaient la revalorisation du SMIG, l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, d’autres trouvaient juste de porter publiquement  et officiellement - devant les médias internes et internationaux – leur désir de trouver un autre jour de repos.
«Nous ne travaillons pas assez», n’a pas manqué de souligner le Président ivoirien. Chose vraie. Je vous épargnerai le mode de travail dans l’Administration publique et qui tend à gagner le secteur privé.
La situation est grave. Grave parce que c’est marqué dans notre éducation que nous devons plus nous reposer au détriment du travail… et espérer gagner beaucoup d’argent. Grave parce que ce genre de mentalité appelle la facilité. La corruption s’offre alors à nous comme raccourci.
Travaillons plus pour gagner plus ! Comme ironise Kouamouo, cette formule pourrait être adaptée à notre contexte. Et j’ajoute cette phrase inspirée de la version originale biblique : «Que celui qui travaille peu mange peu également !».

Commentaires

Entièrement d'accord ce billet ! La retraite nous servira de repos.Travaillons d'avantage avant pour plus produire!

Écrit par : mohamed billy | 02 mai 2009

lol... c'était bien essayé !
J'ai trouvé que la notion de travail et d'horaires était très souple, en Côte d'Ivoire... Je ne pourrais pas me permettre au travail la moitié de ce que 'jai vu parfois faire chez vous...

Écrit par : Marie | 02 mai 2009

Officiellement en CI la semaine de travail est composé de 5 jours; mais en réalité c'est 3 jours. Le vendredi on ne travaille pas parce que c'est journée funérailles. Et lundi on ne travaille pas parce qu'on revient du village où l'on est allé pour des funérailles. Il ne reste que mardi, mercredi et jeudi. Et là encore, il y a les arrivée tardives au bureau et les départs précipités... Hééééé CI YAKO

Écrit par : Sehanne | 03 mai 2009

Et si on retournait la probleme? J'ai constaté que les gens ne travaillent pas assez pour leur employeur parce qu'ils n'ont rien a gagné à part leur salaire de misere. Les gens mettent à profit le temps passé hors du bureau pour vaquer à des préoccupations personnelles pour le pas dire informelles. Tres souvent on a un maquis, un callbox, un woroworo qu'il faut suivre afin d'arrondir ces fins du mois. Je pense que le vrai probleme c'est le niveau de salaires. ces derniers sont tres bas et ne permettent pas de vivre decement. Il faut ajouter à cela les systemes d'évalutions et d'avancement tordus. Ca te décourage plus d'un motivé.

Écrit par : Etum | 04 mai 2009

On a habitué les ivoiriens à travailler mois pour avoir l'argent vite, vite. Le travail est dévalorisé. Certains même se posent la question de savoir à quoi bon travailler si on peut s'enrichir en faisant de la politique. Ce qui fait que le nombre pléthorique de jours fériés laissent la classe politique indifférente. De plus, il est hasardeux d'entreprendre des démarches administratives les vendredi. Vous ne trouverez pratiquement personne à son poste car le vendredi est devenu par habitude le jour officiel des levées de corps.

Écrit par : Abelkassi | 04 mai 2009

Etum, ya pire qu'un bas salaire: pas de salaire du tout, c'est a dire le chomage!

Écrit par : Sehanne | 04 mai 2009

@Sehanne,
Tu crois que les chomeurs font comment? ils sont tres souvent dans l'informel. Cela ne sert à rien de travailler 8h par jour à Babi pour gagner 80000FCFA car on ne peut pas vivre avec

Écrit par : Etum | 05 mai 2009

@ Abelkassi, j'aime bien la formule "Jour officiel des levée de corps". Je crois qu'on devrait le consigner dans la tradition administrative. Comme ça tous les vendredis, on sait officiellement que chacun est à sa levée de corps.

@ Etum, C'est juste. Dans l'informel, "les chomeurs" s'en sortent. j'ai fait un reportage dans le temps sur un gérant de cabine qui a un diplôme d'ingénieur en finance. Il m'a révelé que les salaires pour les postes de comptable qu'on lui propose tournent autour de 50 ou 70 milles francs maximum. Alors qu'en gérant sa cabine, il gagne entre 90 et 120 milles francs par mois. Eux au moins, ils ne se permettent pas de prendre des jours fériés à tout bout d'champs.

Écrit par : Yoro | 05 mai 2009

Tous d'accord que cette situation est mauvaise et ne contribue pas au developpement;
alors que faire?
je me souviens qu'en son temps la fonction publique travaillait du lundi au samedi matin et c'est pour les mêmes causes de funérailles que le gouvernement d'alors a demandé que les jours ouvrables restent du lundi au vendredi.
A mon avis , il faudrait que nos gouvernants fassent respecter de façon stricte les jours et heures de travail.cela n'est pas sorcier.
Quant à l'excuse de dire que la désaffection des bureaux est du fait des bas salaire, je pense qu'il faut être libre et franc avec sa conscience.
C'est vrai que fasse au chomage et les conditions de vie on a rarement le choix , mais alors bien faire ce pour quoi on est employé et le reste se gère aisement;
il y a du temps pour faire autre chose à côté

Écrit par : hilaire | 05 mai 2009

C’est la dernière trouvaille qu’avait souhaité faire passer au plus haut sommet, un groupe de femmes lors de la cérémonie qui s’est tenue le 1er Mai dernier au palais présidentiel à l’occasion de la fête de travail (jour férié également). Ces femmes ont sans honte ni gène, demandé au Président de la République de faire de la « Journée internationale » de la femme, un jour férié en Côte d’Ivoire. Le Chef de l’Etat a été (heureusement) catégorique sur la question. «On peut mieux célébrer cette journée, mais ne comptez jamais sur moi pour trouver un autre jour férié… nous en avons déjà trop», a-t-il affirmé en réponse à cette doléance.

Écrit par : Buy Viagra online | 20 juin 2011

Les commentaires sont fermés.