topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

27 avril 2009

La Fesci fait (encore) parler d'elle: 1 mort

mod_article46422.gifC'est avec peine et révolte que j'ai lu aujourd'hui, cet article que j'ai intégralement repris un peu plus bas. La tristement légendaire fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire a encore frappé. Son actualité rime trop souvent avec assassinat et mercenariat. Quand je finis de lire un tel article, j'ai froid dans le dos. Que des adolescents manient avec une agilité macabre la machette, la hache ou même le pistolet. Là où ils devraient mieux manier le stylo ou (pour être fashion) l'ordinateur. C'est de plus en plus fou. Ce que je dis là n'est certes pas nouveaux. Mais honnêtement, j'ai de plus en plus peur parce que j'ai encore des frères et des soeurs qui fréquentent les écoles et les universités tenues de mains de maîtres per la Fesci. Pas vous ? Certains n'ont pas cette peur-là, parce qu'ils n'ont personne dans les écoles ivoiriennes. Peut être commenceront-ils à être inquiet quand il y aura une section Fesci à Paris, à Bruxelle, à Lisbonne, à Baltimore...
On avait pensé qu'avec l'arrivée du nouveau secrétaire général du syndicat que les choses seraient nouvelles. Lui qui a dès le début de son mandat placé son secrétariat sous les grâces du Seigneur dans une église évangélique. Pur Théatre ? Le chien n'a pas encore changé ses manières... (d'agir).
Toutes mes condoléances à la famille du "fescistes" assassiné à l'arme blanche. Quelle barbarie ! Lisez !

"La ville de Daloa a été le théâtre de violents affrontements entre factions rivales de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) dans la nuit du vendredi au samedi 25 avril 2009. Bilan de la rixe, un mort. Il s’agit de Doh Glao Mathieu, secrétaire général de la section locale du lycée Pierre Mendès.


Un des bouillants leaders de la Fesci de la cité des antilopes, en l’occurrence Doh Glao Mathieu, plus connu sous le pseudonyme de Général Dokiss, est passé de vie à trépas dans un maquis sis au quartier Labia de Daloa. Suite à des affrontements qui ont éclaté le vendredi dernier entre deux factions rivales de la Fesci. Selon des témoins joints au téléphone, le Gl Dokiss a été pris à parti par des éléments se réclamant également de la Fesci alors qu’il était en pleine consommation de boisson alcoolisée dans un bistrot avec des amis. Un règlement de comptes serait à l’origine de l’attaque dont l’ancien leader de la Fesci des lycées 3 et Massanaba Touré de Daloa a été la victime. En fait, ses agresseurs agissant sous les ordres de Zagbo Groguhé Guy Olivier, le tiennent pour responsable de la détention à la prison civile de certains de leurs camarades. Dès la sortie de prison de ceux-ci, la veille du drame, Doh Glao était pisté partout où il se rendait par ses anciens camarades qui fulminent depuis belle lurette, vengeance. Ainsi, dès qu’il est entré dans le maquis sans ses meilleurs éléments susceptibles de le protéger, le « commando » de Dago Broguhé serait alors passé à l’acte macabre. Armés de machettes, de couteaux et de gourdins, ils se sont rués sur l’infortuné qui a été abandonné par les amis l’ayant invité dans le maquis. Tailladé à la machette, le Gl Dokiss n’a pu tenir le coup. Il rend l’âme peu de temps avant son évacuation au CHR de Daloa pour des soins intensifs. Entre- temps, ses bourreaux ont pris la poudre d’escampette. Une source policière que nous avons jointe au téléphone a fait savoir qu’une enquête a été ouverte pour retrouver les commanditaires afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice. En représailles, les partisans du Gl Dokiss se sont rendus au domicile familial de Zagbo Groguhé qui a été entièrement pillé puis incendié. Inquiet de la tournure des évènements, le Directeur Régional de l’Education Nationale a convoqué les différents proviseurs à une réunion d’urgence pour explorer les mesures qui s’imposent à l’effet d’éviter des affrontements généralisés dans les établissements de la ville".


Source L'intelligent d'Abidjan

Commentaires

eh mon frère,écris se qui est vrai au lieu de faire du copier coller...
tu parle d'une situation que tu ne maitrise pas....
que s'est -'il réellement passé a daloa? cela est la véritable question...

Écrit par : amani | 06 mai 2009

J'espérais que tu nous instruirais davantage. Alors je te ramène la question. Si ce qui a été rapporté est faux. "Que s'est-il réellement passé" ? Pour ta gouverne j'ai choisi l'un des articles le plus proches de la vérité des faits.

Écrit par : Yoro | 06 mai 2009

Après l'assassanat du leader de la fesci de daloa une question me vient à l'esprit: que font les autorités du pays pour enrayer toute cette violence qui mine l'école ivoirienne car depuis des années les élèves se découpent a la machette sans que cela ne trouble le sommeil de nos autorités.dans un état responsable ce sont des problèmes qui devraient être traitées avec la plus grande attention
mais là on a plutôt l'impression que les autorites ne s'en préoccupent pas. alors, qu'est qui est réservé pour cette jeunesse qui meurt à petit feu? Merci

Écrit par : Patrick | 10 mai 2009

Après l'assassanat du leader de la fesci de daloa une question me vient à l'esprit: je font les autorités du pays pour rayer toutes cette violence qui mine l'école ivoirienne car depuis des années les élèves se découpent a la machette sans que cela ne trouve une solution.dans un état responsable ce sont des qui devraient être traitées avec laplus grande attention
mais là on a plutôt l'impression que les autorites ne s'en préoccupent pas,alors qu'est qui est réserve pour cette jeunesse qui meurt à petit feu? Merci

Écrit par : Patrick | 10 mai 2009

bon vous critiquez trop, finalement vous repetez tous ce que nous savons déja.A la FESCI on dit :critiquer mais proposer pour batir.Vous êtes tous des lâches parcequ'en afrique c'est tout ce qu'on sait faire.Les étudiants sont entassés dans les bus,n'ont pas de bourses,pas de logements,sont recalés par les doyens de l'université,en plus avec les gros diplômes ne trouvent pas d'emplois.Au lieu de trouver des solutions à cela vous prenez comme preteste qu'ils sont violents.Dans tous les cas c'est la meilleur solution pour se retrouver à la primature un jour.

Écrit par : armel | 28 juillet 2009

fesci ca mère tous des batards a commencer par le sg des fauves laches dans la rue votre place est o zoo et non parmis les vrai etudiants ke nous sommes mais un jour vous aller tous payer ce ke vous faites les crimes crapuleux et tueries.bandes d'imbeciles c pas vous c gbagbo

Écrit par : kone astou | 15 novembre 2009

vous reflechissez comment bandes d'idiots et vou vou permettez de mal parler de la fesci.vous etes des inconscients,toi astou va dire a un quai et tu vera enfant mal accouche

Écrit par : gabonais | 06 décembre 2009

soyez salué les camarades je pense que critiquer la FESCI n'est pas la solution parceque ne voyons pa seulement ce côté violent de la FESCI ki ne se fait plus trop sentir reconnaissont aussi ses merites parceque si elle n'etait pas là les élèves et etudiants n'auront aucun droits.

Écrit par : Silencieux | 09 décembre 2009

soyez salué les camarades je pense que critiquer la FESCI n'est pas la solution parceque ne voyons pa seulement ce côté violent de la FESCI ki ne se fait plus trop sentir reconnaissont aussi ses merites parceque si elle n'etait pas là les élèves et etudiants n'auront aucun droits.

Écrit par : Silencieux | 09 décembre 2009

Astou si tu es malin évite de dire ce que tu écrit en public parce qu'on sait pas qui est qui.
Et intègre la FESCI pour apporter tes idées pour faire avancer la FESCI et l'école ivoirienne.
En vérité il faut que tu sache qu'au commencement était le ministère de l'Éducation nationale, ce ministère avec l'école, l'école avec les élèves et les élèves avec la FESCI et maintenant la FESCI au dessus de l'éducation nationale. Sois Benis

Écrit par : Silencieux | 09 décembre 2009

je suis moi meme fesciste et j'en suis fier.fesci toujours

Écrit par : defao | 22 décembre 2009

je suis moi meme fesciste et j'en suis fier.fesci toujours

Écrit par : defao | 22 décembre 2009

vous avez tous peur de la FESCI par ce qu'elle est forte. elle etait la pierre angulaire de l'avènement du multipartisme en ci, elle est le symbole de la lutte contre l'oppresseur pendant cette crise que nous traversons, expl: à l'htel ivoire cè elle qui etait au devant. Sachez que nous serons encore plus forts dans les années à venir avec MIAN AUGUSTIN dit gl MANICONGO; fesci toujours...

Écrit par : moul | 28 décembre 2009

Je suis désolé de voir que des gens font encore les éloges de la fesci comme ayant été à la base du multipartisme en C.I. Etais-ce le mandat de la FESCI? Qu'est ce que la fesci dit des batiments du campus qui pourissent? On ne crée pas un syndicat pour terroriser ceux qu'il est sencé defendre. C'est incohérent qu'intelectuellement étroit que de pretendre etre à la base du multipartisme en C.I alors que les contradictions internes sont passibles d'une peine capitale au sein du mouvement. J'ai fait la FAC et je n'ai jamais rêver un jour militer à la fesci car je suis trop ambitieux pour militer dans la fesci de nos jour. Voilà 3 ans que j'ai quitter la FAC et tenez-vous bien! Tous les fescistes qui me connaissent me saluent avec admiration pour le petit poste (Fondé de pouvoir) dont le bon DIEU a bien voulu me gratifier. Ce qui me met mal à l'aide est je suis convaincu qu'ils pourraient mieux que moi s'ils avaient pris le recul nécessaire pour mieux guider leur carrière.

Écrit par : imparti | 29 décembre 2009

Cette qui, je crois pourrait etre, par ses actions former les leaders, les modèles de demain, fait aujourd'hui la honte de nos lendemains en C.I. Un bon syndicat, c'est de mon point de vue celui la même qui pouvait fournir au pays ses fils très carismatiques, ses fils respectés et que sais-encore? Helas, c'est cette fesci qui fait aujourd'hui le honte de la jeunesse estudiantine ivoirienne. On est pas en sécurité qui on critique les méthodes de notre cher syndicat qui s'arroge le droit de paternité du multipartisme dans notre pays. Je serais d'accord avec cette thèse si on revoyait la definition du multipartisme. Autrement dit, si la definition du multipartisme à la fesci c'est d'envoyer Gbagbo au pouvoir, elle en est vraiment à la fois le père et la mère. Dans ce sens, la démocratie (le pouvoir par le peuple, pour le peuple) serait tout simplement et même à raison la "démoncratie" (le pouvoir par la fesci, pour Gbagbo).

Écrit par : imparti | 29 décembre 2009

La violence n'est point une vertu. Cette leçon, il n'y a pas que la fesci qui ne l'a pas encore pigée. Ce qui s'annonce, est terrifiant pour tous. mais cela risque d'être plus terrifiant pour la fesci au grand bonheur des étudiants soucieux de leur avenir si l'armée ne vient pas à la rescousse de ce groupuscule d'individus. Il y a qu'en C.I. des gens qui, en dehors de toute ingérence de l'armée, peuvent enrailler la fesci de la liste des syndicats en C.I. et je n'apprend rien à la fesci sur ce point. Et si on y prend garde, une fois de plus et peut être pour la dernière fois, le sang coulera (puisse DIEU préserver le innocents) encore à flot. La dissidence actuelle fait partie de signes avant coureurs. UN VERITABLE TEST DE MATURITE POUR LA FESCI! J'attends que le defi soit relévé et c'est même mon souhait! DIEU bénisse la CI.

Écrit par : imparti | 29 décembre 2009

quand on ne sait pas de quoi on parle,on se tait.combien de personnes sont pretes pour se sacrifier pour la patrie.salut a toi gl b.a.e

Écrit par : ex s.o fesci abidjan | 24 février 2010

quand on ne sait pas de quoi on parle,on se tait.combien de personnes sont pretes pour se sacrifier pour la patrie.salut a toi gl b.a.e

Écrit par : ex s.o fesci abidjan | 24 février 2010

g vs slt cammarad élève passifik. la fesci a plus de 20ans et doit voire de nouvel orizon, nos précendent on comi des eureur ki doiv ns servi d'exempl. oublions nos différent lèsson la violence et écoutons les otr, recherchons le respet et ladmiration de tous car on a bocou fustré. car tro de fustration conduise a la révolution. fesci tjr ex camarad du L.C.A au tchad

Écrit par : Blindé | 08 mars 2010

fesci vous zete tous des fils de pute; vous zete tous comdamner a ne pa reussir et a suivre les otres comes des moutons,je fais partie d'une elite celle ki sera demain votre enemie., cell ke reuissira et je mengage a lutter fermement contre vous fils de pute

Écrit par : joey | 12 mars 2010

qu'est ce que a provoque la mort du camarade doh glaho mathieu le camarade doh glaho a été abattu parcequ'il defendait le camarade coordinadeur kpahiero pière damien qui avait été imposer comme coordinateur des élèves et puisque ce camarade ne faisant pas le poids le camarade nl amani ademandé au camarade dokiss qui avait masse d'etre près du camarade kpahiero pour qu'il soit respecter donc les qui l'ont asasiner n'etaient pas d'accord avec cette logique du camarade nl amani ont deccidé semer de trouble a l'ordre public en pertubant les cours dans les etablissement et en imposant aussi les secretaire generaux dans les different lycée et collèges de daloa,ce qui fustrait le camarade kpahiero pierre damian et prénnait pour apuis le camarade dokiss ki avait aussi une inffluence sur ces camarades(zagbo groguhé guy elisé dit hitler et son groupe) pour retablir l'odre..c'est en ce sens que le camarade doh glaho mathieu est aller aux lycée moderne khalil de daloa ou le coordinateur avait été poursuivi par ses bandit dont hitler et son groupe,parce qu'il refusait que le coordinateur installe la section du khalil et que celui qui devait etre installer par le coordinateur n'était pas de leur choix.en plus de ce faite les opposant on blessé les partisants du coordinateur qui sont au lycée khalil.c'est ainsi que le coordinateur informat le camarede doh glaho dit dokiss de lui venir en aide rapidement au lycée khalil et quelques minutes plus tard dokiss arriva avec ses camarade pour en savoir plus et ces opposant reffusait de donner des explications au camarade dokiss c'est ainsi qu'il a eu un affrontement entre le groupe de zagbo groguhé dit hitler et cel du camarade doh glaho dit dokiss avec pour blan un blésse et deux emprisonner du coté du groupe de groguhé dont lui mème emprisonner. mais recevait la visite du camarade dokiss qui lui aportait bien de chose et lui disait que son objectif n'etait pa de l'emprisonner mais de ramener la calmi a l'ecole deux mois après sa libération il menaçait de tuer celui qui était a la base de son emprisonnement,et réorganisait son groupe afin de prendre sa revanche ,c'est ainsi qu'avec son groupe ont attaquer le camarde daya secrétaire générale du lycée 1 et 3 de daloa qui grâce aux élèves a put échapper,une semaine plus tard,le vendredi 24 avril 2009 le camarade dokiss était en compagnie de son petit avait été inviter au maquis ramé plus de daloa par un amie gendarme, et aux environ de 19h il alla accompagner son ami gendarme a son domicile au quartier sissoko il fut la rencontre du groupe de zagbo groguhé dit Hitler et leur demanda ou il allait et repondi qu'ils allaient en mision.arriver au domicile de son ami il lui di qu'il allait au quartier labia chercher une camarade pour son amie

Écrit par : ailander | 28 mars 2010

c'est ainsi rencontra encore le même groupe qu'il avait laisser vers la grande mosquée et il a demander a zagbo groguhé François dit terano leur destination et il répond en lui disant qu'il vienne pour discuter avec lui, cela était au environ de 20 heures tout un coup une masse de personnes se dirigeait vers lui et son petit ailander qui était a ses cotés lui fit signe du danger mais la masse tait déjà a leur coté ces personnes étaient tous armé de machette, de gourdin, porque-pique c'est ainsi qu'a pris la fuite son petit et le camarade n'étant aussi armé comme sert retrouver seul face a cette masse qui lui a ôté la vie de manière atroce DOKISS justice serab rendu,que ton arme repose en paix

Écrit par : didier | 28 mars 2010

Bonjour camarades fescistes et camarades etudiants. je pense pour ma part que la question n'est pas d'injurié qui que soit mais l'heure est au pardon. nous fescistes nous reconnaissons que la fesci a souvent usé de violence pour se faire entendre mais cette violence a resultéée parfois de morts d'hommes. et cela est vraiment regrettable pour nous.je viens içi vous presenter mes condeléances les plus attristés et ceux de la grande famille fesci avec à sa tete son sécretaire général national MIAN AUGUSTIN.je pense aujourd'hui le combat que mene le SG MIAN est noble et doit etre encouragé par toutes les couches de la population ivoiriennes car dans sa jeune histoire la fesci a bésoin de tous pour se defaire de cette mauvaise image qu'on lui connait.il ne faudrait pas oublier que le SGN depuis son accession à la tete de la structure a meme si nous ne voyons pas radicalement des changements reuissit a obtenir des changements minimes soient ils. et cela il faut le saluer.et dire en meme temps qu'il reste l'initiateur de cette politique de non violence dans nos différents établissements.nous pouvons signaler qu'abidjan aujourd'hui le dialogue est priviligié par rapport a la violence.seul debordement sont constatés dans les établissements de l'intérieur du pays qui seront canalisés bientot croyés moi. Aujourd'hui la fesci a vingt ans l'age de la majoritée je pense que les erreurs du passé vont contibuées à l'améliration de la structure pour nos générations futures.croyons tous pour un changement de la fesci.oui moi j'y crois fermement et j'y contribue. Merci de m'avoir lu mais je pouvais rester insensible à tous ces messages. je suis MAGNUM 44 fescite à la cité "U" de vridi la cité paisible dont je salue son 1er responsable le Général MELAU

Écrit par : MAGNUM 44 | 19 juin 2010

Bonjour camarades fescistes et camarades etudiants. je pense pour ma part que la question n'est pas d'injurié qui que soit mais l'heure est au pardon. nous fescistes nous reconnaissons que la fesci a souvent usé de violence pour se faire entendre mais cette violence a resultéée parfois de morts d'hommes. et cela est vraiment regrettable pour nous.je viens içi vous presenter mes condeléances les plus attristés et ceux de la grande famille fesci avec à sa tete son sécretaire général national MIAN AUGUSTIN.je pense aujourd'hui le combat que mene le SG MIAN est noble et doit etre encouragé par toutes les couches de la population ivoiriennes car dans sa jeune histoire la fesci a bésoin de tous pour se defaire de cette mauvaise image qu'on lui connait.il ne faudrait pas oublier que le SGN depuis son accession à la tete de la structure a meme si nous ne voyons pas radicalement des changements reuissit a obtenir des changements minimes soient ils. et cela il faut le saluer.et dire en meme temps qu'il reste l'initiateur de cette politique de non violence dans nos différents établissements.nous pouvons signaler qu'abidjan aujourd'hui le dialogue est priviligié par rapport a la violence.seul debordement sont constatés dans les établissements de l'intérieur du pays qui seront canalisés bientot croyés moi. Aujourd'hui la fesci a vingt ans l'age de la majoritée je pense que les erreurs du passé vont contibuées à l'améliration de la structure pour nos générations futures.croyons tous pour un changement de la fesci.oui moi j'y crois fermement et j'y contribue. Merci de m'avoir lu mais je pouvais rester insensible à tous ces messages. je suis MAGNUM 44 fescite à la cité "U" de vridi la cité paisible dont je salue son 1er responsable le Général MELAU

Écrit par : MAGNUM 44 | 19 juin 2010

Bonjour camarades fescistes et camarades etudiants. je pense pour ma part que la question n'est pas d'injurié qui que soit mais l'heure est au pardon. nous fescistes nous reconnaissons que la fesci a souvent usé de violence pour se faire entendre mais cette violence a resultéée parfois de morts d'hommes. et cela est vraiment regrettable pour nous.je viens içi vous presenter mes condeléances les plus attristés et ceux de la grande famille fesci avec à sa tete son sécretaire général national MIAN AUGUSTIN.je pense aujourd'hui le combat que mene le SG MIAN est noble et doit etre encouragé par toutes les couches de la population ivoiriennes car dans sa jeune histoire la fesci a bésoin de tous pour se defaire de cette mauvaise image qu'on lui connait.il ne faudrait pas oublier que le SGN depuis son accession à la tete de la structure a meme si nous ne voyons pas radicalement des changements reuissit a obtenir des changements minimes soient ils. et cela il faut le saluer.et dire en meme temps qu'il reste l'initiateur de cette politique de non violence dans nos différents établissements.nous pouvons signaler qu'abidjan aujourd'hui le dialogue est priviligié par rapport a la violence.seul debordement sont constatés dans les établissements de l'intérieur du pays qui seront canalisés bientot croyés moi. Aujourd'hui la fesci a vingt ans l'age de la majoritée je pense que les erreurs du passé vont contibuées à l'améliration de la structure pour nos générations futures.croyons tous pour un changement de la fesci.oui moi j'y crois fermement et j'y contribue. Merci de m'avoir lu mais je pouvais rester insensible à tous ces messages. je suis MAGNUM 44 fescite à la cité "U" de vridi la cité paisible dont je salue son 1er responsable le Général MELAU

Écrit par : MAGNUM 44 | 19 juin 2010

théo , stp file moi ton numero a ce mail neo42zarkov@yahoo.fr, j'ai un bisness pour toi. ton voisin a adk

Écrit par : magnum 42 | 19 juin 2010

Vous me faite tous pities, membres de la fesci aux surnoms bidons, vous avez des niveaux scolaires qui ne correspondent pas a vos ages,votre age mental est si bas , cela justifie la raison pour laquelle vous avez des niveaux aussi bidons, des gestes aussi cons , vous continuez encore a vous promener caillou a la main, machette comme le faisait vos ancetres pour combattre . vous n'etes que des marionnettes et pions et vos marienottistes savent bien vous dirigez .avec un peu de bon sens vous aurez remarquer qu'il vivent la boheme avec leur famille, leur enfant frequentant dans des ecoles prestigieuses sans fesci ni mouvement pareille ou encore a l'etranger, pendant que vous croupissez dans la misere au campus , la violence et l'insecurite,a vous taper le sale boulot des autres. comm'on guys what a pity.reflechissez et remarquez que la majorite des jeunes qui nique vos copines , qui se baladent en voitures coutant plus cher que vos etudes on eu des parents ne faisant pas partir de la fesci auparavant , alors quel heritage laisserai vous a vos enfants , votre depouille , ou la misere.svp reagissez, ne laissez pas certaines personnes vous manipuler vous qui vous croyez si fort. car je reconnais avant tout et pour tout que la fesci avait une bonne cause jusqu'a ce quel soit comrompu et detourné de sa bonne voie, par vos dirigeant qui s'enrichissait sur vos dos notamment en vous rackettant dans vos chambres et des anarques pareille. uen theorie que j'affirme et qui s'avele souvent verifie : Donner du pouvoir a un negre , il se prendra pour un dieu et risque de casser meme son trone.dans votre cas c'est simple vous avez devalorisez la fesci et maintenant toutes les grandes tetes tres connus sont sur le point de finir miserable.aucune grande societe ne voudra d'eux car reputé pour leur violence , et leur engagement dans la betise . pensez vous que moi j'engagerais bien un ''Fesciste'' dans ma compagnie , pour qu'apres il puisse defourailler et foutre la pagaille au sein de ma societe sous pretexte qu'il defend une cause.chacun se croit le plus malin et pretend lutter pour la cause des eleves, mais n'a pour ambition que d'etre a un poste bien placé dans la hierarchie fescite et beneficier ainsi de nombreux avantages , entre autres avoir de l'argent facile, de l'argent sale en provenance de politiciens , une grnade renommee et pourquoi pas une sortie probable du pays.pensez a lutter pour vos propres etudes plutot que de lutter pour des eleves qui ont perdu toutes credibilité en vous.

Écrit par : xxxxxxxxxxxxxx | 19 juin 2010

Moi je pense pour ma part qu'il n'ya pas de lutte sans sacrifice. Le temps du sacrifice est dorenavant passé et la fesci a reussi a s'imposé etant le syndicat reconnu je dirais etatiquement dans da defense des droits des elèves et etudiants. Mais j'aimerais interpellé nos camarades fescistes au vrai sens du syndicalisme et de la revolution qu'il ne faudrait pas que nous nous eloigons de notre objectif qui est de lutter pour l'interet general et non pour nos propres interets au detriment de nos camarades et plus au risque de marcher sur des vies humaines pour beneficier de gains illicites et pour le culte de la personne. Le camarade Secretaitre General de la FESCI MIAN Augustin s'est inscrit dans une logique de reorienter l'esprit de la lutte en pronant la non-violence et l'excellence. Nous devons plutot demontrer aux yeux des ivoiriens et meme de la communauté internetionale que la fesci est syndicat qui lutte pacifiquement pour le bien etre des elèves et etudiants tout en obtenant satisfaction de ses revendications dans la dicussion et non dans la violence. Il est important pour nous de montrer qu'un fesciste n'est pas un barbare mais peu etre aussi un etudiant plein de merite et d'excellence tout comme les autres etudiants. C'est par la force de nos arguments et de nos idées que nous devons nous imposer et non celle des muscles.
"Le plus fort n'est jamais assez fort pour etre toujours le maitre s'il ne transforme sa force en droit et l'obeissance en devoir." FESCI!!! TOUJOURS!!!

Écrit par : Apolos ci | 04 juillet 2010

merci pour votre suggution mais la n'est un groupe de mafia mais un groupe intellectuel

Écrit par : nakata 21 | 23 janvier 2011

pas de commentaire.pour moi la fesci doit toujour vivre,uniquement pour defendre le droit des élèves.comme ça sa marche..................

Écrit par : saga lewis | 19 juillet 2014

Les commentaires sont fermés.