topblog Ivoire blogs

04 avril 2009

Les très bonnes affaires de Fakhoury

03_pierre_fakhoury2.jpg

L’architecte s’est vu confier tous les travaux du transfert de la capitale payés en pétrole à 30 dollars le baril. Soit un bonus de 58 millions d’euros. Assez pour que le FMI réclame des explications.

Les « grands travaux d’investissement de l’Etat » ivoirien ont fait au moins un bienheureux, l’architecte libano-ivoirien Pierre Fakhoury. Celui-la même qui s’est immortalisé sur l’un des vitraux de la basilique de Yamoussoukro qu’il a construite. Au total, ce sont deux protocoles d’accord, quatre avenants et douze contrats qui ont été signés entre gouvernement ivoirien et le groupe Pierre Fakhoury Operator, PFO.

Ces différents accords confient à l’architecte les « grands travaux d’investissement de l’Etat » : le transfert de la capitale à Yamoussoukro, le pont de l’île Boulay, la voirie, les réseaux divers et les aménagements paysagers de la zone administrative et politique de Yamoussoukro, le palais de la présidence de la République à Yamoussoukro, le terrassement de la zone administrative et politique et la voie triomphale, l’Assemblée nationale et le Sénat à Yamoussoukro, la construction de l’autoroute de contournement de la ville de Yamoussoukro, la rénovation du village Ivoire Hôtel et Ivoire Trade center à Abidjan, le mémorial Félix-Houphouët Boigny à Abidjan.

Pour tous ces travaux, Fakhoury a obtenu à la fois, le contrat d’opérateur, d’études architecturales et techniques et de réalisation. Tous ces contrats n’ont fait l’objet d’aucun appel d’offres. Du gré à gré, reconnaît le Ministère de l’économie et des finances.

Coût
Quel en est le coût total ? Des centaines de milliards de francs CFA. Le futur pont qui portera le nom du président Laurent Gbagbo, est évalué entre 95 et 150 milliards CFA (144,8 millions et 228 millions d’euros) dans sa première phase, pour atteindre 700 milliards FCFA (1,06 milliard d’euros) en phase finale. Gré à gré, coût faramineux, ce n’est pas tout. Le mode de paiement est tout aussi inhabituel. Du troc. Travaux contre pétrole à un cours qui s’est révélé finalement bien plus bas que le marché. L’accord est conclu en 2005 alors que le baril de pétrole Brent est à 58,09 dollars à Londres, prévoit pour une livraison en 2008, le paiement de 30 dollars, « au risque de l’opérateur ». Mais en cas de surplus, l’opérateur encaisse quand même le tiers de la plus-value ! En 2005, était-il risqué de parier sur un baril à moins de 30 dollars ?

Source

Commentaires

Il n'est pas con le Fakhoury maintenant il doit travailler.

Écrit par : Etum | 04 avril 2009

Cet architecte a de la chance mais il faut d'abord qu'il ait un fonds de roulement important pour faire tous ces travaux.

Écrit par : inza | 04 avril 2009

En fait, à voir Inza parler de chance , je ris parce que ces contrats signés entre Fakhoury et Gbagbo ressemblent trait pour trait à un accord mafieux où Gbagbo, le principal initiateur des projets s'accordent avec un architecte, bien que méritant, pour "manger" à deux dans ces contrats.
Déja l'histoire de la Maybach en guise de cadeau de Fakhoury à Gbagbo témoigne bien de l'odeur mafieuse dans ces relations.

Contrats de gré à gré ??? n'est-ce pas ce que les ivoiriens ont reproché à Ouattara en tant que 1er ministre au debut des années 90 ?
ce type de contrats témoigne de l'opacité et de la non-régularité des accords signés. pourquoi ne pas avoir soumis par appel d'offres ces projets afin d'en tirer les meilleurs bénéfices techniques et financiers pour l'État et peuple ivoiriens.

Constructions contre Baril de pétrole sans tenir compte de la variation régulière des cours(voir appréciation) du pétrole sur les marchés mondiaux, je me demande bien si les nègres ivoiriens réfléchissent en termes d'efficience économique ou Fakhoury-bien que méritant- joue tout simplement le rôle de faire-valoir d'un individu du sérail familial de Gbagbo, pourquoi pas Gbagbo lui-même ???

Il n'y a rien d'intelligible dans ces contrats accordés de gré à gré à Fakhoury, économiquement et socialement parlant pour le bénéfice du peuple ivoirien !!!

Normalement on devrait voir Mamadou Koulibaly critiquer ce type de contrats mais ... bon, lui aussi a sa vie de père de famille à préserver quand les intimidations se font de plus en plus menaçantes ...
Merci à Yoro, je rebondirai là-dessus plus amplement sur mon Blog.

Écrit par : Krathos | 05 avril 2009

eh bien, voila un exemple qui met au grand jour la mal gestion de nos biens.Le pétrole "bradé" , sinon que GBAGBO faisant main-basse sur cette richesse.Après je l'entend dire qu'il paye les dettes de HOUPHOUET; au moins ces dettes ont servi à construire ce pays et on a vu.L'Ivoirien est tombé dans une incapacité de réaction , et cela disons bravo à la refondation...
Mon problème à moi, c'est de dire et faire comprendre autour de moi que notre éveil, viendra de la bonne gestion de nos biens, de la notion de responsabilité bien accepté et de la valorisation du travail bien fait.Cette image suscite le respect et la confiance des investisseurs, car même malheureusement éligible au PPTE(Pays Pauvre Très Endetté), les investisseurs auront besoin d'une gestion assainie et arrêter les marchés de gré à gré qui sont loin de respecter le BA BA de l'économie mondiale.C'est ce que nous devons comprendre car notre notre éveil en dépend .

Écrit par : hilaire kouakou | 11 avril 2009

Je suis Achille Dodé je voudrai vous Bonne et Heureuse Année que Dieu vous accorde une longévité ,la santé , la paix du cœur en fin que tous vous réussisse dans la vie

Écrit par : Mr Dodé Achille | 06 janvier 2010

beaucoup de réussite , de joie et de bonheur dans toutes les affaires et longue vie à toi et toute la famille et mes cousins et cousines.
maman te salue et t'embrasse beaucoup .
ton neveu michel

Écrit par : michel haddad | 18 mai 2010

Les commentaires sont fermés.