topblog Ivoire blogs

27 février 2009

Aventure photo, on en parle

mondo.jpg


Invité sur l'atelier des médias (qui a fait un peu de Pub pour avenue225.com) nous parlons de l'aventure avec Camille Millerand dans Chroniques Ivoiriennes.
Lire et écouter MondoBlog, la chronique de ladite émission, animée par Philipe Couve et Cédric Kalondji.
A débattre aussi la grande question sur la rémunération des blogueurs. Quelques astuces sont proposées.
Petit clin d'oeil au Prix Waxal.

Extrait

podcast


Un (nouveau) Blog Communautaire

Nous y voilà,
J’ai l’honneur et le plaisir de vous révéler le «Blog communautaire» que j’ai décidé de créer. Après mes distinctions comme Meilleur Blogueur Francophone et Prix spécial du Meilleur blog de journaliste de l’Afrique de l’Ouest, je pense qu’il était important de passer à une autre étape supérieure et moins personnelle. Pendant un an et demi, Le blog de Yoro a diffusé l’actualité du quotidien. Et ça plut. J’ai souhaité faire découvrir et partager la passion du blog à d’autres jeunes.
Désormais vous pourrez retrouver toute l’actualité des communes et des quartiers sur ce nouvel espace.
Calqué sur l’idée de Congoblog.net, et tendant vers un Rue89 à l’ivoirienne, ce nouveau blog communautaire, j’en suis certains va nous permettre de mieux cerner le quotidien des Ivoiriens et des autres peuples qui y vivent.

Annoncé pour être dévoilé le 28 février prochain, je lève le rideau aujourd’hui sur le nouveau blog pour permettre à ceux qui se connectent à internet uniquement depuis leurs bureaux, de profiter aussi de l’arrivée du bébé.

Lire la suite

25 février 2009

Résultats du concours Waxal

waxal.JPG

Initié par l'Institut Panos Afrique de l'Ouest (IPAO, www.panos-ao.org) en partenariat avec Highway Africa (www.highwayafrica.com) et Global Voices Online (www.globalvoices.org), le concours WAXAL Blogging Africa Awards (Prix WAXAL des Meilleurs Blogs Africains) vient de communiquer ces résultats.
Trois prix au départ devait être décernés. Mais un quatrième a été ajouté.
Ainsi:
1/ Catégorie : Meilleur blog de journaliste francophone
Gagnant : Cédric Kalonji, de la RDC, avec son blog
(ancien blog congoblog.net)
Prix : 1 million de francs CFA

2/ Catégorie : Meilleur blog de journaliste anglophone
Gagnante : Rosebell Kagumire, du journal « The Independent », de l’Ouganda, avec
son blog
Prix : 1 million de francs CFA

Catégorie : Meilleur blog d’organisation de la société civile africaine
Gagnant : www.lusakatimes.com, de la Zambie -
Prix : 2 millions de francs CFA

Prix Spécial IPAO pour l’Afrique de l’Ouest
Israel Yoroba Guebo de la Côte d’Ivoire avec son blog

"Ce prix spécial d’encouragement a été offert par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest, pour récompenser le meilleur blog de journaliste ouest-africain sélectionné par le jury et ne figurant pas dans les trois catégories principales", précise le communiqué...

Parmis les blogs qui ont retenu l’attention des membres du jury pris individuellement on note notre "villageoise" Babiwatch

Toutes mes félicitations à Cédric et pour ma part même si j'ignore la teneur du prix, je suis très heureux de le recevoir au moment où je m'apprête à faire un autre pas vendredi prochain. Téléchargez la note des relutats en cliquant sur annonce résultats waxal.pdf

teasi2.jpg

Les vérités dans les caricatures

Occupant une petite place dans les quotidiens de la place, les caricatures sont pourtant un très bon moyen pour présenter avec humour des situations sociale, politique ou même sportive.
Je vous présente quelques unes, tirées respectivement des quotidiens Le Jour, Le Patriote et Le Temps. J'en ris encore.

krik_20090225_ljr_1630.jpg


krik_20090225_lpat_2813.jpg


krik_20090225_ltps_1750.jpg


teasi2.jpg

24 février 2009

Les choses avancent...BIEN

teasi2.jpg

Je vous parlais ici d'un projet qui va voir le jour bientôt. Les choses se mettent petit à petit en place. Dieu voulant je vous donnerai une date d"ici deux jours... D'ici là, souffrez que le silence soit (un peu) gardé.

Bref, rendez-vous pour le 28 février prochain.

20 février 2009

L'escroc qui opère au nom de TF1 depuis Abidjan

Voici une info que j'ai dénichée sur un site et que je partage avec vous.

1704985929499d76b1edfb3.jpg

"Vous venez de gagner 59.000 euros via le grand jeu mis en place par l´émission Koh Lanta de Tf1".
Voici venue l'usurpation de la marque et des couleurs de l'émission de Tf1, Koh Lanta. L'escroc qui se cache derrière cette fausse loterie vient d'écrire à plusieurs milliers de francophone en leur indiquant être les heureux gagnants de 59.000 euros. Voici le message de "Maître DUPLEX Richardi", un faux huissier de justice :
"J'ai le plaisir de vous informer que votre adresse électronique a été tirée par la machine TNTC parmi plus de 800.000.000 adresses électroniques lors du super tirage effectué sous la supervision de 5 Huissiers de Justice mandatés afin de veiller à la régularité des gains des différents gagnants de la Koh Lanta Prince. Ce faisant, je puis vous donner la confirmation que vous êtes bien l'heureux gagnant de la somme de 59 .000 Euros, Code Identification: 40015098-1715H. Vous avez été désigné grand gagnant de la Koh Lanta Prince. Le règlement de la loterie exige votre présence physique en Côte d'ivoire, son siège en Afrique pour vous remettre en mains propres votre gain et cela en présence de la presse pour assurer une couverture médiatique de la cérémonie. Nous vous invitons donc à prendre toutes dispositions utiles pour venir à cette manifestation pour la remise de votre gain. Nous vous préciserons le jour dès que vous aurez pris la décision de venir. Cependant si vous êtes dans l'impossibilité d'effectuer le déplacement alors la remise de votre gain se fera tout simplement par chèque ou virement bancaire à votre convenance."
Bien évidement, l'escroc joue sur le fait que personne ne fera la démarche d'un déplacement en Côte d'ivoire. Qu'il n'y a que 24 heures pour réclamer l'argent. L'idée, pour l'escroc, est de ponctionner de l'argent au "faux" gagnant en raison de quelconques frais de dossier.
Notre escroc exploite, en ce moment, l'adresse international.kohlanta@gmail.com. Du côté de son IP (41.207.23.177), un petit passage à 11:40 du côté d'African Network Information Center devrait permettre aux autorités de stopper ce margoulin. A noter qu'il est basé à Abidjan, pas trop loin de la prison.
Son numéro de téléphone 00225 08 408 225. Notre "bonobo" de l'escroquerie se cachait, il y a encore quelques temps, sous l'adresse électronique de cabinetdubois072006@yahoo.fr.


Après avoir lu l'article je me suis empressé d'appeler le numéro (08 40 82 25). Quelqu'un décroche au bout du fil. C'est un homme. Je lui dit: "Bonjour monsieur, j'appelle pour le jeu Koh Lanta...". Sans me laisser poursuivre le quidam raccroche. J'essaie une seconde fois puis une troisième de rappeler le numéro. Impossible.
10 minutes après l'individu me rappelle. Je lui dit que je voudrais savoir ce que je devrais faire par rapport à son mail que j'ai reçu. Il me demande un certain nombre d'informations notamment ma profession, mon lieu d'habitation etc. Je lui donne de fausses informations.
Et il me demande lui renvoyer le formulaire que j'ai reçu accompagné des "éléments nécessaires" pour dossier. je lui dit Ok et je raccroche. A coup sûr c'est une anarque. Ne vous faites pas avoir.


19 février 2009

CHAN 2009 : tous les tarifs d’entrée au stade

PICT2108-L.jpgSi vous souhaitez prendre part aux matchs qui vont se dérouler dans les stades ivoiriens retenus pour le prochain Championnat d’Afrique des nations 2009, je vous propose les tarifs diffusés par le Comité d'organisation de ladite compétition (COCHAN).

Ainsi à Abidjan au stade Félix Houphouët Boigny, les tickets pour les virages coûteront 300 Fcfa, la tribune lagunaire 500 Fcfa, la tribune latérale 1000 Fcfa. Quant au ticket de la tribune officielle, il coûtera 1000 Fcfa. N’auront accès à la loge présidentielle, VIP et BVIP, que les détenteurs d’une carte d’invitation. Les 120 places disponibles dans ces loges ne seront pas vendues. De même que les 160 places réservées sous la loge présidentielle. 250 places ont été aménagées pour la presse. A Bouaké, les tarifs ont été également revus à la baisse. « Toutes les places disponibles dans la partie non couverte du stade coûteront 300 Fcfa.

«Les places dans la tribune latérale et la tribune officielle coûteront respectivement 500 et 1000 Fcfa », précise Diabaté Sory. Et d’ajouter que les tickets des tribunes officielles et latérales seront vendus au siège du COCHAN à Bietry et les tickets des tribunes lagunaires et des virages dans les guichets au stade le jour des matches. Le président de la Commission d’organisation locale a rassuré que tout est pratiquement prêt aussi bien sur les sites d’entraînement, au stade Félix Houphouët Boigny, qu’au stade de la paix de Bouaké. Aussi, a-t-il lancé un appel aux populations, pour qu’elles se rendent massivement aux rencontres durant toute la compétition.

16 février 2009

La Côte d'Ivoire deuxième producteur mondial de noix de cajou

cajou.jpg

La production de noix de cajou ou anacarde de la Côte d'Ivoire, déjà premier exportateur mondial, a atteint 330.000 tonnes en 2008, faisant du pays le deuxième producteur mondial derrière l'Inde, a-t-on appris auprès de la structure gestion de la filière (Areca).

Lire la suite

Ces Samedis qui brûlent

Asnationale (3) (Large).JPG

Le Nouveau Réveil, quotidien proche du PDCI (parti démocratique de Côte d'Ivoire, ancien parti au pouvoir) est revenu ce lundi, comme toute la presse sur l'incendie qui a ravagé les bureaux du président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire. C'était le samedi dernier en début d'après midi.
Ledit journal constate que ce sont les samedis que les marchés et autres bureaux partent en fumée.
Asnationale (18) (Large).JPG

(...) Après l'incendie criminel qui a ravagé les 9ème et 10ème étages de la cité financière un samedi de l'année dernière, les bureaux de Mamadou Koulibaly, président de l'Assemblée Nationale et sa secrétaire sont partis en fumée tôt samedi dernier. Selon nos reporters sur les lieux ce samedi. Encore un samedi comme la plupart des marchés qui brûlent depuis peu sous la refondation dans le district d'Abidjan. Les enquêtes en cours qui permettront de déterminer l'origine de l'incendie devraient aussi permettre de comprendre pourquoi, seuls les bureaux de Koulibaly Mamadou ont brûlé ? Que contenaient ses bureaux qui ont vu défiler les présidents Philippe Grégoire Yacé, Henri Konan Bédié, Charles Bauza Donwahi et Emile Brou ? Pourquoi c'est sous Koulibaly que ce bureau part en fumée un autre samedi ? Etait-ce le seul bureau vétuste de l'Assemblée nationale ce samedi-la ? Que veut-on véritablement cacher ? L'enquête peut-elle vraiment éclairer les Ivoiriens sur les causes de l'incendie de ce samedi ?


Attention donc à ce que vous allumerez les samedis !

Petit affairage à l'ivoirienne: Il se dit depuis ce samedi que Mamadou Koulibaly s'est débarassé de ses fonctionnaires fictifs avec l'incendie de son bureau. Qu'en pensez-vous ? On me souffle qu'il n'y a pas de fumée sans feu.

Lire l'intégralité de l'article.
(Photos prises ici)

Congés de (quel) printemps ?

Sans titre.JPG

En côte d’ivoire les congés et les vacances sont légions. Les derniers en date ce sont les congés de printemps qui ont débuté depuis le vendredi dernier. Et ils vont durer une dizaine de jours.
Le nom et l’opportunité de ces congés me choquent toujours.
Printemps ? Une saison qui n’existe guère dans la climat ivoirien, mais qui sert d’excuses pour prendre des vacances. Je suis encore plus choqué du fait que nous évoluons dans un système éducatif où les grèves des enseignants et des élèves ou des étudiants (de la Fesci) se font presque chaque semaine. Dans de telles conditions comment admettre encore des jours de fermetures des classes sans raisons valables ?
A côté des arrêts de cours dus aux grèves, il y a ceux qui sont institutionnalisés : St sylvestre, printemps, pâques, ramadan, mahouloud, fête d’indépendance, fête de la paix, pentecôte, ascension, assomption, tabaski, noël, vacance d’été… j’en ai certainement oublié. Lorsqu’on totalise le nombre de jours de cours on se retrouve à deux mois de cours dans l’année. Et là encore, je suis sûr que mes calculs ne sont pas forcément justes.
Ne nous attendons pas à obtenir de bons résultats aux différents examens quand le programme n’est pas épuisé par les enseignants. Ne nous attendons pas à avoir des élèves qui aiment l’école quand ils sont cinq jours sur sept à la maison.
Trop de vacances tuent le système scolaire. C’est ce que je crois. Pas vous ?

10 février 2009

Une autre aventure…

teassing.JPG

Bonne nouvelle. Environ trois mois après avoir été sacré meilleur blogueur francophone, j’ai le plaisir de vous annoncer que désormais vous retrouverez mes articles sur l’actualité ivoirienne sur un autre espace. Je vous en dis un peu sans en révéler plus. (Souffrez !)
Mais je puis vous affirmer que ce sera quelque chose de moins personnel et de plus professionnel. Avec une équipe de jeune blogueurs volontaires, nous allons relayer l’information des communes d’Abidjan et même celles de l’intérieur du pays. Les notes de voyages, les interviews (en texte, en photo, en audio et en vidéo), les enquêtes et bien d’autres informations intéressantes.
Vous pourrez suivre la mise en place (progressive) de cet espace à partir de mon blog. Je vous tiendrai au courant.
Pour le lancement de cette plate forme il y aura beaucoup de surprise pour récompenser les internautes.
Je vous mets l’eau à la bouche et vous donne rendez-vous dans quelques jours pour une nouvelle aventure.
Rassurez-vous, «Le Blog de Yoro» ne disparaitra pas.

08 février 2009

Bouygues se désengage du secteur électricité en Côte d’Ivoire

L'information tenue secrète depuis plusieurs mois est désormais sortie. Pas de la meilleure des manières, parce que lancée par un syndicaliste dans un contexte larvé de conflit au sein de l'entreprise.

Lire la suite

06 février 2009

La société APS condamnée dans l'affaire du Probo Koala

t2609061A.jpg

Un tribunal d`Amsterdam a condamné jeudi à 450.000 euros d`amende une société néerlandaise de retraitement de déchets pour son rôle dans l`affaire des déchets toxiques du cargo Probo Koala, déversés à Abdijan en 2006.

La société Amsterdam Port Services (APS) a été reconnue coupable de violation des lois de protection de l`environnement. Un de ses anciens dirigeants a été condamné à 240 heures de travaux d`intérêt général, dont la moitié avec sursis.

APS était poursuivi pour avoir transféré une partie de la cargaison toxique du Probo Koala lors de son escale dans le port d`Amsterdam en juillet 2006. La société avait ensuite remis les déchets sur le cargo lorsque ceux-ci s`étaient avérés plus toxiques qu`annoncé et que l`affrêteur avait refusé de payer le traitement des substances identifiées.

Les résidus toxiques du cargo avaient été déversés en août 2006 en Côte d`Ivoire, causant la mort de 16 personnes et intoxiquant des milliers d`autres.

En octobre 2008, deux responsables locaux impliqués dans l`affrétement du Probo Koala ont été condamnés à 20 et 5 ans de prison à Abidjan. En février 2007, la Côte d`Ivoire a conclu un accord avec l`affrêteur du cargo, Trafigura, mettant un terme aux poursuites en échange d`un dédommagement de 152 millions d`euros.

Trafigura, le capitaine du cargo et la ville d`Amsterdam sont poursuivis par la justice néerlandaise. Leur procès, entamé en 2008, reprendra en avril.

(Source AFP)

05 février 2009

Cocody dans l'obscurité

Photo 001.jpg

Les habitants de la commune de Cocody ont passé des instants de peur en début de soirée. Une coupure (générale) d'électricité a plongé la commune présidentielle dans le noir. Provoquant sur les voies principales des embouteillages immenses. Les feux tricolores eux-mêmes ne fonctionnaient plus. cocody-centre, 2-plateaux, angré, riviera... Aucun secteur n'a échappé a cette coupure dont ont ignore les causes.

Cette coupure qui a duré un peu plus d'une heure, a crée un vent de panique dans les différentes gares de taxis de la commune. Chacun voulait rejoindre son domicile le plus vite et ne pas être dehors dans l'obscurité.

Un pasteur d'origine ivoirienne arrêté au Ghana

h-3-1180575-1208093835.jpg

C'est l'hebdomadaire La semaine guyanaise qui a révélé l'information dans son édition sortie mercredi en Guyane : en cavale depuis six mois, Marc Déhi, le «Madoff» d'origine ivoirienne, a été arrêté et placé en détention, il y a quelques jours au Ghana. Mis en examen depuis août 2007 pour « escroquerie en bande organisée » et « exercice illégal du métier de banquier », ce pasteur américain d'origine ivoirienne avait violé le contrôle judiciaire qui lui interdisait de quitter la Martinique où il a passé plusieurs mois en détention provisoire entre fin août 2007 et début janvier 2008. Sa cavale l'avait conduit aux Etats-Unis et en Afrique. Depuis le Ghana, il envisageait un retour aux Etats-Unis.

Lire la suite

04 février 2009

Opération "présidence propre" ?

Indep_7aout08 (85) (Large).JPG

Une secrétaire exerçant au sein des services du président Laurent Gbagbo a été arrêtée et radiée pour avoir volé plus de 65 millions FCFA (100.000 euros) à une compagnie de téléphonie mobile "en usant de sa qualité", a-t-on appris mercredi de source officielle.

"Mme Bléhon Emilienne, épouse Gomé Gnohité, en service au secrétariat du président de la République, est poursuivie par la section de la gendarmerie nationale, pour escroquerie sur la somme de 65,5 millions FCFA au préjudice de la société de téléphonie mobile MTN-CI", indique dans un communiqué le porte-parole de la présidence, Gervais Coulibaly.

Radiée des services de la présidence, la personne mise en cause a réalisé ce forfait "en usant de sa qualité de secrétaire à la présidence et du nom du président de la République", ajoute M. Coulibaly, précisant qu'elle "a été déférée ce jour devant le parquet du tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau".

Le chef de l'Etat "n'a mandaté personne à l'effet de solliciter en son nom et pour son nom des sommes d'argent auprès des opérateurs économiques", souligne le porte-parole.

"Le président de la République rappelle à ses collaborateurs, parents et amis, que ceux d'entre eux qui se rendraient coupables de faits de cette nature subiront la rigueur de la loi", poursuit-il, affirmant que le "financement des activités de la présidence de la République relève uniquement des comptes de l'Etat".

Au pouvoir depuis 2000, M. Gbagbo a lancé en 2008 une "opération mains propres" dans la filière café-cacao, cruciale pour l'économie ivoirienne, qui a abouti à l'incarcération de la plupart de ses dirigeants, parmi lesquels se trouvent plusieurs de ses proches ou de ses collaborateurs.

Source AFP

Une autre exéprience (photo) à Abidjan

Après mon expérience avec Camille Millerand dans "Chronique Ivoirienne", un autre photographe s'installe dans la capitale pour découvrir la classe moyenne. Voici son premier acte.

La Licorne s'en va... avec des souvenirs

Caricature tirée de Le Temps, un quotidien ivoirien.

krik_20090202_ltps_1730.jpg

02 février 2009

Affo Love décède, les polémiques ressuscitent

affolove.jpgAffo Love est décédée. La nouvelle est tombée hier. Alors que l’on pleure Yvette Affodohouto (de son vrai nom), la ville d’Abidjan propage les premières causes la mort de la créatrice du «Yêyê Dingbo» ou la danse de l’araignée.

Première cause. Affo serait morte du sida. "Tous les artistes meurent du Sida en Côte d'Ivoire", ne manque pas d'ironiser un membre de la direction de l'UNARTCI. Yvette à 30 ans aurait donc été atteinte de la maladie du siècle et se serait réfugiée au Bénin pour tenter de chasser le mal. Mais en vain.

Deuxième cause. Le Bénin justement. Pays d'origine de Yvette. C'est sur cette terre que la jeune artiste aurait fait un pacte avec des «esprits vaudous». Et avec elle, Ruth Tondey, Joelle C toutes deux décédées - et Betika qui devrait être la prochaine victime.
Les "esprits vaudous" auraient été frustrées par l'attitude de toutes ces artistes qui auraient décidé de dévenir chrétiennes. Ils se seraient donc vengés en les tuant l'une après l'autre.



Autre cause de sa mort soulevée par les bruits des couloirs abidjanais. Celle de l’envoutement.
En effet, selon certaines langues, Tina Glamour, une autre artiste lui aurait jeté un sort. Pour argumenter cette thèse, les «affairés» ressortent du placard une vielle querelle qui subsistaient entre ces deux chanteuses. Une affaire de "concept sexy". Alors que Tina avait inventé la «sexyboulance» Affo Love créait le «Chokanawa» où le ‘‘choquer pour plaire’’. Concept basé sur des tenues sexy et des danses provocatrices. Tina Glamour sentant sa côte baissée aurait eu recours aux oeuvres mystiques pour mettre "hors-jeu" Affo Love. Et patati et patata…
«En Côte d’Ivoire, on ne peut plus mourir de mort naturelle», se plaignait un artiste.
Pour l'heure, les bruits vont bon train, en attendant une version officielle que donnera la famille. Chacun y mettant des effets spéciaux selon la fertilité de son imagination. De quoi troubler le sommeil de ces disparues.