topblog Ivoire blogs

30 novembre 2008

Alloco(drôme) party !

P1170056.JPG

Pour notre première sortie, j’ai décidé de faire découvrir l’allocodrôme de Cocody à mon hôte. Ce fut une soirée superbe. Au menu : Poisson braisé et escargot farci avec de l’attiéké. Miam !
P1170055.JPG

Si vous êtes de passage à Cocody (commune présidentielle), faites-y un tour…

29 novembre 2008

l'Insaac fermée...pour grève

P1170049.JPG


Télé Nov@: inNov@tion grandeur nature

P1170065.JPG

Depuis quatre semaines le lectorat ivoirien s’est rendu compte de la venue sur le marché d’un nouveau magazine (gratuit) consacré aux médias.

P1170063.JPGTélé Nov@. C’est une belle idée. Et elle est d’ailleurs bien accueillie en Côte d’Ivoire à ce qui se dit.
Les initiateurs de ce produit ont eu l’ingénieuse idée de trouver un bon circuit de diffusion. «Il fallait emmener notre magazine au lecteur», explique Toussaint Alain, un des associés. «Nous avons choisi le journal qui tire un grand nombre d’exemplaires (25000 environ) et qui arrive dans toutes les contrées du pays», affirme t-il fièrement. Le magazine Télé Nov@ accompagne ainsi chaque début de semaine Fraternité Matin (le quotidien gouvernemental). Ce choix selon Toussaint Alain répond au souci de «pouvoir s’adapter à l’environnement ivoirien».
Télé Nov@ brille de ses couleurs et de son design. En plus le contenu est de plus en plus intéressant. Les dossiers sont traités sur des sujets qui intéressent les Ivoiriens. D’ailleurs je peux vous dire que prochainement le sujet des jeux télévisés par téléphone sera passé au bistouri très affuté de l’équipe de Télé Nov@.
P1170062.JPG

Une équipe jeune et dynamique que j’ai rencontré et ce par un concours de circonstance. Ils sont moins de dix. Mais les animateurs de ce magazine travaillent d’arrache pied toute la semaine pour produire quelque chose de potable.
Pour tout savoir sur Télé Nov@ faites un tour sur le site.

"Chronique Ivoirienne"

Banniere_ChroniqueIvoirienne_NEW05_WEB.jpg

La vie des jeunes en Côte d'Ivoire en ces heures où l'on est sur paix est l'une des thématiques autours desquelles je vais travailler pendant un mois environ en collaboration avec un jeune photographe français. Bien qu'étant jeune (en age et dans le métier) il a le coup de flash aiguisé. Camille a de l'expérience.
Ensemble on en embrassera une autre aventure qui s'annonce palpitante. Afrique in Visu a bien voulu nous offrir un espace sur son site. Ainsi tous les 4 ou 5 jours nous animerons une page dénommée "Chronique Ivoirienne".
Ce sera l'occasion pour nous de rencontrer la jeunesse ivoirienne et partager ses aspirations, ses activités, ses projets et ses inquiétudes dans un pays où les élections présidentielles ont été une nouvelle fois reportées.
A côté, je vous raconterai comment nous avons travaillé sur tel ou tel sujet et les difficultés (ou les joies) que nous avons eu.
A la semaine prochaine pour la première chronique.

11:47 Publié dans Collaboration | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yoro, camille

28 novembre 2008

Meilleur Blog Francophone

jury_french.JPG

Enfin elle est là. L'heure attendue par tous ceux qui m'ont apporté leurs soutiens, leurs voix, et leurs encouragements.
J'ai essayé de suivre en direct depuis Berlin la cérémonie de proclamation des résultats du jury des Bobs sans pour pouvoir y parvenir. Question de débit certainement.
Je me suis donc levé très tôt ce matin pour voir les résultats sur le net. J'ai constaté que j'avais reçu ce mail avec comme objet : Félicitations !
Tournament Winner Pictures, Images and Photos
Bonsoir Israël,
j'ai le plaisir et l'honneur de vous informer que le jury des BOBs vous a choisi comme lauréat du Meilleur blog francophone. Je ne sais pas si vous avez pu suivre les résultats en direct, mais le jury a salué votre blog comme ayant un "regard lucide et néanmoins optimiste, mais sans complaisance sur la Côte d'Ivoire". Votre blog reflète selon eux le dynamisme des blogueurs en Afrique francophone!


Quelle joie et quelle fierté...
C'est à Dieu que vont mes premiers mots de remerciement. Celui par qui toute chose existe et qui fait chaque chose bonne en son temps.
Je saisi l'occasion pour saluer et remercier tous ceux qui ont cru en mon blog et qui y ont apporter leurs voix. Vous êtes tellement nombreux... MERCI.
Vous me permettrez de remercier particulièrement mon épouse, Ange, qui croit fortement en ma passion de blogueur. Merci à Théophile Kouamouo pour m'avoir indiqué le chemin du bloggin (et pour toutes les autres choses). Grand merci à la (grande) famille d'Ivoire-blog. Je n'oublierai pas Abidjan.net qui dès les premiers jours de vote a fait (volontairement) une bonne campagne sur son site. A tous ceux que j'ai pu oublier... à ceux dont je tais volontairement le nom... A mes géniteurs... A Edgar... Aux Kedeschites...

Tous les lauréats du jury

04:15 Publié dans A l'honneur | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : bobs, yoro, winner

27 novembre 2008

Une loi pour protéger le logo de la Croix-rouge

croix_rouge_286x284.JPG

Le Comité international de la croix-rouge (CICR), dont le bureau régional a son siège en Côte d'Ivoire, ne veut plus que son logo soit utilisé par autrui. Son logo a longtemps été usurpé, imité voire travesti à des fins meurtrières. En Côte d'Ivoire, le CICR a décidé de protéger son logo.
C'est pourquoi, Mme Léa France Mensah, chargée de communication avec les médias et le grand public, a soutenu que sa structure attend la part des députés ivoiriens. "On attend la loi de l'Assemblée nationale afin de protéger notre emblème et faire payer des amendes à celui qui l''utilise", a-t-elle signifié. C'était à l'occasion de l'atelier organisé à l'attention de la presse hier, au siège du CICR aux Deux-Plateaux. Cet atelier vise à informer les journalistes et partant, la population sur les missions, rôles et actions de cet organisme humanitaire.
En Côte d'Ivoire, la Croix-rouge a vu le jour en 1992.

Les résultats des "Bobs" aujourd'hui

Le vote en ligne c'est fini. En ce qui concerne la "Coupe du monde des Blogs".
Pendant un mois vous avez été nombreux à sacrifier beaucoup de votre temps afin de me donner une ou plusieurs voix. Merci pour tout.

Les résultats en ce qui concerne le vote du public pour la catégorie "Meilleur blog francophone" peuvent être consultés ici. J'occupe la deuxième place avec 17% des voix...
Pourtant, le suspens continu. Ce soir sur le coup de 20 heures, vous pourrez suivre en direct la proclamation des résultats du jury. Ce sont ces résultats qui vont sacrer les lauréats de chaque catégorie.
Si vous êtes du côté de Berlin, la cérémonie va se dérouler au Musée de la Communication de Berlin.
Et pour vous (comme moi) qui ne pouvez effectuer le déplacement, je vous propose de suivre la cérémonie en direct sur mon blog.


07:30 Publié dans Bon à savoir | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bobs, vote, résultat

26 novembre 2008

La rébellion finira t-elle par la guerre ?

a21f2a9bf1c575d775a67be57e57d50d.jpg

Après la région du Worodougou secouée par l`affrontement meurtrier entre les pro-Zackaria et pro-Soro, c`est probablement le tour de la région de l`Ouest montagneux. Où des mouvements subversifs sont signalés avec déjà la libération des prisonniers de la ville de Man et des affrontements intercommunautaires. Le processus de sortie de crise sera-t-il grippé ? Arrivera-t-il à bon port ? Autant d`inquiétudes qui, depuis quelques jours, angoissent la population ivoirienne. En effet, annoncé puis mis à exécution, l`affrontement entre pro-Zackaria et pro-Soro a fait des morts à Séguéla. Alors que l`on s`interroge sur les réelles motivations de cet énième bruit des armes, un autre bruit de bottes se profile à l`horizon dans l`Ouest montagneux. Où des informations font état de l`imminence d`un embrasement de la région. Et donc de la mise à mal du processus de sortie de crise, pourtant sur la bonne voie depuis l`Accord politique de Ouagadougou (APO) du 4 mars 2007. Ce projet funeste et au dessein inavoué serait en branle avec l`évasion de 30 prisonniers de la prison civile de Man. Une source proche des Forces nouvelles (FN) à Man avance que 7 des évadés se sont rendus, quelques uns ont été mis aux arrêts, tandis que d`autres courent encore. Sans plus de précisions. Aussi faut-il signaler des affrontements intercommunautaires dans cette grande région et surtout une rixe entre les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et la population. De véritables mouvements subversifs dans lesquels des chefs de guerre libériens sont signalés, jettent un discrédit sur les acquis de l`APO, suscitant interrogations et inquiétudes. Laissant une situation toujours précaire et une région en proie à de récurrentes attaques. A cela, s`ajoutent les récentes revendications pécuniaires des supplétifs libériens. Ceux-ci avaient défrayé la chronique et avaient sommé l`Etat ivoirien de payer leur dû consécutif à leur supposée participation dans la crise militaro-politique de septembre 2002. Des informations font également état de mouvements de huit (8) chefs rebelles qui sillonnent l`Ouest du pays. Se comportant en de véritables espions venus en précurseurs, ces libériens prépareraient un assaut contre la région du moyen-Cavally. (Lire Le Temps n°1674 du mardi 25 novembre 2008). Aussi l`Ouest montagneux, qualifié de région ayant payé le lourd tribut pendant cette crise fait-il l`objet d`une attention particulière et même convoitée. Puisque, point de départ important pour la pacification du pays et surtout pour la réinsertion des combattants et des nombreux chefs de guerre. Tout acte qui, si l`on n`y prend garde, pourrait remettre tout en cause. Surtout avec la visite d`Etat du chef de l`Etat, Laurent Gbagbo, prévue probablement dans la première semaine du mois de décembre. En effet, le Président de la République devrait se rendre dans l`Ouest montagneux pour s`imprégner des réalités des populations à l`effet de penser un plan de redressement de ladite région. L`imminence de ces mouvements subversifs avec à la clé la libération des pensionnaires de la prison civile de Man achève de convaincre plus d`un sur l`impérieuse question du désarmement des ex-combattants et des mouvements d`autodéfense. Car beaucoup d`armes circulent et essaiment le territoire national. Notamment, dans les zones CNO.


Source Le Temps

Flagrant délit de corruption

Rien a vraiment changé depuis la campagne de lutte contre la corruption au sein des forces de défense et de sécurité. Je me souviens il y a quelques mois alors que j'effectuais un voyage à bord d'un véhicule personnel, nous avons été interpellés par des policiers pour excès de vitesse. C'était un peu avant la sortie nord d'Abidjan. Nous avons essayé de leur faire comprendre que nous étions de la presse et que nous que l'on devait rallier Yamoussoukro le plus tôt possible pour un reportage. Les policiers nous ont alors demandé de payer "demi tarif". C'est à dire 1000 francs. Cela correspond à la moitié de la contravention à payer. Nous avons refusé de rentrer dans la combine. Et nous avons payé les 2000 francs.
En définitive, il faut se rendre à l'évidence. La fin de la corruption sur les routes n'est pas pour demain. Nos forces de l'ordre sont encore restées fidèles à leurs habitudes. Dommage !
Témoignage sur cette vidéo exclusive

09:57 Publié dans Affairage | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : police, corruption

Pourquoi je blogue sur l'Afrique ?

Pourquoi bloguer sur l’Afrique ? Cette question qui fait l’objet d’une chaîne de tagues initiée par le Chef du village. Pöur ma part j’ai été tagué par un ami proche et par le "propriétaire" de l’Atelier des Médias.

riz01.1207490043.jpg
Alors à la pertinente question je réponds.
Deux raisons essentielles m’emmène à bloguer sur (la Côte d’Ivoire et plus globalement sur) l’Afrique.
Premièrement, je trouve que le web est un espace plus large pour déroulé le chapelet des richesses de l’Afrique. L’Afrique, ce n’est plus seulement les guerres et autres calamités. L’Afrique c’est de plus en plus un continent qui s’affirme et qui veut tenir une place stratégique sur la table du monde. Le blog donc me permet de mettre en valeur ce que l’Afrique a comme atout.
Bloguer sur l’Afrique c’est aussi montrer les souffrances de l’Afrique, mais aussi les espoirs des Africains. Mais surtout de montrer aux yeux du monde, ce que les médias traditionnels refusent de montrer.

Deuxièmement, il est bon de savoir ce que les autres pensent (de nos jours) de notre continent. Je peux vérifier si les points de vue ont changé par rapport à hier. Le monde est-il plus optimiste ou plus pessimiste ? La fonction d’inter(é)activité du blog m’offre cette possibilité.
Bloguer sur l’Afrique, c’est faire entendre la voix de l’Afrique et percevoir le regard des autres sur le continent noir. Bloguer sur l’Afrique c’est révéler les peines d'hier, les progrès d'aujourd'hui et les gloires de demain.

A mon tour je tague
Edgar Yapo,
Fernand Dindé,
Marie,
Cartunelo
et Luisiano

25 novembre 2008

Ce qui n'a pas été dit sur le congrès de l'UNG

Vous vous souvenez que la mythique salle de la Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro (centre) a abrité la convention de l'Union des nouvelles générations (UNG), le parti du gendre du chef de l'Etat ivoirien. Cette rencontre semble t-il a rassemblé des milliers de personnes et s'est "bien déroulée".

Seulement, toute la presse s'est tue sur les incidents qui ont entaché cette convention. A la vérité, les instances du parti ont bataillé pour ne pas que l'information soit diffusée. Nous ne parlerons que d’un seul incident. Il a failli coûter la vie à un militant.

Il ressort des témoignages recueillis qu’un individu dont le nom n'a pas pu être révélé, vêtu d’un tee-shirt de ladite convention, a été heurté expressément par la portière d'un Gbaka (véhicule de transport en commun). Ce véhicule était venu déposer des conventionnaires, et cherchait le moyen de se garer. C’est à ce moment que l’apprenti d’un geste de la porte, frappe à l’épaule le quidam. Le jeune militant en colère, saisit une pierre puis la lance en direction du Gbaka. La vitre arrière du véhicule est atteinte. Cela provoque la colère du chauffeur – et de son apprenti – qui appellent leurs collèges qui ont stationné leurs véhicules non loin de l’incident. Comme des abeilles sur du miel, ils se ruent sur le militant esseulé et le bat jusqu’à ce qu’il perde connaissance. C’est seulement, à cet instant que d’autres militants interviennent pour sortir leur "camarade" des griffes de ces jeunes apprentis décidés à ôter la vie à l’un des conventionnaire.
La police intervient plus tard. Le jeune militant commence à convulser et est évacué d’urgence à bord d’un cargo de la police. Les pompiers arrivés à cet instant le récupère et tente de le sauver. Ce qu’ils parviennent d’ailleurs à faire.

La chronologie des faits en photo.

Le militant de l'UNG au milieu d'une "armée" d'apprentis décidés à lui ôter la vie

CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 091.jpg


Le jeune militant est abandonné alors qu'il est inconscient
CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 092.jpg

CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 096.jpg


La police arrive sur les lieux...
CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 101.jpg


Ici le chauffeur (en casquette) et son apprenti par qui le drame est arrivé
CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 104.jpg


Une vue des dommages que leur véhicule a subit
CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 105.jpg


Des volontaires essaient de ranimer l'agressé en attendant l'arrivée des pomiers
CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 106.jpg


La victime est évacuée...
CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 109.jpg


...à bord d'un cargo de police
CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 110.jpg


CONVENTION DE L UNG 22 11 08   3 111.jpg


Photos réalisées par Stéphane Goué

24 novembre 2008

La Côte d'Ivoire "d'avant avant"

n73601710_30185113_415.jpg

Pour les nostalgiques et pour ceux qui n'ont pas vraiment connu la Côte d'Ivoire de l'époque d'Houphouët, voici un album photo qui vous intéressera.

Une rébellion peut en cacher une autre

cote-ivoire-rebelles-3-3.jpg

Deux personnes ont été tuées dans l`attaque par des "individus non identifiés" d'un entrepôt d`armes des soldats de l`ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) à Séguéla (centre-ouest de la Côte d`Ivoire), théâtre en juin d`une mutinerie, ont annoncé lundi les FN.

"Le bilan partiel fait état d`un mort de part et d`autre", souligne le communiqué, expliquant que les assaillants ont été repoussés après l`attaque menée vers 05H00 (GMT).

Les FN ont mis en "échec un plan qui visait la récupération d`armes de guerre en vue d`une attaque de plus grande envergure", poursuit le texte.

Les assaillants "ont par ailleurs libéré des prisonniers", ajoute le communiqué, sans fournir de précision sur leur nombre et leurs liens présumés avec eux.

"Le ratissage de la ville s`effectue actuellement par des patrouilles et les investigations sont en cours pour établir un bilan complet et savoir les mobiles réels de l`attaque".
(...)

Extrait d'article de l'AFP

Hommage à Memel

Memel Fote Hommage.jpg

L'Assemblée nationale d'Abidjan a connu une ambiance particulière en fin de semaine dernière. Jeudi dans la soirée, s'est déroulée la veillée (religieuse) hommage du Professeur Harris Memel Fotè, arraché aux siens depuis le dimanche 11 mai 2008.
C'est à 20 heures que la dite cérémonie a débuté en présence d'illustres personnalités politiques, administratives et religieuses avec à leurs têtes le couple présidentiel.
Une veillée sobre mais combien pleine d'émotions et de souvenirs. Une cérémonie faites essentiellement de chants et de témoignages.

Voici justement celui qui a été rendu par ses amis de l'ASCAD (institution académique où il a consacré une bonne partie de ses derniers instants).

témoignage.mp3 - Ascad

Et une petite vidéo de fin de cérémonie

07:29 Publié dans Vidéo club | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : memel fotê, ascad

20 novembre 2008

Un salon de sport...(mineur) ?

stade.jpg

Plusieurs disciplines sportives et de loisirs qualifiés de mineures, demeurent encore inconnus du public. En dépit des lauriers qu`elles rapportent à la Nation.

Pour promouvoir ces sports, un salon des sports et loisirs de Côte d`Ivoire, aura lieu bientôt à Abidjan.
Organisé par le cabinet 2A Communication, c`est le premier salon de ce genre à en croire le promoteur. M. Philippe Ibitowa a indiqué hier, au CCIA, que cette manifestation vise à faire découvrir la majorité des sports et loisirs à des stands et des démonstrations.

Prévu en juillet 2009, le salon des sports se tiendra sur cinq jours. Il réunira tous les acteurs du monde sportif. Le promoteur soutient que des expositions, conférences, tables rondes, rencontres sportives, marchés de partenariats vont meubler ce salon.


Avec Le Temps

19 novembre 2008

La guerre au tribunal d'Abidjan continu

La crise du tribunal d'Abidjan est montée d'un cran hier. Désormais deux camps "s'affrontent" ouvertement.

Avocats (25) (Large).JPG

Plus d`une centaine d`avocats portant leur robe noire ont manifesté dans la matinée devant ledit tribunal, le plus important du pays. L`accès leur était interdit par un cordon de gendarmes anti-émeute.
"Nous réclamons le départ de M. Raymond Tchimou", procureur de la République de ce tribunal, a expliqué à l'AFP le bâtonnier de l`ordre des avocats de Côte d`Ivoire, Me Claude Mentenon. Cette demande est "non négociable", a-t-il poursuivi en rappelant que cette grève était la plus dure "de mémoire d`avocat" et que toute l`institution judiciaire était bloquée.

magistrats_Une.JPG

De leurs côtés, les magistrats de Côte d’Ivoire (Parquet et siège) ont décidé d’apporter "une réplique appropriée, voire disproportionnée" aux avocats ivoiriens.
“Tous les magistrats de la Côte d’Ivoire ont décidé comme un seul homme de soutenir le procureur Tchimou face aux paroles outrageantes du barreau de Côte d’Ivoire à l’endroit du chef du parquet d’Abidjan. C’est donc toute la famille judiciaire. Les magistrats vont réagir face aux manifestations des avocats. Cette réaction pour démontrer que les magistrats sont solidaires et veulent préserver leur pouvoir judiciaire”, a expliqué le parquetier interrogé hier au tribunal d’Abidjan.
Pendant ce temps, le parquet abritait ce qu’on pourrait appeler un conseil de guerre des magistrats dont plusieurs, selon des indiscrétions, ont quitté les juridictions de l’intérieur du pays pour descendre à Abidjan.

Pendant ce temps, ce désordre paralyse le tribunal d'Abidjan depuis bientôt deux semaines. Tous les dossiers sont bloqués et toutes les affaires qui doivent être jugées sont suspendues...

Rappel des faits
Sachons pour résumer la situation, que le mouvement de grève des avocats a été lancé au lendemain d`une descente de police le 10 novembre, sur réquisition du procureur Tchimou, dans le cabinet d`Emmanuel Assi, un avocat d`Abidjan et ancien bâtonnier.
L`opération policière résultait d`un différend entre Me Assi et la Société nationale des pétroles de Côte d`Ivoire (Pétroci, publique) à propos d`une saisie par Me Assi des biens de la compagnie italienne auparavant en partenariat avec la Pétroci, la Interoil integrated logistic services (ILS).
Me Assi agissait en l`occurence en tant que liquidateur judiciaire de l`ILS. Selon le bâtonnier, Me Assi a été sommé par les policiers de restituer ces biens sur la base d`une décision du juge des référés obtenue par la Pétroci.
Les avocats reprochent au procureur "la violation du domicile professionnel et la réinvention de la contrainte par corps en matière civile alors que
celle-ci n`existe plus depuis la loi de 1972"
, selon Me Mentenon. "On a envoyé les policiers se saisir de sa personne pour qu`il exécute lui-même une décision de justice", a expliqué le bâtonnier.
Me Mentenon a indiqué que les avocats attendaient maintenant de rencontrer le ministre de la Justice, Mamadou Koné, désigné médiateur dans ce conflit par le chef de l`Etat Laurent Gbagbo.

Le procureur Tchimou avait dénoncé le 13 novembre, lors d`une conférence de presse, l`attitude corporatiste des avocats expliquant que les policiers n'étaient jamais rentrés dans le cabinet de Me Assi tout en ajoutant que leur intervention se justifiait au regard de l`attitude de l`avocat.

Jusqu'où tout cela nous mènera ?

18 novembre 2008

Caprice Météo

La météo abidjanaise est devenue très capricieuse ces derniers jours. Tantôt il pleut, tantôt le soleil brûle de ces milles feux.
Hier nous avons atteint les 34 dégrés.
Les parapluies sont ardemment sollicités pour un cas comme pour un autre.
Pourtant, novembre est le mois où commence l'harmattan. Notre cher Harmattan. Où les rires et les sourires sont faits avec nuance. L'harmattan où blanchissent les peaux.
Pour l'heure, ce sont nos rues qui sont innondées, nos corps qui sont trempés et nos têtes qui subissent les âffres de la canicule.

Voici le temps qu'il a fait ce matin à Cocody.


Un peu de pluie entre 11 heures et midi...

vidéo réalisée à exactement 11 heures 46.

... suivi d'un temps plutôt beau depuis quelques minutes.

vidéo réalisée à 15 heures 10

17 novembre 2008

Parcours du semi-marathon d'Abidjan

parcours.JPG

La capitale ivoirienne va connaître une ambiance particulière le 6 décembre prochain. En effet certaines agglomérations risquent d'être fermées et ce à l'occasion de la 17e édition du semi-marathon international du District d’Abidjan.
"Viens courir pour la paix". C’est le thème sous lequel sont appelés à courir les athlètes.
Le comité directeur piloté par Nicolas Débrimou a présenté les 21 km auquel seront soumis les athlètes dès le samedi 6 décembre prochain. Comme par le passé, le départ sera donné devant l’hôtel du District au Plateau. Les athlètes se lanceront en direction de la commune de Treichville où ils longeront le boulevard Giscard d’Estaing après le pont Félix Houphouët-Boigny. Un détour au grand carrefour de Koumassi, les athlètes emprunteront le boulevard du 7 décembre pour se retrouver dans la commune de Marcory en foulant le sol de l’avenue TSF pour ressortir sur le pont général de Gaulle. Une fois au Plateau, les participants courront jusqu’au boulevard Carde avant de se retrouver devant l’Hôtel du District pour l’arrivée.

Alors si vous voulez assister à cet évènement où si devez passer par une de ces voies, prenez vos dispositions.

15 novembre 2008

Journée de la Paix en chanson

C'est la "Journée de la Paix". Cette denrée après laquelle nous avons couru cinq années durant.
Aujourd'hui, elle semble plus proche de nous que jamais. C'est l'occasion pour nous de la saisir et de tourner les pages du passé.
Je vous propose cette superbe chanson (signé Onel Mala) pour que nos coeurs soient sensibilisés à cet effet.


14 novembre 2008

Un Centre Nokia à Abidjan

nokia.jpg

Si vous habitez (ou si vous êtes de passage à) Abidjan et que vous avez un problème avec votre téléphone Nokia, cette nouvelle va vous réjouir.
Un nouveau Centre NOKIA Care a été ouvert au plateau. Vous saurez tout ici

Visitez aussi ce site.

13 novembre 2008

Guerre au tribunal

Avocats (13) (Large).JPG


Suite à cette affaire, les avocats manifestent et exigent le départ du procureur Tchimou. Ce dernier se défend.
Mais, bien malin celui qui nous situera sur l'issue de ce bras de fer. Les hommes en noirs n'entendent pas "se laisser faire". Tchimou lui dit pouvoir se passer d'eux pour le procès.
Attendons pour voir.

Suivre les Eléphants à la trace

949035.jpg

Selon un classement de la Fédération internationale de football (FIFA) les Eléphants de la Côte d'Ivoire occupent la 28e place sur le dernier classement mondial publié ce mercredi. Ils gagnent ainsi une place.

Il est bon de savoir que la FIFA renouvelle son classement des équipes nationales chaque mois sur la base de l'analyse des derniers résultats de chaque équipe. Le prochain classement mensuel sera publié le 17 décembre prochain.
Sur ce site, vous pourrez suivre semaines après semaines, l'évolution de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire à l'échelle mondiale.

Que sont devenus les artistes des années 90 ?

Ces artistes ont brillé pour la plupart dans les années 90. Ils ont longtemps ou furtivement surfé sur les vagues du succès et du bonheur. Mais aujourd'hui, ils ont quitté la lumière “showbizienne” pour les pénombres de l'anonymat.
Que sont devenues nos “anciennes gloires” de la musique ?


Lire la suite

12 novembre 2008

Cybersécurité : Vers un cadre légal

P1150880.JPG

Afin de réfléchir, à l’échelle africaine, sur la problématique de la cybersécurité, c’est-à-dire l’ensemble des actions visant à lutter efficacement contre la fraude, escroquerie et tous autres crimes économiques et financiers, mais aussi ontre la déstabilisation des systèmes d’information des pays par l’intermédiaire de l’Internet, une conférence régionale africaine se tiendra du 17 au 20 novembre prochains à Yamoussoukro.

Pour cette grande première, les participants qui viendront de tout le continent et les experts du monde entier auront pour axe d’orientation le thème suivant : «Bâtir un espace numérique de confiance en Afrique». Selon le directeur général de l’Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire (Atci), Kla Sylvanus, qui en a fait l’annonce au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à cet effet, cette rencontre est importante, eu égard à la place qu’occupe de plus en plus l’Internet dans les entreprises publiques et privées, les administrations étatiques et dans la vie des citoyens.
En fait, nul ne peut plus se passer aujourd’hui de l’Internet, puissant outil de communication et de gestion, mais qui, malheureusement, est utilisé par des personnes mal intentionnées à des fins d’escroquerie. Ces personnes, a indiqué le conférencier, utilisent également l’Internet pour infiltrer des bases de données stratégiques des pays et/ou des opérateurs économiques ou encore pour propager des virus et spams capables de détruire des réseaux informatiques. Outre ces phénomènes qui se développent sur le net et auxquels il faut inclure la cyber-pornographie, le DG de l’Atci a révélé un autre danger qui guette les pays du Sud via Internet : la cyber-guerre. Celle-ci consiste à lancer une attaque à partir d’un pays dont le réseau informatique est moins protégé contre d’autres pays, toujours au moyen de réseaux informatiques.

Bref, si l’utilisation de l’Internet apparaît comme un moyen de communication entrant partagé par tous, elle expose de plus en plus de personnes physiques et morales mais également les Etats. Le cadre institutionnel et légal n’existant pas en général dans lesdits pays, la Conférence de Yamoussoukro devrait en proposer afin de parvenir à une meilleure sécurisation des réseaux informatiques. Il convient de noter que le conférencier était assisté du directeur de la police économique et financière.

Source Fraternité Matin - photo Yoro

10 novembre 2008

Paysage d'un voyage au centre-ouest

P1160090.JPG

J'ai effectué un petit voyage ce week end dans l'ouest du pays et j'ai retrouvé avec plaisir ce paysage si beau et cet air si pur.

Je partage avec vous quelques photos...choisies.

Nous sommes au "Carrefour Lakota". C'est la saison des "blissi"...
P1160202.JPG


P1160196.JPG


Il y a aussi ces moyens de transports peu ordinaires "pour nous qui venons d'Abidjan". Les populations des villages sont habituées à effectuer le déplacement sur ces motoculteurs.
P1160204.JPG



Clin d'oeil...

Un petit clin d'oeil venant de Journ@nilsme(s).net par rapport aux votes des Bob's qui sont encore en cours sur le net jusqu'au 26 novembre prochain.

Je vous invite également à regarder la version iphone (et autres mobiles) de mon blog ici.

07 novembre 2008

Ne jetez plus vos cartouches d'encre...

cartouches.jpg

...elles peuvent vous rapporter de l'argent.
En effet, une entreprise de recyclage collecte toutes formes de cartouches d'encre vide (photocopieur, fax, imprimante...) et ce contre récompense.
Il vous suffit d'envoyer un mail à l'adresse suivante recyclivoire@yahoo.fr N'oubliez pas de donner le type et la quantité d'encre dont vous disposez. N'oubliez pas de laisser vos contacts... Et c'est tout.

06 novembre 2008

Le "M-Banking" au profit des populations rurales

Mobile Banking
View SlideShare document or Upload your own. (tags: planet banking)

La victoire d’Obama: la presse ivoirienne tire les leçons

lepatriote_2722.jpg

Le déroulement du scrutin qui a vu l’élection de Barack Obama comme président des Etats-Unis doit montrer l’exemple pour la Côte d’Ivoire, où doit se tenir une présidentielle, estime jeudi la presse ivoirienne.

Lire la suite

Zapping !

Après deux jours de folie à suivre les élections présidentielles américaines, revenons en Côte d'Ivoire pour voir ce que nous avons "ratés" ces derniers jours.

D'abord le Président Gbagbo se réjouit de l'élection de Obama.
"Le président ivoirien Laurent Gbagbo a félicité mercredi Barack Obama pour son "élection historique" et souhaité que le nouveau chef de l'exécutif américain apporte à son pays (USA) et au monde "les changements constructifs auxquels ils aspirent".
Lire l'intégralité du message ici.

STATION%202.jpgIl y a aussi la bonne nouvelle que nous annoncions ici il y a quelques temps. Le Prix du carburant baisse. Pourtant, on attend toujours que les transporteurs si prompts à faire des augmentations faramineuses, se dépêchent de baisser les tarifs des transports en commun.

AlafeJPG.jpgEnfin une information qui fait du bruit dans la presse ivoirienne.
En effet, le directeur du quotidien ivoirien L'Intelligent d'Abidjan, le journaliste Wakili Alafé, dit Assé Alafé, a été inculpé mercredi de "faux et usage de faux" et placé en détention provisoire, a-t-on appris mercredi auprès de son journal et de la police.
Alafé, qui s'est récemment présenté comme candidat pour la présidence du l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci), a été interpellé lundi au siège du ministère de l'Intérieur où il avait été convoqué, selon le directeur de publication du journal, Youssouf Touré.
Tout savoir sur cette affaire.