topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

26 novembre 2008

Flagrant délit de corruption

Rien a vraiment changé depuis la campagne de lutte contre la corruption au sein des forces de défense et de sécurité. Je me souviens il y a quelques mois alors que j'effectuais un voyage à bord d'un véhicule personnel, nous avons été interpellés par des policiers pour excès de vitesse. C'était un peu avant la sortie nord d'Abidjan. Nous avons essayé de leur faire comprendre que nous étions de la presse et que nous que l'on devait rallier Yamoussoukro le plus tôt possible pour un reportage. Les policiers nous ont alors demandé de payer "demi tarif". C'est à dire 1000 francs. Cela correspond à la moitié de la contravention à payer. Nous avons refusé de rentrer dans la combine. Et nous avons payé les 2000 francs.
En définitive, il faut se rendre à l'évidence. La fin de la corruption sur les routes n'est pas pour demain. Nos forces de l'ordre sont encore restées fidèles à leurs habitudes. Dommage !
Témoignage sur cette vidéo exclusive

09:57 Publié dans Affairage | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : police, corruption

Commentaires

Bonjour Yoro,

Merci pour le magnifique travail d'information que tu fais avec ton blog.
Dans ton texte ci-dessus tu nous dis que les policiers t'ont arrêté pour excès de vitesse et ton argument est que vous devriez relier Yamoussoukro urgemment.
Comme on le dit, celui qui a faim doit faire à manger. En créant ton blog, tu te dois d'être aussi un exemple pour toutes ces personnes qui te liront. De là ou nous somme, nous avons l'impression que tout le monde ; du clergé au Président de la Republique, se moque de la situation déplorable que traverse notre cher pays.
Merci de suivre la ligne de conduite que tu as donné à ton blog et surtout essaie d'être l'ambassadeur exemplaire de ton outil de communication.
J'espere surtout que tu nous donneras les statistiques des accidents de la route suite aux excès de vitesse dûs à l'inconscience des conducteurs et à l'incompétence notoire de nos policiers postés sur les routes.

Bien cordialement.

Arthur A.K.

Écrit par : Arthur A.K. | 26 novembre 2008

Mon exemple est peut-etre plus flagrant que celui-ci.

Je roulais sur l'autoroute, mon compteur affichait 117 km/h. A 80km d'Abidjan, je me fais siffler par un peloton de 3 gendarmes munis d'un radar, un vrai. "117! 117! 117!" crient-ils l'un a la suite de l'autre. Je me range sur le cote sur leur indication. Un d'entre eux s'approche et me signifie que je dois payer 2000 F pour exces de vitesse. Je lui retorque que la limite est de 120. Il me repond que "sur ce troncon, la vitesse est limitee a 80 a cause des accidents. Ils ya beaucoup d'accidents ici". Je lui demande ou se trouve le panneau qui limite la vitesse. Il me repond "Il y a un grrrrand panneau la-bas, vous l'avez depasse". Je lui repond qu'il n'y a pas aucun panneau et que s'il veut contester, on n'a qu'a aller voir. Il me repond "mais on ne peut pas faire demi-tour sur l'autoroute".

Ceci est arrive au plus fort de la periode des escadrons de la mort et je ne voulais pas prendre de risque pour 2000 F. Ils ont empoche les 1000 F que je leur ai tendu.

Utiliser le materiel de l'Etat, paye avec notre propre argent pour nous arnarquer nous-memes, j'ai trouve l'idee fort de chocolat !!! Mais ca arrive en Cote d'Ivoire tous les jours, avant et apres les declarations de bonnes intention de Mangou et de Gbagbo.

Le silence tue...

J'ai une idee que je n'ai pas le temps de developper, qui serait de creer un site web pour relever les temoignages TEXTE et VIDEO des cas de racket, corruption, mauvais fonctionnement dans l'administration. Que veuillent bien ceux qui ont un peu de savoir faire et qui ont un peu de temps, ou meme d'autres idees, me contacter ... s'il leur plait. Ou bien simplement s'appropier mon idee et en faire qq chose de spectaculairement benefique.

Merci Yoro

Écrit par : kayah | 26 novembre 2008

Je viens de visiter ton blog, il est très beau, les sujets, les thèmes que tu abordes sont très pertinents et d’actualité. Je suis resté abasourdi sur les arguments que tu développes dans les différents thèmes et sujets, tellement ce que tu as relaté est réel. Ne me demande surtout pas l’article parmi les articles de ton blog qui m’ont marqué, car tout ce que tu as écrit dans ton blog est vraiment sidérant que je ne saurez te faire des précisions. Je t’encourage à toujours bloguer ainsi comme tu sais si bien le faire. A lire les articles de ton blog je partage entièrement tes points de vu et voudrais t’encourager à toujours écrire ainsi. Avec ta permission, j’aimerais maintenant partager avec toi les informations ci-dessous.

Veux-tu être partenaire ou associé(e) de l'une des deux structures que je te propose?

je suis promoteur de deux structures naissantes en Afrique, précisément en Côte d'Ivoire. Ces deux structures qui s'étendront progressivement sur le monde entier sont la VOBTJ et l'ACA.

La VOBTJ:" VOlontaires pour le Bonheur de Toute la Jeunesse " lutte contre le chômage de la jeunesse en général et particulièrement des jeunes diplômés. Elle fait la promotion des jeunes auprès des entreprises, des sociétés en vue de l'insertion socio-professionnelle de ces jeunes. La VOBTJ veut assurer la formation - emploi + entrepreneuriat des jeunes en quête de formation et d'activités professionnelles. Elle veut prévenir les échecs scolaires en aidant efficacement les écoliers, les élèves à réussir leurs études. A travers l'encadrement social plus active et responsable assurer, défendre le bien être et le droit de toute la jeunesse à se prendre en charge pour ne plus être à la merci des personnes mal intentionnées, de la prostitution, de la violence etc. En tant qu'associé(e) ou partenaire de la VOBTJ, votre mission ou charge sera d'aider avec vos moyens et vos relations la VOBTJ à réaliser le(s) projet(s) qu'elle conviendra avec vous pour contribuer au bonheur des jeunes. Vous aurez le remboursement intégral dans le délai convenu avec vous du montant de (l') ou des investissement(s) que vous ferez pour la création ou le développement du projet VOBTJ que vous aurez choisi de financer. En plus du remboursement intégral de votre investissement vous aurez une part à vie que la VOBTJ conviendra avec vous sur le total des bénéfices financiers et économiques tiré de l'exécution, de l’exploitation des activités et projets VOBTJ. Ce qui vous donnera le titre de membre d'honneur VOBTJ. Vous aurez aussi une structure ou activité VOBTJ en votre nom. D'autres privilèges ou droits que vous aurez après accord avec la VOBTJ. Au cas où la VOBTJ vous conviendrait, le promoteur que je suis est à votre disposition pour vous mettre en contact avec la VOBTJ.

L'ACA: Aubaine des Cultures et des Arts. L’ACA veut instituer l'art et la culture au service des oeuvres caritatives et sociales. Faire la promotion de proximité du solfège et de tout domaine artistique auprès des populations. Aider ainsi les amateurs de la musique et de l'art à mieux être des professionnels de ces domaines et à réussir leurs carrières artistiques. Vu aussi l'importance de la musique et des arts dans le monde, il y a lieu de les promouvoir de la sorte. Amener les artistes amateurs à éviter la pauvreté, l'oisiveté en mettant leur savoir-faire artistique au service des entreprises et des sociétés. Etre à l'écoute des populations démunies et leur venir en aide grâce aux bénéfices des spectacles que l'ACA organisera. Créer des oasis artistiques et culturels etc. Faire des sensibilisations artistiques pour la paix dans le monde. Prévenir ainsi les conflits.
En tant qu'associé(e) ou partenaire de l'ACA, votre mission ou charge sera d'aider avec vos moyens et vos relations l'ACA à réaliser le(s) projet(s) qu'elle conviendra avec vous pour contribuer au bonheur des artistes amateurs et des populations démunies. Vous aurez le remboursement intégral dans le délai convenu avec vous du montant de (l') ou des investissement(s) que vous ferez pour la création ou le développement du projet ACA que vous aurez choisi de financer. En plus du remboursement intégral de votre investissement vous aurez une part à vie que l’ACA conviendra avec vous sur le total des bénéfices financiers et économiques tiré de l'exécution, de l’exploitation des activités et projets ACA. Ce qui vous donnera le titre de membre d'honneur ACA. Vous aurez aussi un oasis ou activité ACA en votre nom. D'autres privilèges ou droits que vous aurez après accord avec l'ACA. Si l'ACA vous convient, le promoteur que je suis est à votre disposition pour vous mettre en contact avec l'ACA.

Ces deux structures naissantes: la VOBTJ et l'ACA ont en commun un ensemble artistique en formation dont je suis le directeur artistique.
L'objectif de cet ensemble artistique VOBTJ-ACA est de sensibiliser à plus de tolérance et de solidarité entre tous les humains sans distinction. Contribuer ainsi à l'instauration d'un monde plus juste et plus humain. Un monde sans guerre, ni faim. Un monde de paix individuelle et collective.
Cet ensemble artistique a plus de 20 pièces théâtrales à son actif qu'elle cherche à promouvoir à travers le monde. Des pièces sur la prévention du sida, la maltraitance des enfants, la tolérance dans la politique, la tolérance religieuse, l’échec scolaire etc. etc. etc. En tant que membre d'honneur VOBTJ et / ou ACA, vous aiderez cet ensemble artistique à mieux se produire partout dans le monde et à faire connaître ses oeuvres, ses activités artistiques, culturelles.

Voici les deux structures (VOBTJ; ACA)+ leur ensemble artistique que j'ai à vous proposer.

NB: il est souhaitable que vous fassiez votre choix entre la VOBTJ et l'ACA et que vous nous précisez ce choix afin que nous puissions travailler avec vous sur un ou plusieurs projet(s) de la structure de votre choix.

*Si vous avez assez de moyens financiers et que vous voulez obligatoirement travailler avec nous sur les projets de chacune de ces deux structures (VOBTJ et ACA), nous vous prions aussi de bien vouloir nous le préciser afin que nous puissions mieux nous mettre à votre disposition.


Le Promoteur VOBTJ-ACA
Ezan Kodjo Firmin
ekfirmin@yahoo.fr
0022505283251 / 0022501425361

Écrit par : VOBTJ-ACA | 20 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.