topblog Ivoire blogs

31 octobre 2008

Consommation du lait chinois et indien autorisée en Côte d'Ivoire

laitchin.jpg
Le ministère de la Production animale et des Ressources halieutiques de Côte d'Ivoire a autorisé jeudi de nouveau la population à consommer le lait en provenance de Chine et d'Inde, affirmant qu'il n'est pas contaminé.


Selon le directeur des services vétérinaires du ministère, le docteur Jean Kanga, des prélèvements sur le lait en provenance de Chine dans la période de févier à juin 2008 ont été analysés dans des laboratroires de l'Union européenne, et aucun élément de contamination n'a été trouvé.

"Des prélèvements sur des produits en provenance d'Inde ont également été analysés, et ils ne sont pas non plus contaminés", a indiqué le responsable des services vétérinaires.

Le docteur Kanga a ainsi exhorté les populations à consommer sans crainte les produits laitiers en provenance de Chine et d'Inde.


xinhuanet.com (Agence de Presse chinoise)

Votez chaque jour
GALERIE_voten_fr.JPG
.

Commentaires

Hmmm, mais vigilance quand même! Quand pas plus tard qu'hier, le laboratoire nationale de santé publique au Burkina déclarait avoir saisi du lait dont le taux de mélanine etait 8 fois supérieur au taux normal!

Écrit par : zwan | 01 novembre 2008

Je suis étonné de la célérité avec laquelle cette autorisation a été accordée. Dans ce pays, où l'on ne prend rien au sérieux et où l'incurie est totale, il vaut mieux se méfier!

Écrit par : b | 01 novembre 2008

Je suis étonné de la célérité avec laquelle cette autorisation a été accordée. Dans ce pays, où l'on ne prend rien au sérieux et où l'incurie est totale, il vaut mieux se méfier!

Écrit par : Brym | 01 novembre 2008

Mes chers amis, le Président Gbagbo a dit qu'il ne peux pas lutter contre une compagnie venant d'une grande puissance (trafigura), donc il peut pas lutter contre la hine, ainsi tout ce qui viendra de la bas que ce soit des déchets toxiques sera autorisé au pays.Wait and see

Écrit par : j'ai peur | 02 novembre 2008

Il faudrait relayer sur vos blogs, et sur toute presse accessible à la population au pays.

Sinon, l'histoire des déchets toxiques va laisser place à l'histoire du lait empoisonné!

Écrit par : willykean | 02 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.