topblog Ivoire blogs

23 octobre 2008

Un ancien immeuble ivoirien à Paris évacué

evacuation.jpgLa police a procédé jeudi matin "pour des motifs de sécurité" à l'évacuation de la deuxième partie d'un immeuble squatté dans le XIIIe arrondissement de Paris, soit 91 personnes, a annoncé la Préfecture de police de Paris (PP) dans un communiqué.

Le 25 septembre, les appartements les plus dangereux de cet immeuble situé 148/150 boulevard Vincent Auriol (XIIIe), à savoir ceux inaccessibles aux secours en cas d'incendie et ceux occupés par des personnes âgés ou fragiles, avaient déjà été évacués.


Sur les 29 familles concernées à l'époque, 24 ont obtenu une proposition ferme de relogement, selon la PP, et l'ensemble des personnes évacuées a bénéficié d'un hébergement hôtelier conforme aux normes de sécurité.

Parmi les 91 personnes expulsées ce jeudi, les ménages "ont tous fait l'objet d'un suivi social individualisé", selon la PP.

Pour justifier l'évacuation, la PP invoque le rapport d'un "expert indépendant désigné par le président du tribunal administratif de Paris" qui "a confirmé l'analyse du danger émise par les architectes de sécurité de la préfecture de police.

Sont en cause la vétusté des installations électriques, la non-conformité des normes d'évacuation en cas d'incendie, la mauvaise connexion des tableaux de gaz, l'absence de ventilation et la fragilité de la structure des sols".

Selon la PP, les risques se seraient aggravés "à l'approche de l'hiver en raison des modes de chauffages".

Cet immeuble, autrefois propriété de la république de Côte d'Ivoire qui y logeait ses étudiants, est depuis 12 ans la propriété d'une société civile immobilière privée. Après l'expropriation, il doit être transformé en logements sociaux.

Source AFP

Les commentaires sont fermés.