topblog Ivoire blogs

25 septembre 2008

Le quartier "Gobelet" rasé

Gobele.jpg

Dans un précédent post j'affirmais que les quartiers précaires (de cocody) "ne sont toujours pas l'objet d'attention de la part des autorités".
Cette fois les autorités de ladite commune ont décidé de porter leurs regards sur l'un des plus grands bidonvilles et de déguerpir les habitants à "coup de buldozzer".
Récit d'une journée dramatique pour des milliers d'individus désormais sans abris.

"Des centaines d`habitants du quartier Cma à Cocody II-Plateaux Vallon sont dans la tourmente. Ils ont passé hier, la nuit à la belle étoile. Ils ne savent pas non plus où se loger les prochains jours. De fait, hier aux environs de 8h30, leurs habitations de fortune ont été démolies par la mairie de Cocody.
A notre arrivée sur les lieux, ce sont des habitants dépités que nous avons vus en train de sauver ce qui peut l`être. Dans les tas de débris, de briques cassées et de toits détruits par un Caterpillar. A en croire Abdoulaye Diabouré Gambo , adjoint du chef de quartier, cette opération de déguerpissement ne leur a pas été signifiée. C`est donc avec surprise qu`ils ont vu débarquer les agents de la mairie accompagnés des Forces de l`ordre.
"Au début, la société NSIA a construit une clôture autour de son terrain. Et nous avons été priés de reculer à 15 m dans le bas-fond. Ce que nous avons fait. A la demande d`un certain Gnonkoua de la mairie, nous avons construit des maisons en dur. Les limites du terrain de la société ont été fixées. Ils n`ont pas le droit de détruire nos maisons ", a-t-il dénoncé.
Meurtrie par ce qu`il vient d`arriver, la jeune Doffou Epiphanie Marie Ghislaine est en larmes. "J`ai perdu les 150000 FCFA pour ma scolarité. Je devais aller m`inscrire avec cet argent. Que vais-je faire maintenant ? ", s.
Approchée, la mairie de Cocody a répondu que ce n`est pas une opération d`envergure. Selon Stéphane Koudougnon, Directeur technique, ce terrain appartient au groupe NSIA. Il a été longtemps squatté par des riverains. Ces derniers ont reçu il y a quelques mois, une mise en demeure pour quitter les lieux. "Ils tardaient à s`exécuter. Aujourd`hui, NSIA réclame son terrain de 1200 m2 pour l`exploiter. C`est pourquoi, nous les avons déguerpis ", a soutenu le Directeur technique".

(Récit avec "Le Temps")

Voir quelques photos


Gobele1.jpg


Gobele2.jpg


Gobele3.jpg


Gobele4.jpg


Gobele5.jpg


Gobele6.jpg

Commentaires

ça doit être difficile et très dur pour ces familles en ce moment.en voyant ces images, j'ai mal au coeur.Et cette jeune fille qui a perdu la somme pour son inscription, comment va t-elle faire? et ces enfants là que je vois en photo, où dormiront-ils demain?Le parent que je suis se demande qui pourra leur venir en aide.On n'est vraiment dans la merde.Merci yoro! par ton canal, on peut aussi un instant se mettre à la place des autres et à travers ces images comprendre la dureté de la vie.On n'oublie pas que nul n'est à l'abri de quoi que soit, raison de plus d'apprécier la grâce qu'on a nous qui sommes hors de ce danger.Et pour ces habitants, je ne peux que leur souhaiter un très bon courage,de bonne chance et une bonne continuation pour la suite.nous sommes de tout cœur avec eux , ma main au ciel!wallaï

Écrit par : mohamed billy | 25 septembre 2008

terrible, surtout quand on n'a pas été prévenu !
Merci pour ce blog qui donne des nouvelles d'Abidjan !

Écrit par : marie | 25 septembre 2008

La commune présidentielle de Cocody compte à elle seule (officiellement) 13 quartiers précaires.
Il faut que les autorités (municiaples et gouvernementales) refléchissent sérieusement à la questions et trouver des solutions qui ne mettront pas à la belle étoile des milliers de familles.

Écrit par : Yoro | 25 septembre 2008

je trouve pas venir les maisons ces quelque de inadmisible je s il il o moins donner quelque aux habitant de gobelet si l etat pourvais les aider j en serais ravie

Écrit par : waongo frederic | 23 février 2015

Les commentaires sont fermés.