topblog Ivoire blogs

25 septembre 2008

Evacuation à Paris d'un immeuble squatté par des Ivoiriens

maison des étudiants.jpgLa police a procédé jeudi matin à l'évacuation partielle d'un immeuble squatté par des Ivoiriens dans le 13e arrondissement de Paris, soit 84 personnes concernées dont 19 enfants, "pour des motifs de sécurité", a annoncé la Préfecture de police de Paris (PP) dans un communiqué.
"Il a été procédé ce jour à l'évacuation partielle pour des motifs de sécurité bâtimentaire de l'immeuble situé 148/150 boulevard Vincent Auriol à Paris 13e", objet d'une expropriation, selon la PP qui a précisé que les occupants "squattaient les lieux".
Le bâtiment, anciennement Maison des étudiants de Côte d'Ivoire, abrite au total 182 personnes, dont 36 enfants, toutes ivoiriennes, dont certaines sans papiers, selon le Comité de soutien aux squatters qui dénonce le fait que le relogement ne soit pas intervenu en préalable à toute expulsion.


Quatre-vingt quatre personnes ont été évacuées dont 19 enfants, "sans incident", a ajouté la PP.
"La première partie de l'évacuation intervient ce matin après une minutieuse préparation avec les services compétents pour l'hébergement et le relogement, la Préfecture de Paris et la Ville de Paris", a précise la PP selon laquelle "sont aujourd'hui évacués en priorité les occupants des appartements qui ne sont pas accessibles aux secours, ainsi que les ménages les plus fragiles (familles avec enfants, personnes âgées ou malades)".

"Ces dernières ont toutes fait l'objet d'un suivi social individualisé préalablement à l'opération et ont été conduites sur des lieux d'hébergement temporaires. D'ores et déjà, 18 relogements fermes ont été proposés aux 42 familles concernées. D'autres propositions suivront", affirme la PP.

Pour justifier l'évacuation, la PP invoque "le rapport d'un expert indépendant désigné par le président du tribunal administratif de Paris" qui "a confirmé l'analyse du danger émise par les architectes de sécurité de la préfecture de police. Sont en cause la vétusté des installations électriques, la non-conformité des normes d'évacuation en cas d'incendie, la mauvaise connexion des tableaux de gaz, l'absence de ventilation et la fragilité de la structure des sols".

C'est "en raison de la nécessité d'assurer la sécurité des personnes", qu'un arrêté avait ainsi été pris le 19 septembre 2008 par le préfet de police "prononçant l'évacuation de l'immeuble".

"Cet immeuble, autrefois propriété de la République de Côte d'Ivoire pour y loger ses étudiants, est depuis 12 ans la propriété d'une société civile immobilière privée et fait l'objet d'une procédure d'expropriation pour créer des logements sociaux. Au regard de sa qualité d'ancien propriétaire et de la présence de ressortissants ivoiriens, l'Ambassade de Côte d'Ivoire a été préalablement informée des conditions de cette opération", toujours selon la PP.

Le Comité de soutien aux familles, par la voix de Catherine Gaumont, interrogée a jugé "très bien" d'envisager" une réhabilitation et une sécurisation de l'immeuble, surtout "pour le transformer en logement sociaux".

Mais elle conteste "la manière: le problème est posé depuis des années et on avait des années pour reloger les gens. C'est ce qu'on aurait dû faire avant de les expulser brutalement alors que l'arrêté de péril imminent n'a été affiché que vendredi".

Source AFP

Commentaires

ah vous avez de la chance ..c est que 182 et pas 8.000 et ca se passe pas dans des cris, des pillages, des viols avec comme mot d ordre "a chacun son ivoirien"...tiens ca me rappelle quelque chose....

bon le score 182 a 8.000...c est encore largement en votre faveur

Écrit par : victime des barbares | 25 septembre 2008

Victime des bar...., saches que c'est une drôlerie ta façon de faire tes comptes. Si on veut te suivre, tu risques d'alourdir la facture de la communauté pour lequel tu sous-entend à travers tes paroles.Il ne suffit pas d'avoir de la mémoire pour s'en rappeler, mais aussi un peu de jugeote pour en tirer des leçons.on s'en fou des erreurs!qui n'en fait pas?mais on retient la leçon.fais en de même.

Écrit par : mohamed billy | 25 septembre 2008

Il etait temps que cet immeuble soit évacué!! Je n'ai jamais vu un endroit aussi insalubre et dégueulasse que ce coin. Le pire taudis d'Adjamé bromakoté est mieux!! Je me suis toujours demandé comment les gens pouvaient vivre là sans même prendre soin de leur environnement!!!

Écrit par : Mike | 25 septembre 2008

c est justement CA votre probleme...."vous vous en foutez de tout" et meme de vos erreurs comme tu le dit

vous ne respectez rien....la crainte juste arrive a refreiner vos envies de n importe quoi ....il suffit de voir ce quoi sont capable les gens ici ...car ils s en foutent de tout ..par exemple hier un taxi a contresens ouisa CONTRESENS sur le pont ..et encore lorsque je le laisse pas passer c est lui qui G..le....

et puis un "pardon" suffit pour SELON VOUS TOUT EFFACER...que nenni cela serait trop simple (tu me diras pour des simples d esprit qu esperer d autre ?)...il n y a que 4 ans...je sais que vous allez me rabacher sur le colonialisme, l'esclavagisme etc etc seulement ca y a plus personne de vivant et cette excuse nest pas eternelle pour toute les carences que l on vous attribue..alors que 2004 c etait hier....nous n oublierons pas..c est tout ..alors lorsque il y a de simples evacuations en France (surtout de gens SANS PAIERS...) cesser de vous poser en eternelles victimes car vous avez fait 10.000 fois pire et pas il y a deux siecles, pas il y a cnquante mais juste 4 ans

Écrit par : victime des barbares | 25 septembre 2008

Là où on est d'accord c'est que j'évite personnellement de me poser en éternelle victime de ceci ou de cela passé il y a des siècles.mais pour ce qui est du néocolonialisme économique , mon cher ami les responsables sont bien vivants et n'arrêtent pas de "pomper"dans nos richesses aujourd'hui encore et toujours.Mais bref!on a aussi nos parts de responsabilités dans cette affaire.pas question pour moi d'ignorer cela.Si y a quelqu'un qui remue les vieilles plaies c'est bien vous. je ne vous en veux pas d'avoir évoquer le problème survenu en 2004, mais en toute chose, la manière compte et la forme aussi.relisez vous à voix haute dans votre premier commentaire et vous verrez.la vérité est bonne à dire!encore faut-il savoir comment la dire,sinon elle sera jugée pas bonne à dire.Dans ce dernier cas, c'est la forme qui aurait fait défaut.le vice de forme ça existe,et c'est ce que je vous reproche en gros.sinon dans ces cas pareils, difficile de nier.Que voulez vous?j'ai sauver ma part de vérité en essayant de vous rappelez vos torts.Mais on va pas finir si çà continue, donc on arrête. ce qui vaut pour vous et moi est pareil pour nos deux nations voir plus , nos deux continents.Et je dis pas mal de chose sur mon blog sur nous même(Africains).Mais attendez, on a aussi des droits à revendiquer sinon qu'est ce qu'on fou dans ce monde sans droits? Merci

Écrit par : mohamed billy | 25 septembre 2008

Ah j'oubliais aussi une chose très très importante à rappeler.ce qui m'a vraiment fâché c'est l'expression "bon le score 182 a 8.000...c'est encore largement en votre faveur" comme s'il s'agissait pour vous d'une revanche qui n'avait pas encore atteinte satisfaction et dont la suite se faisait attendre.

Écrit par : mohamed billy | 25 septembre 2008

colonialisme economique ?!! encore une fois vous votez non ? si le vote ne reflete pas vos choix soyez (pour une fois ...!) courageux et faites la revolution !!! nous francais on est peut etre un peuple de grincheux mais notre liberté on l a gagné, on s est battu pour l avoir ..on ne se lamente pas a longueur de siecle en disant "aaaaaahhhhh c ets la faute du blanc".....lorsque on ne fait rien on n a pas le droit de se plaindre....et puis lorsque on est responsable on prends son destin en main......la malaisie est independante depuis 1967 vu avez vu ou ils en sont des buidings, des routes, des autoroutes etc etc...l afrique ne manque pas de moyens..c ets de travail et de valeur comme l honneteté !!!

Écrit par : victime des barbares | 25 septembre 2008

Souvent, lorsqu´on voit le délabrement dans lequel les africains vivent actuellement, on se demande s´ils se rendent compte que tout cela affecte leur sens de vie et leur avenir. Seulement, en matière d´économie, il ne faut pas seulement s´en prendre à l´Etat, cela ne suffit pas. Il faut plutôt s´en prendre aux créateurs d´emplois, car ce sont les impôts qui créent en retour ces services de voirie et de canalisation appropriées qui manque tellement en Afrique. Tout en voulant se propulser trop vite dans le progrès, on en oublie l´urbanisme requis et surtout la création d´emplois dont le progrès fait un usage et une exigence assidue.

Musengeshi Katata
FR

Écrit par : Musengeshi Katata | 26 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.