topblog Ivoire blogs

24 septembre 2008

Les Forces nouvelles font le ménage

ex_rebelles.jpg

Selon un communiqué de l’état-major des forces armées des forces nouvelles "des ex-combattants accusés de fomenter un complot ont été arrêtés, hier, à Bouaké".
Ce sont le président du Mouvement patriotique des démobilisés (Mpd), le caporal Diaby, et un dozo (chasseur traditionnel), Chaka Sangaré.

Selon ledit communiqué, il est reproché aux deux hommes d’avoir participé à une réunion qui visait à comploter contre les Forces nouvelles (Fn) le 20 septembre. «Au cours de cette rencontre, il a été décidé d’intensifier les actions de déstabilisation des Forces nouvelles et l’adoption d’un plan d’assassinat de certaines autorités des Forces nouvelles», accuse le document. Des informations qui semble t-il amené l’Etat-major des Forces armées des Forces nouvelles (Fafn) à ouvrir une enquête qui a abouti à l’arrestation du dozo. «Au cours de son audition, révèle le communiqué, Chaka Sangaré a reconnu avoir pris effectivement part à la rencontre visant à la déstabilisation des Forces nouvelles et l’assassinat de certaines autorités politiques et militaires». Le communiqué précise que c’est au cours de cette même audition que Chaka Sangaré a cité le caporal Diaby et d’autres personnes comme ayant participé à la réunion.
Rappellons que Le 21 août dernier, le Mpd avait paralysé la ville de Bouaké et coupé la route internationale qui relie le nord au sud. Le caporal Diaby et ses camarades réclamaient la somme de cinq millions de Fcfa pour chaque ex-combattant avant qu’ils ne déposent les armes.
Je diffusais il y a quelques temps ici, les propos du "Caporal Diaby" au cours d'une réunion de révendication.

podcast


Et du coup (tous) "les démobilisés apportent leurs soutiens à Soro"
"Les démobilisés ont appris l’arrestation du nommé Diaby, à la suite des réunions secrètes qu’il organisait nuitamment pour assassiner les responsables de ce mouvement dont son secrétaire général. Nous tenons à informer l’opinion nationale et internationale que M. Diaby a utilisé notre mouvement à des fins que nous savons tous. Nous dénonçons cette attitude ingrate et funeste et cette haute trahison du caporal Diaby. Nous le radions dès cet instant de notre mouvement et nous réitérons notre soutien total au secrétaire général des Forces nouvelles, Premier ministre du gouvernement ivoirien. Nous lui demandons de nous aider à régler notre problème qui est notre réinsertion dans la vie active. Parce que nous ne sommes plus partants pour la revendication portant sur la somme de 5 millions de Fcfa. Nous nommons, dès cet instant, M. Koné Moussa comme notre premier responsable. Dans les jours à venir, nous rencontrerons nos autorités pour taire toutes les incompréhensions".

Propos recueillis par
Adjé Jean-Alexis
Correspondant régional de Fraternité Matin

Commentaires

je ne sais pas si soro se moque des ivoiriens ,depuis 6ans,il utilise la meme méthode pour assassiner les enfants qui ont fait de lui ce qu,il est .tant tot on attaque son cortege,sans que un seul coup de feu ne soit entendu ,ou c,est IB qui veut les attaquer.il est temps que cet homme comprenne que la vie ne peut pas se batir dans le mensonge de toute maniere il sera rattraper par ses actes

Écrit par : le tapissier | 25 septembre 2008

Ce qui est sûr c'est que le "Caporal Diaby" risque de ne pas en sortir ...(vivant)

Écrit par : Yoro | 25 septembre 2008

AVEZ VOUS DES NOUVELLES DU CAPORAL DIABY??????

Écrit par : CHARLES | 07 février 2009

Les commentaires sont fermés.