topblog Ivoire blogs

15 septembre 2008

Rentrée scolaire sur fond de crise

rentrée scolaire.jpg

Une cinquantaine de nouveaux instituteurs ont manifesté pacifiquement lundi, devant le ministère de la Fonction publique et de l’Emploi pour réclamer la signature de leur arrêté de nomination qui tarde à venir.
Attroupés devant le ministère de la Fonction publique et de l’Emploi aux Plateaux (quartier des affaires), Benoît Yao instituteur à Tabou (sud-ouest ivoirien) et ses amis manifestent au premier jour de la rentrée scolaire pour réclamer la signature de leur arrêté de nomination. "Depuis nous sommes-là et les arrêtés ne sortent pas, on mène la lutte pour que cela sorte", dit-il désespéré.

Les commentaires sont fermés.