topblog Ivoire blogs

03 septembre 2008

Miss Noël : Attention à nos enfants !

missnoel.gifJe mettrai le pied dans le plat sans aucun état d'âme parce que ce phénomène prend de l'ampleur et la société ivoirienne dans sa quasi totalité semble lui donner sa caution et l'encourager.

Il se fait en Côte d'Ivoire depuis quelques années un certain concours de beauté dénommé «Miss Noël», qui vise à mettre en valeur la beauté des fillettes de 7 à 10 ans.
«A travers Miss Noël, nous voulons célébrer la beauté et l'excellence chez les fillettes qui ne peuvent pas se présenter au concours Miss Côte d'Ivoire à cause de leur âge, mais qui ont des atouts non négligeables. En plus, nous prenons en compte la compétence intellectuelle des candidates. Mais nous travaillons surtout avec le soutien des parents qui accompagnent leurs enfants», se justifie Patricia Kalou, initiatrice du concours.
Pourquoi à 10 ans (ou moins) une petite fille devrait se soucier de sa beauté ? Pourquoi les organisateurs d'un tel concours ne se limitent pas uniquement à l'aspect «compétence intellectuelle» comme critère de ce concours ?

Cette compétition peut être la porte ouverte à des recrutements pour des pédophiles dont le nombre devient de plus en plus grandissant à Abidjan. Faisons attention !
D'autant plus que des rumeurs circulent dans la capitale disant que certaines organisateurs des concours de beauté en général seraient des proxénètes. Et que derrière le rideau de leurs activités officielles se cache une prostitution de luxe. N'exposons pas nos enfants à ces pratiques.
Nos filles n'ont pas besoin de tels concours.

Pourtant, il existe des compétitions plus saines - et plus intellectuelles - qui devraient susciter l'engouement des parents et des Ivoiriens en général. Les concours «Miss mathématique» - qui souffre d'ailleurs de promotion et de sponsors - (et bientôt Miss Littérature), "Miss dictée"... sont à mon sens, autant exemples d'épreuves auxquelles les fillettes devraient participer.
Parce qu'après le concours «Miss Noël», on ne leur offre pas comme récompenses des ouvrages scolaires, ou une prise en charge dans une école d'excellence, mais plutôt une «vie meilleure» dans le showbiz, ce monde impitoyable.

Pour exemple prenons le cas de Miss Noël 2007.

«En ce moment c'est elle qui fait toutes les publicités d'enfants qui passent à la télé sur ''La Première''. C'est une petite qui est devenue très épanouie, en tout cas, elle a signé beaucoup de contrats avec des agences de communication...», nous apprend Patricia Kalou (ex-épouse Sangaré) dans une interview qu'elle a accordée à un site web. No comment !

Je me garderai (pour l'instant) de parler des nombreux concours de beauté qui pour la plupart font la promotion de la beauté, de la séduction et du sexe. (Miss Côte d'Ivoire, Miss Awoulaba, Miss District, Miss Ivoire campus, etc...)

Pour l'instant, qu'on épargne aux petites filles de prendre l'habitude d'exposer leurs corps au prétexte d'une quelconque beauté - qu'elles auraient - mais, qu'on leurs inculquent la soif d'être excellente dans les études plutôt que le désir de devenir plus belle (à cet âge).

Le Matin d’Abidjan de ce mercredi 3 septembre parle largement des concours de beauté.
A lire ici


Lire aussi cette analyse de la situation des concours "Miss" en Côte d'Ivoire.

Commentaires

Châpeau pour cette belle analyse que je partage à cent pour cent franchement miss noel on a rien à foutre de ça.Je pense que celà ne profite véritablement qu'à Miss Kalou et son agence

Écrit par : Cheik | 03 septembre 2008

Cher Yoro, merci pour cet article. C'est vraiment inquietant cette propension de la société ivoirienne à ne jeter son dévolu que sur le superflu. Une petite fille de 7 ans, on met une affaire de beauté dans sa tête!!!! Et quand elle aura 18 ans qu'est ce que ce sera? Au lieu de ressuciter des concours comme "genies en herbe" on célèbre "les beautés".
Par ailleurs, je pense que la prolifération des concours de beauté est également du fait du Comici qui, par sa gestion opaque à échouer dans la federation de la conscience collective autour du concept Miss CI. Il n' y a aucun bilan de leurs activités, ils deviennent riches de jour en jour, les miss désignés ne font pas l'unanimité... Je n'oublie pas également tous ces riches et nouveaux riches qui passent tout leur temps à écumer les "concours de beauté" tels des predateurs cherchant de quoi se mettre sous la dent ou sur la p... Que Dieu protège ce pays!

Écrit par : Mike | 03 septembre 2008

Que ce soit Kalou, ou le Comici (Comité Miss Côte d'Ivoire) qui touchent les bénéfices, je m'indigne encore plus de ce que les autorités parrainent (ou mieux accorde leurs patronnages, donc la caution de l'Etat) à ce genre de compétitions.
Tu as raison Mike. Où sont passer les émissions de culture générale comme "O barret" avec Aboké, "Génie en Herbe" avec Francis Aka.
Aujourd'hui la télévision ivoirienne fait plutôt la promotion des concours qui enrichisse les poches des organisateurs et qui rendent incultes les Ivoiriens. "Star Tonnerre", Miss Variétoscope"...
Que dire des grandes entreprises qui accorde tambour battant, un sponsoring à ces concours de beauté. "Ils font du marketing sur les f... de nos mères, de nos femmes, de nos soeurs et de nos filles".
Que dire aussi des parents qui encouragent leurs enfants...

Écrit par : Yoro | 03 septembre 2008

La beaute qu'est ce que nous en savons vraiment
Beaute de l'ame
Beaute de l'esprit
Beaute du coeur
Beaute du corps

Voila l'ordre veritable , nous rues et nos rapports humains sont sales, tout comme notre interieur.

Mais je crois que nous devons passez par la pour comprendre le vrai sens de la vie.

Écrit par : Frederic Tape | 03 septembre 2008

Il faut promouvoir (au moins) la beauté intellectuelle. Elle conduit à la pureté de notre âme, à la libération de l'esprit et à la bonté de coeur.

Écrit par : Yoro | 03 septembre 2008

Bon post. Tu m'enlèves les mots de la bouche. Je relaie sur mon blog et j'ajoute ma part... J'espère qu'un maximum de posts sera diffusé pour tirer la sonnette d'alarme.

Écrit par : Théo | 03 septembre 2008

Non mais FRANCHEMENT! Il s'en faudrait de peu pour qu'on parle de miss pouponnière 2008! et puis quoi encore après ça?

Je m'associe à vous comme une voix de plus pour décrier de telles choses si tant est que la recherche du gain amène certaines personnes à procéder par tous les moyens à utiliser des moyens pour le moins moralement "moyennageux" et spirituellement décadent.

Honte à ces initiateurs mesquins et cupides.

Écrit par : Rev. Fred Eric | 03 septembre 2008

C'est une bonne idée de lancer une campagne pour décrier ce phénomène. Si chaque bloggeur ivoirien (ou non) faisait un post la dessus ça serait pourrait interpeller la communauté ivoirienne.
Merci à Théo et à tout ceux qui continu à penser qu'il faut bannir ce concours.

Écrit par : Yoro | 03 septembre 2008

Franchement que fais concrètement la RTI?En faisant la promotion de ce genre d'initiative la RTI nous prouve une fois de plus qu'elle a failli à sa mission de télé public.J'ai éssayé de fouiller un peu sur différentes grilles des télévisions publiques dans le monde entier aucune trace d'un quelconque "miss noel et patati patata".Je crois que le premier responsable à pointer du doight c'est bien la RTI qui se contente d'engrager du sou cumuler autour de ce genre d'évèments et dont on ne voit d'ailleurs jamais les traces.Plus que jamais la population à desormais le droit de regard sur les programmes de cette télévison indigne qui ne propose que danses et fesses à nos pauvres enfants.Que font les pseudo associations de défense des cosommateurs?Je crois que ce post est le bienvenue pour faire porter nos voix vers les différents décideurs afin que la RTI qui est maintenant sur le câble, sur le net et le satélitte donne une image plus digne de la Côte d'Ivoire au reste du monde.

Écrit par : Cheik | 03 septembre 2008

La RTI (radiodiffusion télévision ivoirienne) a pour seule soucis de gagner beaucoup d'argent. Même si'il faut favoriser la dépravation des moeurs. (Bobaraba et autres concepts impudiques)

Écrit par : Yoro | 03 septembre 2008

Où passe donc tout cet argent (de dépraver) en plus de la rédévance perçu sur nos factures d'électricité?A part la RTI je ne vois vraiment pas quelle autre chaîne publique de télévision en Afrique et ailleurs dans le monde peut accepter de promouvoir une telle initiative de surcroit à titre privé.

Écrit par : Cheik | 03 septembre 2008

Cheick toi aussi tu peux faire passer le message autour de toi pour ce genres de pratiques cessent. Si tu n'as pas de blog, tu peux le faire sur des forum de discussion ou encore faire une "Alerte" dans ta mailing list pour que tous tres proches se mobilisent.

Écrit par : Yoro | 03 septembre 2008

Merci frère Yoro pour cette analyse. Nous avons une mauvaise habitude de nos jours, qui consiste à reproduire pour quasi copie conforme les pratiques en Europe. Ce que ces promoteurs ignorent, c'est combien les europeens paieraient chère pour que leurs enfants soient aussi bien éduqués en amour, en relation humaine que les enfants Africains. Ne gachons pas cette chance d'apporter un plus à ceux qui nous rabaissent, en détruisant nos enfants. Ne volons pas leur enfance, pour des jeux d'adultes si c'est vraiment utile pour ces derniers, pour nos intérêts pécuniaires.
Stop à la montée de la pédophilie!!!!!

Écrit par : stephane | 03 septembre 2008

Voilà qui est (aussi) bien dit.

Écrit par : Yoro | 03 septembre 2008

C'est ce que j'appelle la Négro-attitude ou NÉGRITUDE !!! de simple fillettes qui participent à des concours de beauté, mais encore tout petit cela se faisait dans les années 90 sans que cela ne choque un parent du quartier !!!

Il ne faut pas vouer aux gémonies l'initiatrice mais plutôt cet esprit pervers qui s'est emparé des ivoiriens.
L'explosion ( je dis bien EXPLOSION) du phénomène de l'homosexualité, de la pédophilie mercantilisé change le regard innocent et amusant qu'on pouvait avoir sur ce genre de concours de nos jours...

Posons nous les vrais questions au lieu de mettre le pied à côté du plat.
J'ai relayé une vidéo"abidjanaise" ( http://krathos.ivoire-blog.com/archive/2008/07/27/l-avenir-de-la-jeunesse-ivoirienne-version-refondation.html ) où des enfants dansaient nuitamment dans les bars de la ville , et le comble, ceux qui s'indignent aujourd'hui, à savoir, journalistes, chroniqueurs, citoyens "anodins" et mêmes Homme "dit" de Dieu... PERSONNE n'a eu l'esprit critique titillé par les néo-valeurs morales que nous inculquons implicitement mais solidement aux générations futures de notre pays ....
C'est à croire que ce sont des "cuissettes" et des minois de gamines qui choquent certains ici, si même en leur sein on ne trouve pas ces nouveaux pervers pédophiles de la Côte d'Ivoire.

Je serai même tenté de parler de dénigrement SELECTIF dans ce cas précis car si on décrit ce concours comme immoral et je ne sais quoi, c'est qu'on a fini d'alerter sur les dangers nocturnes qu'encourent les gamins ivoiriens danseurs de maquis et night-clubs, sans compter les artistes prématurés en leur sein ( BB Arafat et BB DJ) dans l'évolution naturelle de phénomènes de BB-danseurs dans les maquis.
Juste un exemple plus choquant et sérieux que ces gamineries de quartiers abidjanais que sont les concours de MISS.

Il y'aurait peut-être une sélectivité dans la réaction puisque cette fois-ci ce sont leurs enfants qui risquent d'être exposés, par le Média publicitaire, à ces influences NÈGRES de Choco-Miss.
Il faudrait même faire Choco-BEBE, ce serait bien sûr une meilleure niche de pépinières pour la classe pédophile ivoirienne.

Arrêtons les negreries !!!

Écrit par : Krathos | 04 septembre 2008

Je partage amplement les points de vue dénonçant ce phénomène qui, malheureusement, n'est qu'un des nombreux malheureux virages empruntés par la société ivoirienne.
C'est à se demander si les gens prennent soin de se demander quel impact un tel concours peut avoir à court, moyen ou long terme sur la psychologie des masses et des générations? Quel type de société voulons-nous créer? Y a-t-il des services chargés de la surveillance des mœurs dans ce pays? On n'a vraiment pas l'impression que notre société est pensée dans de nombreux domaines. On navigue à vue !
D'ailleurs, tenez, IL Y A PIRE EN COTE D'IVOIRE et il est possible que c'est à force d'être confronté à ce pire que nous tolérons ou ne percevons même pas d’autres maux: tenez par exemple, «LA PORNOGRAPHIE A CIEL OUVERT » qui est imposée à tous les coins de rue aux citoyens; plus personne n'en parle !!! "tu veux, tu veux pas, tu vas regarder quand même". Au début, c'est des journaux érotiques comme «HIT», présentant des FEMMES ENTIEREMENT NUES ET DANS DES POSITIONS SUGGESTIVES, qui nous harcelaient et nous harcèlent encore chaque matin. Des voix se sont élevées pour condamner ce phénomène; des religieux ont même intenté un procès CONTRE LE JOURNAL ET L’ONT PERDU !!!!!!!!!!! Ils ont même saisi l'assemblée nationale qui a été incapable de prendre une décision au motif qu'il serait injuste de censurer les professionnels de cette pornographie locale alors que d'autres magazines viennent de l'extérieur.
Aujourd'hui, la conséquence de se laissez-faire est dommageable, à tous les coins de rue, c'est des CD, des boîtes de préservatifs ou des "viagras" avec en 1ère de couvertures des scènes de sexes explicites que mêmes les enfants de la maternelle sont obligés de contempler malgré eux sur le chemin de l'école. A force d'être gênés les gens s'habituent de plus en plus et ne réagissent plus.

Merci donc frère Yoro pour ce sujet; mais je pense qu'il doit être un prétexte pour élargir le débat à des pratiques bien pire à côté desquelles le concours de Patricia KALOU est "tolérable" parce que seuls les gens instruits, les initiés à l'esprit critique comme nous autres pouvons déceler le danger qui se voile à l'intérieur.

SI NOUS N'ELARGISSONS PAS LE DEBAT ET NOUS LIMITONS AU PHENOMENES DE CONCOURS DE MISS POUR FILLETTE, NOS ANALYSES POURRONT, A JUSTE TITRE, SE VOIR CONDAMNEES D'ETRE SELECTIVES PARCE QUE NOUS AURONT MIS SOUS SILENCE LE PIRE POUR NE DENONCER QUE LE MAL.

Écrit par : HARRIS | 05 septembre 2008

C'est vrai mon frère! On ne doit pas les prendre au berceau.

Écrit par : Simplice Agnimo | 05 septembre 2008

je vois ke g ne suis pa la seule à m'indiger devant le pheomene des concours miss en cote d'ivoire d'autant plus ke g le di tjrs il ya mieux à faire ke cela :babi est sale, et au lieu de penser à la rendre un peu propre nos autorité ne font ke soutenir ce genre de chose. g suis pr l'initiative privée en CI, g suis ppr le respct des autorités comme nous le recommande la parole de Dieu mais pour ce ki concerne ce phénomène g ne les soutiendrais jamais et je pense ke tous nous devons prendre conscience et attirer l'attention de l'Etat sur cela car on s'éloigne chak jr un peu plus du développement.

Écrit par : Nancy Kouassi | 06 septembre 2008

Bonjour à tous
Je crois qu'il existe encore en Côte d'Ivoire des personnes chez qui la morale existe encore.Merci pour vos analyses je crois que tout a été dit.Ne cessons de réagir face ce genre de situation pour éveiller les consciences.
C'est honteux de voire comments l'argent est mis à disposition pour des choses qui ne sont pas constructives....quelle génération voulons nous avoir?

Écrit par : Marie-Pascale Kouya | 08 septembre 2008

Ooops! Je viens de voir le post et franchement c'est du bien pensé. J'ai plus rien à dire car tout ce que j'avais en tete a deja été dit pasr les autres blogueurs!

Au que veut-on à ces fillettes si à cet âge là deja, on leur apprend que le "corps peut nourrir son hom... sa femme (lol)"?

Écrit par : zwan | 13 septembre 2008

Ce que j'en pense? Avec beaucoup de retard: Totalement débile! Franchement! Quelle mérite a t-on d'être la plus belle! Nous sommes beaux ou belles, un point c'est tout, c'est DIEU, le Créateur qui l'a voulu ainsi! Quel mérite pouvons-nous objectivement en tirer?

Ces concours Miss sont une véritable plaie morale, une abérration! Quelle est la valeur qu'on veut ainsi promouvoir? Exhiber ses charmes pour se faire de l'argent? Une prostitution savemment déguisée? Cela ne correspond pas aux modèles avec lesquels on batit une grande nation.
Les Ivoiriens doivent, comme je l'ai toujours dit, revisiter, reconsidérer leur échelle des valeurs.

Est-ce tellemnt leur faute quand des media d'Etat comme la RTI, à travers RTI MUSIC (dès 9h, le matin) et les films à l'eau de rose de 19h, désaxent moralement notre jeunesse et nos enfants par une musique crétine, des danses obscènes et le culte du nudisme et des embrassements érotiques? Au vu et au su des pouvoirs publics et surtout du CNCA qui censure des pubs de beurre et de savonnerie et qui laisse passer les choses les plus graves et les plus répréhensibles!
Que sert-il de couler la mouche et d'avaler le chameau? Honnêtement! (Cf. La Bible)

Fraternellement!

Dindé Fernand.

Écrit par : Dindé | 20 septembre 2008

je voudrai etre miss mais donner moi des conseille de miss je veut dire à la miss que tu est trés belle

Écrit par : aicha | 25 juin 2009

je voudrai etre miss mais donner moi des conseille de miss je veut dire à la miss que tu est trés belle

Écrit par : aicha | 25 juin 2009

tout ce que vous avez émis comme réserves est sommes toutes justifié. Mais Ma petite cousine, les aurais battu à plate couture même si ce concours était orienté méninges. ça croyez moi!!!.

C'est une enfant très vive, très volontaire et très intelligente qui je pense, ne se laisserais jamais manipuler. Sans compter que nous mêmes les membres de sa famille sommes là pour veiller sur elle et sur tous nos enfants.

bonne journée

Écrit par : stephane | 08 décembre 2009

Effectivement aucun intérêt ce concours.

Écrit par : Lingerie | 15 décembre 2011

Silteplait enleve les photos des petites de peur que leurs mères te poursuivent! Mais ce que u as dit n'ai pas faut, mais beaucoup ne deviendront pas n'importe quoi, pleins sotn tres intelligentes.

Écrit par : Anna Kissi | 17 mai 2012

Les commentaires sont fermés.