topblog Ivoire blogs

01 septembre 2008

Priorité à la propreté

SDC10946.JPG

«Houphouet est vraiment mort !», a dit quelqu’un à la vu de ce "rond point".
Destination «hautement touristique», Yamoussoukro est en train d’être gagnée par la "carie" de la saleté.
Dans la capitale politique de la Côte d’Ivoire et ville natale du premier président Félix Houphouët Boigny, il n'y pas seulement que la Basilique, la Fondation et le lac aux caïmans. Il y a désormais ce fameux "rond point" qu'il faut passer "admirer". Un dépotoir qui si rien est fait, peut être la source d'une épidémie.

Les vendeurs et les populations qui habitent à proximité du marché déversent ordures - ménagères comme commerciales - sur une voie principale.
Au fur et à mesure ces ordures se sont transformées en un rond point.
SDC10948.JPG

Ce tas d’immondices qui sert aussi à certaines heures de «WC public» dégage une odeur insupportable.
Cette poubelle géante désormais devenu un sens giratoire où les véhicules observent les règles de la «priorité à droite».
Et les règles d’hygiène qu’en fait-on ?

Commentaires

C'est sûr que ces images ne collent pas avec les futurs palaces futuristes que nous prépare Fakhoury dans la capitale

Au rythme où vont les choses les populations, à ma connaissance trop peu mobilisées sur ces questions de salubrité publique, devraient trainer en justice les municipalités qui les exposent à de tels risques sanitaires.

Écrit par : Djé | 01 septembre 2008

Mais ces populations également doivent changer leurs comportements. Car bien souvent les mairies ont été accusées ( à juste titre d'ailleurs). Mais les habitants des quartiers devraient rejoindre les autorités municipales sur le "banc des accusés".

Écrit par : Yoro | 01 septembre 2008

Mon cher Yoro, c'est un grand malheur, mais c'est la plaie de toute la Côte d'Ivoire et dire que cela se passe à Yamoussoukro; tu sais j'étais il y a trois jours à Abidjan , le même scénario, c'est à croire que la saleté nous nourri ...C'est par des actions comme la tienne que peut-être nous prendrons conscience.

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 02 septembre 2008

J'ai lu quelque part ce matin, que les populations menacent la municipalité. Je vous ferez le Cr dans l'un de mes prochains posts

Écrit par : Yoroba | 02 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.