topblog Ivoire blogs

08 juillet 2008

Ces prix qui (nous) tuent

2b2fd0c954ca4e481810ce440c6ea94a.jpgLa hausse du prix du carburant sur le territoire ivoirien a entraîné mardi, une augmentation anarchique du coût du transport montrant ainsi que les instructions du gouvernement n'ont pas été suivies par les transporteurs.

Alors que le dimanche, le secrétaire général du gouvernement, Félix Tiéhoulou, avait annoncé les nouveaux prix à la pompe, mardi, les prix du transport inter communal ont doublé à Abidjan.

Une augmentation qui a provoqué la colère de nombreux usagers contraints d'emprunter néanmoins les véhicules pour se rendre soit au travail, soit au bureau. Les transporteurs n'ont pas hésité à faire fit des recommandations du gouvernement pour augmenter de manière anarchique le coût du transport.

«Nous devons appliquer de nouveaux prix, parce que le prix du gasoil ne nous arrange pas. Si nous voulons laisser les anciens tarifs, nous ne ferons pas de recettes », expliquent les chauffeurs de taxi.

A titre d'exemples: les frais de transport entre Cocody et Marcory sont passés de 300 à 500 F. Entre Cocody et Yopougon, les usagers déboursaient traditionnellement 500 ou 600 F. Désormais ils devront payer entre 700 et 800 F. Les habitants de Angré pour leurs parts, ont été étonnés de constater que les frais de transports ont augmenté de 50, 100, voire 150 F de plus que d'habitude.

Pour les mini-car (Gbaka) le scénario est le même. Comme exemple, la distance Adjamé-Yopougon est passé de 250 ou 275F à 300, 350 et même 400F.

A n'en point douter, les denrées vont entrer dans la danse.

Pour des familles déjà essoufflées par les effets de la crise de plus de cinq ans et par les récentes augmentations sur les marchés des produits de grande consommation, il va être difficile de supporter ces nouvelles hausses des prix", ont déploré des femmes rencontrées au marché de Yopougon.

Consommateurs yako !

Commentaires

Et voila comment on paie tous le prix de la guerre en Irak!

D'autre part, j'ai reçu un message qui fait campagne pour le boycott de certaines stations (Total et Shell notamment) en vue de faire pression sur ces multinationales qui profitent le plus du pétrole.

Sérieusement, je pense qu'il est temps de faire quelque chose!
(cf. http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=1677&id=2)

Écrit par : zwan | 09 juillet 2008

Il est temps de passer à autre chose que l'essence vraiment quoi

Écrit par : tiehi d'eburnie | 09 juillet 2008

Au jatropha par exemple. Moi j'opterais plus pour le vélo... c'est mieux.

Écrit par : Yoro | 09 juillet 2008

1000% avec Yoro! Attention à cette plante qui risque de nous plonger encore plus dans la faim (voir mon billet à propos http://zwan.wordpress.com/2008/04/24/jatropha-le-petrole-du-faso/)

Écrit par : zwan | 10 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.