topblog Ivoire blogs

02 juin 2008

Existence illégale de "Le Patriote". Réalité ou Mascarade ?

Le Rédacteur en Chef du quotidien "Le Patriote" (proche du Rdr, parti d'opposition), Charles Sanga se prononce sur la décision du Conseil National de la Presse (CNP) de fermer "son" Journal pour des raisons "d'existence illégale.

7a5b46ff46870179efea7df6be8af4e1.jpg

"Je suis un responsable frustré parce que Le Patriote est victime d'un arbitraire. Les propos du CNP et de la journaliste de la RTI sur notre journal nous choquent parce que loin de la vérité. Le Patriote n'est pas illégal. Nous sommes aujourd'hui passé à une SARL comme le recommande la loi. Notre personnel est payé suivant la convention collective. Tout le personnel est déclaré à la CNPS. Les entreprises Mayama éditions et productions sont légalement constituées et enregistrées au tribunal d'Abidjan. Il a fallu un dysfonctionnement de l'administration pour que nous soyons dans cette situation. Ils nous ont demandé des papiers. On n'a pas pu les déposer parce que le procureur n'était pas en place. Nous avons réuni tous les papiers. Et le vendredi nous avons frappé à toutes les portes avec l'appui du Groupement des éditeurs de presse de Côte d'Ivoire (GEPCI) que nous remercions au passage, sans trouver d'oreille attentive. Je ne suis pas dans la position d'un journal illégal. J'ai tous les papiers (...)".


(lu dans "Le Nouveau Réveil" du lundi 2 juin 2008)

12:55 Publié dans On dit quoi ? | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patriote, rti, cnp

Les commentaires sont fermés.