topblog Ivoire blogs

29 mai 2008

Veut-on rendre les femmes stériles ?

719e7e2f080bfd13a77afb87035546d0.jpgLa campagne nationale de vaccination contre le tétanos, lancée par le ministre ivoirien de la Santé et de l'Hygiène publique sur l'ensemble du territoire national dernièrement, connaît un faible succès, du fait des rumeurs qui font croire que cette opération vise à les rendre stériles des femmes et leurs progénitures, selon un constat général.
Aux dires de Joseph Amoussou, agent de vaccination sur le campus universitaire , «depuis le démarrage effectif de la campagne la semaine dernière, le taux de participation est très faible». «Les femmes âgées de 15 à 49 ans concernées par cette opération sont très réticentes», ajoute t-il.
Il s'est en effet développé des préjugés selon lesquels ce vaccin est de nature à freiner la croissance démographique. Vrai ou faux ? Aucune autorité pour l’instant n’a levé la voix pour démentir et dénoncer cette information qui circule de plus en plus.
Selon certaines jeunes femmes approchées, cette opération est le moyen trouvé insidieusement par l'Etat pour réduire le taux de natalité. En effet elles trouvent suspect que la campagne ne soit seulement circonscrite qu’à elles. «Nous trouvons cela tout de même bizarre. Comme si nous sommes les seules à pouvoir contracter le tétanos. Pourquoi les hommes aussi ne sont pas vaccinés ?», s’interroge E. Diomandé, étudiante en musicologie résidant sur la cité universitaire de Cocody.
En attendant que des précisions soient données sur la question, l'idée s'est largement développée dans les ménages, les établissements scolaires, les marchés et à tous les coins de rue.

Les commentaires sont fermés.