topblog Ivoire blogs

31 mars 2008

Le nouveau SG de la Fesci cherche "la faveur de Dieu"

Augustin Mian le «patron» de la Fesci est décidé à marquer son mandat d'actes forts pour convaincre (certainement) l'opinion de sa volonté de rompre avec le «mauvais esprit qui animait» le syndicat qu'il dirige.
En tout cas, le tout nouvel élu Secrétaire général (SG) de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d'Ivoire Fesci) a été aperçu dans une église pentecôtiste à Cocody, où il a assisté au culte.
Augustin Mian, après avoir demandé à prendre la parole, a «remercié Dieu et l'église». «Le 29 septembre 2007, toutes les sections de la Fesci avaient eu ici, une séance de prière pour confier le congrès des 21, 22 et 23 décembre 2007 à Dieu. Et tout s'est bien déroulé. Il n'y a eu aucun incident majeur, aucune agression etc», a-t-il témoigné.
Pour le premier responsable de la Fesci, sa venue en cette église est un symbole fort. «Nous voulons placer notre mandat sous la direction du Seigneur», a-t-il souhaité. Il a également demandé aux pasteurs de ladite église de prier pour son mandat mais aussi «pour les prochaines élections des sections de base».
Prenant la parole à son tour et ce, en réponse aux doléances d'Augustin Mian, le premier responsable de cette église pentecôtiste, a souhaité le revoir plus souvent. Affirmant que «les portes de l'église lui sont grandement et toujours ouvertes»; à lui, mais également aux membres de la Fesci.
Une prière a été faite pour le salut de l'âme du SG de la Fesci, mais aussi (selon son souhait) pour son mandat et pour les prochaines élections dans les collèges, les lycées, les universités et grandes écoles, mais également dans les différentes facultés et cités universitaires.
Espérons que la visite d'Augustin Mian à l'église pourra améliorer les choses sous son mandat, afin que l'image de la Fesci ne soit plus ternie par les actes ignobles de ses membres.

Les commentaires sont fermés.