topblog Ivoire blogs

29 février 2008

Que cache le ‘‘Sédar’’ de Gbagbo ?

ba202594bfb8dcfd7a528bf6f3e2cf2c.jpgLe Président ivoirien Laurent Gbagbo reçoit vendredi, à Dakar, le «Sédar de l'Intégration», qui récompense une ou deux personnalités africaines, dont les efforts s'inscrivent dans une dynamique de recherche de la paix et de promotion de l'Intégration, en Afrique de l'Ouest.
Comme le président ivoirien, Blaise Compaoré le président Burkinabé recevra également cette distinction. Ce dernier a été le médiateur, ayant permis aux parties en conflit en côte d'Ivoire, de parvenir à l'Accord de Ouagadougou, signé le 4 mars 2007. Egalement, il aura joué un rôle déterminant pour le retour à une vie démocratique à Lomé, au terme du dialogue intertogolais. C'est donc à juste titre qu'"on" le «récompense».
Le «Sédar de l'Intégration», qui en est à sa deuxième édition, était attribué en 2006, pour la première fois, à Charles Konan Banny, pour son engagement (durant l'année 2005) dans la résolution de la crise ivoirienne, en sa qualité de premier ministre de la transition. Et puis en 2007... il n'y a eu aucun(s) lauréat(s). «Aucune personnalité, dans le secteur- cible ne s'était distinguée durant l'année précédente», se justifient les initiateurs du prix.
Pour Banny et Compaoré les raisons (dans un sens) peuvent tenir. Mais qu'en est-il de Laurent Gbagbo.
Longtemps indexé par Dakar comme «le xénophobe» - qui a sur son sol (officiellement) 26 % d'étrangers - le Président ivoirien est aujourd'hui «acclamé». Pourquoi ?
La question se pose. Qu'a-t-il fait pour mériter les honneurs du Sénégal ? Puisqu'en principe toute la ''gloire'' de la stabilisation de la situation en Côte d'Ivoire est (mondialement) attribuée «au médiateur» qu'est Blaise Compaoré. Que cache donc cette distinction ?
Le président Sénégalais, Aboulaye Wade après des années de tant d'injures veut-il (aussi) se rapprocher de Gbagbo ? Certainement. A l'heure actuelle il a besoin de se faire pardonner de ses ''dérives'' du passé. Ensuite, il pourra tenter de demander à son homologue Ivoirien de le rejoindre dans le rejet du ''phénomène'' APE.
Quoiqu'il en soit, Le prix Sédar célèbre l'homme (ou la femme) qui s'est le plus illustré dans son domaine pendant l'année écoulée. Il peut aussi aller à une personne morale (institut, organisation) etc. Alors, considérons que par Gbagbo c'est la personne morale qu'est la Côte d'Ivoire qui est récompensée pour «s'être illustrée dans son domaine» : l'hospitalité.

Commentaires

Salut, Yoro, juste pour te dire que j'ai tagué, pour plus d'infos, fais un tour sur mon blog...

Écrit par : zwan | 05 mars 2008

Les commentaires sont fermés.