topblog Ivoire blogs

25 janvier 2008

La légende de l’écureuil qui n’avait pas peur de l’éléphant

3a1b38a682f3c7e168757753d7cc8ca1.jpgIl était une fois l’éléphant.
Il avait pour habitude de s’entraîner au combat avec les tigres, les lions et les diables.

Mais un après midi, alors qu’il se reposait à l’ombre de son arbre près de sa case, vint un écureuil qui lui lança.

-Eh toi, je veux me battre avec toi.

L’éléphant ouvrit les yeux, vit le petit animal, soupira et referma ses paupières.
Mais l’écureuil insista.
-C’est à toi que je parle, viens te battre avec moi !

L’éléphant un peu ennuyé prit sa trompe et projeta l’écureuil à une bonne distance. Sûr qu’il ne reviendrait plus.

Mais le petit animal très audacieux revint lui crier à l’oreille.
-Je t’attends, viens te battre, gros poltron!

L’éléphant visiblement dérangé dans sa sieste se leva, pris du bois et alluma du feu. Puis, il pris une casserole dans laquelle il versa de l’eau, la déposa au feu, et vint se recoucher.

L’écureuil était toujours là, plus agaçant que jamais.
-T’as peur, hein, criait-il. T’as peur de moi, t’as peur d’être humilié. Tu sais, je n’ai pas peur de tes ivoires, ni de ta forme… moi, je vais te mettre en bouillie… et tu vas regretter d’être né...blablabla

cd1276408fc63c8094e9d2cb4213220b.jpg

Alors l’éléphant se leva, prit du sel, des lègumes et des épices et mit le tout dans la casserole où l’eau bouillonnait déjà. Et d’un coup d’ivoire, il souleva le petit mammifère et le déposa dans la casserole qu’il referma aussitôt.
L’endroit devint plus silencieux. L’éléphant put se reposer.

Il fut réveillé quelques minutes plus tard par une odeur agréable de sauce.
889a1fd708e9b9b69200e4f7f38f0d53.jpgIl se leva, s’étira et ouvrit la casserole. L’écureuil bavard était devenu un kédjénou muet… mais combien succulent.
Depuis ce jour, l’éléphant recherche toujours de l’écureuil pour en faire son goûter.

Commentaires

"Just Brilliant", comme le dise les Americains.

Écrit par : ismosanga | 26 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.