topblog Ivoire blogs

11 janvier 2008

Amalgames ou sorcellerie ?

eb514bcee0a624f50e9a9fb9c0d60eec.jpgJ’ai lu avec beaucoup d’attention une «enquête express» parue dans le N° 12947 du quotidien Fraternité-matin. Une enquête de Marie Chantal Obinde sur la crise du journal ''Le Courrier d'Abidjan''. Titré «Presse : Les journalistes dans l’impasse», cet article révèle beaucoup d’incohérences et d’amalgames.
Entre autre, ce morceau d’article : «(…)à peine installé, Alan Aliali licencie le nouveau rédacteur en chef pour insuffisance de production alors que ce dernier venait d’être nommé.
Sylvestre Konin donne la réplique à son associé et licencie à son tour Koffi Firmin pour avoir écrit sur Miss Dorcas qui aurait fraudé à l’examen du BTS session 2007. Suivront Sylvain Agnéro, William Varlet Azia et Robert Kra (2ème Ebony presse écrite 2004) licenciés par le DP. Face donc à ces renvois en cascade sans raison valable et aux conditions difficiles de travail (manque de voitures de reportage), une partie du personnel prend attache avec Guillaume Gbato, secrétaire général du Syndicat national de la presse privée, pour l’installation d’une section au sein du journal»
.
Déjà, il faut le rappeler, l’article écrit par Firmin Koffi (alors correcteur dans ledit quotidien) – et son licenciement qui a suivi – remonte à juillet-août 2007. En plus, selon des informations sûres, il semblerait que Sylvain Agnéro, William Varlet et Robert Kra, soient partis de ‘‘Le Courrier d’Abidjan’’ pour certains depuis 2005 et d’autres en 2006. Pourquoi alors mélanger les deux évenements ?

Deux choses. Ou bien, l’auteur de l’article ne sait pas de quoi il parle (et ça dans une certaine mesure on peut le lui concéder, car c'est juste être ignorant...et ça peut se corriger), ou alors il est l’envoyé d’une main obscure qui veut brouiller les pistes et embrouiller ceux qui suivent de bout en bout la crise du «Courrier» (ça, c'est de la sorcellerie! Et on n'en guérit pas).
Mais tout ceci à quelles fins ?

Commentaires

Mon fils, tout comme toi, j'ai lu cet article "téléguidé" par des mains obscures dans Frat Mat. Malheureusement. Et le sentiment que j'ai eu, c'est qu'on voulait préparer l'opinion à s'approprier un mensonge. mais fort heureusement le pot aux roses à été découvert. cela parce que le monstre qui ne supporte pas la lumière n'a pas pris le temps de bien ficeller ça chose. Encore que des amalgames constatés ont vite fait de montrer les tares de la personnes qui a écrit cet article. d'abord au niveau des noms de l'associé à Konin. là où il fallait dire Narcisse Koffi, on a pu lire Narcisse Kouassi. sans oublié le lien qu'on a voulu faire entre le renvoie de Firmin Koffi et celui de Robert Kra et autre. vraiment c'est pitiant. mais ils n'arriveront pas à leur fin. simplement parce que "Le Courrier D'Abidjan" a été mis sous administration provisoire.
la vérité triomphe toujours.

Écrit par : Roger Kassé | 15 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.